• Comme on n'en sort pas, je n'ose plus écrire le nom entier... mais c'est toujours le même endroit...

    pour changer un peu des manchots, je commence par un jeune éléphant de mer jouant à cache-cache dans l'herbe (pardon... dans les graminées)

    G.H. épisode 50.000

     

    et un autre habitant que je ne pense pas vous avoir présenté avant: un canard, endémique, qui porte le doux nom d'Anas georgica georgica, sous-espèce d'Anas georgica, le canard à queue pointue.

    G.H. épisode 50.000

     

    G.H. épisode 50.000

     

    G.H. épisode 50.000

    il est pas tout mimi ce canard ??

    G.H. épisode 50.000

     

    et tant qu'on est dans les graminées, quelques photos pour illustrer pour ceux (celle plutôt) que ça intéresse

    G.H. épisode 50.000

    hauteur très variable... le manchot donne une idée de l'échelle

     

    ou là, on voit de belles "touffes" en arrière-plan... ça faisait longtemps qu'on n'avait pas parlé des otaries à fourrure soit dit en passant

    G.H. épisode 50.000

     

    alors tant qu'on y est

    G.H. épisode 50.000

     

    G.H. épisode 50.000

     

     

    mais revenons-en à nos manchots royaux... quelques scènes de vie

    G.H. épisode 50.000

     

    G.H. épisode 50.000

    celui-là, il a tellement la gueule ouverte qu'on lui voit la langue !

     

    celui-là a l'air un peu abattu

    G.H. épisode 50.000

     

    alors que celui-là bombe le torse

    G.H. épisode 50.000

     

    twins

    G.H. épisode 50.000

     

    une espèce un peu différente : le manchot sans tête winktongue

    G.H. épisode 50.000

     

    ils ont le regard dur, ces manchots

    G.H. épisode 50.000

     

    G.H. épisode 50.000

    Ok... te vexe pas... c'est pas une raison pour fermer les yeux !

    G.H. épisode 50.000

     

    G.H. épisode 50.000

     

    G.H. épisode 50.000

     

    Avec toute cette pluie, le jaune a déteint sur le noir, on dirait

    G.H. épisode 50.000

     

     

    Un classique sur les photos de groupe... le petit malin qui trouve toujours le moyen de faire une grimace ou tirer la langue... la preuve que ça existe chez les manchots aussi

    G.H. épisode 50.000

    vous l'avez repéré ?

     

    et on a beau être un manchot snobinard... quand ça gratouille...

    G.H. épisode 50.000

     

     


    votre commentaire
  • Toujours dans la série des traditions de Noël, le concert avec les talents locaux à l'église, le dimanche 2 semaines avant Noël

    Comme toujours, l'église était pleine à craquer et les talents multiples et variés: tous les genres (ou presque), tous les âges, tous les sexes...

    Qui dit Noël, dit rouge

    Noël... encore

     

    ça ne facilite pas les photos mais ça m'entraîne pour les futurs couchers de soleil

     

    Je ne publie pas de photos d'enfants, on n'est jamais trop prudent donc j'illustre seulement avec des grands ados et des adultes (sur le passeport du moins)

      

    du chant

    Noël... encore

    encore du chant

    Noël... encore

     

    les instruments

    Noël... encore

     

    Noël... encore

    les chorales

    - masculine

    Noël... encore

    -féminine

    Noël... encore

    -mixte... euh??? mixte ??

    Noël... encore

    ah... OK... ça a fini par être mixte

    Noël... encore

    l'orchestre... mais je n'ai pas réussi à trouver un angle pour prendre une photo décente

     

    et un quatuor féminin

    Noël... encore

     

    ça m'a permis de "découvrir" le nouveau prêtre... en fait, on s'est tapé la causette au marché de Noël mais je ne savais pas qui c'était. Eh oui... ceux qui connaissent un peu Longyearbyen doivent savoir que l'ancien prêtre était une sorte de star... et il a fini par nous quitter pour aller voir ailleurs. La fin d'une époque !

     


    votre commentaire
  • Maintenant que la phase 1 de l'installation des protections anti-avalanches est terminée, il fallait se décider pour la phase 2, de bien plus grande envergure.

    5 options étaient proposées et hier soir, le conseil municipal a tranché et suivi les recommandations du conseil technique. L'option 5 a été choisie... la moins chère mais ça va quand même coûter un oeil... 553  millions de NOK, soit environ 53 millions d'euros... oooops! Je n'ai pas pu vous en informer hier parce que mon internet faisait des siennes... espérons que ça ne dure pas (là, je squatte un autre réseau)

    Une précision : le coût inclut aussi la démolition des logements pour lesquels c'est nécessaire, la reconstruction à un autre endroit (mais où ??), l'infrastructure (réseau électrique, tuyaux...)...

    Et à quoi ça ressemble ??

    Protection pare-avalanche... suite

    illustration extraite du rapport NVE

     

    Au niveau des protections à installer : en turquoise, l'équivalent de ce qui a été installé cet été/automne un peu plus au nord (en bleu): des constructions censées retenir la neige (ou une bonne partie) en cas d'avalanche qui se déclencherait plus haut, en violet des talus servant à stopper les amas neigeux qui seraient arrivés jusque là et protéger les maisons en vert dans la partie supérieure de la carte

    l'autre talus est une amélioration (exagération de ce qui existe déjà actuellement) pour protéger les constructions de part et d'autre de Vannledningdalen, la petite vallée étroite mais bien raide où se forment des "sørpeskred", des espèces de coulées de neige, flotte, boue... je ne sais pas comment ça s'appelle en français. Souvent bien plus liquide qu'une avalanche, ça peut toucher une zone bien plus étendue... et ça s'est déjà produit. Actuellement, il n'y a qu'un talus, côté Haugen (le quartier au sud de cette vallée). L'idée est d'élargir ce talus, l'allonger et construire l'équivalent sur l'autre "rive" parce que les modèles montrent qu'il pourrait y avoir un effet rebond sinon qui renverrait les masses vers le quartier de Lia, près du centre.

    En rouge, les 142 logements qu'il va falloir raser, aucune protection n'étant prévu pour cette partie de la ville 

     

    ça implique aussi de supprimer le petit pont piéton entre Lia et Haugen et de réaménager le pont sur la route principale, vei 500

    Protection pare-avalanche... suite

     

    illustration extraite du rapport NVE... ça donne une idée de l'échelle de la chose oh

    La carte des zones à risques 

    Protection pare-avalanche... suite

    illustration extraite du rapport NVE

    à gauche, risque associé à Vannledningsdalen et à droite, carte combinée des risques liés à Vannledingsdalen + avalanche de Sukkertoppen

     

    Pour ceux qui se demanderaient ce qu'on fait actuellement:

    pour Lia, vous savez :  on évacue

    pour Vannledningsdalen, il y a régulièrement un bulldozer qui dégage la vallée et empêche la neige de s'accumuler

     

    Et ironiquement, alors qu'on se focalise sur le côté est de la ville, aujourd'hui le vent a tourné, souffle fort et il neige... et la route sur le côté ouest de la vallée (entre l'ancien musée et Huset) vient d'être coupée pour tous (elle est déjà interdite aux véhicules depuis l'an passé)... moi qui venais de ressortir les skis de fond, c'est ballot... c'est justement là qu'elle est la piste préparée (et j'avais des rennes comme spectateurs dimanche matin).

    Dommage collatéral : l'avion postal n'a pas atterri et est retourné sur Tromsø - L'avion de SAS, par contre, oui mais c'était plus tard

    Et toujours aussi varié côté bulletin risque avalanche... arf

    Protection pare-avalanche... suite

     

    source : varsom.no


    votre commentaire
  • On continue le rituel des différentes étapes marquant l'approche de Noël, après le Julemesse au centre culturel fin Novembre, le 1er dimanche de l'Avent la semaine dernière, aujourd'hui c'était le tour du Julemarked ( le marché de Noël) à Nybyen... Sophie a son stand pour la 3e année consécutive et essaie de renflouer le compte en banque après le voyage au bout du monde. Parmi les autres exposants présents, un stand de bouffe thaï (faut pas s'étonner : les thaïlandais sont la nationalité la plus représentée après les norvégiens), un stand de café, gateau... par des élèves récoltant de l'argent pour je ne sais quel projet, des moufles/sacs et autres choses tricotées main, des bougies faites à partir de cire recyclée, des décos de Noël, des objets en bois, des verres décorés avec des ours, des vêtements, des accessoires pour notre "quotidien" (comme sacoche à pistolet d'alarme, PLB...), du sel (!), des herbes, une loterie, des calendriers et des photos bien sûr... he le tout produit localement

    Festivités de Noël... ça continue

    Festivités de Noël... ça continue

    Festivités de Noël... ça continue

     

    Festivités de Noël... ça continue

     

    Festivités de Noël... ça continue

    Festivités de Noël... ça continue

    Festivités de Noël... ça continue

     

    Festivités de Noël... ça continue

     

    Festivités de Noël... ça continue

     

    Festivités de Noël... ça continue

    Festivités de Noël... ça continue

     

    Festivités de Noël... ça continue

    J'emprunte les photos de l'annonce passée sur Facebook pour faire la pub... je n'ai pas pris de photo moi-même..

    à part 1... il fallait que je vous montre ça... je n'ai pas le pied marin malgré mes origines à moitié bretonnes et je ne savais même pas que ça existe, mais il y avait une horloge à marée (ou je ne sais comment ça s'appelle... ça certainement un nom très compliqué à coucher dehors en français mais j'ai la flemme de chercher): indiquant si on est à marée haute ou basse... n'est-ce pas génial ?? Et quand en plus le "support" est un morceau de bois flotté, ça n'enlève rien au charme, bien au contraire

    Festivités de Noël... ça continue

    et ça a un intérêt... qu'il fasse jour tout le temps ou nuit tout le temps, peu importe... winktongue

     

    Autres activités du jour:

    - le "salon" de la motoneige (c'est un peu pompeux quand on essaie de traduire en français) cet aprem au centre culturel

    - ce matin, le "julesvøm", la nage de Noël, à laquelle je n'ai jamais assisté et aujourd'hui, ça ne collait pas au niveau horaires... me voici obligée de partager 2 photos de Kine Stiberg à l'insu de son plein gré comme dirait l'autre

    Festivités de Noël... ça continue

    Festivités de Noël... ça continue

    ça a l'air assez magique... faudrait que j'y assiste une fois mais je ne sais pas si c'est juste pour les familles des nageurs ou si c'est ouvert à tous

     


    1 commentaire
  • Alors que nous avons eu de grosses chutes de neige la semaine dernière, puis pas mal de vent, puis un redoux, le risque avalanches est toujours estimé à 3 depuis que le système de prévision a été remis en place pour la saison

    Fallait que ça arrive

    varsom.no

    ça n'empêche que certains sont impatients de promener leurs skis, et la noirceur, l'absence de visibilité ou le niveau 3 ne les arrêtent pas... et ça n'a pas loupé... ce qui les a arrêtés, c'est une avalanche !! qui a fait plus de peur que de mal, heureusement, mais qu'est-ce que les gens foutent dans des endroits pareils alors qu'il fait nuit et un temps pourri en plus

    Ensuite, c'est l'hélico qui doit aller scanner la zone... je ne sais pas si le groupe avalanche de la Croix Rouge a été mis à contribution cette fois. Ils ont estimé que personne d'autres n'étaient dans le coin ) part ce petit groupe de skieurs qui a tout de suite prévenu le gouverneur

    D'après les skieurs eux-mêmes, l'avalanche est parti de l'endroit marqué par un drapeau vert, au dessus d'eux

    Fallait que ça arrive

    ils n'ont pas réussi à voir jusqu'où l'avalanche avait été mais apparemment jusque dans la vallée de Fardalen

    Des gens qui soit-disant savent ce qu'ils font... no comment!

    Et la saison commence à peine. ça rappelle hélas de tristes souvenirs avec un jeune en motoneige qui s'était fait emporté dans la même zone en janvier 2015 plus loin dans la même vallée. Il avait eu moins de chance.

    Je ne demande pas aux gens de rester enfermés mais il y a un temps pour tout et pendant la nuit polaire, il est plus sage de rester aux abords directs de la ville ou dans Adventdalen qui est une vallée large, sans risque d'avalanche (par contre un bon potentiel pour les ours polaires... hum hum)

     

    En ville (où on n'est pas en sécurité non plus apparemment), l'évacuation a été levée pour les logements de la rue 228 mais le reste de la zone est fermé/évacué/interdit d'accès jusqu'à la fonte des neiges (et ce n'est pas une façon de parler). En espérant qu'on arrive à avoir une Noël tranquille pour une fois

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires