• Bon, j'avoue que j'ai du mal à suivre le rythme de ma productivité excessive côté photo... et le fait qu'il fasse (presque) jour le jour et nuit la nuit complique encore plus la tâche... paysages le jour et aurores la nuit... ça fait beaucoup (trop) de photos qui s'accumulent

    Hier, 1ere promenade de l'autre côté du fjord (photos plus tard... peut-être), aujourd'hui plus urbain mais ça ne m'a pas empêché de faire chauffer le déclencheur. Les couleurs commencent à devenir intéressantes

    même un brin de rouge ce midi vu de chez moi.... la boule de feu n'est plus bien loin

     

    Le petit ours du cadran solaire attend sagement que l'heure arrive

    en attendant le temps est à la réflexion wink2

     

    Tons bleu violacé côté nord

     

    Tons jaunâtres côté sud

     

    Une fois n'est pas coutume, je fais un détour par le cimetière... il fallait profiter des couleurs en arrière-plan

     

     

     

    Cimetière où les corps ne reposent pas en paix... il y avait déjà le problème du glissement de terrain lentement mais sûrement, il y a maintenant le risque d'avalanches et de glissements de terrain "brutaux". Il est question de déménager le cimetière mais où ??

    Tant qu'à avoir des croix penchées, autant y aller carrément

     

    Faute de s'occuper des morts, en attendant on s'occupe des vivants... très probablement la piste de ski éclairée et préparée la plus septentrionale au monde

     

     

     

    1eres perdrix et... 1eres photos de perdrix... le 24-70 mm c'est pas idéal mais elles ne sont pas farouches

     

     

     

    Au moins 4 comme vous pouvez le constater

     

     

    Le classique point de vue sur la ville

     

     

     

     

    Un petit croissant de lune apparaît et joue à cache cache avec la montagne

     

     

     

     

    Mais j'ai fini par trouver un autre point de vue sur la ville (il ne m'aura fallu que 5 ans et demi !! et pourtant c'est un beau chemin qui monte régulièrement... un vrai luxe... pas forcément une bonne idée en période de risque d'avalanches mais aujourd'hui très bien)

     

     

     

     

    Il ne reste plus qu'à rentrer en profitant de la lumière bleue

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  • Je vous l'avais promise... la voici... la bataille aquatique de 2 jeunes mâles (qui d'autre peut batailler ?) éléphants de mer... juste pour rire, mais bon... moi je vais vous dire que j'étais bien contente de ne pas être entre les 2

    ça commence gentiment

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    il y en a même un qui prend le temps de nous sourire... avec ces ch'tites quenottes

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    et de faire ses ablutions (ça me rappelle étrangement nos amis les morses)

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    et puis ils finissent par y mettre plus d'enthousiasme

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    et nous faire cadeau de mimiques plus ou moins ridicules

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    (j'ai environ 400 photos, mais je vous fais une petite sélection... rassurez-vous)

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    un bisou de réconciliation ?

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    ah non... pas vraiment !

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    le regard mort de peur

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    agonie ??

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    il prend le temps de jouer les charmeurs

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    le dentiste doit se régaler

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    c'est pas beau de tirer la langue

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    le chant des sirènes ?

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    celle-là a un côté comique, non ?

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     

    la "salade" dans le nez, ça rajoute un petit plus aussi

    Grytviken... la bataille des éléphants de mer

     


    votre commentaire
  • Désolée si le slogan date d'un siècle... moi, j'en suis restée là. Je n'ai pas suivi les évolutions françaises de ces... 16 dernières années ??

    Mauvaise nouvelle... comme partout la Poste a des problèmes budgétaires et on avait échappé à presque toutes les mesures : ô miracle, on a toujours un bureau de poste, un vrai, pas un "post i butikk", et il est même ouvert 3h le samedi et je pense que le courrier est encore distribué tous les jours sauf le weekend... tout le monde ne peut pas en dire autant en Norvège, l'autre Norvège...

    mais là, on a pris un coup dans l'aile... dans l'aile de l'avion postal pour être précis.

    Bougez avec la Poste

    photo nordlys.no

    Alors que nous avions 5 avions postaux par semaine (du lundi au vendredi), atterrissant ici vers 11h30, le service vient d'être réorganisé et:

    - on nous supprime l'avion du vendredi

    - l'avion atterrira plus tard, vers 17h30

    ça ne paraît pas être la fin du monde et s'ils suppriment un avion postal par semaine, c'est qu'il y avait une capacité surévaluée (et c'est bon pour le climat un avion de moins), mais tant qu'à en supprimer un, il aurait été judicieux dans prendre un en milieu de semaine. Parce que du coup, du jeudi 17h30 au lundi 17h30, pas d'avion postal.... 4 jours consécutifs (au sens  de 4 x 24h)... et si on peut survivre à 4 jours de délai sur une lettre (quoique sur une facture ça peut vite coûter cher) ou un colis, un gros problème est que les produits frais du supermarché viennent par l'avion postal. Donc 4 jours sans réapprovisionnement, ça a des conséquences non seulement sur la fraîcheur des produits proposés mais aussi sur le stock qu'il va falloir qu'ils surdimensionnent. 

    Tout ça sans parler des avions régulièrement annulés quand la météo est trop mauvaise, les 4 jours peuvent vite passer à 6 !

    Un autre problème est le changement d'horaire. Avec un avion en fin de matinée, les produits frais étaient mis en rayon le jour même avant que les gens ne fassent leurs courses après le boulot. Là, ils ne pourront être mis en rayon avant le lendemain matin. Coop a essayé de négocier depuis un an apparemment à l'annonce de ces changements... sans succès

     

    Dommages collatéraux :

    - la pharmacie qui est censée devoir délivrer les médicaments quels qu'ils soient sous 24h (c'étai déjà pas très réaliste mais là,  ça devient carrément impossible) et d'autres parts, certains médicaments doivent être réfrigérés dès leur arrivée et comme la pharmacie ferme à 17h on a aussi un souci d'horaires.

    - l'hôpital envoie les prises de sang pour un certain nombre d'analyses à Tromsø (les trucs les plus faciles sont faits ici sur place) et il y a un problème de durée de vie des échantillons... c'était déjà limite avec l'ancien système. Et si un avion est annulé, l'échantillon doit être détruit et il faut refaire une prise de sang. Si l'avion du jeudi est annulé, il vaut mieux espérer que personne n'ait besoin d'analyses urgentes ! oh

     

    D'un point de vue postal, ils ont essayé de nous rassurer en disant que l'avion de SAS serait utilisé le vendredi mais les passagers et leurs bagages ont la priorité et ils n'ont pas la place pour les "chariots" de lait (comment ça s'appelle ce truc ??) et le lait frais en Norvège, c'est sacré ! Je pense aussi que ça va en fait encore plus leur compliquer la vie sachant que l'avion postal part de Tromsø alors que l'avion de SAS du vendredi est direct d'Oslo... je sens qu'il va y avoir du courrier qui va faire du yoyo entre Tromsø et Oslo !

    ça aurait un argument de plus pour supprimer l'avion du mardi ou du jeudi plutôt puisque ces jours-là, l'avion de SAS s'arrête à Tromsø.

    Enfin... ça commençait cette semaine, on va voir...

    ça peut très vite empirer parce que Coop n'étant pas satisfait, étudie d'autres options et si la poste perd son contrat avec Coop, ça remet totalement en question la survie du service complet. no

     

     

    PS... pour ceux qui suivent, c'est un de ces avions qui s'était écrasé en janvier 2016, côté Suède, alors qu'il était en route d'Oslo à Tromsø avant de venir chez nous... c'était le plan du moins.


    2 commentaires
  • Après St Andrews (oui oui... on en est venu à bout... sauf que...), nous voici le lendemain à Grytviken, le seul endroit où il y a quelques personnes qui "habitent"... pas franchement des habitants mais ils travaillent là pour les gens comme nous : ouvrir le musée et la boutique, vérifier que tous les papiers sont en règle et tester le nettoyage de notre équipement... le truc qui nous a stressé à mort jusqu'à ce jour-là. On a passé l'aspirateur sur tous nos vêtements et dans les sacs (photos) à la recherche de la moindre trace de végétation. Les velcros à la pince à épiler ou en grattant avec des ciseaux, j'ai trouvé que c'était finalement le plus efficace. Les bottes, nettoyage après chaque débarquement et avant chaque débarquement... on ne sait jamais. Grâce à mon côté prof, je me suis retrouvée au contrôle du nettoyage des bottes avant chaque débarquement et en particulier celui-là. On nous avait traumatisé en nous citant l'exemple d'un bateau, l'année précédente, pour lequel la moitié des passagers avaient été refoulés au contrôle... oh Sophie (et les autres) était donc morte de peur... surtout, si quelqu'un était refoulé, il ne fallait pas que ce soit moi !!! Eh bien ! 100% de réussite ! contrôle que je n'ai même pas vu pour ma part, mais des passagers m'ont dit qu'ils avaient été contrôlés entre moi et la passerelle... c'était pourtant pas bien loin, mais j'étais trop concentrée sous mes dessous de bottes.

    Nous voici donc dans un endroit "civilisé

    Grytviken

    et le plafond c'est levé... on voit les montagnes ! fichtre !

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    Pour ne pas changer, c'est une ancienne station baleinière fondée en 1904 par un Norvégien (forcément, vu le nom) et abandonnée en 1960 et des brouettes.

     

    On y trouve plein de choses toutes rouillées, notamment des épaves de bateaux

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    et par ci par là, des animaux qui ont l'air de s'en foutre au plus haut point... (notamment, sur la photo précédente, le triangle sombre devant le côté gauche du bateau, c'est une otarie à fourrure... vous voyez que je garde mes distances)

     

    Grytviken

     

    Quelques cormorans (je n'en ai vu que 2)

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    Grytviken

    il s'en gratte les plumes

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    C'est normal les pattes là ?? ça a l'air énorme, non? proportionnellement au reste de l'animal

     

    Quelques manchots royaux (ça vous manquait... hein ?)

    au 400 mm

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    ou au 35 mm, genre manchots dans leur environnement

    Grytviken

     

     

    des sternes antarctiques... parce que, oui, même si les sternes arctiques migrent entre l'arctique et l'antarctique, il y a aussi des sternes antarctiques qui, elles, restent dans l'hémisphère sud

    Grytviken

    Grytviken

    des otaries à fourrure donc... inévitables... mais inoffensives quand elles dorment (si elles dorment vraiment)

    Grytviken

     

    Grytviken

     

    des canards de Géorgie du Sud (la seule race de canard qu'on y trouve... au moins on ne risque pas de se planter)

    Grytviken

     

    mais ce qui m'a bien occupée, ce sont 2 jeunes éléphants de mer qui jouaient à se battre dans l'eau... ce sera pour la prochaine fois... à suivre donc

     


    4 commentaires
  • Dans ma poursuite du retour de la lumière, j'ai progressé d'un cran aujourd'hui... pas de pied photo... c'est encore un peu joueur mais à 1000-1600 ISO et avec un grand angle, c'est jouable

    Malheureusement le ciel est couvert, donc ça tire plus au gris qu'au bleu... on doit bien se contenter de ce qu'on a ... un peu frustrant, hier, d'ailleurs, quand on devinait une aurore très active, entre les nuages... et ce sont les nuages qui ont gagné

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    donc c'est parti pour une promenade du matin dans le même coin que samedi dernier quand je n'avais que le portable

    10h30

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    les nouvelles constructions, montées au pas de charge à partir de modules livrés tout faits

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    pas encore besoin des lunettes de soleil glasses

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Je pense que je prends les mêmes photos chaque année à un chillou près

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

    Heureusement qu'on nous construit des trucs nouveaux et que d'autres s'effondrent ou disparaissent pour varier un peu wink2

     

    La partie de la ville qui se développe et sera bientôt la plus grande (quand les 140  logements en zone à risque seront détruits... on vient d'apprendre que le chantier commencera en mai-juin)

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    à propos de choses nouvelles... ça, c'était pas là il y a un an

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

    je refais un essai pour vous montrer la nouvelle "piste de ski alpin" pour les enfants/jeunes... un peu moins sombre cette fois

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleuvous avez repéré le renne... si... le petit point sur la gauche en dessous des protections pare-avalanches

     

    Les maisons pointues turlututu... enfin, celles qui restent... mais celles-là resteront

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

     

    Promenade de l'après-midi

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

    notre petite ville, vue d'en bas cette fois

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

     

    Encore du bleu... ou gris-bleu

    14h30... ça sent la nuit

     

     


    2 commentaires