• C'est un peu speedy en ce moment entre le boulot et la "socialisation" en soirée liée à l'approche de Noël mais je ne vous ai pas oubliés... on n'a pas une bonne saison côté aurores jusqu'à présent mais dimanche soir, on a eu un épisode bref mais intense dans une direction "inhabituelle" (pas si inhabituelle que ça, mais pas la plus fréquente)

    L'occasion de prendre une photo de l'autre fenêtre pour une fois, surtout que comme souvent le dimanche soir, ils avaient éteint les lumières les plus fortes sur le parking d'en face (ça ne paraît pas sur la photo mais je ne vous raconte pas autrement)

    ça faisait longtemps

     

     

    et lundi soir on a remis ça.. malgré un Kp de 0,33, le ciel s'était "enflammé" (mais des flammes vertes°, pas extrêmement intense mais partout)

    ça faisait longtemps

     

    ça faisait longtemps

    simultané mais l'heure du bas est l'heure UTC

     

    vu de la fenêtre magique, la soirée a ressemblé à ça... (un peu bâclé à la fois avec l'appareil en équilibre sur le rebord de la fenêtre et en post-traitement mais pas trop le temps là)

    ça faisait longtemps

     

    ça faisait longtemps

     

    ça faisait longtemps

     

    ça faisait longtemps

     

    ça faisait longtemps

     

    ça faisait longtemps

     

    ça faisait longtemps

     

     

    et maintenant que c'est grillé pour les fusées, on a de belles aurores en matinée et milieu de journée... quand Sophie est au travail bien sûr

    ça faisait longtemps

     

     

    Bon j'ai pas fait dans le détail mais là, il est l'heure d'aller se coucher


    votre commentaire
  • Tout dépend évidemment comment vous définissez jour et nuit... pour nous, ici, il est assez évident qu'il faut se baser sur l'heure, et ce serait en fait une bonne idée d'avoir des montres avec 24 h (plus personne n'a de montre ne direz-vous... et c'est à se demander si les jeunes sont encore capables de lire l'heure sur une montre à aiguilles car c'est un "exercice" auquel ils n'ont sans doute jamais été confrontés... il y a encore des horloges murales pour nous sauver)

    Bref ! revenons-en au sujet... on n'a pas de soleil mais on a la lune, le "jour" aussi et comme le ciel était dégagé hier, il fallait en profiter

    Je me suis rendue à notre réserve d'eau (je n'ose utiliser le mot chateau d'eau) le point le plus à l'est de la ville,  de l'autre côté par rapport à chez moi. Un des derniers endroits où il fait encore relativement noir et qu'on ne se fait pas pourrir la vie par des lumières parasites inutiles (certains parasites sont utiles, eux)

    Longyearbyen by "day"

     

     

    Longyearbyen by "day"

    Avec de longs temps d'exposition, on se croirait presque en plein jour... ne vous y trompez pas

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Tout à cas, de façon totalement inespérée, un soupçon d'aurore boréale

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

    Pour le moins subtil

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    J'ai aussi fait mumuse avec la lune... on s'occuper comme on peut

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    J'ai eu la "visite" d'un fou en train de tirer un pneu (exercice très prisé par nos latitudes). Je crois qu'on s'est un peu fait peur mutuellement, surtout quand son chien a commencé à courir vers moi en aboyant, je me suis demandée s'il allait me bouffer

    du coup, j'ai un "fantôme" sur mes photos wink2

    Longyearbyen by "day"

    vous l'avez repéré ??

    Longyearbyen by "day"et là ?

     

    Notre mégapole he

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Un dernier coup d'oeil sur la vallée avant de rentrer

    Longyearbyen by "day"

     

    Longyearbyen by "day"

     

    Côté explorateurs, c'est quasiment le statut quo... ils dérivent toujours mais plus vers l'ouest que vers le sud. Ils ont apparemment fait une tentative pour se débloquer cette nuit mais sans succès. La tempête ne les a pas franchement aidés.

    Longyearbyen by "day"

    Le journal norvégien qui a envoyé 2 journalistes avec le Lance dot commencer à se mordre les doigts (et les journalistes aussi, quand ils ne se les tournent pas). Le budget de l'expé va exploser et j'espère que le Lance n'avait pas d'autres projets. Tout ce petit monde qui comptait fêter Noël en famille... c'est pas gagné. En espionnant la webcam du port, j'ai vu que Pangaea est revenu à quai à cette semaine avant de repartir... peut-être qu'ils avaient besoin de carburant ou de vivres ou de larguer un passager impatient (on ne donnera pas de nom)

     

    Et côté expérience avec les fusées... c'est loupé loupé. Comme je l'avais dit précédemment, je n'ai rien vu quand ils ont lancé CHI. Quand à C-REX2, elle n'a pas été lancée du tout. Il est possible qu'ils réessaient en novembre... 2021 ! oh Je voudrais pas dire, mais novembre, ce n'est peut-être pas judicieux : c'est la saison des tempêtes le long de la côte en Norvège. Bizarrement, personne ne me demande mon avis clownintello

     


    2 commentaires
  • Nos 2 aventuriers ont plus ou moins disparu de la une des journaux, mais où en est-on ???

    Ils avaient bien atteint Lance dans la nuit de samedi à dimanche, mais depuis que s'est-il passé ??? eh ben ! pas grand chose en fait. Lance est toujours pris dans les glaces et dérive, doucement et... sûrement ??? Doucement, c'est clair mais sûrement, ça l'est moins. Pas de problème côté sécurité, le bateau en a vu d'autres mais si la dérive est favorable (ils dérivent vers le sud), ce n'est pas certain que ça continue suffisamment longtemps

    La progression est lente mais dans le bon sens

    La position actuelle 82° 7 min et des brouettes

    Petit à petit

    source Marinetraffic

     

    Le 8 vers 10h30 ils étaient à 82°15' 

    Petit à petit

     

    8° en 3,5 jours... c'est pas encore gagné... dézoomons et replaçons cela dans une perspective plus "mondiale"

    Petit à petit

    ils sont pas encore à la maison !

     

    Ils n'ont pas trop d'espoir d'arriver à se débloquer même s'ils persistent à batailler avec tous les moyens du bord (c'est le cas de le dire). Leur plus gros espoir se porte sur une tempête qui s'approche et pourrait disloquer la banquise, leur permettant de se libérer (mais bon, ça peut avoir l'effet inverse aussi: pousser les morceaux les uns contre les autres et fermer les ouvertures)

    côté carte des glaces, ça ressemble à ça aujourd'hui (le trait plein en bleu indique 80°N, les pointillés au dessus 81°N et les pointillés tout en haut de la carte 82°N...Lance est au delà de la carte), en gros au nord de Verlegenhuken pour ceux qui connaissent (c'est apparemment là que les attend Pangaea, à moins qu'ils ne soient montés plus nord... ce qui ne serait pas très malin si on me demande mon avis)

    Petit à petit

    et une portion de la photo satellite du jour

    Petit à petit

    ce sera intéressant de comparer après le passage de la tempête.

    Si la tempête les débloque, ils devraient atteindre Longyearbyen ce weekend, sinon probablement vers Noël si la dérive de la banquise reste coopérative. A noter qu'avec les conditions actuelles, ils dériveraient plus vite s'ils étaient plus à l'ouest

    Petit à petit

     

    Les journalistes à bord doivent devenir fous, de même que ceux qui poireautent sur le Pangaea. Les explorateurs, eux, ne doivent pas forcément être mécontents... ça leur laisse le temps de se réaccoutumer et lécher leurs plaies avant d'affronter la civilisation

     

    Ici, à Longyearbyen, ça souffle déjà bien ce soir avec du -30 en ressenti et la température intérieure chez moi et au boulot qui ne cesse de baisser. On va finir par se réjouir du réchauffement climatique he


    votre commentaire
  • On attend... on attend... de minute en minute, d'heure en heure, de jour en jour, de semaine en semaine, emmitouflée dans le froid, emmitouflée dans le chaud suant dans ma couche de goretex pour plus de réactivité et...

    le foirage !

    CHI a été lancée ce matin de Ny-ålesund, à J+1 par rapport au créneau initialement prévu... et à Longyearbyen, c'était la purée de pois... ça neigeôtait et impossible de distinguer le moindre coin de ciel, la moindre étoile

    J'ai bien vu qu'ils avaient commencé le décompte mais je me suis dit que ça allait se terminer en jus de boudin, comme tous les autres jours... sauf que.. jus de boudin pour moi mais pas pour tout le monde

    Certains étaient plus chanceux : des hauteurs de Breinosa, la "montagne" au bout de LA route, là où se situe la mine 7, EISCAT et l'observatoire des aurores boréales, ils ont réussi à voir quelque chose, plus ou moins situés au dessus de la merdasse de temps

    J'emprunte donc les photos postées par KHO et ne cache pas mon dépit

    Foirage !

    la fusée arrive

    Foirage !

    et la partie fun commence cry

     

    Pour ceux qui ont Facebook, je vous invite à aller consulter la page d'EISCAT... c'est là que se situait en fait le gagnant du jour qui a publié un timelapse montrant le lâcher des 

    https://www.facebook.com/EiscatSvalbardRadar/

    Ils ont aussi un compte Twitter s'il y a des amateurs (ça rime)

     

    C'était pas mon jour : je n'avais plus d'eau ce matin avant d'aller au boulot (mais j'ai échappé au pire : j'aurais pu être sous la douche avec la tête pleine de shampooing) sans savoir si c'était une coupure contrôlée ou pas... en tout cas, on n'avait pas été informé et même le proprio n'était au courant de rien. Par les températures actuelles on peut craindre le pire : avec les -20°C ambiants, les gens qui partent de chez eux en laissant la fenêtre entre-ouverte... les plombiers ne chôment pas

    Problème  non résolu quand je suis revenue du boulot mais le mystère reste entier

     

    Espérons que demain soit un jour plus faste... il reste encore une fusée à lancer : la CREX-2 de Andenes et ils ont prolongé jusqu'au 12... ça nous laisse 2 jours mais vu la météo prévue pour jeudi, on va se concentrer sur demain... allez on y croit... ils nous annoncent du "soleil" (pour les nouveaux, vous noterez le signe particulier propre à nos latitudes : un soleil sous l'horizon). Croisons les doigts !

    Foirage !


    votre commentaire
  • ça y est, les 4 aventuriers des glaces ont rejoint le Lance cette nuit vers minuit. Entre temps, hier, on a appris qu'ils ne sont pas passés loin de la cata quand Ousland et Horn ont traversé leur ouverture dans la banquise pour rejoindre les 2 autres. Alors qu'ils pensaient avoir traversé la zone ouverte, Mike Horn est passé à travers la glace, une mince couche de glace qui paraissait solide mais que nenni non point

    Enfin !... ou presque

    photo Jørgen Braastad

    Il s'est fait repêché par Ousland et souffrait d'hypothermie... après avoir changé de vêtements, quelques heures sous la tente avec chauffage, le pire a été évité et ils ont pu reprendre leur traversée. ça explique pourquoi ça a pris tant de temps pour ce qu'ils croyaient être 150m mais s'est avéré 650 m. 

    On tient le bon bout... ou presque. Lance a entrepris son chemin retour, d'abord dans 100 km de banquise avant de retrouver la mer "ouverte"... sauf que vers 7h30, ils sont restés coincés et pas de changement depuis (c'est le point orange en haut de la carte... on constate d'ailleurs que le Kronprins Haakon n'est plus à proximité mais au sud de Kvitøya, l'île la plus à l'est)

    Enfin !... ou presque

    Pangaea a quitté Longyearbyen entre 18h et 18h30 d'après les images de la webcam du port, une fois que le vent s'était calmé. On ne peut pas les suivre parce que, bizarrement, ils n'ont pas d'AIS (pas d'AIS activé du moins)

     

    Pendant ce temps, "on" attend toujours les bonnes conditions pour le lancement des 2 fusées. Je n'avais qu'une peur, c'est qu'elles soient lancées hier pendant que j'étais coincée au marché de Noël, mais non... ouf ! L'avion de la NASA est dans les airs et tournicotte "sur place" en attendant qu'il se passe (potentiellement) quelque chose

    Enfin !... ou presque

     

    Enfin !... ou presque

    Je ne vous raconte pas comme le budget doit grimper pour chaque jour qui passe... ça commence à sentir le soufre d'ailleurs parce qu'on nous avait dit que les lancements devaient avoir lieu entre le 25(?) novembre et le 9 décembre, donc on s'approche dangereusement de la fin du créneau. Je ne sais pas pourquoi la date limite était fixée au 9... la lune peut-être ?? ou un problème de budget ?

    en attendant, côté vent solaire, Bz positif... c'est pas bon

    Enfin !... ou presque

     


    2 commentaires