• Surprise ce matin, en jetant un oeil au site d'un journal norvégien... ils nous annoncent une éclipse partielle de soleil visible en Norvège... le 11 août... what??? mais c'est aujourd'hui ça !!!

    Quelques clics rapides par ci par là et quelques minutes de recherche et tout se clarifie. Il y a bien une éclipse partielle de soleil, visible surtout dans le nord de la Norvège et encore mieux à Longyearbyen !!!! si madame !!!

    Comment c'est possible que personne n'en ait parlé avant, c'est une autre question et un grand mystère

    Hasard et coïncidences, quand j'ai changé de commode, je suis retombée sur mes lunettes de l'éclipse totale de 2015. glasses Je suis donc prête... je sors aussi les lunettes de soleil (que j'ai retrouvées lors de la même opération) et 2 appareils photo, les plus vieux... c'est jamais très bon de photographier le soleil mais difficile de résister

    Début des réjouissances prévu à 10:28, maximum à 11:17 avec quand même 35% de couverture, fin des réjouissances 12:97

    Une petite éclipse

    source : http://www.himmelkalenderen.com/2018/08/solformorkelse11aug2018/

     

    Une petite éclipse`

     

    Seule ombre au tableau, il n'y en a pas d'ombre... parce que pas de soleil... une grosse couche de nuages qui a tout fait foirer !

    J'ai scruté presque tout le temps de l'éclipse mais pas le moindre morceau de soleil à part une fugace apparition vers 10:35 je crois (photo prise avec mon plus vieux appareil et il n'est pas du tout à l'heure)

    Une petite éclipse

    Heureusement qu'on avait eu plus de chance lors de l'éclipse totale de 2015.

     

    Maintenant, on a le temps de se préparer pour la prochaine fois... pas avant 2025 ici (partielle)


    votre commentaire
  • En bref... très bref...

    "Hier" c'était l'été...

    glasses

    et ce soir, ça ressemble à ça

    Tournis

    si ça donne pas le tournis, ça!!!

    Moi qui avais brillamment ressorti le vélo hier, huilé la chaîne, regonflé les pneus, fait un tour de remise en jambes prête pour la nouvelle saison oh il va falloir attendre qu'un bon coup de soleil fasse fondre tout ça. En tout cas, question moyen de transport, ça a été une décision sage de renoncer aux pneus à clous qui n'ont posé que des problèmes au moment des changements de saison, les pneus étant trop larges par rapport à l'écartement des freins même en les écartant à fond, donc fallait forcer, du coup freins à rerégler, ce qui impliquait un passage chez le réparateur avec tous les délais et impondérables qui s'en suivent... on apprend de ses erreurs... maintenant le vélo reste en pneus été et il est stocké au chaud et au sec pendant l'hiver (parce que j'ai testé aussi la gangue de glace autour du vélo sous le bord du toit avec la neige qui fond et qui regèle sur le vélo)... beaucoup d'énervement mais cette fois, je suis prête pour l'été... en espérant qu'on ne me le vole pas ou que je ne le retrouve pas gisant au sol avec une roue voilée comme il y a 2 ans (et tout l'été pour le faire réparer !)

     


    1 commentaire
  • Après un mois de mars qui nous avait paru froid comme il devrait être (avec une température moyenne de -12,7°C, "seulement" 3°C au dessus des normales)

    Après le trombone, la pelote

     

    le mois d'avril a vu passer des températures beaucoup plus variables et s'est clôturé avec une moyenne de -8°C, 4°C au dessus des normales, mais on s'estime heureux par rapport à janvier/février 10 et 11°C au dessus des normales !! Quand on entend parlé de rester en dessous de la barre des 2°C, ici, ça nous fait bien rire (... jaune)

    Après le trombone, la pelote

     

    le mois de mai, lui, commence carrément chaudement... ça fond à vitesse grand V, vendredi et samedi des "rivières" sont apparues de partout en ville... je crois que je n'ai jamais vu autant d'eau sans qu'il pleuve... et pourtant on n'a pas eu beaucoup de neige cet hiver... toute cette flotte paraît démesurée !

    Depuis, les températures ont un peu baissé donc ça s'est calmé... ouf! 

    Par contre, dimanche, ça neigeait pas mal mais des flocons qui ne tiennent pas vraiment au sol... par contre visibilité nulle... impossible d'imaginer qu'il y avait une montagne de l'autre côté du fjord... et conséquence, le vol de l'après-midi a eu de sérieux problèmes... ils ont essayé d'atterrir, sans succès, pas une, ni 2 fois... non 4 fois !!! un nouveau record... tout ça pour rien, ils ont bien dû finir par renoncer, faire demi-tour et retourner à Tromsø... après le vol qui avait dessiné des trombones, cette fois-ci, c'était une vraie pelote

    Après le trombone, la pelote

     

    Pendant ce temps, la carte des glaces commence à faire un peu peur

    Après le trombone, la pelote

    il va falloir aller loin au nord pour mettre la main sur la banquise si ça continue à ce rythme !oh

    Sur l'est, la carte est encourageant avec beaucoup de glace classée rouge, ce qui veut dire que la glace recouvre entre 90 et 100% de la surface... mais ça ne dit rien sur l'épaisseur... et à en juger les photos satellites, ça se présente mal... la glace prend une teinte gris ou bleue selon les endroits... gris c'est généralement signe que c'est de la glace fine et poreuse, qui fond par en dessous... bleue c'est que ça fond par au dessus... si on a un temps dégagé et des jours ensoleillés sur le côté est du Svalbard, elle ne va pas faire long feu cette glace !!! Pauvres ours ! surtout les mamans avec leurs petits de l'année ! l'été va être long pour ceux nés sur Spitsbergen cry

    Je ne peux malheureusement pas illustrer mon propos... bizarrement, toute la zone a disparu de la photo satellite entre le moment où j'ai fait mes observations et le moment où j'ai fait ma copie d'écran... même les satellites ne veulent plus voir pareille misère !

    Après le trombone, la pelote

    Dans le nord (sur la gauche de la photo... allez savoir pourquoi c'est tourné dans ce sens), la glace a meilleure mine... pour le moment... bien blanche... espérons que ça dure

     

    Même en 2016, après un hiver sans banquise autour de la majeure partie de l'archipel, ça n'avait pas aussi mauvaise mine dans le nord

    Après le trombone, la pelote

     

    C'était "ouvert" jusqu'à 81°N alors que maintenant on peut atteindre le 82°N avant de rencontrer la banquise au nord de Nordaustlandet (la grosse île au nord est). ça va être intéressant (et morbide) de suivre l'évolution

     

     

     


    2 commentaires
  • Eh bien ça y est, c'est officiel... c'est parti pour le soleil de minuit et hier soir, j'ai profité du ciel dégagé (sauf une bande de nuages sur l'horizon ce qui était en fait parfait) pour aller faire la traditionnelle séance photo... très vite, on va perdre cette ambiance de soleil couchant qui n'en finit pas de se coucher puisqu'en fait il ne se couche pas wink2

    Traditionnel aussi : le funiculaire à charbon dans le soleil "couchant"

    Soleil de minuit

     

    Soleil de minuit

    l'aéroport et l'autre côté d'Isfjorden

    Soleil de minuit

     

    Soleil de minuit

     

    Soleil de minuit

     

    Attention... un soleil peut en cacher un autre : la boule jaune au dessus des montagnes n'est pas le soleil lui-même... lui, il est dans les nuages : on en voit juste la partie supérieure

    Soleil de minuit

    Mon but était d'immortaliser le retour de notre petite princesse, MS Origo... mais elle n'est pas revenue dans la bonne direction (par rapport au soleil)

    Soleil de minuit

     

    Soleil de minuit

     

    retrouvailles avec la grande soeur (par la taille), Freya, que "nous" utiliserons cet été pour la 1ere fois sur la côte est du Groenland

    Soleil de minuit

     

    Sans doute la dernière chance de voir les montagnes teintées de rose

    Soleil de minuit

     

    et une nouveauté dans le paysage...

    peut-être pas si simple à repérer de là... je vous montre ça vu de chez moi

    Soleil de minuit

    la première phase du système pare-avalanche est en train de prendre tournure

     

    en recadrant serré... il y a un petit bonhomme rouge pour donner l'échelle

    Soleil de minuit

    reste à voir si ça va être installé sur toute la longueur sur laquelle ils travaillent actuellement

    Soleil de minuit

     

     

    Soleil de minuit

     

    Soleil de minuit

     

    Soleil de minuit

     

     

    et vu de la maison (une nouvelle fois)

    Soleil de minuit

     

     


    votre commentaire
  • La météo l'avait prévu et il est bien arrivé, le temps pourri... Beaucoup de vent "de fond"  égayé par des rafales à plus de 20 m/s, et comme la 1ere expé hiver débutait ce soir, le Boss est arrivé hier avec une bonne partie des passagers (à un moment, on s'est demandé s'ils allaient bien pouvoir venir jusqu'ici et atterrir) et ce matin, 6h (oh) une petite séance photo était prévue.

    Le début a été laborieux... tellement de vent que par moments (fréquents) on ne voyait plus du tout où était la route... heureusement qu'il y a des piquets sur certaines portions. A un moment, j'ai même été ouvrir la voie en marchant au milieu de la route avec les 2 voitures qui me suivaient... et avec le vent de face je peux vous dire que je n'avançais pas vite ! Je suis ressortie de cette petite escapade couverte de charbon, transporté par le vent depuis le lieu de stockage dans l'anse à l'est de l'aéroport jusqu'à Bjørndalen, complètement à l'ouest de l'aéroport !

    Comme on ne voyait rien, on ne voyait pas non plus d'animaux, mais on a fini par trouver quelques rennes, histoire de faire bosser les déclencheurs, mais je peux vous dire qu'on a poussé les limites de l'autofocus... et faire la mise au point à la main, c'était pas très réaliste alors qu'on n'y voyait rien, les yeux attaqués par les flocons et le viseur rempli de neige.

    Mais ça donne des images d'un genre inhabituel

    A de rares moments, on avait presque une "bonne visibilité"

    Blizzard... comme c'est Blizzard

    mais ça ne durait jamais

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    oui oui... il y a 2 rennes là

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    un vrai temps de chien renne

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    J'ai fini par trouver que c'était plus amusant de photographier mes petits camarades que les rennes

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Blizzard... comme c'est Blizzard

     

    Une petite virée et quelques photos qui risquent de me coûter fort cher : à un moment, en ouvrant la porte d'une des voitures de loc (même pas la notre), elle a été emportée par une rafale et j'ai réussi à le refermer (laborieusement) mais quelque chose a été esquinté et la porte ne fermait plus correctement. C'est à moi d'assumer mes âneries mais quand on connait le coup des réparations en Norvège, ça risque de douiller ! cry

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique