• Je suis en mission secrète ce weekend, une mission photo mais pas avec des animaux, ni avec des mariés, ni des célébrités, je vous dirai ça quand ce sera "public"... donc pas trop de temps pour le blog ce weekend. Mais pour que vous ne vous demandiez pas si je suis toujours en vie, voici juste de quoi vous occuper un peu... quelques photos prises au smartphone lors de ma promenade dominicale la semaine dernière : je me suis offert le luxe de partir sans sac, ni appareil photo, juste le fusil en bandoulière et le pistolet d'alarme à la taille. Mais quel régal !!!

    Du coup, bien sûr, j'ai eu plus d'énergie, je me suis moins laissée effrayée par les dénivelés (n'exagérons rien quand même) et j'ai regretté l'appareil photo. Le smartphone, c'est mieux que rien sarcastic

    Mission secrète

    Un des (nombreux) problèmes avec le smartphone, c'est que, quand il fait aussi ensoleillé, on n'y voit absolument rien sur l'écran au moment de prendre la photo si on a le soleil derrière soi, ce qui est souvent mieux... du coup, on ne se rend pas compte quand on a le gant qui traîne dans le champ ou que son ombre envahit l'image.... oops

    Mission secrète

     

     

     

    Mission secrète

     

     

    Mission secrète

    Les 3 photos précédentes pourraient être un panorama... je vous laisse le reconstituer mentalement wink2

     

    Mission secrète

     

    L'objectif :

    Mission secrète

     

     

    La petite bête = Sophie qui monte

     

    Mission secrète

     

     

    Mission secrète

    C'est pas si haut mais j'ai les poumons atrophiés après l'hiver

     

    Mission secrète

     

     

    Là, c'était une tentative pour montrer toutes les mini-avalanches qui s'étaient déclenchées toutes seules, certainement quand les corniches se cassent et tombent sur les couches en dessous, mais le temps que j'arrive là.. plus de soleil et du coup on ne voit plus rien ! frown

    Mission secrète

     

    Une fois en haut, il n'y a plus qu'à redescendre... et bizarrement, ça va beaucoup plus vite

    Mission secrète

     

    Mission secrète

     

    Mission secrète

    un renne

    Mission secrète

    Des rennes

    Mission secrète

     

    Des rennes avec du grain

    Mission secrète

     

    comme je me serais amusée avec un zoom de bonne qualité ! clown

     

    Bon... la dernière phase de ma mission ne devrait pas tarder... Je vous laisse glasses


    2 commentaires
  • 2e partie de la journée du 15 avril... nous quittons Todalen et Gangdalen, traversons Reindalen (ça va un peu plus vite que quand j'ai fait à pied le trajet par la vallée parallèle !!! avec un sac de 25 kg sur le dos qui plus est oh), puis attaquons l'ascension du glacier Slakbreen, enchainons avec le petit voisin Sjaktbreen

    Jouons les touristes, suite

     

    Jouons les touristes, suite

     

    Jouons les touristes, suite

     

     

    Nous abandonnons temporairement nos "slede" pour aller voir la vue du haut d'un petit sommet... sans effort !

    Jouons les touristes, suite

     

    Jouons les touristes, suite

    Ce petit sommet porte les antennes nécessaires à la communication de la mine de Svea et nous permet d'avoir une couverture téléphone portable dans toute la zone... un luxe ! (ou pas... d'un point de vue sécurité, c'est clairement un luxe)

    Jouons les touristes, suite

     

    Jouons les touristes, suite

     

    Jouons les touristes, suite

     

    Belle vue mais malheureusement pas du tout la bonne heure et donc lumière à ch....

    On aperçoit la cité dortoir de Svea qui servait à loger les mineurs... je parle au passé puisque l'activité minière a été suspendue pour 3 ans... en attendant de voir si les prix remontent. Pendant la phase de transition, Svea essaie de se développer comme destination touristique mais le gouverneur met un peu des batons dans les roues

    Jouons les touristes, suite

     

    La vue vers le nord

    Jouons les touristes, suite

     

     

    La vue vers l'est... le chemin d'accès vers la côte est mais ce n'est pas notre destination pour cette fois

    Jouons les touristes, suite

     

    Le grand fjord de Van Mijenfjorden, plus ou moins est-ouest

    Jouons les touristes, suite

     

     

    Puis nous reprenons notre route (et récupérons au passage les "slede") pour notre dernière portion : Gustavsdalen et arrivée à la cabane où il ne fait même pas franchement froid parce qu'elle a été "habitée" pendant une semaine et les gens sont partis le matin (gens que nous avons croisé en chemin et avec qui nous avons échangé 2 motoneiges... Svalbard style ! wink2)

     

    Jouons les touristes, suite

    Après le repas et un peu de farniente, 22h30 et la lumière finit par devenir intéressante au moment de se brosser les dents mais la température est subitement tombée en dessous de -20°C... on n'est pas habitué à avoir une telle différence entre le jour et la nuit.... en général on a presque la même température tout au long de la journée

    Jouons les touristes, suite

     

    Jouons les touristes, suite

     

    Jouons les touristes, suite

     

    C'est maintenant qu'on aurait dû être en haut de notre petit sommet ! yes


    3 commentaires
  • N'ayant pas eu l'occasion de m'incruster dans une de nos croisières photo hiver, et ayant plusieurs jours de "congés" pour Pâques où les jours fériés s'enchaînent allègrement, je me suis décidée à aller faire une virée en dehors de Longyearbyen... et comme ma motoneige n'est toujours pas en état d'utilisation et que la saison peut prendre fin avant même qu'on n'ait eu le temps de s'en rendre compte, j'ai décidé de miser sur une valeur sûre et de jouer les touristes, comme au bon vieux temps.

    Me voici donc partie pour 3 jours avec Poli Arctici et un petit groupe de touristes. 

    1er jour (samedi) : Longyearbyen - Van Mijenfjorden pour rejoindre une cabane où nous passerons la "nuit". Quelques photos parfaitement dans le style touriste en attendant que je vienne à bout de tout... je n'en ai pas pris tant que ça, mais ce soir, je suis cuite sarcastic

     

    1ère pause à Frithamn, au bout de Todalen (la vallée n°2), lieu très prisé des locaux qui viennent avec leurs enfants skier : les parents conduisent leurs rejetons en haut de la pente en motoneige, et les rejetons redescendent en skiant... la quantité de trace témoigne de l'activité wink2

    Jouons les touristes

     

    Jouons les touristes

     

    grand ciel bleu, neige bien blanche... Svalbard comme sur les cartes postales wink2

    Jouons les touristes

     

    Pause déjeuner à peine plus loin... mon carrosse emprunté pour l'occasion est le plus à droite... j'ai été promue moins boulet que les autres (et surtout je n'avais pas de passager) donc j'ai hérité d'une "slede", une "remorque" avec des bidons d'essence et j'ai joué les voitures balais pour tout le séjour.

    Jouons les touristes

     

    Jouons les touristes

     

    Jouons les touristes

     

    et un petit panorama pour en finir pour aujourd'hui

    Jouons les touristes


    2 commentaires
  • Hier, petite promenade tranquille de l'autre côté du fjord... Je cherchais avant tout à éviter toute promenade avec dénivelé parce qu'avec -20°C et quelques, je m'étais bien empaquetée dans ma parka mais une ascension aurait été fatale ! wink2 Donc, autant viser sur la platitude !

    Malheureusement, la soirée étant occupée, j'ai dû faire la promenade en milieu de journée quand la lumière est la pire... honte à moi !

    De l'autre côté du fjord

    C'eut été tellement mieux baigné dans le soleil couchant ! (ou levant mais ça, c'est devenu trop tôt pour moi)

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    -20++ donc une bonne dose de "frostrøyk" / sea fog

    De l'autre côté du fjord

     

    J'atteins l'autre côté et je ne résiste pas à une légère ascension

    De l'autre côté du fjord

     

    Malheureusement, loi de Murphy oblige, je n'ai pris que mon plus grand grand-angle...

    vous avez repéré les rennes ?? Pas mal le camouflage !cool

     

    Je triche et je recadre serré pour vous aider

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    Et dans la série, j'ai pas pris le bon objectif... une photo de renard... je l'ai d'abord entendu, puis j'ai fini par le repéré alors qu'il cavalait... très très loin... mais un point qui bouge, c'est plus facile à repérer. 

    De l'autre côté du fjord

    Vous n'allez pas me croire mais je vous assure qu'il y a un renard sur cette photo oops mais même si je vous dis où, je ne sais pas si ça va vraiment aider

    De l'autre côté du fjord

    oui, j'avoue... c'était pas évident... mais je suis fière d'avoir réussi à le voir de ci-loin... Fibalement, ce n'est peut-être pas tellement pire d'essayer de le photographier de chez moi mais avec le 400mm et un crop facteor de 1,6 wink2

    J'étais décidée à photographier les dessins/structures dans la neige mais des motoneiges ont dérangé le flegme de nos amis les rennes

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    et puis finalement, j'ai finie allongée de tout mon long à photographier une "forêt de glace" winktongue

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    Et retour au bercail... en chemin, doublée par la chenillette de luxe de Hurtigruten Svalbard

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord


    8 commentaires
  • Aujourd'hui, au programme balade avec une amie et son chien + "kosetid" à la "hytte"... le truc quasiment impossible à traduire en français... hytte on s'en sort encore... cabane mais avec quand même un certain confort, mais "kosetid"??? autant, c'est un terme extrêmement utilisé en norvégien, autant je suis incapable de trouver un équivalent en français. C'est un concept très particulier... si je prends le verbe correspondant "kose seg", ce qui s'approche le plus, c'est peut-être prendre du bon temps, mais il y a une connotation qui ne convient pas. En norvégien, c'est une espèce de combinaison entre le fait de se relaxer, profiter de la vie, et il n'y a pas besoin de faire quelque chose de particulier... par exemple, juste rester assis avec un bol de thé et quelques trucs à grignoter, un chien couché à ses pieds, en regardant le vent faire tourbillonner la neige dehors, le tout bercé par les craquements du poêle.

    Pour la balade, ça a en fait été tellement court mais bref que je n'ai fait que 2 photos, et en gros les 2 mêmes ! wink2 Le chien grelottait, il valait mieux rentrer. Il ne faisait pas super froid (bien moins que ce qu'ils avaient annoncé) mais il y avait un petit vent qui vous piquait les joues (et les pattes pour celui qui en a 4). Quelques rennes couchés en "boule" à essayer de conserver un peu de chaleur, mais c'est pas avec un chien qu'on peut essayer de les approcher.

    Sobriété

    De toute façon, le temps a très vite changé avec un vent venant du sud-ouest, une direction très inhabituelle ici, et une visibilité très pauvre, presque un whiteout.

    Donc ce soir, vous n'êtes pas noyés par les photos et ça a été vite géré happy


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique