• Encore quelques photos du show de notre ours à postures

    22 Juin...nounours, encore

     

    sommeil

    22 Juin...nounours, encore

     

    réveil

    22 Juin...nounours, encore

     

    Séance de charme

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

    22 Juin...nounours, encore

     

     


    1 commentaire
  • Bon... j'ai été très vilaine, il faut bien l'admettre... Il est temps de se replonger un peu dans le récit de mon expé photo du mois de juin... et on en est toujours à la journée du 18 juin riche en opportunités photographiques.

    J'en étais restée au moment où Martin nous a repéré un ours éloigné de je ne sais combien de km. On s'approche prudemment en bateau et je finis par le voir moi aussi

    petit ours, grand front glaciaire

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    On se rapproche... mais que fait cet ours ??

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

    il se frotte à son iceberg... mais quelle drôle d'idée

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    et il y met du coeur

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    puis il passe beaucoup d'énergie à creuser un trou

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    inspection des travaux

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    je ne sais pas pourquoi ? manger la neige/glace ?? avoir un trou pour y placer la tête et pouvoir mieux se gratter ??

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Après tant d'efforts, une petite sieste

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    On profite du décor et des poses

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    et c'est reparti pour une séance de grattage

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Toutes les postures ne sont pas flatteuses

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    contorsions

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Grosse fatigue

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Un peu de grâce quand il veut

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    Récit de voyage  WPT 22 juin... le nounours

     

    à suivre


    2 commentaires
  • Après le weekend pourri annoncé (surtout samedi, aujourd'hui ça allait), un cadeau surprise... il a neigé sur les montagnes

    La vue vendredi alors que les nuages commençaient à prendre de l'allure

    C'est l'automne

     

    et le résultat, entre 2 passages nuageux

    C'est l'automne

     

    J'ai donc décidé d'entreprendre une promenade dans la vallée en espérant des éclaircies

    C'est officiellement l'automne

    C'est l'automne

     

    Un seul problème, la "route" était boueuse (j'ai engluée mes grôles) et pleine de flaques... à chaque fois qu'une voiture passait j'étais prise d'angoisse. J'ai essayé de m'écarter de la route côté vallée (pas côté réserve d'eau bien sûr) mais j'ai vite réalisé que des sternes nidifiaient dans les parages

    C'est l'automne

     

    Il a donc fallu vivre dangereusement, mais j'ai changé mes plans : au lieu de faire l'aller-retour le long de la route, j'ai fait le tour de la réserve d'eau. Le retour fût donc plus détendu

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    Le permafrost cherche à s'échapper

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

     

    C'est l'automne

     

    C'est l'automne

     

     

    C'est l'automne

     

     

    C'est l'automne

     


    3 commentaires
  • La mousson nous a atteint ce weekend et, maintenant on commence à avoir l'habitude, la vieille route entre Skjæringa et Huset a été coupée  à tous (en temps normal, depuis cet automne, elle est coupée aux voitures mais les piétons et cyclistes ont le droit d'y passer) pendant le weekend, en gros, tant qu'il pleut et un peu après par sécurité. Ce qu'on craint depuis ce qu'on a vécu à l'automne 2016, ce sont des glissements de terrain inévitables quand il pleut trop... mais comme il est difficile de savoir vraiment si on passe le seuil critique au niveau précipitations, mieux vaut prévenir que guérir.

    Dans la foulée, on nous a aussi annoncé que Melkeveien ("la voie lactée") sera coupée à partir de lundi. Jusqu'à quand ?? eh bien on n'en sait rien du tout. Sans doute pour plusieurs années. Ils vont démolir le pont qui menace de s'effondrer un peu n'importe quand et c'est mieux de le faire en même temps que les travaux de sécurisation de la rivière. Comme on n'a pas de sous pour un nouveau pont (en tout cas, pas d'ici 2 ou 3 ans), il va falloir s'y faire. La fin d'une époque. Mais où va-t-on défiler pour le 17 mai ?

    J'ai pris des photos pour les archives, la larme à l'oeil

    Le monde rétrécit

     

     

     

     

     

    Le monde rétrécit

     

    Le monde rétrécit

    Ce n'est pas le chemin que j'utilise le plus, depuis que je travaille chez WildPhoto... avant je passais là tous les jours, 2 fois par jour au moins. Mais on a un peu l'impression qu'on nous interdit l'accès à de plus en plus d'endroits, faute d'avoir les moyens financiers de sécuriser tout ça dans un climat en profond changement.

    Et d'ailleurs, on fête nos 90 mois de suite avec une température moyenne mensuelle au dessus des normales... je vous laisse compter... oui, ça fait 7 ans et demi

     

    Et puis tant qu'on est dans les travaux, alors qu'on parle de démolition, d'autres se concentrent sur la construction. Voilà où en est la progression de la constructions des apparts censés être prêts en octobre je crois

    Le monde rétrécit

     

    pour comparer, voilà où on en était le 12 mai

    Le monde rétrécit

    Je ne sais pas ce qu'ils trifouillent à côté... d'autres apparts ?

    Le monde rétrécit

     


    2 commentaires
  • Alors que la rentrée des classes se profile ici (en Norvège, l'autre Norvège, la rentrée était aujourd'hui dans la plupart des écoles), la saison des bateaux de croisière touche à sa fin... et on ne va pas s'en plaindre

    Hier, nous avions la visite du paquebot géant (et non, il n'est pas que beau) dont on n'ose citer le nom, avec plus de 5000 passagers nous a-t-on dit. Damned! oh La journée fut longue, d'autant plus que ces derniers jours ont été usants avec tout qui se passe en même temps.

    La reprise de vie de ma voiture et ses passages répétés au garage

    Nous avons reçu le reste du stock de livres stockés dans un des pays baltes, il n'aura fallu qu'un mois et demi... hum hum mad et 300 kg à gérer pour la Sophie (et un lien avec le 1er point)... faut tourner la tête... dans le bon sens

    Tout en même temps

     

    + Les peintres qui nous peignent la façade, ce qui implique qu'il a fallu déménager, trier, livrer à la décharge une tonne de merdes accumulées sur l'arrière du bâtiment... et je soupçonne que rien n'ai un rapport avec nous

    La livraison et l'installation d'un nouveau panneau signalétique sur le mur sud, mur auquel personne ne prête attention... mais c'était une bonne excuse pour aller faire la kéké sur la nacelle des peintres et observer Longyearbyen vu du "ciel". J'ai passé mon samedi à attendre que quelqu'un veuille bien me "conduire" et m'aider à installer le panneau

    Tout en même temps

     

    le reste du temps, j'ai préparé les réjouissances avant l'arrivée de The World, un bateau de croisière où les gens ont des appartements (ils ne louent pas, ce sont leurs appartements - 165 au total) et comme son nom l'indique, le bateau parcourt le monde. C'était la 1ere fois qu'il venait à Longyearbyen et nous avons organisé un arrangement privé qui a fait chauffer la caisseglasses

    Voici la bête lundi soir, photographiée au smartphone qui en sous-exposant en contre-jour vous donne une impression de coucher de soleil même s'il faut encore attendre jusqu'au 25 août

    Tout en même temps

    et pourquoi j'étais là ??? parce qu'on avait une expé qui revenait ce soir-là et ils avaient à bord quelque chose que je voulais absolument voir :

    Tout en même temps

    eh oui ! une dent de narval... 2,40 m sans compter le crâne, et encore la pointe était cassée... vous vous imaginez avec un truc pareil !!! oh

    C'est normalement interdit de ramasser les choses liées à la mort d'un animal (on peut ramasser les bois qui se perdent chaque année mais pas des bois sur un crâne par exemple), mais comme en l'occurrence, cette dent traînait sur la banquise qui va fondre (c'est rare qu'on trouve ces petites choses au milieu des terres...), ils ont contacté le gouverneur qui leur a demandé de rapporter la chose qui a ensuite été donnée au musée

    Encore un peu sur l'ambiance coucher de soleil

    Tout en même temps

     

    Mardi, c'était le départ d'une nouvelle de nos expés

    Hier, le bateau à 5000

    Aujourd'hui, tentative de gérer toutes les problèmes pas prévus avant notre expé en Alaska

    et ce soir quelqu'un m'a demandé de lui envoyer des photos d'aurores de jour pour un livre sur les aurores, donc il a fallu aller fouiller dans les archives

    voici quelques photos que j'ai proposées, en espérant qu'il en utilise quelques-unes au moins

    Tout en même temps

     

    Tout en même temps

     

    Tout en même temps

     

    Tout en même temps

     

    Tout en même temps

    et la Sophie est sur les rotules... et toujours pas eu l'occasion de me faire une vraie séance photo depuis des lustres

     

     


    votre commentaire