• Souvenez-vous, en décembre, un chalutier, le Northguider, s'était échoué dans la partie Nord de Hinlopen. L'équipage avait été secouru/évacué par hélicoptère dans des conditions un peu sportives... Un rapport a démontré un peu plus tard que s'ils avaient sauté à l'eau au lieu d'attendre sur le pont comme ils l'ont finalement décidé, ils n'auraient pas survécu malgré les combinaisons de survie: le froid et le vent auraient formé une couche de glace sur leurs visages qui les auraient empêché très vite de respirer oh

    Un peu plus tard, l'épave avait été "sécurisée" et tout ce qui pouvait être vulnérable pour l'environnement avait été enlevé. Ensuite, la glace a commencé à se former et il a fallu planifier la récupération de l'épave au cours de l'été.

    Le 29 juillet, surprise dans le port. Un truc étrange, genre barge avec un truc type grue, portant le doux nom de Cormorant, assisté par un bateau, le Multratug 19

    L'ours et le cormoran

    2 jours plus tard, un bateau de plus vient se joindre à eux, un supply boat (même genre que le Polarsyssel), portant le doux nom de Bear... ça tombe bien !

    Les grands moyens

     

    Les grands moyens

     

     

    Toute la petite famille est ensuite partie pour sa mission :

    1) redresser le chalutier parce qu'il a pris un coup dans l'aile depuis décembre comme l'ont observé les gardes côtes au cours de leurs inspections préparatoires

    décembre

    L'ours et le cormoran

    photo Kystvakten

    juin

    L'ours et le cormoran

    photo Kystvakten

    juillet

    L'ours et le cormoran

     

    photo Kystvakten

     

    2) souder étanchéifier

    3) tirer la bête

    4) la remorquer jusqu'en Norvège, l'autre Norvège

    Le tout sous le contrôle rapproché du Gouverneur et des gardes côtes pour vérifier que tout est fait correctement... d'autant plus que ça se situe dans une réserve naturelle

    affaire à suivre... ça devrait les occuper un moment.

    La zone a été fermée jusqu'au 15 sept

    L'ours et le cormoran

    kystverket.no

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Un peu hors sujet aujourd'hui... quelque chose qui n'a pas grand chose d'arctique mais comme acheté dans l'Arctique, ça rentre dans le sujet... et puis d'abord, c'est moi la chef, c'est moi qui décide.

    Ce soir, j'ouvre une nouvelle bouteille de vinaigre balsamique ou plutôt "vinaigre balsamique", nouvelle bouteille mais du même produit que j'achète presque toujours. Pas du vrai vinaigre balsamique dans la tradition ancestrale, mais l'espèce de copie moins chère et déjà que ça coûte un bras, je n'ose même pas imaginer le prix du vrai de vrai, qui ne doit même pas passer la frontière norvégienne d'ailleurs.

    Et là, à peine quelques gouttes versées, je me dis qu'il y a un truc qui cloche. Un liquide à peine coloré et presque transparent, plutôt un vinaigre de vin coloré qu'un vinaigre balsamique, même avec des " " autour. 1er réflexe, regarder ce qui est marqué sur la bouteille: j'étais presque sûre de m'être trompée... mais non, c'était bien du vinaigre balsamique et le même que d'habitude.

    Le côté ex-prof de sciences reprend le dessus... Analysons la chose.

    Je sors aussi la vieille bouteille pour ainsi dire vide mais il reste quelques mL dans le fond.

    Je place les 2 bouteilles côte à côte... identiques, même étiquette, même blabla... rien qui justifie que le contenu soit différent

    L'arnaque

     

    L'arnaque

     

    je verse un peu du nouveau vinaigre dans un petit verre... marronnasse mais pas aussi sombre que d'habitude et transparence, sans "épaisseur"

    L'arnaque

     

     

    Et puis je finis par réaliser quelque chose d'intéressant : la bouteille est teintée alors que l'ancienne ne l'était pas... cela ne peut pas être une coïncidence ! ça devient du jus de chaussette (sale) et en même temps, ils teintent la bouteille pour qu'on ne voit pas la couleur, texture étrange... Perfidie et lureri (en norvégien dans le texte)

    en plus, ça sent beaucoup plus le vinaigre de vin. Certes, je sais bien que ces copies de vinaigre balsamique sont faites à partir de vinaigre de vin, mais là, on n'y a pas ajouté grand chose. Enervée la Sophie ! et je suis sûre que l'importateur n'est même pas au courant alors j'ai rempli une réclamation en ligne... avec un peu de chance on virera cette merde du marché

    Conclusion : 1- n'achetez pas ce produit s'il est vendu aussi en France et 2- n'achetez pas du "vinaigre balsamique" en bouteille teintée


    4 commentaires
  • Ce soir, nous avons la visite du fleuron de la flotte d'Hurtigruten... leur dernier bateau expédition, le Roald Amundsen, 1er bateau de croisière à propulsion hybride.

    Il vient d'être lancé et a commencé à naviguer en retard, comme souvent avec les bateaux de croisière, et c'est la 1ere fois qu'il nous rend visite.

    Je vous le présente sous tous les angles... traditionnelles couleurs de tous les bateaux de la famille, noir, rouge et blanc

    Un nouveau venu

     

     

    Un nouveau venu

     

    Un nouveau venu

     

    Un nouveau venu

     

     

    Un nouveau venu

     

    Un nouveau venu

    La preuve qu'il s'appelle bien comme ça

    Un nouveau venu

     

     

    et la preuve que c'est bien un bateau d'Hurtigruten

    Un nouveau venu

     

    Un nouveau venu

     

    Un nouveau venu

     

    C'est un bateau plein de prouesses technologiques, les cabines ont l'air luxueuse mais pas de charme, pas d'histoire (difficile pour un bateau neuf vous me direz), des télés dans les cabines... c'est bien la peine de payer la peau du c... pour regarder la télé !!

    Je vous laisse le découvrir ici: https://www.hurtigruten.fr/navires/ms-roald-amundsen/

    Le plus gros défaut : une capacité de 530 passagers qu'ils vont devoir réduire en Antarctique, parce que les bateaux à plus de 500 passagers ne peuvent pas mettre le pied à terre (enfin... vous me comprenez... ce n'est pas le bateau qui met pied à terre, on l'espère du moins)... Même à un peu moins de 500, je ne comprends pas comment ils gèrent les débarquements en Antarctique alors qu'il ne peut pas y avoir plus de 100 personnes à terre en même temps... ils vont devoir faire des roulements ??!!

    Ici, au Svalbard, les possibilités sont aussi limitées : il ne peut pas aller à l'est, limité à 200 ou 300 personnes, je ne sais plus exactement.

    J'ai l'impression qu'on ne va pas le voir très souvent

     

    et sinon...

    Un coup d'oeil au verre à champagne... c'est pas encore l'été... mais je commence à me dire que le pied va casser avant le 4

    Un nouveau venu


    7 commentaires
  • Un peu d'ambiance dans la "nuit" de samedi à dimanche. Un voilier a appelé les secours vers 4h30 à cause d'un incendie à bord... heureusement, c'était à l'entrée de Billefjorden, non loin de la ville...

    Il y avait 4 membres d'équipage à bord + 8 passagers qui ont évacué dans le radeau de sauvetage quand l'alerte incendie s'est déclenchée. Ce petit monde a été évacué par hélicoptère

    Quand le gouverneur est arrivé sur place avec le Polarsyssel et les pompiers, il n'y avait plus que de la fumée et le bateau a été remorqué jusqu'à la ville sans avoir subi trop de dommages semble-t-il

    Je les ai vus arriver mais n'ai pas compris tout de suite que le Polarsyssel remorquait le voilier qui semblait naviguer parallèlement et à bonne distance. Je pensais qu'il servait juste d'escorte mais j'ai fini par repérer la corde entre les 2

    Allumez le feu

     

    Allumez le feu

     

    Allumez le feu

     

    Allumez le feu

     

    Le voilier a été ensuite placé contre le quai... plus de peur que de mal apparemment, il semble que l'équipage veuille toujours assurer son prochain tour le 25

     

    Allumez le feu

     

    photo Luftransport

     

    Encore une fois, tout est bien qui finit bien et nos secours ont encore eu une bonne occasion de s'entraîner... ils n'ont jamais le temps de s'ennuyer !


    votre commentaire
  • Il y a de bons souvenirs et d'autres qui sont plus douloureux...

    22 Juillet 2011, 8 ans que l'attentat à Oslo et Utøya a eu lieu, secouant la Norvège dans sa tranquille joie de vivre estivale.

    Et bizarrement, l'événement a même touché Longyearbyen car 5 jeunes étaient à Utøya. Le plus jeune, 14 ans, fait partie des 77 victimes et était en fait la plus jeune des victimes. Un autre fût grièvement blessé. Les 3 autres n'ont pas été blessés, physiquement du moins.

    Bizarrement, aujourd'hui, j'ai ressenti le besoin de me rendre au monument, près de l'église, alors que je n'ai jamais assisté à aucune des cérémonies. Peut-être parce que je considérais que ce n'était pas ma place, n'étant pas de la famille ou parmi les amis. De cérémonies, il n'y en a plus en fait. Elles étaient officiellement organisées les 5 premières années. Mais par hasard, je me suis retrouvée sur les lieux au même moment qu'une autre personne venue déposer des roses.

    22 Juillet

     

     

    22 Juillet

     

    22 Juillet

     

    22 Juillet

     

    Ce jour-là, je n'étais en fait pas sur le sol norvégien, j'étais en Ecosse... la seule fois je crois où je n'ai pas été en Norvège en juillet depuis 2002. Je crois que j'ai un peu un sentiment de culpabilité à cause de ça, que j'aurais dû être dans "mon" pays quand cela s'est produit.

    Un bien triste jour dans l'histoire de la Norvège !

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique