• Le weekend a commencé calmement...  Samedi 14h, inauguration d'une nouvelle expo du Nord Norsk Museum dans leur annexe de Svalbard... différentes oeuvres de leurs collections dont 4 françaises, de l'époque où la France était encore un grand pays... Nous étions une foule abondante... 11 personnes dont 4 qui étaient là à titre officiel + un journaliste de SvalbardPosten un peu obligé d'être là lui aussi. Vu la taille de la salle, il ne vaut mieux pas être trop nombreux de toute façon.

    Donc François Biard

    On ne s'ennuie pas

    et son "combat contre des ours blancs"

    On n'y voit rien donc je vous mets le lien vers un endroit où on la voit mieux, mais c'est pour prouver que l'oeuvre était là en vrai... apparemment, ça a donné quelques sueurs froides à quelques personnes parce que c'est une oeuvre de 1839 qui a une certaine valeur... et une valeur incertaine

    https://www.google.no/url?sa=i&rct=j&q=&esrc=s&source=images&cd=&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwjL69LMl9bRAhWHGCwKHW8kDuYQjRwIBw&url=https%3A%2F%2Fen.wikipedia.org%2Fwiki%2FFran%25C3%25A7ois-Auguste_Biard&psig=AFQjCNGDuqwbUb0msIcaONpGvR87p08Nkg&ust=1485189344927632

     

    Aussi 3 dessins d'aurores boréales par un français que je ne connaissais pas, Bevalet qu'il s'appelle... et ça m'a permis de dire quelque chose d'intelligent et de constructif pour une fois : plusieurs personnes se demandaient si c'était un dessin ou une photo, et j'ai pu apporter la réponse parce que c'était écrit dessus comme le P....

    On ne s'ennuie pas

    On ne s'ennuie pas

     

    Commentaire plus intelligent que ce que j'ai trouvé à dire de ces sculptures

    On ne s'ennuie pas

    Le 1er à gauche m'évoque un coquillage avec une oreille, celui à droite un gnome avec un nez écrasé et au fond, je ne sais pas bien mais ça peut servir de vase

    Je ne vous ai pas tout photographié, il y avait un peu tous les genres.

     

    Après ça, le vent s'étant enfin calmé, je me suis dit que ce serait peut être bien d'aller se défouler un peu à ski... mais... j'ai alors appris qu'une avalanche avait eu lieu le matin, qu'elle s'est arrêtée juste à côté de la piste et que la piste et la route avaient été coupées par mesure de précaution... quand je vous disais que trop de neige, c'est pas bien ! oh

     

    Et cet aprem, on a appris que nos 3 ours entêtés sont revenus nous rendre visite cette nuit... Normal... la virée en ville du samedi soir et il y a eu une nouvelle opération punitive du Sysselmann avec hélico et motoneiges pour les conduire jusqu'à Van Mijenfjorden, le grand fjord plus au Sud où se trouve Svea, la mine qui était en activité jusqu'à l'année dernière. J'espère que ça ne va pas mal se terminer cette histoire !!

    Pour être sûr que le Sysselmann ne s'ennuie pas (entre les avalanches et la chasse à l'ours, on ne sait jamais), des touristes en motoneiges ont signalé avoir repéré 2 ours dans l'Adventdalen... mais après vérification, il s'est avéré que c'était le genre d'ours qui portent des bois.

     

    Avec tout ça, il m'a paru prudent de limiter encore mes pérégrinations à l'environnement proche, civilisé et éclairé... Le bord de fjord en direction du port... et là, ô surprise, j'ai observé ma 1ere mouette tridactyle volant à la recherche d'un petit poisson à se mettre dans le bec... J'ai vu des oiseaux pendant la nuit polaire mais ils étaient juste sagement à la surface de l'eau et c'était principalement des guillemots à miroirs (mais sans miroir dans leur plumage d'hiver). Je n'ai pas résisté à la tentation, mais avec un grand angle et de nuit, photographier un oiseau qui vole, c'est pas gagné et ça donne ça

    On ne s'ennuie pas

    ISO 8000... j'ai battu mon record wink2

    Et encore, il y avait l'éclairage du port, parce que sans ça... oh

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Après Noël et avant le PolarJazz, c'est la période du Svalbard Seminar... histoire que le niveau culturel des locaux augmente un peu wink2

    5 soirée au rythme de 2 par semaine.

    Les réjouissances commençaient mardi avec une présentation sur les recherches faites sur les baleines au Svalbard par le Norsk Polarinstitutt (tout le monde comprend) avec, en particulier, les bélugas, les baleines bleues, les baleines à bosses, les baleines du Groenland (celles qui ont été chassées et quasiment exterminées... mais elles reviennent... ça prend juste du temps) et... les narvals... ce n'est donc pas une légende !

    La  présentation a pas mal plu, surtout quand on nous a annoncé que la baleine bleue a des testicules qui pèsent 1 tonne... 1 tonne ??? ça paraît quand même beaucoup, non ? Après quelques clics sur la toile, je trouve bizarrement 2 valeurs : 1 tonne ou 90 kg... la même source devant être utilisée à multiples reprises. Je pencherais plus pour 90 kg, ce qui est déjà bien assez impressionnant.

    Ensuite, la traditionnelle soupe de poisson gratuite du 1er soir, mais je me suis débinée, j'avais mangé juste avant. (soupe de poisson, donc pas de baleine wink2)

     

    Aujourd'hui, histoire et tragédie.... la combinaison magique qui fait que la salle est comble (l'année dernière, c'était l'accident d'Operafjellet... tellement comble qu'ils avaient remis ça en décembre, et vous y avez eu droit), cette année Svenskhuset: la maison suédoise, où sont morts "mystérieusement" 17 personnes qui devaient y passer l'hiver (pour des raisons un peu longues à expliquer) en 1872-73. Pendant longtemps, tout le monde les a dénigrés, pensant qu'ils étaient morts stupidement du scorbut parce qu'ils n'avaient pas été assez précautionneux, mais en fait il s'est avéré qu'ils ont été empoisonnés au plomb à force de se nourrir seulement de conserves. Personne ne savait alors que ça pouvait poser problème.

    La saison du séminaire

    photo volée à Wikiped qui ne site pas ses sources

    Luxe, non ?? Quand on compare aux cabanes de trappeurs habituelles, c'est un autre standard !

     

     

    Ensuite, on reste dans le thème... 2 locaux qui ont fait le même trajet que ces 17, à la rame, du nord de Spitsbergen (Gråhuken) jusque là.

    La saison du séminaire

    carte toposvalbard

    Bon, je me rends compte que je vais être obligée d'expliquer quand même... En fait, plusieurs frégates de différentes nationalités se sont retrouvées coincées, prises dans les glaces alors qu'ils chassaient le phoque,  et ils n'avaient pas assez de vivres pour tout le monde (130 ou 140 personnes environ au total). Il a été décidé que 17 personnes se rendraient à la rame à Svenskhuset où il y avait largement assez de vivres pour passer l'hiver.

    Bref, ce n'était pas du tout prévu au départ que ces 17 malheureux passent l'hiver au Svalbard...

    Les 2 locaux qui ont fait le même trajet étaient un peu mieux préparés, avec du matériel plus perfectionné et plus performant, une météo plutôt bonne et ça leur a pris 3 semaines, l'été. Les autres ont fait ça en octobre et à une époque où les températures étaient largement plus fraîches.

     

     

     


    1 commentaire
  • Petite surprise hier, en cette veille de weekend... des traces d'ours, grandes et petites, ont été repérées dans la vallée à environ 25 km de la ville vers l'Est, près d'une cabane portant le nom de Passhytta (oui, les cabanes ont des noms). Parce que, même s'il fait toujours nuit, certains sont un peu fébriles et impatients et commencent à agrandir leur territoire d'exploration en motoneige ou traineau à chiens. Avec la belle neige qu'on a et la pleine lune, ça se comprend faut dire. Au passage, je signale qu'ils ont des tours organisés avec des touristes jusqu'à Barentsburg, et ça, je ne suis pas convaincue que ce soit une super idée avant qu'on ait un peu de lumière dans la journée pour pouvoir analyser le terrain environnant, je pense en particulier aux avalanches.

    Mais bon, je m'éloigne du sujet.

    Voici donc la preuve

    Un peu de suspense

    Un peu de suspense

    photo Hurtigruten Svalbard (j'en profite pour vous informer qu'il est arrivé un "drame".... Spitsbergen Travel, le plus gros tour operator local, qui est une branche de Hurtigruten, l'express côtier, a changé de nom et s'appelle maintenant, vous l'avez compris, Hurtigruten Svalbard)

     

    Un peu de suspense

    Passhytta: cercle rouge

     

    On a été mis en garde par le gouverneur : bien prendre ses précautions si on va en vadrouille dans ce coin (les mêmes précautions que toujours mais c'est sûr que quand on sait qu'il y a des ours dans le coin, ça "motive" un peu plus). Il a ensuite envoyé un hélico et une patrouille en motoneige... qui n'ont trouvé aucun ours.

     

    Mais rebondissement cette nuit, un "motoneigiste" les a repéré près des Jernsenger, les lits en fer, but classique de courte virée en motoneige pendant la période sombre (cercle vert sur la carte). En fait une femelle avec 2 petits. Le gouverneur les a repérés vers 1h du mat et les a "chassés" vers Foxdalen (en vert sur la carte) parce qu'ils étaient en route vers la ville (ils auraient certainement choisi l'autre rive du fjord mais ne tentons pas le diable)... Bonne nouvelle : ce sont des ours qui réagissent à l'hélico, aux motoneiges et au pistolet d'alarme. Pas le genre potentiellement le plus dangereux donc.

     


    2 commentaires
  • Eh oui... nous ne sommes que mi-janvier, mais la saison est ouverte...

    Les 1ers boulets ont sévi et le gouverneur a dû faire sa première opération de sauvetage de motoneigistes (je sais, ça n'existe pas... vous me comprenez, c'est ça qui compte) hier. Je n'ai pas tous les détails, seulement ce qui est brièvement rapporté dans Svalbardposten (en ligne).

    Deux jours plus tôt, 4 personnes sur 2 motoneiges (1ere erreur... pour 4 personnes, il faut utiliser au minimum 3 motoneiges au cas où une tombe en panne) sont partis faire une virée à Diabasodden pour séjourner dans une cabane

    je localise le lieu du crime

    La saison des boulets est ouverte

    carte toposvalbard.no

     

    Juste en arrivant là-bas (coup de pot), une motoneige tombe en panne (too bad!)

    Le lendemain, il n'y avait plus de bois pour chauffer la cabane (l'histoire ne dit pas s'ils avaient emporté du bois de chauffage mais pas assez ou s'ils ont utilisé ce qu'il y avait dans la cabane jusqu'à épuisement du stock). 2 des 4 personnes décident de rentrer en ville pour aller chercher de l'aide pour la motoneige et pour aller chercher du bois (sous entendu, 2e erreur, ils n'avaient pas dû prendre avec eux un moyen de communication, du genre téléphone satellite). Mais alors qu'ils étaient dans Adventdalen, ils sont tombés en panne d'essence (3 e erreur, ils n'avaient donc pas de jerrycan d'essence avec eux). On ne sait pas trop comment mais ça a fini par une opération de sauvetage en hélico pour aller récupérer ceux qui étaient coincés à Diabasodden pendant que les 2 qui étaient dans Adventdalen ont réussi à rentrer par leur propre moyen.

     

    L'histoire ne dit pas clairement si ce sont des locaux, mais ça devrait puisque les touristes n'ont pas le droit d'utiliser les cabanes (à part les 3 qui sont "agréées").

     

    Le gouverneur s'interroge maintenant... sanction ou pas sanction... parce qu'ils ont quand même cumulé les boulettes...

    à suivre donc

     

     


    1 commentaire
  • D'habitude c'est à cause de la pluie l'hiver ou du brouillard l'été, jeudi le vol d'Oslo via Tromsø n'a pas pu atterrir à cause de la combinaison vent + neige... je ne suis pas sûr si la raison était le manque de visibilité ou les bourrasque, mais ils ont tenté le coup, sont venu jusqu'ici... et sont repartis à Tromsø après avoir fait 2 boucles

    Bien essayé...

    ça faisait longtemps

    Nouvelle tentative le lendemain qui s'est mieux passée... oui, ils ont atterri mais avec près de 3h de retard allez savoir pourquoi.

    Le plus dramatique dans l'histoire, c'est que du coup, pas de Svalbardposten pour le petit déjeuner vendredi matin... parce que le Svalbardposten vient normalement avec l'avion de SAS... il est finalement venu avec l'avion postal apparemment et... nouveau drame, problèmes d'impression sur certains exemplaires : ils avaient des pages blanches et des parties blanches... mais quelle histoire !!! alors que nous n'avons pas eu de Svalbardposten depuis le 21 décembre à cause de Noël. Mais où va le monde ??? (j'espère que tout le monde a perçu l'ironie)

    ça faisait longtemps

    photo Svalbardposten

    Moi, je m'en suis bien sortie : en général, je récupère de toute façon mon Svalbardposten après le boulot le vendredi et toutes les pages étaient correctement imprimées ! ouf !yes


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique