• On s'amuse comme on peut...

    Hier et aujourd'hui, j'ai été à la chasse au soleil... et aujourd'hui, j'avais de la compagnie... un gentil ours coopératif, le célébrissime Ours Pompon qui avait envie de prendre l'air et de bronzer un peu.

    Nous avons commencé par le bord de fjord, ce matin entre 9h et 10h30 environ, avant que le soleil ne disparaisse derrière une montagne

    C'est le Pompon

     

     

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    Une pause à la maison le temps de dégeler les pieds, les mains, les joues et les fesses (de Pompon bien sûr), et nous voilà repartis à la chasse au soleil mais dans le coin de l'église/central du funiculaire à charbon

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    C'est le Pompon

     

    Ironie de la chose...  rentrée à la maison, je découvre sur facebook un message du gouverneur + d'une amie m'informant que quelqu'un a repéré des traces d'ours, apparemment une maman et son petit, exactement dans le coin où j'étais une demi-heure avant...

    Après quelques instants de suspense, mystère résolu... c'était de vieilles traces de rennes he

     

     


    votre commentaire
  • Pour l'instant, le retour de la lumière ne se passe pas très bien... cry

    D'abord, quand nous sommes sortis de la noirceur absolue, il faisait beau mais très froid et avec un vent horrible qui nous donnait un ressenti de -35°C et là, j'avoue que c'était très désagréable, voire insupportable pour le visage... le reste du corps ça pouvait aller au moins la 1ere heure

    ça s'est ensuite un peu réchauffé... aujourd'hui -12, ressenti -23°C... pas de problème, je gère mais c'est la grisaille merdique. Alors que ce devrait être la plus belle période de l'année avec ces tons bleus et roses sur le sommet des montagnes (techniquement possible à partir de demain), on a juste droit à une couche de nuages informe, aucune visibilité, et ça fait des jours que c'est comme ça... à part jeudi mais j'étais au boulot bien sûr. ça devrait être obligatoire qu'il fasse beau au moins 1 jour pendant le weekend. Cette période transitoire dure très peu de temps, quel gâchis qu'on ne puisse pas en profiter cry

    ça, c'est à peu près le mieux qu'on ait eu aujourd'hui. C'était pas aussi bleu, plutôt gris blanc mais faut pas trop en demander au téléphone portable winktongue

    Gâchis

     

    Pour les accros à la motoneige, impatients de partir à l'aventure après la nuit polaire (ça n'arrête pas certains, mais c'est pas forcément malin), ça complique aussi les choses: white out, zéro visibilité, impossible de distinguer les irrégularités du terrain et de savoir si ça monte ou si ça descend. Et ce qui devait arriver arriva. Quelqu'un a fait une "sortie de route" hier dans les environs de Barentsburg. Heureusement il/elle a sauté de la motoneige avant qu'elle se fracasse en contre-bas. Ce n'est que le début.

    L'histoire ne dit pas si c'est un touriste mais je présume que non... il faut vraiment être motivé pour venir en ce moment avec la règle du test négatif de moins de 24h obligatoire.

    Là encore,  ce qui devait arriver arriva... Vendredi l'avion a été annulé. A cause de chutes de neige abondantes à Tromsø... pas à cause de nous happy Vol reprogrammé au lendemain, samedi... mais du coup, les tests étaient plus vieux que 24h et tout le monde a dû se faire re-tester ! misère ! Quand on voit combien ils demandent pour le test rapide à l'aéroport d'Oslo ou dans les labos privés à Tromsø, je ne serais pas étonnée que nombreux soient ceux qui ont renoncé à leur escapade dans le haut arctique.

    Je me demande combien de personnes ont testé positif et ont été stoppés alors qu'ils venaient ici, depuis qu'ils ont mis le système en place. Bon business pour les labos par contre oh


    votre commentaire
  • Bon, je vous fais le coup chaque année... mais il faut bien vivre au rythme des saisons. clown

    Aujourd'hui, c'était le retour de la lumière crépusculaire, entre 11h23 et 13h00 pour la 1ere fois depuis 2 mois et demi. Crépuscule civil pour être précis, puisque, scientifiquement, on distingue 3 sortes de crépuscules: civil, nautique et astronomique. Distinction surtout utile en navigation et astronomie comme leurs noms l'indique.

    Le retour du crépuscule

    https://www.timeanddate.com/sun/norway/longyearbyen

    Malheureusement, on se gèle... surtout le vent qui est très désagréable et qui m'a coupé toute envie de mettre le nez dehors, donc photos prises prudemment de chez moi (ouhhhh la fainéasse !), mais grand beau temps (ça va un peu de paire). -20°C (ça s'est pas un problème) mais ressenti -32°C (ça, ça pique les yeux et mes lunettes gèlent)

    Le retour du crépuscule

     

    Le retour du crépuscule

     

    Le retour du crépuscule

     

    Pour les plus curieux, voici les définitions des différents crépuscules... je suis trop fainéante (décidément) pour réécrire ce qui est très bien expliqué ci-dessous

    Le retour du crépuscule

    merci wiki!

     

    Même au plus sombre de l'année, autour du 21 décembre, nous gardons, à Longyearbyen, 2h de crépuscule nautique alors qu'à Ny-ålesund, encore plus au nord, ils n'ont même pas de crépuscule nautique pendant  19 jours (= le soleil est toujours plus bas que 12° sous l'horizon). 

    Dans le nord de la Norvège, ils gardent plus de 4 heures de crépuscule civil même en décembre... chickens! he


    2 commentaires
  • Il serait excessif de dire que le jour revient mais la noirceur s'éclaircit incroyablement ces derniers temps alors que dans une semaine, nous retrouverons du crépuscule (soleil moins de 6° sous l'horizon). 

    Avec la combinaison parfaite de ces derniers jours : ciel dégagé, températures suffisamment négatives, neige au sol et lune dans le ciel, c'est franchement magique... et quand en plus c'est un samedi et que je ne travaille pas, c'est l'occasion parfaite pour une séance photo... un bon test alors que je n'ai pas trimbalé l'appareil photo depuis mi-août.

    Je suis un peu rouillée : j'ai bien échappé à 2 erreurs classiques = j'ai pensé à recharger ma batterie et j'avais une carte dans l'appareil mais au moment d'utiliser le pied photo... gourdasse ! j'ai oublié la plaque de montage. Et le pire, c'est que j'y avais pensé et l'avait posée à côté de ce que je devais prendre oh On ne se refait pas !

    Trop fainéante pour retourner la chercher (ce qui veut aussi dire se déchausser/se rechausser et ça... y en a MARRE ! c'est pas de mocassins que j'ai aux pieds... ça prend son temps à mettre/enlever). A quand les crocs polaires  ?? he

    donc j'ai fait comme j'ai pu et si demain on a le même temps, eh ben, y aura qu'à tout recommencer

    voici un échantillon de la récolte du jour (en gros entre 11h et 13h)

    C'est un peu difficile de vous donner une idée de la luminosité... et ça dépend de l'éclairage de votre écran... mais bon en gros...

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    je me suis même vautrée par terre (volontairement)... tant qu'à tester, testons !

    la vie en bleue

     

    vers l'est

    la vie en bleue

     

     

    vers le sud

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    vers le nord-ouest

     

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    la vie en bleue

     

    et... comment résister... un renne urbain

    la vie en bleue

     


    4 commentaires
  • Parmi les nombreux groupes Facebook liés à Svalbard, il y en a qui s'appelle "Gamle Svalbard" et où les gens parlent de choses qui se sont passées dans le passé (ha ha), ou de gens qu'ils ont connus il y a qq dizaines d'années... et de vieilles photos.

    Récemment, une personne a publié une photo montrant le "fond" de Magdalenafjorden, la fameuse Baie de la Madeleine, et le glacier de Waggonway dans la 2e moitié des années 70.

    Cela m'a motivée à chercher dans mes photos, une photo prise sous un angle comparable pour montrer l'évolution. J'ai recadré ma photo pour montrer à quelque chose près la même zone et ce n'est pas 100% comparable (ma photo est prise de plus loin) mais il est quand même facile de comparer où se situe le front du glacier et son aspect

    Attention au choc :

    Waggonwaybreen

    photo du haut: Gerd Hagen

    photo du bas : moi he

     

    C'est assez déprimant ! Un recul et amincissement évident... il est fort possible que le glacier ait aussi subi une surge avant la photo du haut (= brusque avancée du glacier) ce qui peut fausser la comparaison mais j'ai aussi trouvé d'autres photos dans un article ( je suis trop fainéante pour écrire les références mais les voilà :

    Waggonwaybreen

     

    Waggonwaybreen

     

    et une petite carte pour montrer où se situe le lieu du crime

    le glacier lui-même au fond du fjord

    Waggonwaybreen

     

    et la localisation de Magdalenafjorden

    Waggonwaybreen

    carte toposvalbard


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique