• ou plutôt Guinea pigs-sitting

    Me voici avec 2 colocataires pour un peu plus de 2 mois... j'ai hérité des cobayes (cochons d'Inde si vous préférez) de voisins qui partent pour de loooongues vacances (bien méritées je pense après une saison estivale intense). D'ailleurs, je ne sais pas ce qui se passe cette année, mais j'ai l'impression que tout le monde se barre en novembre-décembre ou décembre-janvier.

    Je vous présente donc 

    Gigant

    Babysitting

     

    et Titan

    Babysitting

    un peu difficile de distinguer la longueur et la largeur pour celui-là... heureusement il a la raie au milieu winktongue et il a eu droit à une coupe sauvage avant les "vacances" et il est un peu plus facile de distinguer le côté tête = celui qui a subi la coupe

    Babysitting

     

    Ils ont une "maison" immense, qui prend la moitié de mon appart... donc en proportion de leur taille, ils ont un standing bien plus élevé que le mien... comme si ce n'était pas assez, j'ai récupéré des sacs de bouffe, de sciure et de foin qui occupent le reste de l'appart. C'est encore pas cette année que je vais mettre un sapin de Noël (autre que celui que j'ai en ferraille qui mesure 30 cm de haut).

    Babysitting

    J'espère qu'ils ne font pas de raffut la nuit... sinon, on ne va pas être copains !


    2 commentaires
  • Comme je ne me suis pas encore remise (vous non plus d'ailleurs) de l'article à rallonge d'hier avec beaucoup de texte et pas de photos, ce soir je fais light (ah ah... vous allez bientôt comprendre pourquoi "ah ah") avec peu de texte et quelques photos.

    Quiconque a habité ici pendant une durée non négligeable sait que nous avons, de temps en temps, des coupures de courant intempestives... pas de quoi s'affoler... pendant le gros tiers de l'année où il fait jour tout le temps, on ne s'en rend compte que si on cuisine ; pendant le petit tiers où il fait tout le temps nuit, on a toujours une lampe frontale à portée de main... et de front... le tout est de ne pas se faire avoir pendant l'entre-deux. Pour ma part, la saison des aurores ayant commencé, l frontale est toujours prête à l'emploi donc pas de crise. Mais je me dis toujours que pour les touristes, ça doit être un peu stressant... et puis, on ne sait jamais combien de temps ça dure.

    C'est l'occasion de prendre une photo de Longyearbyen by night sans trop de pollution lumineuse

    J'ai eu la flemme de sortir avec le trépied, donc photo prise en équilibre sur le coin de la fenêtre

    4s de temps d'expo 1600 iso

    Ambiance

     

    et avec 13s ... pour une fois possible en ville sans tout cramer

    Ambiance

     

    Finalement... c'est pas si sombre winktongue même sans neige au sol... parce que, vous pouvez le constater, les 3 flocons auxquels on avait eu droit n'ont pas résisté aux températures positives de ces derniers jours... misère !

    J'avais l'espoir que des aurores boréales pointent le bout de leur nez... une occasion rare de prendre les aurores et la ville sans trop de pollution lumineuse... mais non... trop de nuages... et pas d'aurore

     

    Le courant a fini par revenir au bout d'une demi-heure/1 heure, je ne suis pas bien sûre

    et des aurores ont fini par apparaître brièvement... juste pour me narguer (photos toujours en équilibre sur le cadre de la fenêtre)

    Ambiance

    mais j'ai eu droit à une belle météorite yes

    Ambiance

     

    A peine quelques minutes plus tard, le show était fini


    1 commentaire
  • Le temps est toujours à la grisaille et/ou au brouillard... on peut dire qu'on est déjà bien entrainé pour la période sombre... Le soleil serait déjà sous l'horizon, ça ne ferait pas grande différence.

    Mais bon, ça tombe bien... alors que la ville est rythmée par la traditionnel Oktoberfest et par différentes actions liées au téléthon annuel, qui prend toujours une dimension toute particulière ici (faut dire que ça nous occupe presque un mois alors qu'en Norvège, en gros, il s'agit d'une journée)... et cette année, la collecte d'argent, c'est pour l'Unicef, donc, alors que la ville est rythmée par tout ça, je suis occupée par un cours avec le club photo. Le thème : les éclairages. Je n'ai jamais aimé les flashes, sans doute parce que je ne maîtrise pas, il est temps d'y remédier... Le club photo a investi dans du matos transportable avec notamment une grosse batterie au lithium (ce qui a posé des problèmes d'acheminement ici... ça ne peut pas prendre l'avion ce genre de trucs), des panneaux avec des DEL et différents diffuseurs et toutes sortes de choses bizarres.

    Principalement utile pour les portraits et les photos de produits, donc pas trop mon rayon, mais bon, ça ne peut pas faire de mal. Malheureusement, je n'ai pas grand chose pour illustrer car qui dit portrait dit gens et je ne peux pas simplement coller leur photo ici.

    Donc on se contentera d'un cannette de coca, pas franchement nette mais j'ai bâclé... le problème était surtout de voir comment avoir un éclairage assez bien réparti et non pas une cannette toute sombre avec juste un gros reflet éblouissant sur une petite zone.

    Comment occuper un weekend de grisailleComment occuper un weekend de grisaille 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aujourd'hui, on a un peu joué dehors avant d'aller sévir dans le central du funiculaire à charbon

    Comment occuper un weekend de grisaille

    un bon endroit pour apprendre à rectifier les éclairages et essayer de les rendre naturels... c'est très sombre dedans mais avec pas mal de lumière au niveau des fenêtres, contrastes de la mort oh et des lampes très oranges au plafond mais qui n'ont pas de rouge dans leur spectre, ce qui donne une drôle de couleur aux visages.

    Comment occuper un weekend de grisaille

    Comment occuper un weekend de grisaille

    Tout ce tralala pour arriver à ça... j'ai masqué le visage du modèle malgré elle (à l'insu de son plein gré comme dirait l'autre) juste pour vous donner une petite idée même si, pour cette photo, je n'étais pas placée vraiment là où le photographe était censé être... l'idée étant de profiter d'une ligne de fuite formée par les petits wagonnets qui aboutissait sur une fenêtre

    Comment occuper un weekend de grisaille

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

     

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

    Mes petits camarades de classe... de vrais paparazzi wink2

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

    On continue demain matin et après on espère que le soleil pointe son nez !

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • ... et un baptême par la même occasion

    ça a occupé une bonne partie de la journée d'hier même si je n'ai pas pu assister à toutes les festivités parce que j'avais un groupe à accueillir en fin d'aprem / début de soirée mais du coup j'ai pu traiter (et imprimer) une sélection de photos pendant que les autres allaient s'amuser en bateau devant un glacier sarcastic

    Juste quelques photos "sobres" pour illustrer, du genre que je considère ok à partager parce qu'on ne voit pas vraiment les gens

     

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

    Je vous rassure... sur la plupart des photos on voit leurs visages ! yes

    Pour changer... un mariage

     

    Entre 2, comme je devais passer dans les locaux du club photo pour imprimer, j'ai eu le temps de jeter un coup d'oeil à la nouvelle expo temporaire de Galleri Svalbard regroupant plusieurs artistes autour d'un thème "de gule huset" = la maison jaune. J'ai réussi à les prendre en photo alors qu'ils posaient pour quelqu'un d'autre mais je ne peux pas vous expliquer de quoi il s'agit parce que j'ai loupé le discours inaugural à cause d'un timing trop serré frown

    Photos prises au smartphone... sorry!

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

     

    pour celle-là, faut tourner la tête

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

     

    Pour changer... un mariage

     

    Aujourd'hui action...

    à la galerie avec un groupe de retour et un groupe au départ

     

    et dans la vallée, avec la réapparition de maman ourse et ses 2 rejetons (enfin, je présume que c'est les mêmes que ceux de jeudi)... mais je leur ai foutu la paix. Aux abords de la ville, il y a suffisamment de gens à leur rendre visite. Laissons-les tranquilles !

     


    votre commentaire
  • Après 7 ans d'abstinence, j'ai fini par acheter un accessoire photo de haute importance...

    Equipement photo

    Non... ne cherchez pas... ce n'est pas dans la voiture... C'EST la voiture !

    Et pour la 1ere fois de ma vie, ce n'est pas une Ford, je dirais même pas une Ford Fiesta... et par le plus grand des hasards, j'ai acheté français ! Une Peugeot...

    Equipement photo

    Je pense avoir fait un bon choix... ce n'est pas si simple, ici, de trouver une voiture potable qui ne soit pas hors de prix et comme tout se vend aux enchères, les prix s'enflamment très vite. Beaucoup de 1ères pour moi : 4 roues motrices, diesel, j'ai jusqu'à 7 sièges... j'en ai déjà viré 2 parce que ça me parait bien plus utile d'avoir du coffre que tant de sièges... même en mettant un objectif par siège, je dois m'en sortir avec 5 wink2, coffre de toit, et vitre de toit ou je ne sais pas comment ça s'appelle (c'est pas un toit ouvrant mais je vais pouvoir regarder les aurores en restant assise au chaud ?, à l'abri du vent et des ours !)

    Autre point important : pneus à clous (en fait, j'ai eu droit aussi à jeu de pneus été mais le propriétaire n'a jamais changé les pneus pendant les 2 ans qu'il a passé ici).

    Presque 200 000 km mais on s'en fout pas mal ici... le compteur  ne va certainement pas monter beaucoup ici avec nos 45 km de "route" cahoteuse.

    Ce n'est pas le tout d'avoir investi dans l'équipement photo, si je ne peux pas aller où sont les renards et les plongeons catmarins, ça n'aide pas beaucoup. Je me réjouis d'avance des nouvelles possibilités qui s'ouvrent, à la fois côté photo (ouh la la, aurores boréales sans lumière de la ville... ça va être de la folie ! cool) mais aussi pour aller faire des balades dans des coins que j'ai peu fréquenté ces dernières années parce que ça me faisait suer de me taper 6km (voire beaucoup plus) totalement inintéressants à pied ou en voiture. Etre dans une voiture, ça permet aussi souvent de s'approcher bien plus près des animaux sans que ça les effraie.

    Je m'inquiète juste un peu des conditions de conduite l'hiver, de devoir déneiger la voiture, lutter contre la batterie à plat (mais normalement, je dois pouvoir  me brancher pour chauffer le moteur au boulot... faut juste que je trouve la clef).

    Ce n'est pas mon but de l'utiliser au quotidien : restons respectueux de l'environnement, mais ça va beaucoup faciliter les choses quand je dois aller chercher un colis à la poste, aller à la décharge...

     

    1ère utilisation cet aprem et 1er succès : un guide avait oublié son sac photo à la galerie et je m'en suis rendue compte juste avant qu'ils ne quittent le quai. Sans voiture, ça aurait été plus compliqué et plus long de régler le pb. 1ere opération SAR (Search & Rescue) avec brio ! he


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique