• Hier matin, surprise... je me réveille sous la neige... pas des grosses quantités, je vous rassure, mais suffisamment pour décorer le paysage

    donc j'ai vécu dangereusement et décidé de promener la bat-mobile qui a accepté de démarrer sans trop de réticence. Maintenant, je "préchauffe" 3 ou 4 fois avant de démarrer et ça a l'air de mieux se passer.

    Un petit tour dans Bjørndalen où j'ai laborieusement réussi à trouver une façon de traverser la rivière sans me tremper les pieds (j'avais mes chaussures avec la couture décousue... pas franchement étanches)

    1ere neige

     

    1ere neige

     

     

    1ere neige

     

    1ere neige

     

    Le ciel finit par se dégager complètement... on a eu plus de beau temps cette semaine que de tout l'été, maintenant c'est sûr... je n'exagère même pas !

    1ere neige

     

    1ere neige

     

    La mine 7, celle qui nous fournit en charbon

    1ere neige

     

    et, non, ce n'est pas une soucoupe volante

    1ere neige

     

    1ere neige

     

    Sur le chemin du retour, je ne résiste pas à un petit arrêt dans Adventdalen pour profiter des jeux de lumière dans les flaques et autres ruisseaux

    1ere neige

     

    Un combat perdu d'avance entre l'automne et l'hiver 

    1ere neige

     

    1ere neige

     

    1ere neige

    Grandes jambes, petite tête

    1ere neige

     

    1ere neige

    Le problème est que le sol que je croyais gelé était gorgé d'eau et, moi qui avais réussi à garder les pieds au sec jusque là, je suis revenue trempée comme une soupe

    1ere neige

    n'est-ce pas que ça parait sec ??

    mais ça en valait la peine

    1ere neige

     

    1ere neige

    Les oies s'échauffent pour leur migration

    1ere neige

     


    2 commentaires
  • Un petit tour cet aprem dans Adventdalen, histoire de profiter d'un peu de lumière avant que la grisaille ne reprenne le dessus. Histoire aussi de dégourdir les roues de cette p.... de voiture, qui démarre quand elle veut... mais aujourd'hui, elle a bien voulu, à l'aller... et au retour... une chance

    Bon timing, le soleil perçait entre les nuages et mettait bien en valeur les couleurs automnales. Maintenant que la plupart des oiseaux ont migré et que ceux qui restent ont fini de nidifier, j'ai tenté la sortie de route (à pieds bien sûr, sinon c'est interdit) et fait un tour sur les berges de la rivière et je dirais même dans le lit de la rivière à en voir l'état de mes pompes qui pèsent un kilo de plus, chacune, après cette petite aventure oh

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Une bonne surprise aussi... la plupart des oiseaux sont partis mais il y avait encore deux plongeons catmarins

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     

    Ambiance automnale dans Adventdalen

     


    6 commentaires
  • Après le weekend pourri annoncé (surtout samedi, aujourd'hui ça allait), un cadeau surprise... il a neigé sur les montagnes

    La vue vendredi alors que les nuages commençaient à prendre de l'allure

    C'est l'automne

     

    et le résultat, entre 2 passages nuageux

    C'est l'automne

     

    J'ai donc décidé d'entreprendre une promenade dans la vallée en espérant des éclaircies

    C'est officiellement l'automne

    C'est l'automne

     

    Un seul problème, la "route" était boueuse (j'ai engluée mes grôles) et pleine de flaques... à chaque fois qu'une voiture passait j'étais prise d'angoisse. J'ai essayé de m'écarter de la route côté vallée (pas côté réserve d'eau bien sûr) mais j'ai vite réalisé que des sternes nidifiaient dans les parages

    C'est l'automne

     

    Il a donc fallu vivre dangereusement, mais j'ai changé mes plans : au lieu de faire l'aller-retour le long de la route, j'ai fait le tour de la réserve d'eau. Le retour fût donc plus détendu

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    Le permafrost cherche à s'échapper

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

     

    C'est l'automne

     

     

    C'est l'automne

     


    3 commentaires
  • On n'avance pas bien vite dans ce récit de voyage... On en est toujours au 22, en gros le 2e jour du voyage si on omet la 1ere soirée de transport. C'est pas gagné cette histoire

    On en était resté aux morses dans la neige et la glace

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    un dernier coup d'oeil au lieu ("secret")

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    et nous partons à la "chasse à l'ours" vers le front glaciaire du Bråsvellbreen

    beaucoup d'icebergs

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    quelques guillemots de Brünnich

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    mais surtout beaucoup de morses (c'est plus facile à repérer dans la glace que les ours)

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    même une maman et son petit

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    qui font des mamours

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    décidément, pour ce jour-là, on ne sort pas du morse

     

    allez... un petit phoque pour changer

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    Certains morses sont plus curieux que les autres... comme les 3 grâces

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

     

     

     

    et quelques beaux icebergs

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    un guillemot mélancolique

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    et si vous vous demandez à quoi ça sert les dents chez un morse... voilà une fonction

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    oupsi... il a le cul un peu trop lourd

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    Contorsions

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    et oups... tombé du "lit"

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    mais tout à coup Martin s'agite... il a repéré quelque chose... et du genre 4 km plus tard j'arrive à repérer la "chose"

    WPT - 22 Juin, encore et toujours

     

    et vous ??

     

     


    8 commentaires
  • Le pied du verre à champagne s'est cassé dimanche (pour ceux qui suivent), c'est donc enfin l'été mais je n'ai pas gagné... j'avais été encore plus pessimiste et misé sur le 3 août. Je me suis plantée de presque une semaine.

     

    Autre miracle... le même jour d'ailleurs ! Ma voiture remarche... pour la 1ere fois depuis Novembre... et ça m'a coûté la bagatelle de 750 euros (pour rien de spécial mais ils m'ont déconnecté cette connerie d'alarme donc je ne risque plus de faire suer les voisins et voir débarquer les flics en pleine nuit). ça plus l'assurance plus la taxe de route (équivalent de la vignette) à 520 euros, ça fait cher du km. Mais on ne va pas s'énerver. Je vais m'en servir jusqu'à ce qu'il refasse froid et la vendre... ce sera bien plus simple !

     

    Pour lui dégourdir les pattes (et les miennes aussi par la même occasion), j'ai été faire un tour jusqu'à Endalen et là, j'ai eu une idée lumineuse. Je me suis demandée pourquoi je n'avais jamais fait la promenade de Endalen au petit groupe de cabanes vers Todalen... et bien maintenant j'ai la réponse : parce qu'il y a une rivière entre les 2. Et comme je suis très maline, j'ai choisi le pire moment : après 3 jours de "chaleur" (=au dessus de 10°C) dont certains avec de la pluie... elle était bien gorgée la rivière... et mes chaussures aussi à la fin. Mais j'ai vaincu. Il y a un stade où ça relève de la fierté !

     

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    eh bien, même si l'été vient de commencer si on en croit le verre à champagne, je trouve que ça sent déjà l'automne

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    Je ne sais pas ce qui s'est passé là, mais quelqu'un nous a massacré la toundra alors qu'il est interdit de rouler hors piste (même en vélo)

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    J'ai croisé 2 rennes... oui je sais, elle n'a pas l'air méchante la rivière mais c'est ça le truc traitre... ça aurait été pire, je n'aurais pas essayé. J'avais juste emporté le grand angle donc il faut les chercher à la loupe

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

    Un endroit bien fertilisé par les zouilles

    De l'été à l'automne

     

    Pas un souffle... les mares jouent les miroirs

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     

    De l'été à l'automne

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique