• En fait, en parcourant les photos, je me suis rendue compte qu'on a en fait vu 2 renards mais on croyait que c'était le même... étonnant, non ?

    renard n°1 (celui que j'ai montré hier) :

    La suite des renards du 30/4

     

    La suite des renards du 30/4

     

    très sale, surtout au niveau des pattes, et avec un resserrement à la base de la queue... c'était notre renard jusqu'à  21h32

     

    A 21h39, le 2e renard entre en scène

    La suite des renards du 30/4

     

    Beaucoup plus propre mais plus gris au niveau du museau où il a dû commencer à perdre ses poils d'hiver.

    Entre les 2, un renne... c'est lui (elle en fait) qui a dû me faire perdre le fil !

    La suite des renards du 30/4

     

    Ensuite nous sommes repartis en direction de la ville et en passant au niveau du camping (fermé à cette époque), en contrebas de l'aéroport, nous sommes tombés sur un 3e specimen... du genre hyper fluffy cool

    La suite des renards du 30/4

     

    Hésitation... je rentre dans le cadre... ou pas ?

    La suite des renards du 30/4

    sur la pointe des pattes

    La suite des renards du 30/4

     

    Fluffy à la plage (on m'a fait remarquer aujourd'hui que le concept de plage arctique n'est pas tout à fait le même... ça ne m'avait même pas effleurée)

    La suite des renards du 30/4

     

    Je joue les pachas

    La suite des renards du 30/4

     

    La suite des renards du 30/4

     

    Je joue les distants

    La suite des renards du 30/4

     

    Je joue avec un caillou (faute de hibou, genou, pou)

    La suite des renards du 30/4

     

    La suite des renards du 30/4


    6 commentaires
  • Une nouvelle opportunité de me taper l'incruste s'est présentée hier... genre d'opportunité impossible à refuser... et me voici à nouveau à la chasse aux renards, rennes, eiders à tête grise et autres lagopèdes...

    Je n'ai pas vraiment été douée sur le repérage des bestioles, à part une perdrix, les eiders à tête grise (ma spécialité... j'ai beaucoup d'entraînement) mais rien de vraiment "photographiable" et quelques rennes... je sais, j'ai pas trop de mérite.

    Heureusement, il y avait quelqu'un qui avait plus l'oeil pour les renards.

    1er specimen repéré aux abords de la piste d'atterrissage, sur une vieille carcasse de renne (qui date de plusieurs semaines et il n'y a certainement plus grand chose à bouffer dessus). Lumière à ch..., arrière-plan encore plus à ch..., renard loin et sale. Pas vraiment un succès.

    Nouveau weekend, nouveaux renards

    Très vite, il se lasse de sa carcasse et galope en direction de Bjørndalen... on le suit en voiture... et il en fait du chemin ! Il ralentit sa course à un moment et nous accorde quelques clichés... le contexte est plus neutre (plus de grillage en arrière-plan) mais il est toujours loin et la lumière toujours à ch...

    avec un recadrage désespéré, ça donne ça... petite séance de je me roule dans la neige (comme vous pouvez le constater, ça fond à vitesse grand V le long du littoral)

    Nouveau weekend, nouveaux renards

    Nouveau weekend, nouveaux renards

    Nouveau weekend, nouveaux renards

    Nouveau weekend, nouveaux renards

    Nouveau weekend, nouveaux renards

    Trop mignon... mais des photos pourries ouch

     

    Minimalisme

    Nouveau weekend, nouveaux renards

     

    Avec cette lumière pourrie, pourquoi pas du minimalisme noir et blanc ?

    Nouveau weekend, nouveaux renards

     

    Version renard de salon

    Nouveau weekend, nouveaux renards

     

    Il a ensuite repris sa course

    Nouveau weekend, nouveaux renards

    et arrivés au bout de la partie "praticable" de la route, nous avons dû baisser les bras et les objectifs.

     

    Mais la soirée... "nuit"... nous réservait d'autres opportunités... à suivre donc


    3 commentaires
  • Nous avons eu droit à quelques éclaircissements et diverses photos/videos aujourd'hui et plusieurs couacs sont apparus.

