• C'est mal foutu... alors qu'on n'avait pas eu de bateaux de croisière depuis presque 15 jours, ces derniers temps ça s'enchaîne sans relâche... l'usure commence à se faire sentir...

    jeudi

    Usure

     

    vendredi

    Usure

     

    la webcam s'affole devant l'ampleur de la chose

     

    et aujourd'hui, samedi

    jusqu'à 16h

    Usure

     

    puis

    Usure

    on commence à retrouver une taille plus humaine 420 passagers je crois

     

    Et demain, Balmoral avec "seulement" 1400 passagers...

    lundi relâche mais on a un retour et départ d'expédition, ce qui promet un peu d'ambiance

    et c'est reparti mardi...

    En plus, comme vous pouvez le constater sur la webcam, ce n'est pas le soleil qui nous permet de recharger les batteries !

    Même les montagnes font la tête... spooky !

    Usure

     

    Usure

     

     


    1 commentaire
  • quand ça veut pas, ça veut pas...

     

    Samedi, pas de plans particuliers à part ressortir le vélo, ce qui s'est fait sans encombre. Cette année, j'avais laissé le vélo sous l'escalier que personne n'utilise au boulot (et de toute façon plus personne n'y accède parce que la porte d'accès par l'intérieur ne s'ouvre plus et passer par l'extérieur ne présente aucun intérêt : il y a un autre escalier plus pratique dans ce cas), ce qui a évité de retrouver un vélo ravagé par les intempéries ou ebglué dans une gangue de glace suite à la fonte de la neige du toit (tout ça c'est du vécu)... pneus pas mal dégonflés mais ici, il n'y a pas loin jusqu'à la station service... no soucis ! J'ai retrouvé ce sentiment de liberté, les distances paraissant tellement plus courtes qu'à pied... jusqu'à ce que j'arrive sur la partie piste cahoteuse et caillouteuse, ou que je me retrouve avec le vent de face ou que j'attaque la 1ere montée.. tout de suite, la liberté en prend un coup ! wink2


    Dimanche, j'entreprends un tour de repérage à vélo à la recherche des oiseaux.  Et en fait, je n'ai rien trouvé de particulièrement intéressant (mais j'ai constaté qu'il y a déjà environ 150 couples d'eiders installés entre les 2 chenils). Au retour je constate que j'ai perdu mon antivol en chemin (et ici on ne craint pas le vol, mais "l'emprunt" de vélo est un gros problème). J'ai donc eu droit à refaire le tour pour le retrouver frown heureusement quelqu'un avait signalé sur Facebook l'avoir repéré sur le bord de la route, ayant une idée de l'endroit ça n'a pas pris longtemps pour le retrouver. Sur le chemin du retour, je fais un détour par le bord de fjord et j'observe 3 hareldes... celles-là, ça fait longtemps que je l'ai cherche. Je décide donc de rentrer chercher le matos photo, sans perdre de temps. Et une dizaine de minutes plus tard, me voici de retour... les hareldes sont toujours là... je sors le gros télé... et ô misère ! pas d'appareil photo dans le sac ! mais quelle gourdasse !!! l'objectif, sans appareil, c'est pas très utile. Je rentre à la maison mais je commence à en avoir assez et la lumière n'est pas gégé. Je décide de manger et d'y retourner plus tard... Mais bien sûr, quand j'y suis retournée, plus tard, plus d'hareldes ! typique !!!! foutu !

    Hier, pas tellement mieux. Mon plan était d'aller faire une balade sans sac (et donc sans appareil) à Blomsterdalshøgda, de repérer en chemin s'il y a des fleufleurs à photographier près de chez moi pour m'entrainer à la macrophoto... je n'ai pas vu une seule fleur bien sûr... J'ai traversé des quantités astronomiques de neige molle et j'en ai rempli mes chaussures, si bien que j'avais assez vite les pieds qui baignaient dans un jus glacé, le temps, merveilleux à mon départ, a subitement changé et l'objectif de la balade a disparu dans un genre de brouillard (photo au smartphone comme les suivantes)

    Le weekend des ratés ou...

     et en plus, je suis tombée sur une maman renne avec un bébé qui venait de naître. Je n'en ai jamais vu un si petit, en général elles mettent bas un peu plus loin vers le fond des vallées et se rapprochent à nouveau de la civilisation après quelques semaines. A vrai dire, je n'ai jamais vu un bébé de l'année dans ce coin, seulement dans Bjørndalen, Endalen ou Bolterdalen. Mais il y a encore pas mal de neige cette année, ceci explique peut-être cela. J'ai essayé de les contourner plusieurs fois mais leur distance de sécurité était bien plus grande que pour les rennes habituels, j'ai donc fini pas devoir renoncer à ma promenade et leur foutre la paix.

    Je suis revenue avec quelques photos pourries prises au smartphone en zoomant à fond, pour immortaliser l'instant

    Le weekend des ratés ou...

    Le weekend des ratés ou...

     

    Le weekend des ratés ou...

     

    Sur le chemin du retour, je suis tombée sur 2 jeunes qui, sachant que je n'avais pas de matos photo avec moi, sont venus me narguer oops

     

    smartphone sans zoom

    Le weekend des ratés ou...

     

    Le weekend des ratés ou...

     

     

    Le weekend des ratés ou...

     

    et avec un petit coup de zoom (même pas à fond)

    Le weekend des ratés ou...

     

    Le weekend des ratés ou...

    agaçant, non ! 

    Une fois de plus, j'ai regretté l'appareil ! frown

     


    6 commentaires
  • ça faisait longtemps que vous n'aviez pas eu droit à un intermède culturel...

    Hier, c'était l'inauguration de la nouvelle expo de l'annexe de Svalbard du Nord Norsk Kunst museet ou un truc dans le genre... souvenez-vous, la dernière fois, c'était en janvier... une expo avec des oeuvres variées peintures, sculptures... y compris François Biard

    Cette fois, c'était une expo digitale... vous connaissez le principe ? Un peintre norvégien Balke, complètement inconnu de moi, mais qui semble être connu. Il est actuellement exposé à New York paraît-il. Enfin bref, ces oeuvres sont si précieuses qu'il ne vaut mieux pas les promener à travers le monde. Solution plus simple, moins coûteuse, meilleure d'un point de vue environnementale : prendre ses oeuvres en photo et les projeter.

    Personnellement, le concept me gêne pour plusieurs raisons:

    1) Ce cher peintre est mort depuis longtemps, il ne peut donc pas donner son avis

    2) Le rendu des couleurs d'un projecteur peut être douteux et en tout cas restreint

    3) Ses oeuvres étaient petites et les projections sont énormes... s'il a peint des oeuvres petites, il avait ses raisons...

    4) un des écrans de projection montrent des gros gros plans de certaines parties des tableaux.... c'était un peintre qui avait apparemment décidé de ne pas peintre très détaillé, à l'encontre des peintres de son époque, nous a-t-on expliqué.... pourquoi allez dans le détail si c'est justement ce qu'il voulait éviter ?

    5) un des intérêts d'une expo est de voir les vraies oeuvres... certes, ça permet une circulation plus facile et plus étendue de l'expo mais on perd quelque chose, non ?

    6) Il y avait un 3e écran avec des textes par moments, extraits de son carnet de bord, mais ces textes n'avaient rien à voir avec les peintures montrées simultanément... bizarre, non ?

    7) une musique composée pour l'occasion accompagne l'expo mais ça m'a vite porté sur le système (comme souvent)

    Ouh la la ! Comme je vous ai démoli le tout ! oh

    Pourtant, c'est globalement une belle expo, de belles peintures... je ne regrette pas de l'avoir vue et je la conseille... mais je trouve qu'on a volé les oeuvres à l'artiste si vous comprenez ce que je veux dire

    Il est temps pour quelques illustrations prises à l'arrache avec le smartphone et les couleurs ne sont pas du tout fidèles mais il faut bien que je vous donne une idée d'à quoi ça ressemble

    Un peu de culture

     

     

    Un peu de culture

     

    Un peu de culture

     

    Je n'ai pas pris en photo le 3e écran, cherchez pas...

     

    Et maintenant, il va falloir que vous soyez forts winktongue... je migre vers le sud (et même le sud de la France) jusqu'au 23 donc, a priori, silence radio d'ici-là... Soyez sages !


    5 commentaires
  • Ces derniers jours ont été assez chargés et pas de repos ce weekend avec la venue d'un de mes photographes de chefs, Roy Mangersnes, venu installer son exposition "Frozen in Time" qui remplace notre expo habituelle jusqu'à la fin du mois de février. 

    Que des photos de Svalbard, bien sûr,

    mais que du noir et blanc cette fois.

    Le vernissage avait lieu hier soir à 19h, soit juste après la fin du match de hand France-Norvège... moi qui croyais ça judicieux comme créneau... qui pouvait prévoir que la Norvège arriverait en finale. Et comme je m'en tape, mais alors complètement, je n'ai pris conscience que tardivement du conflit potentiel. Heureusement, pas de prolongation (si ça s'appelle comme ça) donc c'était faisable au moins. On n'a de toute façon pas beaucoup de place dans la galerie.

     

    Vernissage

    copyright Roy Mangersnes

    Quelques clichés pris ce matin quand la tension était retombée wink2... à l'arrache et au portable, désolée pour la qualité

    Des photos prises lors de différentes expéditions, étalées sur plusieurs années

    Vernissage

     

     

     

    Vernissage

     

    Vernissage

     

    Vernissage

     

    celles-ci ont été prises l'hiver dernier (mars avril... l'hiver avec lumière wink2), moi je n'y étais pasVernissage

     

    par contre, j'étais là pour la perdrix yes

    Vernissage

     

     

    Vernissage

    Pour moi, c'était plus exotique de photographier le photographe que la perdrix !winktongue

     

    L'occasion d'avoir une photo de moi que je tolère et que j'aime bien même (surtout qu'on ne me voit pas de face)... inspection avant l'ouverture officielle

    Vernissage

    photo Roy Mangersnes

    ça tombait bien... j'étais aussi habillée en noir et blanc... sauf les chaussettes (oui, je suis en chaussettes, c'est normal ici... même à l'église, à l'université...)

     

     

    Le photographe a migré à nouveau vers le sud en attendant nos expéditions de mars-avril, et moi j'ai une nouvelle "vue" au boulot smile et un nouveau livre

    Vernissage

    copyright Roy Mangersnes

     

    et il me reste des brownies (chacun contribue à la hauteur de ses compétences wink2) parce que, comme toujours, j'avais un peu surévaluer les besoins ! oh


    2 commentaires
  • Je brille par mon silence mais ne vous inquiétez pas... tout va bien winktongue

    L'emploi du temps est juste un peu trop rempli en ce moment, entre autre à cause du cours annuel sur l'Histoire du Svalbard

    Surbookée... à nouveau

    C'est un cours étalé sur 2 semaines, à raison de 2 x 45 min par "soir" de 16h15 à 18h avec un quart d'heure de pause (eh oui... dans la plupart des pays les séances font 45 min, pas 55 min comme en France)

    Chaque année, j'ai essayé de le suivre mais je finissais généralement trop tard et donc, dans le meilleur des cas j'ai réussi à assister à quelques séances. Cette année, ça se présente mieux même si j'ai déjà loupé une des 2 séances aujourd'hui.

    Ajouté au Svalbard Seminar le mardi et jeudi, à une aurore boréale sans fin hier, ça laisse peu de temps libre. Il va falloir se contenter de ça aujourd'hui...

    et juste un peu de verdure d'hier... pas la photo la plus esthétique qui soit mais ça donne une bonne idée de l'ampleur de la chose hier... c'était assez dingue... heureusement aujourd'hui, il neige et on n'a pas à se soucier de se qui se passe dans le ciel ! ouf !

    Surbookée... à nouveau


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique