• Hier, petite promenade tranquille de l'autre côté du fjord... Je cherchais avant tout à éviter toute promenade avec dénivelé parce qu'avec -20°C et quelques, je m'étais bien empaquetée dans ma parka mais une ascension aurait été fatale ! wink2 Donc, autant viser sur la platitude !

    Malheureusement, la soirée étant occupée, j'ai dû faire la promenade en milieu de journée quand la lumière est la pire... honte à moi !

    De l'autre côté du fjord

    C'eut été tellement mieux baigné dans le soleil couchant ! (ou levant mais ça, c'est devenu trop tôt pour moi)

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    -20++ donc une bonne dose de "frostrøyk" / sea fog

    De l'autre côté du fjord

     

    J'atteins l'autre côté et je ne résiste pas à une légère ascension

    De l'autre côté du fjord

     

    Malheureusement, loi de Murphy oblige, je n'ai pris que mon plus grand grand-angle...

    vous avez repéré les rennes ?? Pas mal le camouflage !cool

     

    Je triche et je recadre serré pour vous aider

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    Et dans la série, j'ai pas pris le bon objectif... une photo de renard... je l'ai d'abord entendu, puis j'ai fini par le repéré alors qu'il cavalait... très très loin... mais un point qui bouge, c'est plus facile à repérer. 

    De l'autre côté du fjord

    Vous n'allez pas me croire mais je vous assure qu'il y a un renard sur cette photo oops mais même si je vous dis où, je ne sais pas si ça va vraiment aider

    De l'autre côté du fjord

    oui, j'avoue... c'était pas évident... mais je suis fière d'avoir réussi à le voir de ci-loin... Fibalement, ce n'est peut-être pas tellement pire d'essayer de le photographier de chez moi mais avec le 400mm et un crop facteor de 1,6 wink2

    J'étais décidée à photographier les dessins/structures dans la neige mais des motoneiges ont dérangé le flegme de nos amis les rennes

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    et puis finalement, j'ai finie allongée de tout mon long à photographier une "forêt de glace" winktongue

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    Et retour au bercail... en chemin, doublée par la chenillette de luxe de Hurtigruten Svalbard

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord

     

    De l'autre côté du fjord


    8 commentaires
  • Aujourd'hui, au programme balade avec une amie et son chien + "kosetid" à la "hytte"... le truc quasiment impossible à traduire en français... hytte on s'en sort encore... cabane mais avec quand même un certain confort, mais "kosetid"??? autant, c'est un terme extrêmement utilisé en norvégien, autant je suis incapable de trouver un équivalent en français. C'est un concept très particulier... si je prends le verbe correspondant "kose seg", ce qui s'approche le plus, c'est peut-être prendre du bon temps, mais il y a une connotation qui ne convient pas. En norvégien, c'est une espèce de combinaison entre le fait de se relaxer, profiter de la vie, et il n'y a pas besoin de faire quelque chose de particulier... par exemple, juste rester assis avec un bol de thé et quelques trucs à grignoter, un chien couché à ses pieds, en regardant le vent faire tourbillonner la neige dehors, le tout bercé par les craquements du poêle.

    Pour la balade, ça a en fait été tellement court mais bref que je n'ai fait que 2 photos, et en gros les 2 mêmes ! wink2 Le chien grelottait, il valait mieux rentrer. Il ne faisait pas super froid (bien moins que ce qu'ils avaient annoncé) mais il y avait un petit vent qui vous piquait les joues (et les pattes pour celui qui en a 4). Quelques rennes couchés en "boule" à essayer de conserver un peu de chaleur, mais c'est pas avec un chien qu'on peut essayer de les approcher.

    Sobriété

    De toute façon, le temps a très vite changé avec un vent venant du sud-ouest, une direction très inhabituelle ici, et une visibilité très pauvre, presque un whiteout.

    Donc ce soir, vous n'êtes pas noyés par les photos et ça a été vite géré happy


    7 commentaires
  • mais parfois aussi tout plein d'autres couleurs... la semaine dernière, les levers de soleil ont été accompagnés de couleurs démentielles, en particulier le 2 mars

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu

     

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu

     

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu

     

     

     

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu

     

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu

     

     

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu

     

     

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu 

     

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu

     

     

    sans même parler de l'aurore du soir (euh... ça sonne bizarre ça !)

    Beaucoup de blanc, beaucoup de bleu


    3 commentaires
  • Le plan était d'aller photographier les aurores en bord de fjord... je sentais qu'il allait y en avoir... et je devais être enrhumée ou bien j'ai perdu l'odorat... parce que je suis revenue avec ça :

    La chasse aux aurores

    Eh oui... on commence à avoir une ambiance soleil couchant même si je ne l'ai pas encore vu, le soleil

     

    La chasse aux aurores

    si vous vous demandez pourquoi la glace est orangée, c'est à cause des lumières parasites (pour ne pas dire "de m...") dues aux éclairages des habitations et autres locaux du quartier du bord de mer (c'est un peu pompeux comme description quand on voit à quoi ça ressemble, mais difficile de dire ça autrement)

     

    La chasse aux aurores

     

    La chasse aux aurores

     

    La chasse aux aurores

     

     

    La chasse aux aurores

     

    Les températures étaient plus clémentes ce soir et c'était un plaisir de trenailler en bord de fjord... j'ai même tenté un pseudo selfie (une fois n'est pas coutume) histoire de faire un peu de pub winktongue. Temps de pose très long, donc c'était dur de ne pas bouger ! oh

    La chasse aux aurores

     

     

    La chasse aux aurores

     

    ça valait bien une aurore...


    7 commentaires
  • La lumière est franchement revenue, la période sombre est officiellement terminée depuis 3 jours et aujourd'hui, les rayons du soleil ont touché les sommets environnants pour la 1ere fois. La magie est de retour...

    Pour ne rien gâcher, les -20°C bien tassés et la petite bise de bord de mer (ressenti -32°C) provoquent la formation du "frostrøyk" (pour les nouveaux, en anglais, ça s'appelle sea fog ou smoke fog og steam fog... aucune idée du nom en français) : c'est un genre de brouillard qui se forme au dessus de la mer quand elle est beaucoup plus chaude que l'air ambiant, et toute suite ça vous crée une ambiance de feu (euh... façon de parler)

    On y est presque

     

    On y est presque

     

    Dans la série, Sophie s'amuse beaucoup avec les panoramas

    On y est presque

    ça donne un peu le mal de mer, non ?

     

    On y est presque

    (cliquer dessus pour voir en plus grand format)

     

    Quel bonheur de se vautrer à nouveau sur la glace et dans la neige...  et user le pantalon au niveau des genoux winktongue

    On y est presque

     

    On y est presque

     

    La même avec un recadrage numérique serré et abusif pour vous montrer qu'on voit la grue de Titan

    On y est presque

     

    On y est presque

     

    Le fjord essaie de geler... il s'applique mais c'est pas gagné !

    On y est presque

     

     

    On y est presque

     

     

    On y est presque

     

     

    Et le voilà... le tout 1er rayon

    On y est presque

     

    Je reste hypnotisée par le frostrøyk

    On y est presque

     

    mais tout à coup...

    On y est presque

     

    je rêve ou serait-ce....???

     

     

    oui, un phoque barbu... et bien sûr, tout ce que j'ai pris c'est mon plus grand grand-angle ! typique ! oh

    Alors, allons-y avec joie et allégresse... recadrage... on triche comme on peut !

    On y est presque

     

    On y est presque

     

    Mais en fait, pas seulement un phoque barbu, ni 2

    On y est presque

    mais 3 (au moins... c'est un peu difficile à compter mais j'en ai vu 3 à la fois en tout cas )

    On y est presque

     

    C'est pas toujours simple... combien de phoques et combien de vagues sur cette photo ?

    On y est presque

     

    /// je donne la réponse tout de suite sinon je ne la donnerai jamais... 2 phoques... j'ai pas compté les vagues)

     

    On y est presque

     

    On y est presque

     

    On y est presque

     

    On y est presque

    Vous l'imaginez, la Sophie, à plat ventre là ??... ;)

     

    Il fallait en profiter... demain on nous annonce neige et pas mal de vent... de la neige, on en veut mais si le vent pousse tout dans la mer, ça ne va pas aider !

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique