• Une fois n'est pas coutume, nous allons faire ce soir dans l'urbain... quelques photos de mon bref passage à Oslo après Tromsø. Lors de mon précédent passage, je m'étais rendue compte qu'il y avait eu de gros changement dans le quartier de Bjørvika, près de la gare centrale, quartier où je ne passe normalement jamais lors de mes brefs passages à Oslo lors de ma transhumance vers la France. Il se trouve que cette fois-là, je prenais un vol l'après-midi et j'avais des choses à faire en ville, donc j'avais laissé ma valise à la gare et là ! le choc ! incroyable comme ce quartier que je n'avais pas vu depuis mon départ d'Oslo il y a 6 ans et demi a été construit. J'avais donc décidé d'y jeter un oeil et j'ai fait chauffer mon Huawei... une bonne occasion de tester ses capacités photos avec un peu plus de lumière

    Commençons par l'Opéra, qui, lui, existait déjà depuis plusieurs années quand je suis partie

    Un peu d'urbain... Bjørvika

    un beau bâtiment et mis en valeur par la jolie lumière

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    Ce qui est nouveau par contre, c'est sa voisine : la nouvelle bibliothèque

    Un peu d'urbain... BjørvikaJe suis un peu plu sceptique mais je pense que la lumière était flatteuse

     

    De l'autre côté, côté fjord, la sculpture "iceberg"

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    Un peu d'urbain... Bjørvika

    L'Opera côté fjord et oui... c'est mon ombre... elle existe toujours

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    A partir de là commence une "promenade" pour l'instant au milieu de zones de travaux dans un quartier nouveau, qui n'existait strictement pas de mon temps

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    Au passage, un bateau étrange et fleuri

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    Vision de cauchemar... le bâtiment du nouveau/futur musée Munch... qui a fait couler beaucoup d'encre (et sans doute de larmes)

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    de côté, c'est un peu moins laid mais pas beaucoup

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    à la droite de Lambda (c'est comme ça qu'il s'appelle), il y a au 1er plan des bâtiments nouveaux et qui ont l'air encore en construction. En arrière-plan, le "barcode"qui venait d'être construit quand je suis partie. Perfidie des constructeurs à Oslo en bord de mer : ils construisent une tranche, vendent des apparts et bureaux avec vue mer qu'ils vendent un bras bien sûr puisqu'il y a vue mer, puis ils construisent une nouvelle tranche devant, qui prend toute la vue mer et c'est reparti pour un tour... ils font ça facilement avec 3/4 tranches et ils ont déjà fait le même coup à Aker Brygge/Tjuvholmen. Et les gens continuent à se faire avoir malgré tout no

    Un peu d'urbain... Bjørvika

     

    à suivre...

     


    votre commentaire
  • Couleur du ciel un peu plus normale dimanche, plutôt bleu que violet/lilas, comme quoi il fallait en profiter pendant que ça durait

    un petit coucou à mon "voisin" l'ours du cadran solaire... celui-ci est le bienvenu en ville

    Après le lilas, le bleu

     

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

     

    Après le lilas, le bleu

     

     

    un ange passe... euh non... plutôt un hélico

    Après le lilas, le bleu

     

     

    Après le lilas, le bleu

     

    le central du funiculaire à charbon

    Après le lilas, le bleu

     

    sous tous les angles

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    Après le lilas, le bleu

     

    dans ces moments-là, on n'est pas pressé que la période sombre prenne fin yes


    votre commentaire
  • La partie la plus sombre de la nuit polaire touche à sa fin, on retrouve du crépuscule à partir du 30, mais ça s'éclaircit à vue d'oeil dans la journée et on a droit ses jours-ci à une petite aide de nuages stratosphériques polaires qui de, proche en proche, parviennent à nous envoyer un peu de lumière solaire bien que le soleil soit toujours bien loin sous l'horizon.

    Le résultat, dont j'ai déjà parlé plusieurs fois, c'est cette couleur étranger lilas-rose voire rouge selon les années. Un phénomène qui était rare et maintenant se produit presque chaque année (comme sur la photo permanente en haut de page qui date de janvier 2014).

    Toute lumière est bonne à prendre même si ce n'est certainement pas bon signe qu'il y ait des nuages dans la stratosphère où il n'est pas censé y en avoir...

    vu de la maison côté cuisine

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    et côté "salon"... je n'ai pas coupé la fenêtre pour prouver que c'est bien la vue de ma fenêtre wink2

    La vie en lilas

     

    Du coup, ça m'a motivée à sortir pour une petite séance photo malgré ma bronchite (ce que c'est que de voyager dans le sud là où les miasmes ne sont pas tués par le froid). Je ne pense pas que le froid soit bon pour mes bronches mais je ne pouvais pas laisser passer l'occasion

    La vie en lilas

     

    un peu de glace dans les parties protégées mais ce qui s'était formé pendant que j'étais partie, apparemment, a été détruit par les vents forts jeudi/vendredi

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    Bizarrement, au milieu de tout ça, un peu de vie: un petit groupe de 9 guillemots à miroirs (plumage d'hiver bien sûr)... désolée, j'ai été trop fainéante pour changer les réglages mais les taches blanches, c'est eux (seulement 8 mais il y en a eu un 9 e qui les a rejoints) 

    La vie en lilas

    il y a toujours des guillemots à miroirs qui décident de passer l'hiver "avec nous" et trainent près des quais mais je ne me souviens pas en avoir vu autant regroupés... ça devait être l'assemblée générale

    Quelques mètres plus loin, 3 guillemots de Brunnich (on ne mélange pas les torchons et les serviettes)

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    Pour vous donner une idée, c'était vers midi, mais avec un temps aussi dégagé on devine le contour des montagnes déjà vers 8h

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

    La vie en lilas

     

     

     

    La vie en lilas


    votre commentaire
  • Changement de gouvernement aujourd'hui en Norvège et Svalbard a été doté d'un nouveau "ministre"... " ": il n'y a pas de ministre du Svalbard mais c'est le Ministre de la Justice qui nous a dans son porte-feuille.

    Et on n'a pas eu de chance ces dernières années, ça a valsé justement sur ce poste. C'est notre 7e ministre depuis que le FrP (la droite populiste) est rentré au gouvernement en octobre 2013. Tous les ministres de la Justice ont été FrP et ils ont plus ou moins tous été impliqués dans divers scandales et ont dû gicler. Lundi, c'est tout le parti qui a quitté le gouvernement et du coup, il a fallu nous nommer un nouveau ministre, Monica Maeland, qui sait qu'on existe (c'est mieux que d'autres au moment de leur nomination) et elle est déjà venue nous rendre visite dans différents cadres.

    Elle était là récemment pour l'inauguration des nouveaux logements de Gruvedalen construits en 4e vitesse et elle était là quand la fermeture de la mine de charbon de Svea/Lunckefjell avait été annoncée (elle était alors ministre de l'industrie).

    La valse des ministres

    photo Christopher Engås, Svalbardposten (lors de sa visite en juillet 2019)

     

    On va voir combien de temps elle va rester en poste, elle oops parce que, là, on commence à avoir le tournis.


    votre commentaire
  • On continue sur le même thème... ne vous inquiétez pas trop ! même si j'ai été productive, voire hystérique sur le déclencheur, on n'est resté qu'une bonne heure avec les bestioles donc je n'ai pas tant de photos que ça

    Encore un peu d'orques

     

    Encore un peu d'orques

     

    Attention ! une orque peut en cacher une autre

    Encore un peu d'orques

    aileron noir sur fond d'aileron noir... pas si simple à voir

     

    Encore un peu d'orques

     

     

    Encore un peu d'orques

     

    Encore un peu d'orques

     

    Encore un peu d'orques

     

    Encore un peu d'orques

     

    Bon.. là, vous voyez qu'il y en a 2, hein?

    Encore un peu d'orques

     

    je recadre serré pour le prouver

    Encore un peu d'orques

    Encore un peu d'orques

     

    Pour la petite histoire, les photos ont toutes été prises au 70-200, donc pas de gros plans. J'avais aussi pris mon 400 mm mais c'est une fois sur le RIB que j'ai découvert qu'il y avait un problème et que je ne pouvais plus le monter correctement sur l'appareil (d'ailleurs, maintenant, il est chez le docteur et j'attends le devis... ça va coûter un bras !). De toute façon, vu la mobilité réduite, je ne pense pas que je serais arrivée à grand chose avec sur ce RIB.

     

    Encore un peu d'orques

     

    double dip

    Encore un peu d'orques

     

    Encore un peu d'orques

     

    et un autre double dip

    Encore un peu d'orques

     

    Encore un peu d'orques

     

    Encore un peu d'orques

    et puis arrivés à l'autre bout de la "zone", les orques ont disparu... elles ont certainement fait demi-tour et pour nous, il était temps de retourner au bateau et à Tromsø

    Encore un peu d'orques


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires