• Vous attendez fébrilement depuis hier... vous n'avez pas pu dormir tellement le suspense était intense... Je vous rassure : le mystère est résolu grâce à SvalbardPosten qui a juste été un peu lent sur ce coup-là...

    c'était bien un morse...  mort (on s'en doute... mais bon, je préfère préciser) qu'ils ont déplacé de peur que ça attire un/des ours vers la ville.

    Mystère résolu

    Photo: Sysselmannen på Svalbard

     

    Ils l'ont déplacé de l'autre côté d'Isfjorden à Bohemanneset, à environ 30 km à vol d'oiseau et d'hélicoptère... hum hum... j'ai fait un arrêt là une "nuit" lors d'un de mes séjours camping-kayak quand j'étais touriste oh Et ça peut prendre du temps de bouffe une bestiole de cette taille !

    Mystère résolu

     

    Je peux maintenir dire que j'ai vu un morse volant (et à jeun)... tout le monde ne peut pas en dire autant !!


    votre commentaire
  • Vers 18h30, j'observe un hélico qui vole très bas de l'autre côté d'Adventfjorden, et dans ces cas-là j'observe toujours ce qui se passe... typiquement ce qui se passe quand il y a un ours dans le coin... non pas qu'il y ait un ours chaque fois que l'hélico qui vole très bas de l'autre côté d'Adventfjorden, mais chaque fois qu'il y a un ours l'hélico vole très bas de l'autre côté d'Adventfjorden... vous suivez toujours ??

    Et là, ce n'était clairement pas un problème d'ours mais je n'ai pas réussi à comprendre ce qui se passait et pour l'instant, rien dans le journal local.

    En suivant l'hélico et en grimpant sur le canapé pour arriver à voir ce qui se passait "au sol", j'ai repéré 3 (?) personnes dans un endroit où il y a des plaques de glaces plus ou moins jointives et plus ou moins épaisses.

    Mystère dominical

    Photo prise au 400 mm + recadrage, à travers la fenêtre alors qu'il neigeait... donc c'est pas coton (mais c'est flocon)

     

    C'est en général le dimanche qu'ils font leurs exercices mais rarement si tard... plutôt en fin de matinée. Donc ça ne doit pas être un exercice

     

    Mystère dominical

    une personne en rouge et 2 personnes avec des gilets jaunes (non... ce n'est pas une manif)

    Un peu plus tard, une personne de plus (avec un gilet jaune) est larguée par hélicoptère près des autres

    Mystère dominical

     

    Est-ce que quelqu'un est passé à travers la glace ??? oh

     

    Mystère dominical

    Ils trifouillent je ne sais quoi un moment,

    Mystère dominical

    puis un est hélitreuillé

    Mystère dominical

     

    l'hélico se pose sur la terre ferme et une personne sort de l'hélico

    Mystère dominical

     

    plus tard, l'hélico soulève quelque chose d'inidentifiable mais gros par rapport à la taille des gens et s'en va avec le truc qui pendouille en dessous. On dirait presque un animal, genre morse

    Mystère dominical

    En tout cas, il y a toujours 3 personnes sur la glace, donc ce n'est pas l'un d'eux

    Mystère dominical

     

    Mystère mystère... peut-être qu'on ne saura jamais ce que c'était...

     

     


    2 commentaires
  • Les lecteurs fidèles (et ayant une bonne mémoire) se souviendront que chaque année, en avril, l'actualité inclut le projet audacieux/coûteux/débile de la base russe de Barneo, base provisoirement construite sur la glace aux environs de 89°N (très environ et comme elle dérive, ça change tout le temps) pour que des gens riches puissent se rendre au pôle nord depuis cette base, en hélico ou à ski (l'idée étant de skier le "dernier degré"), et certains y vont même pour y courir un marathon... ce qui dépasse totalement mon entendement... déjà un marathon, ça me paraît inconcevable mais par -30 et dans la neige, ça me laisse perplexe.

    Chaque année (en tout cas, chaque année depuis que je sais que ça existe), c'est le merdier mais ce qui est intéressant, c'est que ce n'est jamais pour les mêmes raisons. Une fois, c'est un problème de fractures sur la piste, une autre fois c'est un problème politique entre la Norvège et la Russie, encore une autre c'est un problème interne en Russie... on a aussi eu droit à l'avion qui a pété le train d'atterrissage avant en atterrissant (et qui doit maintenant être sur le fond de l'océan arctique par 3000 m de profondeur)

     

    Barneo 2019... ou... le gros merdier

    photo empruntée à la page Facebook de la  Barneo montrant la zone qui avait été choisie cette année

    Chaque année, on a tout ce beau monde qui se retrouve coincé à Longyearbyen parce que le tout est retardé, et comme ici c'est la haute saison et que tout est booké, ça clash !

    Cette année, on a atteint le summum. Les gens poireautent depuis le 1er avril (la bonne blague) et il a été annoncé aujourd'hui que le projet est abandonné pour cette année... trop tard dans la saison et une météo pas favorable seraient les dernières raisons invoquées

    Vous vous demandez sûrement quel est le problème cette année. Je dois bien avouer que je ne suis pas sûre à 100% d'avoir tout compris mais, en gros, il y a eu des délais pour ouvrir la base (comme d'hab) et ce contretemps a permis à des gens haut placés de se rendre compte que l'avion et les pilotes utilisés pour emmener les passagers de Longyearbyen à Barneo (base russe) étaient ukrainiens... Russie... Ukraine... niet, pas possible. Là, j'ai eu 2 versions... que la Russie refusait qu'un avion ukrainien se pose sur une base russe et le contraire, que l'Ukraine refusait qu'un de ses avions se pose sur une base russe.

    Le résultat est que l'avion et les pilotes ont fini par partir de Longyearbyen.

    Ils ont ensuite cherché un plan B... apparemment, il y a un avion similaire et des pilotes au Canada et ... en Iran ?? (je ne sais pas si c'est ça qui aurait arrangé la situation). L'avion et les pilotes canadiens ont fini par atterrir à Longyearbyen hier après-midi mais visiblement, ça n'a pas débloqué la situation.

    Maintenant, tout le monde craint la faillite. 2,5 millions d'euros auraient été investi dans le projet.

    Certains participants ont payé 40 à 50.000 euros et sans parler des frais occasionnés par les 2 semaines passées à Longyearbyen qui n'étaient pas prévu.

    Je ne sais pas si ça m'attriste... je trouve ce projet totalement débile, mais il a 1 intérêt : quelques chercheurs arrivent à profiter de l'infrastructure. Une chose que j'apprécie, c'est la démonstration que l'argent n'achète pas tout !

    Pour les marathoniens, il semblerait qu'on leur propose une alternative : courir le marathon dans Adventdalen

     


    4 commentaires
  • Instant culturel vendredi soir. Artica Svalbard organisait une soirée autour d'une expo temporaire, durant 1 seule journée. Transport en bus jusqu'à l'intersection avec la "route" menant à Endalen, la 1ere vallée en sortant de la ville, puis transport en chenillette (ou à pied pour ma part) jusqu'à Vinkelstastion le bâtiment où était gérée l'arrivée des wagonnets venant d'Adventdalen et Endalen à qui il fallait faire un virage à 90°.  L'artiste, Oswaldo Macia, était présent et l'expo avait pour but de solliciter tous nos sens... Eclairage du bâtiment, lithographies affichées sur le mur extérieur, bande sonore avec un mélange de sons divers notamment des sons industriels, le vent mais aussi d'insectes..., et, plus étonnant, des odeurs ! que l'on pouvait sentir non seulement dans le bâtiment mais aussi à l'extérieur !

    A Gift to Svalbard

     

    et au passage, le paysage vers 20h20

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

     

     

     

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

     

    A Gift to Svalbard

     

    Et de l'intérieur

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

    un contrepoids par pour de rire

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

    Par ci par là, des lampes qui se déplaçaient

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

     

    A Gift to Svalbard

    Le genre d'événement difficile à organiser... on ne sait jamais combien de personnes viendront même si les gens peuvent manifester leur intérêt sur facebook. Ils avaient prévu un bus, il en a fallu un 2e. Je pense que beaucoup de gens (moi y compris) étaient surtout contents de saisir l'occasion de visiter le bâtiment. 

    Il y a quelques année, une visite avait été organisée mais annulée : la dernière portion de route avait été fermée le matin même par crainte qu'elle s'effondre. Là, quand tout est gelé, ça ne risque pas d'arriver !

     

    Après la visite de l'exposition, retour en chenillette + bus  jusqu'aux locaux d'Artica où nous attendait une soupe étrange (un truc douceâtre + beaucoup beaucoup de gingembre) puis une discussion avec l'artiste (et kà j'ai failli m'endormir... si ça vous intéresse, c'est disponible sur la page facebook d'Artica Svalbard). La brasserie locale avait même produit une série limitée de canettes de bière au nom de l'artiste !

    Je n'ose pas imaginer combien cette petite soirée a dû coûter !

     

     

     


    votre commentaire
  • On nous l'avait annoncée il y a déjà fort longtemps... et aujourd'hui, j'ai fait sa rencontre alors que je ne m'y attendais pas du tout...

    notre première voiture autonome (et peut-être la dernière), un des multiples projets "Longyearbyen comme ville test"

    A vrai dire, il y a déjà 1 ou 2 villes en Norvège (l'autre Norvège) où de tels véhicules sont déjà en service mais comme tout le monde cherche des excuses pour venir ici, ils se sont dit qu'il fallait tester le système ici aussi

    Voici donc la bête

    Tuture

     

    Tuture

     

    Tuture

    Elle est pas mignonne ??? bourrée d'étiquettes des différents sponsors et partenaires, certes, mais ils ont réussi à épargner les vitres

    Apparemment, aujourd'hui ils prenaient les mesures et données nécessaires pour que le véhicule puisse gérer son trajet tout seul. On va espérer que le véhicule aille plus vite dans l'avenir parce que je marchais plus vite et sans forcer. En même temps, s'il est prévu que le véhicule circule sur la rue piétonne (est-ce bien logique ??) il vaut mieux qu'il ne roule pas trop vite. 

    ça me paraît une très bonne idée d'avoir une navette en ville, surtout si elle va jusqu'à Nybyen mais à cette vitesse ça va prendre trop de temps pour trop peu de places à bord. 

    Au niveau de la qualité de la chaussée, ils ont fait très fort... juste le lendemain d'une tempête de neige alors qu'on n'a pas eu de neige depuis un temps infini et demain, c'est reparti pour un tour... et un coup de chaud comme hier

    Tuture

     

    Encore une bonne raison pour mettre le transport aérien sans dessus dessous. Le vol Norwegian est venu jusqu'au sud de l'île, n'a pas pu atterrir et est allé se poser à Tromsø où il a attendu sagement que la météo s'améliore, quasiment 12 heures plus tard.

    Tuture

    Le vol de SAS via Tromsø n'est jamais reparti de Tromsø et ils ont affrété un vol supplémentaire ce matin.

    Pas un bon business pour les compagnies... et vue la météo pour demain, ça va très certainement se terminer de la même façon !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique