• Alors que le monde est noyé par les "fake news", le 1er avril a pris du plomb dans l'aile cette année en Norvège. Plus aucun journal ne semble prêt à publier sa ch'tite blague du 1er avril dans un contexte de lutte contre la désinformation.

    Mais heureusement, ici, certains sont fidèle à la coutume et ont fait preuve de créativité.

    Médaille d'argent : le préparateur de pistes de ski de fond

    1er avril

    annonçant que la piste était préparée depuis notre réserve d'eau (ce qui paraissait douteux vu le terrain dans ce coin) et qu'un bar était ouvert pour les 3 1ers à atteindre le bout de la piste... bar tenu par la Reine Sonja (bien sûr) et le chef du secteur culturel de Conseil Municipal

     

    et médaille d'or

    1er avril

    Quelqu'un aurait oublié de fermer une porte du bâtiment du Conseil Municipal (décidément) et 2 rennes seraient entrés et brouteraient les chaussures entre autres

     

    Y en a qui sont joueurs, hein !! yes

     


    votre commentaire
  • Il existe un moment où la créativité humaine et la faculté d'assimilation d'in cerveau moyen atteignent leurs limites. Tout ici "doit" porter un nom avec arctique, Svalbard ou Spitsbergen dedans... éventuellement isbjørn (ours polaire)... on finit par ne plus avoir assez de choix.

    Nous avions donc Arctica, le magasin de sport

    maintenant nous avons Artica, les nouveaux locaux à vocation artistique installés dans le quartier du bord de mer. L'inauguration officielle a lieu demain avec du beau monde : la ministre de la culture et la Reine en personne qui est elle-même une artiste.

    Aujourd'hui, c'était un échauffement avec l'ouverture au public des locaux (demain, les festivités seront au centre culturel)

    avec des tables qui m'auraient fait rêver du temps où j'essayais de faire des TP de physique/chimie dans une salle toute pourrie oh

    Après Arctica et Arktika, Artica

    Les locaux sont entre autre (essentiellement ?) occupés pour faire de l'impression et on nous a expliqué le principe

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    et très vite, les plus zêlés se sont essayés

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

     

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    Je note que beaucoup de noms sont en français... c'est un peu comme la cuisine wink2

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    NRK, la chaine nationale norvégienne était présente, ça ne rigole pas

    Après Arctica et Arktika, Artica

    et du beau monde...

    Après Arctica et Arktika, Artica

    j'imagine que vous ne reconnaissez pas Magne Furuholmen, du groupe norvégien a-ha (toute ma jeunesse)... artiste lui-aussi (je veux dire dans une autre branche que la musique maintenant). Les années passent mais il reste bel homme (le chanteur aussi, soit dit en passant)

    son oeuvre

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    à voir tout le monde créatif, ça a fini par me rendre jalouse, mais on ne peut pas vraiment dire m'inspirer... je ne suis franchement pas créative et finalement, ce qui m'intéressait le plus c'était le processus (prof de phys/chimie j'étais, prof de phys/chimie je resterai toujours un peu ??). Vous n'aurez pas de mal à repérer mon "oeuvre" (on dirait une débile !)

    Après Arctica et Arktika, Artica

     

    Et pour ceux qui pourraient croire que j'ai été créative, il n'y a qu'à regarder le logo de ma veste

    Après Arctica et Arktika, Artica

     Plus de photos viendront plus tard pour vous montrer les étapes du processus, mais je dois prendre des forces pour demain : j'ai une grosse mission ! winktongue


    8 commentaires
  • Alors que la fin du mois de mars approche à grands pas, il est temps pour les russes de lancer les préparatifs de leur projet annuel... Barneo.

    Non... pas Borneo, mais Barneo... pas tout à fait les mêmes conditions, ni les mêmes températures.

    En bref, pour ceux qui n'en ont pas entendu parler avant, Barneo, c'est une base temporaire installée sur la banquise à environ 1° du pôle nord pour recevoir richissimes urluberlus, "explorateurs", touristes,  chercheurs et allez savoir quoi d'autre... l'ordre n'est pas hasardeux. Quelques chercheurs arrivent à s'incruster et profiter des installations pour faire quelque chose d'utile qui donne un peu de valeur à ce projet démesuré/débile/absurde/grotesque... au choix, rayer les mentions inutiles (s'il y en a), mais ces chercheurs sont clairement en bas de liste dans l'ordre des priorités et ne peuvent pas rivaliser avec les richissimes urluberlus prêts à payer des sommes pharaoniques pour écrire un truc bizarre de plus sur la liste des choses qu'ils ont faites dans leur vie.

    C'est aussi une démonstration de puissance des russes, parce que le concept a l'air simple, mais dans la pratique, ça l'est beaucoup moins. Il faut repérer une plaque de glace assez solide pour qu'elle résiste le temps de la saison, environ un mois/5 semaines, il faut préparer une piste d'atterrissage et je peux vous dire que la banquise, c'est loin d'être plat et lisse en surface. Il faut donc balancer des bulldozers pour niveler le tout. Plein de matériel et du fuel sont balancés depuis un avion, la main d'oeuvre saute en parachute... pour tout préparer pour la venue du beau monde qui atterrira en "douceur" à bord d'un avion plus confortable. "douceur", entre ", parce qu'il y a 2 ans, ils ont eu un atterrissage assez rude et pété un train d'atterrissage. Un avion est resté bloqué là-haut... on n'a jamais su ce qu'il était devenu. Aurait-il fini au fond de l'océan arctique ?

    photos et illustration "empruntées" à la page facebook officielle de Barneo

    Barneo 2017

     

    Barneo 2017

    euh... c'est quoi donc la grosse fumée noire ???

     

    Barneo 2017

    et pour les versions vidéo

    https://youtu.be/_kQqOPHY8R8

    https://youtu.be/ROCrZ9T1UT4

    Vous me direz que ce projet n'est as directement lié au Svalbard, mais en fait, il l'est pas mal quand même parce que, en dehors de la main d'oeuvre initiale, les passagers transitent par chez nous... ce qui a créé quelques frictions l'an passé. Des militaires russes ont été observés transitant par notre aéroport alors que le Svalbard est zone démilitarisée. Les frictions ont été telles que les organisateurs ont menacé de ne plus passer par chez nous mais seulement par chez eux en utilisant Franz Josef Land où les russes ont beaucoup développé l'infrastructure et la présence militaire ces dernières années. Mais les touristes qui savent qu'il y a toujours quelque chose qui merdoie et qui restent classiquement coincés ici une semaine ou plus avant de pouvoir se rendre à Barneo n'ont pas du tout envie de rester coincés à Franz Josef Land... il préfère Longyearbyen qui, malgré sa petite taille, à quand même quelque chose à proposer : shopping et activités. Exemples de problèmes techniques l'an passé : à chaque fois que la piste était prête, il apparaissait une fracture. Je ne sais pas combien de fois ils ont dû recommencer... j'ai même fini par avoir pitié d'eux ! c'est dire...

    Pour les gens qui s'y rendent, en dehors  des chercheurs, l'objectif commun est le pôle nord. Certains s'y rendent en hélico, d'autres à ski, il y a même un marathon organisé...

    Pour ma part, je mets un point d'honneur à ne jamais me rendre au pôle nord (ou alors il faudrait que ce soit juste le jour de l'équinoxe pour passer de 24h de nuit à 24 h de jour... en dehors de ça je ne vois pas quel est l'intérêt. J'aime la banquise mais c'est la même à 81°N qu'à 90°N) et à ne jamais me rendre au Cap Nord qui est une grosse arnaque à touristes... même pas le point le plus nord de Norvège (et je n'inclus même pas le Svalbard)

    Pour en revenir à Barneo, on va voir comment ça se passe cette année... ils ont en tout cas signé un accord de fonctionnement avec le gouverneur pour que les transits par ici se passent mieux que l'an passé... on verra ce que ça donne. La banquise mincissant d'année en année (il faut bien qu'il y en ait une... arf), les plaques de glace sont de moins en moins solides et le projet de plus en plus hasardeux


    19 commentaires
  • Un peu d'ambiance aujourd'hui... c'était le départ de l'édition annuelle de Trappers Trail, mais pas vraiment dans la version habituelle (si vous avez vu la série de la BBC, ça doit vous évoquer quelque chose). Les prévisions météo : beaucoup de vent + un peu de neige et un risque d'avalanche important ont obligé à revoir complètement l'organisation... 2 fois ! oh

    La course se déroule normalement en deux étapes, aller Kapp Laila le samedi + campement et retouràlongyearbyen par un autre chemin. Le terrain est trop sensible aux avalanches sur ce parcours donc ils ont totalement revu la course.

    Samedi, départ de Longyearbyen à côté de l'université comme d'hab, ensuite un parcours totalement différent, simplement dans la vallée de l'Advent qui est bien large et donc sans risque d'avalanche. Arrivée au chenil. 

    Là, il était prévu de griller des saucisses (traditionnelles saucisses norvégiennes sans goût) et ce qu'on veut (chacun devait apporter ce qu'il voulait griller)... vu le vent, ça a aussi été annulé et les participants se retrouveront dans un bar en ville.

    Demain, départ du chenil, circuit dans la partie située plus ou moins au nord de la vallée si le temps le permet et arrivée au chenil. 

    Demain, boulot boulot mais aujourd'hui j'ai pu assister au départ avant que la météo ne s'aggrave.

    Portrait de quelques participants:

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

    Le chien du fond, on dirait qu'il a bouffé un champignon hallucinogène !he

     

    Trappers Trail

     

    grosse fatigue

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Et le départ proprement dit à ski ou en traineau

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

    J'aime l'anneau de bave qui s'échappe du chien du milieu tongue

     

    oupsi!

    Trappers Trail

    Trappers Trail

     

    Je ne me moque pas, je tiens à le préciser... j'arrive déjà à tomber sans chien alors avec 3 chiens surexcités, j'ose pas imaginer le résultat !oh

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

    Tellement contents de courir et de se défouler les chienchiens !yes

     

    Trappers Trail

     

    hmmm

    Trappers Trail

     

    toute jeunette, mais déjà plusieurs années d'expérience

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Des équipages de taille variable et des techniques différentes...En général, les chiens sont attachés (?) à la norvégienne, 2 par 2 , mais il  y  a de temps en temps un équipage qui utilise la technique groenlandaise, en éventail

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Passé le stress de l'attente, tout le monde a l'air ravi malgré le vent qui pique... certains sautent de joie ! winktongue

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Trappers Trail

     

    Et ne pas oublier le "DJ" pour mettre l'ambiance !

    Trappers Trail

     

     


    7 commentaires
  • Nouveau phénomène de société...

    Il y a quelques jours, je repère une affiche sur la porte de mes voisins, le magasin de sport... "Order one foot"

    Hein???? et on fait quoi avec un seul pied ?? ils vendent les chaussures à l'unité maintenant ??

    Perplexité totale !! oh

     

    Mais voilà qu'hier, je discute avec une amie, un carton sous le bras... je fais ma curieuse... mais qu'est-ce que tu as acheté de beau???... un "one foot" ! ah non ! encore ça !

    Mais du coup, j'ai appris ce que c'était (et ça s'écrit en un seul mot)... encore une bizarrerie qui va avoir sa période de succès

    One foot

    Un miniski qu'on met à un pied et l'autre reste "normal"... un peu comme avoir un skate sous un pied et pousser avec l'autre.

    C'est en tout cas un énorme succès commercial.... suffisamment cher pour faire des bénéfices, suffisamment pas cher pour que tout le monde veuille/puisse l'acheter, en particulier les infos... techniquement pas trop exigeant à utiliser au niveau de base mais avec du potentiel de progression, pas trop encombrant, pas trop lourd, pas trop fragile, avec des couleurs et des designs différents... le package gagnant pour être à la mode. Le magasin voisin n'arrive pas à suivre la demande... c'est pour ça qu'il faut "order onefoot"! winktongue

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique