• Comment occuper un weekend de grisaille

    Le temps est toujours à la grisaille et/ou au brouillard... on peut dire qu'on est déjà bien entrainé pour la période sombre... Le soleil serait déjà sous l'horizon, ça ne ferait pas grande différence.

    Mais bon, ça tombe bien... alors que la ville est rythmée par la traditionnel Oktoberfest et par différentes actions liées au téléthon annuel, qui prend toujours une dimension toute particulière ici (faut dire que ça nous occupe presque un mois alors qu'en Norvège, en gros, il s'agit d'une journée)... et cette année, la collecte d'argent, c'est pour l'Unicef, donc, alors que la ville est rythmée par tout ça, je suis occupée par un cours avec le club photo. Le thème : les éclairages. Je n'ai jamais aimé les flashes, sans doute parce que je ne maîtrise pas, il est temps d'y remédier... Le club photo a investi dans du matos transportable avec notamment une grosse batterie au lithium (ce qui a posé des problèmes d'acheminement ici... ça ne peut pas prendre l'avion ce genre de trucs), des panneaux avec des DEL et différents diffuseurs et toutes sortes de choses bizarres.

    Principalement utile pour les portraits et les photos de produits, donc pas trop mon rayon, mais bon, ça ne peut pas faire de mal. Malheureusement, je n'ai pas grand chose pour illustrer car qui dit portrait dit gens et je ne peux pas simplement coller leur photo ici.

    Donc on se contentera d'un cannette de coca, pas franchement nette mais j'ai bâclé... le problème était surtout de voir comment avoir un éclairage assez bien réparti et non pas une cannette toute sombre avec juste un gros reflet éblouissant sur une petite zone.

    Comment occuper un weekend de grisailleComment occuper un weekend de grisaille 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aujourd'hui, on a un peu joué dehors avant d'aller sévir dans le central du funiculaire à charbon

    Comment occuper un weekend de grisaille

    un bon endroit pour apprendre à rectifier les éclairages et essayer de les rendre naturels... c'est très sombre dedans mais avec pas mal de lumière au niveau des fenêtres, contrastes de la mort oh et des lampes très oranges au plafond mais qui n'ont pas de rouge dans leur spectre, ce qui donne une drôle de couleur aux visages.

    Comment occuper un weekend de grisaille

    Comment occuper un weekend de grisaille

    Tout ce tralala pour arriver à ça... j'ai masqué le visage du modèle malgré elle (à l'insu de son plein gré comme dirait l'autre) juste pour vous donner une petite idée même si, pour cette photo, je n'étais pas placée vraiment là où le photographe était censé être... l'idée étant de profiter d'une ligne de fuite formée par les petits wagonnets qui aboutissait sur une fenêtre

    Comment occuper un weekend de grisaille

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

     

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

    Mes petits camarades de classe... de vrais paparazzi wink2

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

    Comment occuper un weekend de grisaille

     

    On continue demain matin et après on espère que le soleil pointe son nez !

     

     

     

     

     

    « Après le 9 août...Le début des problèmes »

  • Commentaires

    1
    FRED
    Dimanche 1er Octobre à 11:23

    YOUPI !!

    Il y a des êtres humains !!!

    2
    zaz
    Lundi 2 Octobre à 14:24

    Je te rassure, le temps n'était pas mieux ici. Aujourd'hui, c'était la tempête automnale ce matin, et puis du Soleil vers 14h...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :