• Un peu inattendu (de ma part du moins) mais ce weekend, Longyearbyen recevait la visite d'un groupe de jeune groenlandais... Je n'ai pas tout compris au pourquoi du comment mais aujourd'hui nous avons eu droit à des chants et danses traditionnels, et moins, suivi de la projection d'un film, INUK... assez déprimant mais un bon film, film dans lequel une partie au moins des jeunes étaient acteurs.

    Vous pouvez même en voir la bande annonce là : www.youtube.com/watch?v=aEDFCd4dyeU

     

    ça rejoint assez bien l'idée que j'avais déjà du peuple groenlandais... un gros gâchis et un peuple sans avenir alors que les danois les ont foutu en l'air en essayant de les moderniser.

    En tout cas, ces jeunes respiraient eux la joie de vivre pendant qu'ils chantaient et dansaient, fiers de leur culture et de leurs traditions, et ils exhibaient de plus de fort beaux costumes

    Quelques photos rapido presto

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    Visite groenlandaise

     

    et pour finir une "joute gutturale" : le 1er qui perd son souffle ou qui rit a perdu

    Visite groenlandaise

     

     

    Visite groenlandaise


    1 commentaire
  • Nous y revoici... chaque année un peu plus tôt... Cette fois-ci, seulement d'un jour mais symboliquement on a changé de mois et on peut le dire :

    La saison des bateaux de croisière est officiellement ouverte, pour la 1ere fois en Mai... de justesse, certes.

    Et pour l'occasion, ils n'avaient pas fait les choses à moitié : on s'est retrouvé avec 4 bateaux en même temps... certes pas tous très gros, mais ça n'a pas dû être un départ en douceur pour ceux qui travaillent au port/quai.

    Au menu du jour:

    AIDAluna et ces 2100 passagers théoriques, mais le bateau était quasiment plein cette fois, le 1er à nous rendre visite, comme l'an dernier. Bateau très reconnaissable, comme tous les AIDA, à son sourire et son oeil 

    C'est reparti pour un tour

    C'est reparti pour un tour

     

    C'est reparti pour un tour

     

    C'est reparti pour un tour

     

    C'est reparti pour un tour

     

    En plus d'AIDAluna, c'était l'arrivée de 3 bateaux expéditions à 120-150 passagers qui vont passer tout ou partie de l'été ici : Ortelius (sur la 2 photo... celui qui avait eu un souci moteur l'an passé en début de saison et s'était fait tirer par le Polarsyssel depuis Hinlopen jusqu'à Longyearbyen en un temps record)

    et 2 petits frères : National Geographic Explorer et National Geographic Orion, l'un des deux n'était pas visible de chez moi

    Ce "soir", je suis allée à la chasse aux oiseaux et j'ai assisté au départ d'un des National Geographic

    C'est reparti pour un tour

     

    alors qu'Ortelius trainait toujours dans le port

    C'est reparti pour un tour

     

    Journée chargée à l'aéroport aussi puisque ces "petits" bateaux changeaient de passagers : 4 vols "réguliers" en début-milieu de journée (ce qui est beaucoup pour nous) + 2 charters je crois.

    Un peu d'ambiance mais ce n'est pas ça qui a fait chauffer la caisse wink2

     


    1 commentaire
  • Il se fait tard et j'ai la tête dans le pâté...

    donc juste une illustration que la saison expédition est bel et bien lancée (alors que nous, nous faisons un break)

    Plus bref que bref

    ça commence à grouiller d'activité !


    4 commentaires
  • Comme promis, voici quelques photos de Barentsburg by "night"... j'avais espéré un coucher de soleil mais non... juste de la grisaille... Il faut être positif : au moins, pas besoin de se soucier des ombres... J'avais aussi bien l'intention de descendre les x centaines de marches de l'escalier descendant au quai, mais à ma grande surprise (parce que je n'y avais pas pensé, pas parce que c'est illogique), l'escalier était impraticable, plein de neige glacée, un coup à descendre plus vite que prévu... je me suis donc juste risquée jusqu'au 1er niveau = là où il y a le point de vue sur le fjord.

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

    Mais du coup, la neige m'a ouvert d'autres possibilités et j'ai été trainer mes guêtres et mon appareil près de bâtiments dont je ne m'étais jamais approchée... vu qu'il n'y avait pas de traces de pas, je les ai déclarés abandonnés et je n'ai donc pas eu mauvaise conscience à aller fouiner dans le coin... pas de risque de jouer les touristes voyeurs et envahissants

    Un peu lugubre et le noir et blanc est approprié

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

     

    Des vieux restes de peintures donnent un mur un certain charme

    Bons baisers de Russie

     

     

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie

     

     

    Certains le savent sans doute : Barentsburg est le siège d'une rénovation intensive et bien entamée (et largement nécessaire) mais dans un goût discutable. Certains bâtiments ont été rénovés dans le même style qu'avant avec des façades en bois

    Bons baisers de Russie

     

    mais pour la plupart, c'est un style très moderne (moderne des années 70) qui a été choisi et qui donne un aspect plastique aux façades... c'est clean (il était vraiment temps de faire quelque chose et certains bâtiments tombaient réellement en ruines ou tombaient tout court oh) mais difficile à qualifier de beau (mais je ne qualifierais pas non plus Longyearbyen de belle)

    Ici, l'entrée du bâtiment qui est le coeur de la ville : celui d'Arktikugol et l'entrée de la mine de charbon

    Bons baisers de Russie

     

    Ici, le bâtiment contenant la salle de spectacle et la piscine d'eau de mer (en rénovation)... qui a contenu quelques années aussi le musée après son déménagement de ce qui est maintenant l'hôtel... et le musée a dernièrement été à nouveau déménagé... à part la collection de roches, ça devait être trop lourd. On a un peu l'impression qu'ils cherchent des occupations aux gens qui travaillent là...

     

     

     

    Bons baisers de Russie

     

     

    Bons baisers de Russie

     

    Bons baisers de Russie


    2 commentaires
  • Nous avons eu droit à quelques éclaircissements et diverses photos/videos aujourd'hui et plusieurs couacs sont apparus.

    Tout d'abord au niveau des secours : l'avion ambulance est un avion à hélice et il n'y a pas assez de place pour le matos qui était nécessaire pour les personnes dont l'état était le plus grave. Un temps précieux a été perdu le temps d'acheminer ça par l'avion de ligne. Ironie du sort, il y a à peine quelques mois, on nous avait laissé espérer qu'un jet (ambulance) serait basé à Tromsø mais finalement, il a été décidé que ce serait plus utile de le baser dans le sud de la Norvège. Ces derniers jours, il avait été évoqué la solution qu'un jet soit basé à Tromsø pendant l'hiver, maintenant l'hôpital (ici et Tromsø qui nous chapeaute) réclame qu'il soit disponible toute l'année. L'avenir nous dira.

    Côté patients... 5 personnes ont été hospitalisées, dont 2 ont été transportées à Tromsø la nuit dernière une fois qu'ils ont eu le personnel et le matos nécessaire. Une personne est toujours dans un état critique et instable, la 2e personne était dans un état critique mais stable et il a été annoncé ce soir que sa vie est hors de danger. Les autres sont en bonne santé ou dans un état sans gravité (mais certainement un bon traumatisme).

    Les photos prises pendant l'intervention des hélicos et des gardes côtes sont assez sidérantes.

    Plus d'info

    PHOTO: THOR-ARILD HANSEN / SYSSELMANNEN

    La version vidéo est encore plus effrayante (cliquer sur la 1ere image de l'article de svalbardposten.no, en espérant que ça s'ouvre à l'étranger). J'imagine que cette vidéo a été filmée pour l'enquête

    http://svalbardposten.no/nyheter/fire-i-vannet/19.8463

    (sur la vidéo, la trace en travers dans la direction horizontale est celle du bateau et la glace est partie en morceaux en dessous, le reste est dans l'état "initial")

    Bien sûr, c'est sans doute plus facile à juger vu du ciel que du bord, mais la glace a l'air d'être transparente et tellement fine qu'elle part en décomposition dans les traces des motoneiges... Pour moi, ce n'est même pas qu'ils ont conduit dans une fissure, ça a plus l'air d'être que la glace s'est désintégrée sous eux. Les personnes qui ont été récupérées étaient passées au travers à 3 endroits différents. Je ne sais pas ce qu'ils avaient en tête. Quand la glace est douteuse et en particulier en fin de saison, les guides sont censés mesurer l'épaisseur de la glace avant de se lancer dans la traversée d'un fjord. Tout le monde n'a pas le même seuil, c'est aux guides d'agir en sorte d'assurer la sécurité de leurs passagers. Il me semble bien que chez la plupart, la barre est mise à 30 cm... Il y a déjà au moins une semaine, il y avait une discussion à ce sujet sur Facebook et les gens parlaient de mesures faites montrant des épaisseurs de 10-13 cm.

    De toute façon, il va y avoir une enquête, mais aujourd'hui la compagnie touristique russe se défendait par l'attaque en disant que cela relève de la responsabilité du gouverneur de classer les itinéraires "classqiues" comme praticables ou pas, et qu'ils ont utilisé ce trajet tout le long du mois d'avril et qu'on ne leur a pas signalé que ce n'était plus sûr... A part que ça n'a jamais été comme ça que ça marche.Les conditions changent trop vite et relèvent de trop de problèmes différents dans une région trop grande : c'est écrit clairement partout... les guides sont responsables de prendre les bonnes décisions face aux risques rencontrés sur le terrain.

    Ce qu'on a aussi appris, c'est qu'en fait les 9 n'étaient qu'un sous-groupe d'un groupe plus gros : 20 touristes  + 4 guides. Ceux qui suivaient ont aussi rencontré des problèmes mais ont réussi à faire demi-tour et à rejoindre la terre, ils sont ensuite retournés à Pyramiden. ça aurait donc pu être encore pire.

     

    Un peu plus bas dans l'article précédent de Svalbardposten, il y a aussi un extrait de la vidéo de l'opération de sauvetage. On devine une personne habillée en noir allongée sur le bord supérieur droit de la zone "piscine"

    Plus d'info

     S'ils étaient conscients, ils ont dû trouver le temps long arf même si les secours sont arrivés étonnamment vite... là aussi, un gros coup de pot que les gardes côtes et les hélicos aient pu arriver si vite.


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique