• Mardi, nous avons eu droit à une présentation sur un projet carrément fou dingue bouclé en 2015 : faire le tour du Svalbard (ou plu exactement des 4 plus grosses îles, Spitsbergen, Nordaustlandet, Barentsøya et Edgeøya) en kayak. Ce qui est un peu confusionnant (ça n'existe pas mais vous voyez ce que je veux dire), c'est que le même été une équipe de 5 norvégiens a entrepris de faire pour la 1ere fois le tour de Nordaustlandet, et il y a des chances que je vous ai parlé d'eux). Je n'avais pas franchement acquis le fait que, le même été, une équipe de 3 dingues avait entrepris un projet comparable mais à une toute autre échelle.

    Je suis donc maintenant un peu plus au fait et je cerne mieux qui est qui, et qui a fait quoi, mais j'ai surtout un gout très amer dans la bouche.

    On a eu droit à de belles images, de beaux films, de belles histoires, mais pour moi ça restera surtout que tout s'est bien passé mais que c'était très/trop souvent très/trop limite, notamment du point de vue des rencontres avec les ours. Et si je ne suis déjà pas bien sûre que ce soit une bonne idée d'autoriser les excursions de longue haleine à travers Spitsbergen, là je trouve que ça pousse le bouchon vraiment trop loin. Pour satisfaire le goût d'aventure (et la vanité ??) de 3 personnes, on les laisse s'exposer au royaume des ours, dans un coin où l'homme n'a pas grand chose à faire et surtout pas dans une position aussi vulnérable qu'en kayak.

    Ils se sont notamment retrouvés sur la microîle d'Isispynten (dans le coin où on avait essayé de se protéger de la tempête pendant l'expé à laquelle j'ai participé cet été) avec 6 ours dont 1 particulièrement difficile à faire partir et eux-mêmes étaient plus ou moins bloqués sur l'île par le brouillard.

    Des images qui me dérangent aussi avec 2 ours sur un iceberg avec un kayak de chaque côté et près, un des 2 ours, un jeune, visiblement très irrité... et je le comprends.

    Un accostage en kayak en passant entre 2 groupes de morses oh je rêve ! Un des groupes étant des femelles avec des petits... Enfin bref, j'espère qu'ils sont contents d'eux-mêmes et que maintenant que c'est fait on ne le reverra plus... ni d'autres qui auraient pu avoir la même idée mais maintenant que quelqu'un l'a déjà fait, ça doit certainement être moins interessant... pour l'ego... j'espère, j'espère, je croise les doigts très forts.

    Un film sortira en fin d'année normalement, en attendant il y a une bande annonce

    Si ça vous intéresse

     

    Un gout amer

    il n'y a qu'à cliquer là

    https://vimeo.com/189253953

    ou voir leur site http://svalbard.worldwildadventure.com/tag/jaime-sharp/

    Je reconnais que la prouesse est physiquement et moralement impressionnante : 2200 km, 71 jours, un front glaciaire long de 160 km (ils ont réussi à monter dessus  dans une zone "inactive" un peu affaissée pour y dormir un peu et faire une pause. C'est pas donné à tout le monde.

    40 rencontres avec des ours, pour le plus dur à faire partir ils ont tiré 13 fois à la carabine (ce qui est interdit) et 6 fois au pistolet d'alarme)

     

    Pour la petite histoire, quelques années avant 2 norvégiens avaient tenté l'expérience. Un ours était rentré une nuit dans leur tente, avait attrapé l'un d'eux par le crâne et l'avait traîné sur 40 m. Son copain avait réussi à tirer et tuer l'ours. Le copain a survécu, un peu scalpé. Etonnant que le gouverneur ait donné l'autorisation de retenter l'expérience. no

    Pour ceux qui lisent le norvégien

    http://svalbardposten.no/nyheter/isbjornen-er-skutt/19.894

    Là aussi c'était à Nordaustlandet...l'endroit où on emmène les ours problématiques en se disant que là-bas ils ne rencontreront (probablement) pas d'humains.

     


    1 commentaire
  • Cela faisait longtemps qu'on en parlait... aujourd'hui, c'était le grand jour : l'inauguration de la nouvelle bibliothèque qui changeait d'emplacement et de locaux par la même occasion.

    A l'origine, c'était une bibliothèque vieillotte et défraichie placée au 1er étage du centre commercial. Il faut avouer que je n'y ai pas passé beaucoup de temps.

    Maintenant, elle a hérité d'un des meilleurs emplacements du centre-ville et pour l'occasion, ils ont revu toute l'organisation du bâtiment abritant, entre autres, tous les services du Conseil Municipal. Je n'avais d'ailleurs pas réalisé avant qu'on en parle il y a quelques mois, que ce bâtiment et celui du centre culturel étaient mitoyens.

    Maintenant, les 2 bâtiments sont reliés et on entre dans la bibliothèque par la même entrée que celle du café du centre culturel, Rabalder.

    Je dois avouer que j'ai été impressionnée ! Tout d'abord parce que, par le plus grand des hasards, je me suis retrouvée être la 1ere personne franchissant le portique et j'ai eu le grand honneur de couper le ruban rouge vert avec photo à l'appui, moi qui adore ça comme la plupart le savent... eek

    et même 2 photos : par Icepeople

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    et par le responsable du service culturel du Conseil Municipal

    Un peu de luxe dans le quotidien

    Mais surtout par l'organisation, l'ameublement, les espaces conviviaux, sans oublier les lampes et même les poubelles ! Et du coup, le smartphone a été mis à contribution

    Coin salon à l'entrée

    Un peu de luxe dans le quotidien

    Le coin jeux sur console pour les enfants

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

     

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    Coin enfants (=barn)

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    Une carte du Svalbard... obligatoire (et floue mais la vraie est nette ! winktongue)

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

     

     

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    Les fameuses poubelles

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

     

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    Un peu de luxe dans le quotidien

     

    A l'accueil, un panneau d'affichage digital bien sûr

    Un peu de luxe dans le quotidien

    et une lampe très stylisée, venue tout droit de Louisiana (près de Copenhague pour ceux qui ne connaissent pas)... et qui coûte un bras

    Un peu de luxe dans le quotidien


    15 commentaires
  • Un peu inattendu (de ma part du moins) mais ce weekend, Longyearbyen recevait la visite d'un groupe de jeune groenlandais... Je n'ai pas tout compris au pourquoi du comment mais aujourd'hui nous avons eu droit à des chants et danses traditionnels, et moins, suivi de la projection d'un film, INUK... assez déprimant mais un bon film, film dans lequel une partie au moins des jeunes étaient acteurs.

    Vous pouvez même en voir la bande annonce là : www.youtube.com/watch?v=aEDFCd4dyeU

     

    ça rejoint assez bien l'idée que j'avais déjà du peuple groenlandais... un gros gâchis et un peuple sans avenir alors que les danois les ont foutu en l'air en essayant de les moderniser.

    En tout cas, ces jeunes respiraient eux la joie de vivre pendant qu'ils chantaient et dansaient, fiers de leur culture et de leurs traditions, et ils exhibaient de plus de fort beaux costumes

    Quelques photos rapido presto

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    et pour finir une "joute gutturale" : le 1er qui perd son souffle ou qui rit a perdu

    Visite groenlandaise

     

     

    Visite groenlandaise


    1 commentaire
  • Nous y revoici... chaque année un peu plus tôt... Cette fois-ci, seulement d'un jour mais symboliquement on a changé de mois et on peut le dire :

    La saison des bateaux de croisière est officiellement ouverte, pour la 1ere fois en Mai... de justesse, certes.

    Et pour l'occasion, ils n'avaient pas fait les choses à moitié : on s'est retrouvé avec 4 bateaux en même temps... certes pas tous très gros, mais ça n'a pas dû être un départ en douceur pour ceux qui travaillent au port/quai.

    Au menu du jour:

    AIDAluna et ces 2100 passagers théoriques, mais le bateau était quasiment plein cette fois, le 1er à nous rendre visite, comme l'an dernier. Bateau très reconnaissable, comme tous les AIDA, à son sourire et son oeil 

    C'est reparti pour un tour

    C'est reparti pour un tour

     

    C'est reparti pour un tour

     

    C'est reparti pour un tour

     

    C'est reparti pour un tour

     

    En plus d'AIDAluna, c'était l'arrivée de 3 bateaux expéditions à 120-150 passagers qui vont passer tout ou partie de l'été ici : Ortelius (sur la 2 photo... celui qui avait eu un souci moteur l'an passé en début de saison et s'était fait tirer par le Polarsyssel depuis Hinlopen jusqu'à Longyearbyen en un temps record)

    et 2 petits frères : National Geographic Explorer et National Geographic Orion, l'un des deux n'était pas visible de chez moi

    Ce "soir", je suis allée à la chasse aux oiseaux et j'ai assisté au départ d'un des National Geographic

    C'est reparti pour un tour

     

    alors qu'Ortelius trainait toujours dans le port

    C'est reparti pour un tour

     

    Journée chargée à l'aéroport aussi puisque ces "petits" bateaux changeaient de passagers : 4 vols "réguliers" en début-milieu de journée (ce qui est beaucoup pour nous) + 2 charters je crois.

    Un peu d'ambiance mais ce n'est pas ça qui a fait chauffer la caisse wink2

     


    1 commentaire
  • Il se fait tard et j'ai la tête dans le pâté...

    donc juste une illustration que la saison expédition est bel et bien lancée (alors que nous, nous faisons un break)

    Plus bref que bref

    ça commence à grouiller d'activité !


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique