• ça faisait longtemps que ce n'était pas arrivé, au niveau de l'intégralité de la ville du moins...

    Sources lumineuses

    cherchez l'erreur...

     

    bon je vous aide... un quart d'heure plus tard, ça ressemblait à ça

    Sources lumineuses

    oui... une coupure de courant généralisée. En général, mon quartier, le plus proche de la central, est épargné mais là, tout le monde y a eu droit.

    Certains trichent et ont un groupe électrogène ou des lampes LED, mais globalement c'était pas mal sombre. Malheureusement pas d'aurores, trop tôt de toute façon

    Vous pouvez aussi deviner la lune, timide, qui pointe son nez avec beaucoup de prudence

     

    Aujourd'hui aussiSources lumineuses

     

    l'heure bleue...

    Sources lumineuses

    On est vraiment gâté côté météo ces derniers temps... c'est toujours quand je dois partir (et c'est pas souvent) que Svalbard se montre sous son meilleur jour pour me faire regretter de partir... typique !

     

    Et ce matin, c'est le soleil qui était timide... il éclaire encore le sommet des montagnes

    Sources lumineuses

     

    Sources lumineuses

     

    Sources lumineuses

     

    Sources lumineuses

    mais c'est fini: on ne peut plus le voir depuis la ville

    Sources lumineuses

    Un paysage tout en subtilité yes

     

    Et pendant ce temps, de l'autre côté de la planète ou presque, Svalbard fait son apparition sur les écrans de télé aux US: Treadstone, une série dont la 1ere est aujourd'hui. Vu que c'est américain, je crains le pire (le mot subtil ne semble pas adapté ici)

    Vous pouvez regarder le trailer

    https://www.youtube.com/watch?v=LiC9ERftU6o

    Je vous aide : quand il y a de la neige, c'est chez nous


    votre commentaire
  • Le beau temps continue et, ô miracle, on y a même eu droit pendant le weekend... à part qu'il y avait d'autres choses au programme, surtout samedi

    - ça commençait par le marché aux puces à l'Université... tradition oblige... pour collecter des fonds pour le téléthon dont le jour officiel est la semaine prochaine mais ici, ça s'étale sur un bon mois. Je déteste fouiller dans ce genre de trucs mais j'avais besoin de jupes/robes amples (une longue histoire, un weekend de danse écossaise à Oslo la semaine prochaine et des jupes, c'est franchement pas un truc dont j'ai besoin ici et avec 1 magasin qui vend des fringues normales = pas de sport, le choix est limité)

    - ensuite on avait un programme en relation avec le centenaire du traité du Spitzberg... qui est en fait en février, allez savoir pourquoi ils font ça maintenant. Organisé par Artica Svalbard, un truc qu'on ne comprend toujours pas ce que c'est et à quoi ça sert mais ils reçoivent beaucoup d'argent en tout cas... quel rapport avec le traité du Spitzberg ??? encore plus mystérieux mais je ne cherche plus à comprendre

    Another one of those days

    beaucoup de bla bla bla mais des moments intéressants

    Pendant la pause, plus longue que prévu (c'était bien la peine de nous pourrir la plus grande partie de la journée... oops), courses à Coop et horreur malheur, aucune valise en stock ! parce que ça, c'est comme les jupes... MA valise que j'aime tant a été massacrée l'an passé en allant au Chili et en revenant, les coins sont pétés, il manque une roue ce qui n'est franchement pas pratique à la fois pour la tirer et pour la laisser debout : maintenant elle tombe no. Bref, il va falloir qu'elle résiste encore un peu

    et au passage, pourquoi il n'y a plus de valises ??? parce que cet été, un bon nombre de touristes ont achetédes valises, marché normalement tourné vers les locaux (théorie personnelle : la faute aux bagages retardés ou même perdus... un mal chronique à Oslo pour les bagages censés venir ici)

     

    - j'ai écourté la 2e partie de la conf pour aller profiter de la plus belle lumière autour du coucher du soleil (qu'on ne voit pas se coucher depuis la ville)

    un peu agaçant de voir que chaque année, "on" pousse un peu plus la limite de la ville... l'an passé à cet endroit il y avait 3 motoneiges, cette année j'en ai compté au moins 24... la dernière petite langue de terre qui reste au sec même pendant les grandes marées

    Another one of those days

     

    Another one of those days

     

    Another one of those days

    certains trouvent peut-être ça cool... moi ça m'énerve !

     

    reflets

    Another one of those days

     

    Another one of those days

     

    Another one of those days

     

    15h45... humm

    Another one of those days

     

     

    Another one of those days

     

    Another one of those days

     

    un passage obligé au Panneau avec un grand P... je fais ma touriste

    Another one of those days

     

     

    puis je fais ma rebelle et coupe à travers "champ" vers les hauteurs de la ville... et en chemin...

    Another one of those days

     

    Another one of those days

     

    Another one of those days

     

    Another one of those days

     

    Another one of those days

     

    à suivre...

     

     


    2 commentaires
  • L'automne est souvent couvert mais aujourd'hui surprise au réveil... un beau ciel bien dégagé, un peu de vent et des températures légèrement négatives... on aurait presque l'impression d'être dans l'arctique. Evidemment, loi de Murphy, ça tombe un jour de boulot mais ne nous plaignons pas, j'ai réussi à en profiter avant et après en fonçant pour rentrer à la maison le plus vite possible après la fermeture... la maison, c'est un bon poste d'observation winktongue et à l'abri du vent en plus wink2

    le matin, juste avant de partir :

    One of those days

     

    One of those days

     

    et à 16h15 (quand je vous dis que je n'ai pas trainé...)

    One of those days

     

    One of those days

     

    avec beaucoup de gesticulations pour contourner la fenêtre, évider la zone industrielle au 1er plan... je commence à avoir l'habitude

    One of those days

     

    progression... une fois le soleil couché, le ciel devient rose (avé l'acceng)

    je sors carrément le 400 mm et je vise vers le fond d'Adventdalen (enfin c'est pas le fond, mais le fond de ce qu'on voit)

    One of those days

     

    Vous devinez peut-être les antennes de Skolten au sommet : c'est grâce à ça qu'on a une couverture téléphone portable dans le coin (et les coins qui "voient" ce sommet... ça peut être loin en fait)

    One of those days

     

     

    One of those days

     

    avec la zone industrielle pour que vous ayez une idée plus réaliste de la vue que j'ai

    One of those days

     

    One of those days

     

    One of those days

     

    petit ours dans sa boule profite des lumières surréalistes d'une nature qui semble photoshopée

    One of those days

    et petit à petit, le jour lâche prise

    One of those days

     

    One of those days

     

    One of those days

     

    et cette nuit, le ciel étant toujours dégagé, on a droit à des aurores... le récit est un peu décousu... ça fait 2 fois que je sors et pars à la chasse he (mais non, Odilon, pas de vert pour toi aujourd'hui)


    4 commentaires
  • Action hier...

    un policier entre soudain dans la galerie, mon panneau publicitaire à la main... Il m'explique qu'un hélico va atterrir dans le coin et qu'il vaut mieux ranger mon panneau. 

    ça, c'est pas bon signe... quand il y a une urgence médicale (ça ne peut pas être autre chose, mon voisin est l'hôpital), ils atterrissent à l'aéroport où une ambulance attend le patient et le transporte en ville.

    La dernière fois (autant que je sache) qu'un hélico a atterri là, c'est quand le groupe était passé à travers la glace dans Tempelfjorden en avril 2017. Chaque minute comptait pour les 2 personnes en hypothermie la plus grave : ils avaient opté pour l'option la plus rapide. Je n'étais plus au travail à ce moment-là et j'avais assisté à la scène depuis chez moi.

    Cette fois-ci j'étais aux premières loges.

    Vu la situation, j'ai demandé au policier s'il s'était passé quelque chose de grave et il m'a dit qu'il y avait eu un accident du travail à Ny-ålesund. Là, j'ai commencé à m'imaginer le pire, genre quelqu'un écrasé par un engin ou un membre arraché ou coupé...

    Au bout d'un temps qui a paru interminable (au moins 1 heure), l'hélico a fini par arriver et je peux vous dire que tout le bâtiment a été secoué. En plus, comme on a une couche de glace au sol par endroits, ils ont "sablé"... à part que c'est pas du sable mais plutôt des gravillons. Tout ça s'est mis à voler et à taper sur les vitres, j'ai bien cru que ça a allait péter quelque chose. L'alarme d'une voiture s'est mise en route... pour ajouter au côté dramatique de la chose. Je pensais qu'il atterrirait sur la route ou le parking, mais il a fini par se poser de l'autre côté de la route, au plus près de l'hôpital et je n'avais qu'une peur : qu'il se prenne les pâles dans les fils électriques le long de la route. Mais non... ils maitrisent !

    Un truc étonnant : à un moment j'ai vu passer une feuille blanche... et c'était quoi ??? mes horaires qui sont dans une pochette transparente magnétique collée sur la vitre de la porte d'entrée, à l'intérieur !!! j'imagine que ça a dû faire un appel d'air et ouvrir la porte... étrange en tout cas oh

     

    Revenons en à l'hélico... ça fait un peu voyeuse mais je ne pouvais pas grand chose alors documenter, c'est peut-être utile... on ne sait jamais... un jour

    Tourner les hélicos

     

    Tourner les hélicos

     

    Les pompiers arrivent (ceux sont aussi eux qui sont les ambulanciers mais c'est avec 2 voitures de pompier qu'ils sont venus, pas l'ambulance. A un moment, je vois un pompier revenir à pied de l'hôpital, une bouteille d'oxygène à la main (ça ressemblait à ça du moins)

    Tourner les hélicos

     

    Tourner les hélicos

     

    Une civière est transportée jusqu'à la voiture de pompiers qui le conduit jusqu'à l'hôpital juste à côté

    Tourner les hélicos

     

    mais l'hélico ne décolle pas... une 2e civière sort de l'hélico... ça explique les 2 voitures de pompiers

    Tourner les hélicos

     

    Tourner les hélicos

     

    Tourner les hélicos

     

    Tourner les hélicos

    et finalement, l'hélico décolle et disparaît en un clin d'oeil... la circulation est réouverte

     

    On attend inquiets d'entendre des nouvelles/informations. J'ai passé ma journée à vérifier le site du journal local.

    Vers 14h25, on nous apprend que le Gouverneur a reçu à 11h45 le message qu'il y avait eu un accident du travail à Ny-ålesund impliquant 2 personnes. L'hélico est arrivé sur les lieux vers 13h. A bord de l'hélico il y avait un anesthésiste qui s'est occupé des patients (c'est une procédure une peu nouvelle, qui date d'un an environ je pense) et l'hélico c'est posé à 13h53 devant chez moi si j'en crois l'heure de mes photos. 

    Vers 15h, on nous annonce que ce n'est en fait pas un accident du travail mais 2 personnes qui auraient été empoisonnées au monoxyde de carbone dans un bateau et ils étaient juste de passage à Ny-ålesund. Aucune info sur la gravité

    et plus tard dans la journée ou même aujourd'hui... rien ! aucun suivi ! ce journal local devient de plus en plus nul

     

    Heureusement, j'ai trouvé une info plus concise mais plus intéressante sur un autre site, NRK troms

    Tourner les hélicos

     

    info datée de 15h11 (hier) comme vous pouvez le constater. D'après UNN (le centre hospitalier de Norvège du nord dont on dépend), il est question de blessures légères. Et c'est quand même ça qui était le plus important à dire, non ?? On pouvait s'attendre au pire ! Il s'agit d'un norvégien dans la vingtaine qui a été envoyé à Tromsø pour traitement et d'un étranger dans la quarantaine qui a été gardé en observation ici à l'hôpital (donc ça ne doit vraiment pas être grave parce qu'ils ne gardent jamais personne ici)

     

    Comme ce n'est finalement pas aussi grave que l'on aurait pu le craindre, je me permets de raconter l'événement et avec des détails à 2 balles winktongue. Je suis affligée que le journal local, très occupé par le résultat des élections, certes, n'ait même pas pris le temps de passer un coup de fil à l'hôpital ou UNN pour en savoir plus.

    J'ai essayé de leur tendre la perche en mettant un commentaire à leur article sur Facebook, mais rien... aucune réaction ! et le texte de l'article d'hier n'a pas été mis à jour no


    votre commentaire
  • Bon, Odilon... c'est pas pour toi, je te préviens tout de suite...

    Hier... jour de pluie... misère, misère, misèèèèèè...re

    Presque toute ma neige a disparu et on a soit un sol nu, soit des plaques de glace casse-gueules sarcastic

    Alors que la toile se remplissait, hier soir, de photos d'aurores prises dans le nord de la Norvège, je commençais à désespérer. Mais on a fini par avoir à la combinaison magique :

    activité aurorale

    Après la pluie, la verdure

    et une éclaircie ! miracle !

    résultat :

    de la fenêtre magique 

    Après la pluie, la verdure

     

    Après la pluie, la verdure

     

    Après la pluie, la verdure

     

    J'ai même eu le temps de m'habiller, sortir et contourner le bâtiment sans que le show s'arrête (pour une fois)

    Après la pluie, la verdureet finalement, au niveau de l'exposition et des couleurs, c'est en fait plus simple quand il n'y a pas de neige

    Après la pluie, la verdure

     

    Après la pluie, la verdure

     

    Après la pluie, la verdure

     

     

    Après la pluie, la verdure

     

    Après la pluie, la verdure

     

    Après la pluie, la verdure

     

    Après la pluie, la verdure

     

    Après la pluie, la verdure

     

    On reprend les vieilles habitudes happyglasses


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires