• Irritée, énervée... très énervée ce soir, la Sophie

    La raison : un article de SvalbardPosten présentant un projet lumineux... pourquoi ne pas proposer de la viande d'ours polaire et de narval dans les restos de Longyearbyen ???!!!!

    vous le croyez, ça ????

    peut-être tout simplement parce que ce sont 2 espèces sur la liste rouge des espèces menacées... enfin, techniquement, l'ours polaire n'a jamais atteint la classification en danger parce qu'à chaque fois, il y a des lobbys à la con pour s'y opposer. Mais le narval, il est  "carrément très menacé".

    Irritation

    photo SvalbardPosten

    Tout ça reposerait sur un partenariat avec le Canada et une des personnes sur la photo a essayé de me calmer un peu parce que je suis partie en vrille mais sans m'expliquer vraiment de quoi il ressort.

    Que les inuits tuent ces espèces pour se nourrir parce que c'est dans leur tradition, c'est une chose (elle-même discutable en fait), mais le fait que nous nous mettions à bouffer ça, créer un marché et une demande, s'en est une autre ! Et après on nous fait tout un pataquès "Longyearbyen, sustainable destination"... que déjà on ne comprend pas bien quels critères ils ont choisi pour arriver à cette conclusion, mais là, on a atteint le sommet ! et tout ça avec un appui financier d'Innovasjon Norge. Comme si ça ne suffisait pas qu'on vende des peaux d'ours du Canada dans une boutique en ville... Honte !!!!!!

    On crie haut et fort qu'on protège les ours à 100% (mis à part quelques ratés), mais tuer les ours chez les autres, pas de problème... Où est la logique ??

    Bref, j'espère que c'est le journaliste qui est parti dans un délire créatif et qui n'a pas tout compris au pb, mais en attendant... ENERVEE !!! mad

     


    7 commentaires
  • Vous vous souvenez peut-être que j'avais acheté des oeufs de caille produits localement lors d'un marché de Noël...

    eh bien, les services vétérinaires ont mis fin au projet: ils ont imposé l'abattage de toutes les bestioles (80), importées illégalement. Là, j'avoue que je n'ai pas tout compris dans les détails... est-ce qu'il aurait eu le droit s'il avait demandé l'autorisation ??

    D'une manière générale, il y a une interdiction d'introduire des mammifères et oiseaux au Svalbard mais ça n'empêche pas les gens d'importer des chiens, des lapins, des oiseaux (sans parler des poissons et reptiles)... A part les chats pour lesquels l'interdiction est ferme et catégorique, les gens ont l'air de bien importer ce qu'ils veulent. Alors, est-ce que c'est simplement un problème de contrôle vétérinaire avant l'importation ?? ça ne me paraîtrait pas du tout illogique d'interdire l'importation d'oiseaux parce qu'on peut bien s'en passer et qu'ils peuvent s'échapper (on en a déjà fait l'expérience), mais je connais des gens qui ont des perroquets légalement importés... Est-ce qu'il y a vraiment une logique derrière ?? sans doute, mais ça m'échappe un peu.

    Un projet tué dans l'oeuf

    photo Svalbardposten

    Benjamin (celui qui a le projet Permaculture avec les cailles entre autres) les a faites tester et elles étaient toutes saines, mais le verdict est resté le même et il a bien fallu qu'il se résigne à zigouiller ces zouailles cry Il est évidemment important de respecter les lois mais j'ai quand même de la peine pour lui, qui n'a que des déboires depuis le lancement de son projet. Et la production d'oeufs filait bon train et a amélioré notablement la viabilité économique du projet. 

    L'avenir nous dira si le projet est définitivement passé à la trappe ou s'il va recommencer en demandant l'autorisation nécessaire cette fois.


    2 commentaires
  • Tradition oblige, la course locale de chiens de traineaux a lieu ce weekend et c'est un anniversaire : 10e edition.

    Réservée aux plus motivés dans les 1ers temps, la course a pris de l'ampleur au cours des années. et il y a de plus en plus de participants. Cette année, 28 équipes inscrites et 160 chiens !!! OMG!!! oh

    Très bien organisé (pour ce que j'en vois) et un timing serré pour gérer la masse, le départ était organisé avec une équipé toutes les 2 min... et ils ont réussi à s'y tenir ! totalement incroyable !

    Un temps splendide et tout le monde avait l'air ravi, à la fois les humains et les chiens. Je suis toujours sceptique quant aux activités "utilisant" des animaux mais je peux vous dire que ces chiens-là, tout ce qu'ils veulent, c'est courir ! Par contre, j'ai trouvé qu'il y avait moins de public cette année.

    Plusieurs catégories et 2 longueurs pour le parcours qui s'étale sur 2 jours

    -ski et pulka 1 à 3 chiens, 70 km au total (40 +30)

    - petite équipe avec 3 à 5 chiens 70 km au total (40 +30)

    - grande équipe 6 à 8 chiens 70 km au total (40 +30)

    - classe "ouverte" 6 à 8 chiens 140 km!!!!! (70 +70)

     

    Quelques photos pour illustrer

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

     

    Trappers Trail 2018

     

    Le plus jeune participant, 7 ans ! aidé par maman pour le départ (sans doute pour que ça ne parte pas totalement en live... mais quand on voit à quel point c'est difficile de freiner même en y mettant tout son poids, je dis "chapeau bas')

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

     

    J'adore la tronche du chien là winktongue

    Trappers Trail 2018

     

    Trappers Trail 2018

    Et comme l'an passé (et chaque année ??), l'équipe qui a une technique différente avec un attelage à la groenlandaise : tous les chiens attachés en éventail au même point au lieu de en ligne 2 par 2.  Le départ est un peu "violent", les chiens sont attachés au tout dernier moment et il est attaché à une motoneige pour retenir le tout. Il coupe la corde au dernier moment (et il ne vaut mieux pas être dans le chemin)

    Trappers Trail 2018

    Pas de gamelle au départ cette année... quelques faux départs et départs assez incontrôlés mais tout s'est bien passé. Bonne chance à toutes les équipes : l'étape d'aujourd'hui est particulièrement ardue avec la montée de du col après Fardalen: 640 m de dénivelé mais au moins, il n'a pas neigé depuis un moment, donc ça a dû être bien damé par les motoneiges. ça n'empêche que rien que d'y penser, je suis fatiguée wink2

     


    votre commentaire
  • Pendant les vacances de Pâques, une voiture aurait été observée roulant sur la glace dans le fjord près de Pyramiden... ça commence mal parce que personne n'a le droit de rouler où que ce soit en dehors des routes (à part la Croix Rouge avec son véhicule spécial sur dérogation et en dégonflant les pneus (j'ai testé pour vous lors de mon évacuation avec d'autres après une nuit dans Foxdalen par -35)

    De plus en plus n'importe quoi

    et ça ne s'arrête pas là... parce qu'en plus ils ont dérangé (quand j'écris "ils" notez que ce n'est qu'une présomption)...  un ours... de mieux en mieux !!!

    bientôt on va lancer un nouveau produit comme à Churchill... le safari ours en buggy!! wink2

     

    Enfin bref, du grand n'importe quoi et le gouverneur a ouvert une enquête

     

    Finalement, c'est peut-être mieux pour les ours qu'il n'y ait pas trop de bonne glace dans les fjords dans les environs : l'année dernière, ils avaient la paix... là, maintenant que ça se sait qu'il y a des ours dans Tempelfjorden et Pyramiden, toute la ville et tous les touristes y vont... pas moyen d'avoir un peu de tranquillité et d'intimité comme le prouve cet article et cette vidéo publiés sur Svalbardposten

    http://svalbardposten.no/nyheter/guiden-yann-30-fikk-sjokk-da-han-tok-opp-kikkerten-dette-har-jeg-aldri-sett-for/19.9602

     


    7 commentaires
  • J'en ai certainement déjà parlé : les personnes qui quittent Svalbard en avion ou en bateau (ça ne laisse pas beaucoup d'options), payent une taxe de 150 nok (15/16 euros) qui rejoint renflouer un fond appelé Svalbard Miljøvernfond. Son but est de financer des projets touchant des termes différents comme la protection de la nature ou la transmission de connaissances historiques ou au sujet de la faune/la flore, la géologie...

    Cette fois-ci, un projet financé dont on commence à voir apparaitre le résultat est une série de petits films présentant l'histoire de Longyearbyen.

    Une de ces petites vidéos (en norvégien, malheureusement pour la plupart d'entre vous) concerne quelques petites révolutions technologiques :

    - en 1975 l'aéroport ouvre ses portes (et sa piste)

    - en 1981 le téléphone est installé. Avant cela, il fallait se contenter de la radio. Difficile de croire que , maintenant, on a une des meilleures couvertures 4G... au monde ?

    - en 1984, c'est le tour de la télé !!! incroyable, non ?? Avant cela, des cassettes avec des enregistrements des infos norvégiennes étaient expédiées par avion (et avant que l'aéroport ouvre, c'était tout simplement jeté de l'avion) et le temps qu'elles arrivent, 2 semaines s'étaient écoulées... nouvelles "fraîches" (de part les températures au moins !)

    A peu près au même moment, Svalbard apparaît sur la carte météo montrée à la télé justement. C'est à ce moment-là que beaucoup de norvégiens ont intégré le fait que le Svalbard fait partie de la Norvège he

    Un peu d'histoire

     

    Vous pouvez visionner la vidéo ici : https://youtu.be/0nbNg_4ABZw

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique