• En bref... très bref...

    "Hier" c'était l'été...

    glasses

    et ce soir, ça ressemble à ça

    Tournis

    si ça donne pas le tournis, ça!!!

    Moi qui avais brillamment ressorti le vélo hier, huilé la chaîne, regonflé les pneus, fait un tour de remise en jambes prête pour la nouvelle saison oh il va falloir attendre qu'un bon coup de soleil fasse fondre tout ça. En tout cas, question moyen de transport, ça a été une décision sage de renoncer aux pneus à clous qui n'ont posé que des problèmes au moment des changements de saison, les pneus étant trop larges par rapport à l'écartement des freins même en les écartant à fond, donc fallait forcer, du coup freins à rerégler, ce qui impliquait un passage chez le réparateur avec tous les délais et impondérables qui s'en suivent... on apprend de ses erreurs... maintenant le vélo reste en pneus été et il est stocké au chaud et au sec pendant l'hiver (parce que j'ai testé aussi la gangue de glace autour du vélo sous le bord du toit avec la neige qui fond et qui regèle sur le vélo)... beaucoup d'énervement mais cette fois, je suis prête pour l'été... en espérant qu'on ne me le vole pas ou que je ne le retrouve pas gisant au sol avec une roue voilée comme il y a 2 ans (et tout l'été pour le faire réparer !)

     


    1 commentaire
  • Il y a quelques temps (été 2016 je pense), nous avions un touriste vandale qui nous a peint des graffitis partout (enfin pas partout mais dans pas mal d'endroit)... tout ça prémédité en plus ! il était venu d'Allemagne avec ses bombes... et on peut se demander d'ailleurs comment il a réussi à prendre ça dans l'avion oh

     

    Cette fois, le taggeur, "on" l'a invité ! et on lui a même sorti le tapis rouge (c'est une image... faut pas pousser non plus). COOP lui a offert un mur pour se défouler et bien qu'il ait eu quelques problèmes avec les températures encore négatives au moment de ces prouesses, il est venu à bout de son ours

    Je suis obligée de voler une photo de SvalbardPosten parce qu'à chaque fois que je passe devant, je me dis que je prendrai la photo en ressortant... et j'oublie parce que c'est pas le bon sens pour voir l'ours

    Graffiti

    Photo Christopher Engås, Svalbardposten

     

    Il a aussi exposé des oeuvres dans le même style à Galleri Svalbard pendant quelques jours et j'avais pas percuté que ça durait si peu de temps... j'ai raté et donc je dois encore voler des photos de SP no 

    Graffiti

     

    Graffiti

     

    Graffiti

    photos Kent Roar Nybø, Svalbardposten

     

    Expo qui a été apparemment très appréciée et j'avoue que pour une fois, l'esthétisme me plaît et j'y vois un message. L'expo est finie donc, mais l'ours est censé rester lui. Il est sur une façade nord donc on peut espérer que le soleil ne fasse pas trop passer les couleurs (non, je ne plaisante même pas...) 


    4 commentaires
  • Grosse crise en Norvège au sujet des avions ambulances... et vu où on se situe, les problèmes avec les avions ambulances ça nous concerne au plus haut point.

    Je n'ai pas tout suivi dans les moindres détails mais alors que le service était assuré par Lufttransport, un appel d'offre a été lancé il y a un bon moment et Lufttransport a perdu au profit d'une société suédoise nommée Babcock Scandinavian AirAmbulance.

    La flotte comprend actuellement 9 avions ambulances à hélices : 1 à Kirkenes, 2 à Alta, 1 à Tromsø, 1 à Bodø, 1 à Brønnøysund, 1 à Ålesund et 2 à Gardermoen (l'aéroport près d'Oslo) + 1 avion à réaction aussi à Gardermoen... (on avait espéré en avoir un basé à Tromsø mais le projet a été enterré cet automne.) Pour ceux qui s'y connaissent en géographie norvégienne, il est aisé de constater que la Norvège du Nord est sur-représentée et il y a de bonnes raisons pour ça : les distances sont énormes et quand on est au milieu de la bouse du Finnmark le plus lointain, il faut vite 10 à 12h en ambulance pour atteindre le seul hôpital correct : Tromsø. Et les réformes diverses du système médical norvégien n'ont rien arrangé en fermant les petits hôpitaux et donné plus d'importance aux gros hôpitaux régionaux que l'on peut du coup mieux équiper et avec un personnel plus entraîné... le seul problème, c'est qu'il faut parvenir à l'atteindre avant qu'il ne soit trop tard, cet hôpital. Le service des avions ambulances a donc encore plus d'importance qu'avant, en particulier dans le Nord de la Norvège, et pour nous, ça n'a pas changé, c'est toujours essentiel.

    Le problème, c'est que les pilotes sachant que c'est une autre compagnie, étrangère de surcroît, qui a récupéré le contrat, démissionnent quand ils voient une opportunité d'embauche se présenter ailleurs. Les suédois ont publié des offres d'emploi pour 96 pilotes mais avec des salaires inférieurs aux salaires actuels (c'est comme ça qu'ils ont pu chiffrer leur offre à un tarif inférieur... mais même pas franchement de beaucoup)

    Le gros b...

    Les pilotes ne sont pas contents et ils sont inquiets pour l'avenir... il manque de plus en plus de personnel pour faire voler ces avions (à la fois pilotes et techniciens)... ceux qui restent vivent mal la situation, beaucoup sont en arrêt maladie... bref... de plus en plus d'avions ambulances restent cloués au sol... c'est le B... total et ça n'a pas l'air de pouvoir s'arranger rapidement... et la passation est prévue le 1er juillet... 2019!!!! Donc en gros, c'est la merdasse annoncée pour encore 14 mois !!! Tout ça pour économiser  30 millions de nok ??  les offres étant par ailleurs très comparables... encore une grosse gaffe, comme celle des poubelles à Oslo !

    Samedi soir, alors que 2 des 5 avions du Nord de la Norvège étaient cloués au sol, on en a quand même eu un qui est venu "nous rendre visite" donc il a dû se passer quelque chose de relativement grave

    Le gros b...

     

    Le gros b...

     

    Affaire à suivre... en attendant, il ne vaut mieux pas tomber gravement malade ou se blesser gravement ouch Heureusement qu'avec les températures actuelles, les plaques de glace ne sont plus trop un problème !

     

    et pour ceux que ça intéresse, le disparu des gardes-côtes est toujours disparu et il a été annoncé dès dimanche soir qu'il n'y a plus d'espoir de le retrouver en vie... un jeune appelé de 19 ans...

     


    1 commentaire
  • Après un mois de mars qui nous avait paru froid comme il devrait être (avec une température moyenne de -12,7°C, "seulement" 3°C au dessus des normales)

    Après le trombone, la pelote

     

    le mois d'avril a vu passer des températures beaucoup plus variables et s'est clôturé avec une moyenne de -8°C, 4°C au dessus des normales, mais on s'estime heureux par rapport à janvier/février 10 et 11°C au dessus des normales !! Quand on entend parlé de rester en dessous de la barre des 2°C, ici, ça nous fait bien rire (... jaune)

    Après le trombone, la pelote

     

    le mois de mai, lui, commence carrément chaudement... ça fond à vitesse grand V, vendredi et samedi des "rivières" sont apparues de partout en ville... je crois que je n'ai jamais vu autant d'eau sans qu'il pleuve... et pourtant on n'a pas eu beaucoup de neige cet hiver... toute cette flotte paraît démesurée !

    Depuis, les températures ont un peu baissé donc ça s'est calmé... ouf! 

    Par contre, dimanche, ça neigeait pas mal mais des flocons qui ne tiennent pas vraiment au sol... par contre visibilité nulle... impossible d'imaginer qu'il y avait une montagne de l'autre côté du fjord... et conséquence, le vol de l'après-midi a eu de sérieux problèmes... ils ont essayé d'atterrir, sans succès, pas une, ni 2 fois... non 4 fois !!! un nouveau record... tout ça pour rien, ils ont bien dû finir par renoncer, faire demi-tour et retourner à Tromsø... après le vol qui avait dessiné des trombones, cette fois-ci, c'était une vraie pelote

    Après le trombone, la pelote

     

    Pendant ce temps, la carte des glaces commence à faire un peu peur

    Après le trombone, la pelote

    il va falloir aller loin au nord pour mettre la main sur la banquise si ça continue à ce rythme !oh

    Sur l'est, la carte est encourageant avec beaucoup de glace classée rouge, ce qui veut dire que la glace recouvre entre 90 et 100% de la surface... mais ça ne dit rien sur l'épaisseur... et à en juger les photos satellites, ça se présente mal... la glace prend une teinte gris ou bleue selon les endroits... gris c'est généralement signe que c'est de la glace fine et poreuse, qui fond par en dessous... bleue c'est que ça fond par au dessus... si on a un temps dégagé et des jours ensoleillés sur le côté est du Svalbard, elle ne va pas faire long feu cette glace !!! Pauvres ours ! surtout les mamans avec leurs petits de l'année ! l'été va être long pour ceux nés sur Spitsbergen cry

    Je ne peux malheureusement pas illustrer mon propos... bizarrement, toute la zone a disparu de la photo satellite entre le moment où j'ai fait mes observations et le moment où j'ai fait ma copie d'écran... même les satellites ne veulent plus voir pareille misère !

    Après le trombone, la pelote

    Dans le nord (sur la gauche de la photo... allez savoir pourquoi c'est tourné dans ce sens), la glace a meilleure mine... pour le moment... bien blanche... espérons que ça dure

     

    Même en 2016, après un hiver sans banquise autour de la majeure partie de l'archipel, ça n'avait pas aussi mauvaise mine dans le nord

    Après le trombone, la pelote

     

    C'était "ouvert" jusqu'à 81°N alors que maintenant on peut atteindre le 82°N avant de rencontrer la banquise au nord de Nordaustlandet (la grosse île au nord est). ça va être intéressant (et morbide) de suivre l'évolution

     

     

     


    2 commentaires
  • ça avait été plutôt calme ces derniers temps (même si on n'est pas au courant de tout donc c'est difficile à juger) mais pas de quoi s'ennuyer pour les secours ce weekend.

    Dans la "nuit" de vendredi à samedi, une grande opération de recherche a été lancée pour retrouver un groupe d'un tour guidé qui n'avait pas pris contact avec la base à l'heure convenue. Les gens du gouverneur, la Croix Rouge et des gens de la compagnie se sont associés pour l'opération et le groupe a bien été retrouvé en pleine forme et sans problème. Reste à savoir pourquoi ils n'avaient pas pris contact comme convenu.

    Hier matin, une personne à bord d'un navire des gardes côtes KV Nordkapp a été portée disparue. Dernier contact sûr avec la personne vers minuit trente mais ils pensent que cette personne était encore à bord à 2h30. Manquante à l'appel à 10h. On sait juste qu'ill ou elle fait son service militaire, il n'y a pas plus d'infos qui fuitent pour le moment. Evidemment, l'idée est que la personne a dû passer par dessus bord.

    Ils étaient dans les environs de Bjørnøya et une énorme opération de sauvetage a été mise en place avec 2 navires des gardes côtes, un des 2 hélicos du gouverneur, et une bonne dizaine de bateaux de pêche qui se sont portés volontaires. Le Polarsyssel, le bateau du gouverneur était en chemin hier après-midi mais a finalement fait demi-tour, la version officielle étant qu'il y a assez de bateaux qui participent aux recherches. Ils n'ont hélas toujours pas retrouvé la personne.

    Un weekend agité pour les secours

     

    Je me demande si c'est la seule raison parce qu'hier j'ai assisté au treuillage d'un bateau de pêche russe par un autre navire des gardes côtes, KV Svalbard (qui, comme son nom l'indique, traîne souvent dans le coin). Je vois 2 possibilités : le bateau a eu une avarie moteur (ou autre) ou bien ils les ont arrêtés pour pêche illégale.

    Dans un 1er temps, on va miser sur la 1ere option surtout que les manoeuvres n'ont pas été simples pour le mettre au mouillage, s'il avait pu naviguer/manoeuvrer par lui-même ils auraient sans doute pu les "obliger" à le faire, non ?

    Mais c'est quand même curieux que Polarsyssel soit revenu au port exactement à la fin du processus

    Si on en croît Marine Traffic, les traces des 2 bateaux ont été les mêmes depuis quelque part à l'ouest de Prins Karl Forland, l'île à l'ouest de Spitsbergen

    Un weekend agité pour les secours

    Un weekend agité pour les secours

    Un weekend agité pour les secours

     

    Un weekend agité pour les secours

     

    Un weekend agité pour les secours

     

    Un weekend agité pour les secours

     

    Un weekend agité pour les secours

     

    Un weekend agité pour les secours

     

    Un weekend agité pour les secours

     

    Un weekend agité pour les secours

     

    Un weekend agité pour les secours

     

    Autre souci potentiel : dans la nuit du 26 au 27, un renard a attaqué deux chiens à la base météo de Hopen, une petite île au sud-est de l'archipel. Le 2 chien a tué le renard qui a été précieusement empaqueté et congelé, et les services du gouverneur ont été informés. Les résultats des analyses sont tombés : on s'en doutait mais le renard avait la rage. Reste à espérer que ce soit un cas isolé, que ça ne se propage pas et que la glace fonde vite entre Hopen et le reste de l'archipel pour limiter la contamination.

    Un weekend agité pour les secours

    En 2011, il y avait eu une épidémie dans les environs et ils avaient éliminés tous les renards des environs pour essayer de limiter la casse. C'était aussi mal tombé parce que c'était la saison de la chasse et que des rennes étaient aussi contaminés. Ils avaient dû vacciner tous les chasseurs par précaution.

     

     

     

     


    2 commentaires