    Tout d'abord au niveau des secours : l'avion ambulance est un avion à hélice et il n'y a pas assez de place pour le matos qui était nécessaire pour les personnes dont l'état était le plus grave. Un temps précieux a été perdu le temps d'acheminer ça par l'avion de ligne. Ironie du sort, il y a à peine quelques mois, on nous avait laissé espérer qu'un jet (ambulance) serait basé à Tromsø mais finalement, il a été décidé que ce serait plus utile de le baser dans le sud de la Norvège. Ces derniers jours, il avait été évoqué la solution qu'un jet soit basé à Tromsø pendant l'hiver, maintenant l'hôpital (ici et Tromsø qui nous chapeaute) réclame qu'il soit disponible toute l'année. L'avenir nous dira.

    Côté patients... 5 personnes ont été hospitalisées, dont 2 ont été transportées à Tromsø la nuit dernière une fois qu'ils ont eu le personnel et le matos nécessaire. Une personne est toujours dans un état critique et instable, la 2e personne était dans un état critique mais stable et il a été annoncé ce soir que sa vie est hors de danger. Les autres sont en bonne santé ou dans un état sans gravité (mais certainement un bon traumatisme).

    Les photos prises pendant l'intervention des hélicos et des gardes côtes sont assez sidérantes.

    Plus d'info

    PHOTO: THOR-ARILD HANSEN / SYSSELMANNEN

    La version vidéo est encore plus effrayante (cliquer sur la 1ere image de l'article de svalbardposten.no, en espérant que ça s'ouvre à l'étranger). J'imagine que cette vidéo a été filmée pour l'enquête

    http://svalbardposten.no/nyheter/fire-i-vannet/19.8463

    (sur la vidéo, la trace en travers dans la direction horizontale est celle du bateau et la glace est partie en morceaux en dessous, le reste est dans l'état "initial")

    Bien sûr, c'est sans doute plus facile à juger vu du ciel que du bord, mais la glace a l'air d'être transparente et tellement fine qu'elle part en décomposition dans les traces des motoneiges... Pour moi, ce n'est même pas qu'ils ont conduit dans une fissure, ça a plus l'air d'être que la glace s'est désintégrée sous eux. Les personnes qui ont été récupérées étaient passées au travers à 3 endroits différents. Je ne sais pas ce qu'ils avaient en tête. Quand la glace est douteuse et en particulier en fin de saison, les guides sont censés mesurer l'épaisseur de la glace avant de se lancer dans la traversée d'un fjord. Tout le monde n'a pas le même seuil, c'est aux guides d'agir en sorte d'assurer la sécurité de leurs passagers. Il me semble bien que chez la plupart, la barre est mise à 30 cm... Il y a déjà au moins une semaine, il y avait une discussion à ce sujet sur Facebook et les gens parlaient de mesures faites montrant des épaisseurs de 10-13 cm.

    De toute façon, il va y avoir une enquête, mais aujourd'hui la compagnie touristique russe se défendait par l'attaque en disant que cela relève de la responsabilité du gouverneur de classer les itinéraires "classqiues" comme praticables ou pas, et qu'ils ont utilisé ce trajet tout le long du mois d'avril et qu'on ne leur a pas signalé que ce n'était plus sûr... A part que ça n'a jamais été comme ça que ça marche.Les conditions changent trop vite et relèvent de trop de problèmes différents dans une région trop grande : c'est écrit clairement partout... les guides sont responsables de prendre les bonnes décisions face aux risques rencontrés sur le terrain.

    Ce qu'on a aussi appris, c'est qu'en fait les 9 n'étaient qu'un sous-groupe d'un groupe plus gros : 20 touristes  + 4 guides. Ceux qui suivaient ont aussi rencontré des problèmes mais ont réussi à faire demi-tour et à rejoindre la terre, ils sont ensuite retournés à Pyramiden. ça aurait donc pu être encore pire.

     

    Un peu plus bas dans l'article précédent de Svalbardposten, il y a aussi un extrait de la vidéo de l'opération de sauvetage. On devine une personne habillée en noir allongée sur le bord supérieur droit de la zone "piscine"

    Plus d'info

     S'ils étaient conscients, ils ont dû trouver le temps long arf même si les secours sont arrivés étonnamment vite... là aussi, un gros coup de pot que les gardes côtes et les hélicos aient pu arriver si vite.


    7 commentaires
  • Et ce n'est pas pour rire...

    17h57... téléphone qui sonne... alerte Croix Rouge... encore !!!!

    Un groupe en motoneiges est passé à travers la glace dans Tempelfjorden. On nous demande qui peut se rendre en motoneige au dépôt de la Croix Rouge. Comme ma motoneige est toujours dans le même état : batterie à plat et certainement gelée au sol (pendant mon weekend escapade j'ai joué les touristes pour qu'on me fournisse une motoneige), j'ai considéré que je ne pouvais pas être d'une aide quelconque.

    Assez vite, j'ai vu un hélico partir dans la direction de Tempelfjorden, qui est assez près à vol d'oiseau. J'ai aussi vu qu'un navire des gardes côtes était en chemin... en le suivant sur marinetraffic j'ai vu qu'il filait , 14 noeuds, même 17 noeuds à un moment !

    Un peu plus tard, un hélico nous a survolé... de très près... et a atterri en ville, en fait juste devant la galerie ! Mais j'étais chez moi. Quelques minutes plus tard, j'ai vu des gens de la Croix Rouge porter 2 civières jusqu'à l'hôpital, juste à côté. Du coup, ça m'a donné mauvaise conscience : pour ça, j'aurais pu aider ! pas besoin de motoneige ! Je saurai pour la prochaine fois que c'est sans doute une bonne idée de se pointer au dépôt au cas où et pour aider d'une autre manière.

    J'ai immortalisé l'instant avec ce que j'avais sous la main après avoir essayé de repérer un bruant des neiges qui gazouillait dans les environs : 400 mm + crop 1.6... c'était un peu too much!

    Nouveau drame

     

    C'est pas tous les jours que je vois un hélico disparaître derrière le bâtiment où se situe la galerie ! oh

    Nouveau drame

     

    Nouveau drame

    Comme vous pouvez le voir, il neigeait pas mal, histoire de compliquer les choses.

    Nouveau drame

     

    Nouveau drame

    Redécollage

    Nouveau drame

     

    C'est ensuite par le biais des infos nationales et divers journaux qu'on en a appris plus.

    Il s'agit d'un groupe de 9 personnes (au début ça disait 8), tous de nationalité russe, qui revenaient de Pyramiden et ont traversé Tempelfjorden entre Kapp Murdoch et Kapp Schoultz et auraient tous fini dans une fissure avant d'atteindre la terre ferme. Tous sont passés à travers la glace. 6 ont été récupéré dans l'eau et 3 ont été recueilli sur la terre ferme par un autre groupe en motoneige.

    4 des 6 ont été ramenés en hélico à l'hôpital, 3 seraient dans un état grave.

    Les 2 autres repêchés sont à bord du KV Svalbard, le navire des gardes-côtes. 1 en bonne forme, l'autre en légère hypothermie.

    Il y a eu, un long moment, un doute sur l'identité des 3 personnes récupérées à terre... en attendant la confirmation que c'était bien les personnes manquantes, des plongeurs du KV Svalbard ont vérifié qu'il n'y avait personne dans l'eau aux abords de la fissure. Leur identité a maintenant été confirmée et ils ont été ramenés à Longyearbyen en hélico.

    Nouveau drame

     

    Nouveau drame

     

    KV Svalbard arrive à la rescousse

    Nouveau drame

     

    Ils semblent que (au moins) les 3 blessés graves vont être évacués sur Tromsø mais pour se faire, il y a besoin de personnel et de matériel supplémentaire qui devraient arriver par l'avion de ligne (il y a un vol SAS supplémentaire ce soir à cause du marathon à ski samedi... ça devait être un vol direct d'Oslo mais il vont faire une courte escale à Tromsø pour récupérer personnel médical et matos).

    C'est la 1ere fois que je vois (et que j'entends parler) d'un hélico qui atterrit là... ça ne doit pas être très bon signe. En général, ils atterrissent à l'aéroport et l'ambulance va récupérer le(s) patient(s)... ou alors ça faisait trop de patients du même coup ?

    La carte des glaces, aujourd'hui même, indiquait de la glace "grise" = compacte

    Nouveau drame

    Mais quand on voit la photo satellite d'hier (aujourd'hui c'était couvert), il y a un peu de quoi se poser des questions (la carte est orientée différemment mais Tempelfjorden est le fjord le plus en haut à droite) : la glace est grise... c'est pas bon signe. Il faut aller plus loin dans le fjord pour trouver de la glace "blanche"

    Nouveau drame

    Une fois de plus le Gouverneur, l'hôpital et la Croix Rouge ne chôment pas...

    Espérons que ça se termine bien pour tout le monde

     


    2 commentaires
  • Dimanche, j'ai entrepris de partir à la chasse aux mergules nains... pour changer un peu...

    Objectif : Tverrdalen, la vallée qui part vers l'ouest au niveau de la moraine frontale du Longyearbreen et qui rejoint Platåberget. Les années précédentes, j'ai eu l'occasion de constater que justement à cet endroit, il y a, en début de saison, pas mal de mergules installés pas trop en hauteur. Plus tard, ils sont tous installés dans les falaises et la meilleure stratégie (de mon point de vue du moins) est de les approcher par au-dessus = par le plateau.

    Par flemme de sortir l'équipement, je suis partie sans ski et sans raquette... et ça s'est avéré très épuisant même si j'ai essayé de suivre les traces de motoneige pour avoir de la neige tassée et ne pas trop batailler... ça plus le sac photo, je me suis traitée de tous les noms d'oiseaux (y compris mergule !) : ça aurait été beaucoup moins fastidieux de partir avec les skis et le matos dans la pulka. Du coup, j'ai essayé de resquiller un peu : juste avant Tverrdalen, j'ai constaté qu'il y avait des mergules un peu plus haut, à flanc de montagne... et me voici partie à grimper sur de la neige tassée et super glissante... j'ai cru que je n'y arriverai jamais... entre temps, bien sûr, le soleil est passé derrière la montagne voisine, comme un fait exprès ! Typique !

    Mais bon... je vous ai rapporté quelques photos de mergules quand même, malgré aussi l'inconfort de ma position, les pieds plus ou moins calés contre des cailloux, de même pour le sac, en espérant que le tout ne redescende pas plus vite qu'à la montée !

     

    Ch'tis zozios

     

    Je suis montée suffisamment haut pour me retrouver au milieu de la zone de vol... et avoir un peu l'impression d'être l'un(e) d'entre eux wink2

    Ch'tis zozios

     

    Ch'tis zozios

     

    Ch'tis zozios

     

    Ch'tis zozios

     

    Atterrissage plus ou moins contrôlé en écrasant les copains au passage

    Ch'tis zozios

    ou décollage... ces petites bêtes ont la gigote et ne sont pas capables de rester en place plus de quelques minutes apparemment

    Ch'tis zozios

     

    Ch'tis zozios

     

    "Tranquille tout seul sur mon caillou"

    Ch'tis zozios

     

     

    "ah ben non... y en a qui se tape l'incruste !"

    Ch'tis zozios

     

    "bon.... ok... il y a la place pour 2"

    Ch'tis zozios

     

    ...

    "what the f...???"

    Ch'tis zozios

     

    Heureusement, comme je le disais, ça ne dure pas longtemps

    Ch'tis zozios

     

    J'ai rencontré Batman

    Ch'tis zozios

    très élégant dans ses atterrissages

    Ch'tis zozios

     

    ce n'est pas le cas de tout le monde

    Ch'tis zozios

     

     

    C'est rigolo... les autres mergules qui volent en arrière-plan font des confetti dans le ciel

    Ch'tis zozios

     

    Quand le ciel est bleu ici... il l'est vraiment !

    Ch'tis zozios

     

    Ch'tis zozios


    6 commentaires