• Petite promenade dimanche... et cette fois j'avais pris 2 objectifs (en fait, j'ai réalisé bien plus tard que j'en avais même pris 3) mais pas le plus gros, et le plan initial était d'emporter un convertisseur x1.4 mais je l'ai oublié, avec la batterie de rechange (Alzheimer...)

    Et j'ai réalisé ça assez vite, quand j'ai rencontré ma 1ere perdrix des neiges... Du coup, il a fallu tester un peu sa volonté de coopérer, mais en prenant son temps, sans mouvements brusques, petit peu par petit peu, elle m'a acceptée dans son "cercle" et elle n'a pas bougé d'un poil (ou plutôt d'une plume)... à part à un moment, une petite séance de nettoyage des plumes

    A la chasse à la perdrix

     

    les montagnes de l'autre côté d'Isfjorden en arrière-plan

    A la chasse à la perdrix

     

    A la chasse à la perdrix

     

    A la chasse à la perdrix

     

    A la chasse à la perdrix

     

     

     

    A la chasse à la perdrix

     

    A la chasse à la perdrix

    pensive

    A la chasse à la perdrix

     

    le gag, c'est qu'après l'avoir quittée avec tout autant de précautions et vérifié plusieurs fois qu'elle était toujours au même endroit et dans la même position, j'ai poursuivi mon chemin et environ 10 minutes plus tard, une perdrix en vol est passée juste à côté de moi et s'est posée à proximité... je soupçonne que c'était la même perdrix. 

    A la chasse à la perdrix

     

    A la chasse à la perdrix

     

    A la chasse à la perdrix

     

    un peu bégueule

    A la chasse à la perdrix

     

    A la chasse à la perdrix

     

    Ensuite, je poursuis mon chemin... laissant derrière moi "ma" perdrix qui surveille les alentours. Un peu plus loin, je passe en mode paysage (c'est là que j'ai découvert que j'avais 2 autres objectifs et non pas 1 seul)

    A la chasse à la perdrix

     

    A la chasse à la perdrix

     

    Quand, tout à coup, j'entends un renard... je me dirige dans sa direction, je gravis une partie de la montagne et je finis par le repérer... mais il poursuit son chemin à bonne distance et j'arrive juste à le choper sur la crête

    A la chasse à la perdrix

    Allez savoir... peut-être ma dernière opportunité de renard en pelage d'hiver correct pour cette année... 


    votre commentaire
  • Tradition oblige... aujourd'hui c'était le tour du marathon à ski. 

    En général, il fait toujours  un temps merveilleux... ce n'était pas vraiment le cas aujourd'hui, mais rien de grave, pas de vent, un tout petit peu de neige, et des températures négatives juste comme il faut (l'an passé, il avait fait trop chaud et ça avait été rude pour certains)

    Moi, j'ai joué les spectateurs et les parasites (en prenant le bus jusqu'à Todalen mais c'était un bus aussi pour les spectateurs, donc j'avais le droit)... ça fait longtemps que je dis que je devrais m'inscrire au semi-marathon, mais... L'excuse cette année, c'est que je n'ai fait qu'une fois du ski... je ne suis pas vraiment préparée... On verra l'an prochain (aujourd'hui peut-être, ou alors demain...)

    L'événement prend plus d'ampleur chaque année et on a passé les 1000 inscrits... à se demander où on loge tout ce monde. Je présente les lieux du crime (parce que cette fois j'avais une carte mémoire dans l'appareil... certains comprendront...)

    Marathon

     

    Les premiers arrivaient déjà quand le 1er bus spectateurs est arrivé mais je n'ai pas compris s'il y a une logique dans les dossards (qui n'en sont pas puisqu'ils ne sont pas dans le dos mais sur le devant, le torse pour la plupart, la cuisse pour d'autres), donc impossible de savoir (pour moi du moins) qui faisait le semi et qui faisait le "vrai"

    Marathon

     

    Marathon

     

    une participante pour laquelle je me suis sentie obligée de prendre une photo vu qu'elle me faisait un show (mais je ne sais pas qui c'est)

    Marathon

     

    50 shades of white

    Marathon

     

    En fait j'étais plus intéressée par les autres spectateurs, comme celle-ci

    Marathon

     

    et quelques rennes (ce sera pour plus tard)

    Pas besoin d'arme pour une fois puisque la zone était sécurisée par des gardes armés en motoneige... youpi !

    Marathon

     

    Marathon

    vous voyez, j'ai du mérite... j'ai atteint le km 41 winktongue

     

    Marathon

    la zone d'arrivée

    Marathon

     

    Marathon

     

    beaucoup beaucoup de sponsors

    Marathon

     

    Marathon

     

    le podium

    Marathon

    ça grouille

    Marathon

     

    Marathon

    et ne pas oublier, l'inévitable barbecue pour saucisses

    Marathon

     

    Marathon

     

     

     


    1 commentaire
  • Avec tous nos problèmes de zones à évacuer, zones à raser, zones à construire trop cher... la spéculation va bon train. Dernier exemple en date, la vente d'une maison classée à la fois comme entreprise et logement (entreprise au rez de chaussée, appart à l'étage)

    photo de l'annonce dans Svalbardposten, pas du tout de saison

    Spéculation

     

    mise à prix 5, 45 millions de nok (vous pouvez diviser par 10, on n'est pas à ça près) pour 207 mètres carré et un terrain autour, mais juste l'accès au terrain : le terrain en lui même appartient à l'état

     

    et après des enchères virulentes, ça s'est vendu à.... je vous laisse deviner....

     

    .

     

    .

     

     

    .

     

     

    .

     

     

    8,4 millions de nok !!!!! (850 000 euros environ) C'est pas du délire ça ?? On ne sait pas qui est l'acheteur pour l'instant, mais je soupçonne une spéculation immobilière... raser le bâtiment pour construire beaucoup plus grand avec des locaux/boutiques au RDC et des apparts au dessus, mais pas qu'un seul. L'avenir nous dira

     


    2 commentaires
  • Bon, je ne sais plus comment elle s'appelle cette boule qui devait sauver la planète et qu'on nous avait distribuée pour qu'on en teste l'efficacité (et tout ça avec une subvention d'environ 50.000 euros pris sur le fond environnemental engraissé par la taxe que paye toute personne quittant le Svalbard en avion ou en bateau)

    ah... ouf!! merci Svalbardposten: Coral ball qu'elle s'appelle

    ça ressemble à ça

    Magic Ball... pas si "magic" ??

    photo Svalbardposten

     

    L'idée était que ça devait piéger les microplastiques (et les cheveux, poils, fils, poussières diverses... mais pour l'environnement le plus important c'est les microplastiques). Ils ont donc distribuer l'engin dans toute une partie de la ville (dont je ne fais pas partie) et ils ont fait des prélèvements dans les eaux usées pour juger de l'impact.

    Conclusion... c'est un flop ! Ils n'ont pas vu de différence significative entre avant la balle et pendant. Bien sûr, rien ne dit que les gens l'ont utilisée (surtout quand ils lavent leur polaire).

    L'étude a été plutôt sociologique par contre : les taux de microplastiques sont plus élevés en soirée que le matin ou en milieu de journée (ce n'est guère surprenant... les gens font majoritairement leur lessive après le travail), le dimanche les taux sont les plus faibles (eh bien moi je la fais souvent le dimanche ma lessive) et un truc   plus mystérieux: les taux étaient plus élevés en septembre que les mois suivants.

     

    Ils ont aussi testé l'utilisation de moules comme indicateur du taux de microplastiques mais le taux dans les moules placées  là où on balance nos eaux usées dans le fjord ont en fait montré une diminution du taux dans les moules. Comme explications proposées :

    1° les moules venaient de Tromsø dans une zone où les eaux sont plus riches en microplastiques qu'ici, elles ont donc réussi à se débarrasser petit à petit de ce qu'elles avaient accumulé là-bas

    2° les moules auraient été placées sans doute trop profondément (à environ 5 m de profondeur alors que les microplastiques s'accumulent surtout près de la surface... ils auraient peut-être pu y penser avant)

    Enfin bref... 500 000 nok pour pas grand chose de constructif  et on a rempli la ville de ces boules (et potentiellement les poubelles dans l'avenir). Mais bon, fallait bien essayer. On apprend de ses erreurs.

     

    Bizarrement, les mêmes boules ont été testées qq part au Canada et soit disant c'était efficace... mystère !

     


    2 commentaires
  • En fin de semaine dernière, j'ai observé les premières traces de bruant des neiges sous ma fenêtre

    Projet bruant

    et pas qu'un peu... ça grouille ! les traces plus grosses sont des traces de chien, ça vous donne une idée de l'échelle, le parpaing aussi

     

    et samedi, j'ai réussi à en photographier un depuis la fenêtre de la cuisine avec mon nouveau joujou : un extendeur x2, jumelé au 400 mm et sur le 5D Mk IV qu'on peut pas mal cropper, ça commence à devenir jouable... c'est quand même petit comme bestiole. Pas 100% net mais presque. C'était un 1er essai sans trop de lumière, on doit pouvoir faire mieux

    Projet bruant

     

    Projet bruant

     

    Projet bruant

     

    Je suis impressionnée... ils n'ont pas mis longtemps à retrouver là où je leur jette du miam en vrac au sol (ce qui est moyennement légal)... 2 possibilités : ce sont des revenants et ils se souvenaient de l'an passé (et l'an d'avant), soit ils ont trouvé la source "spontanément"... dans les 2 cas, ça m'impressionne

    La 1ere phase du projet bruant est donc un succès, maintenant faut voir s'ils vont trouver et adopter leur maison

     

    Ce "soir", le sujet est plutôt porté sur l'observation des rennes : 5 mâles qui dorment, dos au vent, en contre-bas de chez moi... je ne suis pas à plaindre


    1 commentaire