• Irritée, énervée... très énervée ce soir, la Sophie

    La raison : un article de SvalbardPosten présentant un projet lumineux... pourquoi ne pas proposer de la viande d'ours polaire et de narval dans les restos de Longyearbyen ???!!!!

    vous le croyez, ça ????

    peut-être tout simplement parce que ce sont 2 espèces sur la liste rouge des espèces menacées... enfin, techniquement, l'ours polaire n'a jamais atteint la classification en danger parce qu'à chaque fois, il y a des lobbys à la con pour s'y opposer. Mais le narval, il est  "carrément très menacé".

    Irritation

    photo SvalbardPosten

    Tout ça reposerait sur un partenariat avec le Canada et une des personnes sur la photo a essayé de me calmer un peu parce que je suis partie en vrille mais sans m'expliquer vraiment de quoi il ressort.

    Que les inuits tuent ces espèces pour se nourrir parce que c'est dans leur tradition, c'est une chose (elle-même discutable en fait), mais le fait que nous nous mettions à bouffer ça, créer un marché et une demande, s'en est une autre ! Et après on nous fait tout un pataquès "Longyearbyen, sustainable destination"... que déjà on ne comprend pas bien quels critères ils ont choisi pour arriver à cette conclusion, mais là, on a atteint le sommet ! et tout ça avec un appui financier d'Innovasjon Norge. Comme si ça ne suffisait pas qu'on vende des peaux d'ours du Canada dans une boutique en ville... Honte !!!!!!

    On crie haut et fort qu'on protège les ours à 100% (mis à part quelques ratés), mais tuer les ours chez les autres, pas de problème... Où est la logique ??

    Bref, j'espère que c'est le journaliste qui est parti dans un délire créatif et qui n'a pas tout compris au pb, mais en attendant... ENERVEE !!! mad

     


    7 commentaires
  • Alors que nous subissons un nouveau passage de "chaleur", autour de 0°C,  la grisaille associée ne s'est pas faite attendre... et ceci sans le moindre souffle et un fjord d'un calme plat, crée une ambiance pas désagréable

    Gris, c'est pas mal aussi

     

    Gris, c'est pas mal aussi

     

    Gris, c'est pas mal aussi

     

    Gris, c'est pas mal aussi

     

    Gris, c'est pas mal aussi

     

    Bon, en fait, j'étais à la chasse au canard... mais les bons étaient trop loin mais très belle lumière en choisissant bien son angle

    Gris, c'est pas mal aussi

     

     


    votre commentaire
  • Le printemps approchant, ça va bientôt être la période des bruants des neiges. Je n'en ai pas encore vu mais j'ai vu des traces suspectes sous ma fenêtre vendredi soir.

    Cette année, LoFF, l'association des ornithologues, géologues, et je ne sais quoi d'autre, nous a donné l'opportunité d'acheter un nichoir à bruants des neiges, pour qu'ils aient un endroit sûr pour faire leur nid... c'est que dans un coin sans arbre et végétation à l'époque où ils arrivent, ce n'est pas si simple. 100 kr de participation pour couvrir le coût des matériaux, j'imagine que la fabrication a été bénévole... un bon "dugnad" à la norvégienne yes Il a ensuite fallu que je trouve un système pour fixer la chose... ce qui m'a coûté aussi cher que le nichoir lui-même (et en fait même un peu plus), que je rapporte la perceuse-visseuse du boulot... on croit que c'est simple !! oh Bref, ça fait 15 jours que ça traîne cette histoire...

    Aujourd'hui, j'ai enfin installé la chose... j'ai été un peu tentée de l'installer carrément sur mon mûr sous ma fenêtre mais je me suis dit que ce ne serait vraiment pas une bonne idée quand les petits vont tomber/sauter du nid... il y a du passage... encore que de toute façon, l'an passé, j'avais des bébés bruants sous ma fenêtre pendant une période. 

    Mais je me suis résignée à trouver un autre endroit qui devrait être plus tranquille mais que je puisse observer aux jumelles, et qui soit à l'abri des renards. 

    Projet Bruant des neiges

     

    La pierre, c'est pour que les goélands et labbes ne puissent pas ouvrir la lucarne de gauche qui donne accès au nid

     

    La notice explicative qui allait avec le nichoir

    Projet Bruant des neiges

     

    Projet Bruant des neiges

    Maintenant il n'y a plus qu'à attendre et espérer... je sais que les bruants aiment bien mon quartier, c'est déjà ça. Il reste à voir s'ils trouveront le nichoir et si ça leur conviendra. Il ne faut  a priori pas se faire trop d'illusion la 1ere année, mais je pense que je vais passer mon temps à scruter aux jumelles clown

     


    6 commentaires
  • Vous vous souvenez peut-être que j'avais acheté des oeufs de caille produits localement lors d'un marché de Noël...

    eh bien, les services vétérinaires ont mis fin au projet: ils ont imposé l'abattage de toutes les bestioles (80), importées illégalement. Là, j'avoue que je n'ai pas tout compris dans les détails... est-ce qu'il aurait eu le droit s'il avait demandé l'autorisation ??

    D'une manière générale, il y a une interdiction d'introduire des mammifères et oiseaux au Svalbard mais ça n'empêche pas les gens d'importer des chiens, des lapins, des oiseaux (sans parler des poissons et reptiles)... A part les chats pour lesquels l'interdiction est ferme et catégorique, les gens ont l'air de bien importer ce qu'ils veulent. Alors, est-ce que c'est simplement un problème de contrôle vétérinaire avant l'importation ?? ça ne me paraîtrait pas du tout illogique d'interdire l'importation d'oiseaux parce qu'on peut bien s'en passer et qu'ils peuvent s'échapper (on en a déjà fait l'expérience), mais je connais des gens qui ont des perroquets légalement importés... Est-ce qu'il y a vraiment une logique derrière ?? sans doute, mais ça m'échappe un peu.

    Un projet tué dans l'oeuf

    photo Svalbardposten

    Benjamin (celui qui a le projet Permaculture avec les cailles entre autres) les a faites tester et elles étaient toutes saines, mais le verdict est resté le même et il a bien fallu qu'il se résigne à zigouiller ces zouailles cry Il est évidemment important de respecter les lois mais j'ai quand même de la peine pour lui, qui n'a que des déboires depuis le lancement de son projet. Et la production d'oeufs filait bon train et a amélioré notablement la viabilité économique du projet. 

    L'avenir nous dira si le projet est définitivement passé à la trappe ou s'il va recommencer en demandant l'autorisation nécessaire cette fois.


    2 commentaires
  • Serait-ce les 1ers signes du printemps ?

    Hier, pour la 1ere fois, le soleil chauffait suffisamment pour faire fondre la fine couche de neige fraîchement tombée.

    En soirée, j'ai aperçu mes 1ers eiders à tête grise de cette année : 3 couples plus ou moins mélangés à des eiders communs parmi lesquels les mâles étaient surreprésentés

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Par contre, je n'ai toujours pas vu de bruant des neiges...

     

    Aujourd'hui, "forte chaleur" : on est passé dans le positif et malgré la grisaille, la neige tombée cette nuit/ce matin  a fondu à vive allure... et au cours de la journée, ça s'est transformé en mélange pluie/neige... ça ne va pas arranger les conditions pour les amateurs de motoneige.

    Un avant-goût de printemps

    Autre signe de printemps, en rentrant chez moi, je suis tombée sur un mâle renne juste à côté de la porte d'entrée... et j'ai vu que ces bois commençaient à pousser.

     


    2 commentaires