• En (pseudo) timelapse pour une fois

    Comme la journée a été fructueuse hier malgré la "fraîcheur", je suis un peu à la ramasse dans le traitement des photos, mais je me suis rendue compte que j'avais une série "intense" où l'aurore était bien active, colorée, changeante et j'ai mitraillé... j'ai donc tenté le coup d'un pseudo timelapse pour vous donner une impression du mouvement (en fortement accéléré bien sûr). Comme ce n'était pas prévu pour être un timelapse (c'est français cette phrase ??), c'est un peu haché et avec des changements de cadrage, mais j'ai finalement plus de mérite. Ceux qui font des timelapses, en général, ils programment leur appareil photo et ils le laissent faire sagement, parfois toute la nuit. Moi, j'ai amoureusement pris photo après photo en déplaçant l'appareil pour essayer de cadrer au mieux et d'exposer aussi au mieux, notamment pour avoir le rose (avé l'acceng) en bas du "ruban"... là, il faut des temps d'expo plus courts que pour le vert

     

    Voici donc la compilation de 67 photos prises entre 19:56:47 et 20:02:01 (je vous laisse faire les calculs... j'ai du débit, hein ??? wink2), le tout ramené à 11 secondes.... ça donne un peu le tournis ou le mal de mer mais 11 s, on survit wink2

     

     

    Et pour ceux qui, comme moi, préfèrent la version immobile, une petite sélection

    En (pseudo) timelapse pour une fois

     

    En (pseudo) timelapse pour une fois

     

    En (pseudo) timelapse pour une fois

     

    En (pseudo) timelapse pour une fois

     

    En (pseudo) timelapse pour une fois

     

     

     

     

    « Journée chargéeQuelques unes de plus de dimanche matin/midi »

  • Commentaires

    1
    MPiii
    Mardi 10 Janvier à 08:38

    Je vois pas beaucoup de rôse (sans accent) mais c'est magnifique quand même.

      • Mardi 10 Janvier à 22:50

        Non, pas beaucoup... juste sur le bas... ça dépend aussi beaucoup de l''écran... essaie le Mac de ton illustrateur de mari :) 

    2
    Sophie L
    Mardi 10 Janvier à 11:12

    Je ne savais pas qu'il fallait un temps plus court pour voir le rose. Et c'est très beau, en mouvement ou immobile!

      • Mardi 10 Janvier à 22:55

        Oui, j'ai appris ça en suivant le cours sur les aurores boréales à Unis, ils ont ça chaque année pour les étudiants et les habitants permanents ont le droit de se taper l'incruste. Le rose est émis pendant une durée très courte et comme c'est dans une partie très active, ça change de place tout le temps donc si on expose trop longtemps il finit par y avoir du vert qui recouvre la zone qui était rose avant et le rose disparait ou ça devient blanc jaunâtre comme dans la partie la plus à droite sur la dernière photo. A l'inverse, pour avoir le rouge sur le dessus il faut exposer plus longtemps mais pour d'autres raisons : le rouge est peu lumineux mais heureusement c'est une zone peu mobile... pas si simple à gérer tout ça. Pour le rouge, il faut sortir de la pollution lumineuse de la ville 

    3
    Patrick Audoux
    Dimanche 15 Janvier à 14:35

    ... Vu des environs de Paris, la pollution lumineuse de Longyearbyen me fait bien rire ! smile 

    Tu devrais essayer un gradual filter pour aténuer la zone surex, non ? Aaaarrrghhh, j'en rêve de ces aurores boréales !!! cry

      • Lundi 16 Janvier à 12:48

        La zone surexposée est un parking de la zone industrielle... ça fait plusieurs années que je bataille pour qu'ils fassent quelque chose. C'est plus éclairé qu'une salle d'opération ou la cour d'une prison. ça fait mal aux yeux quand on la traverse. Donc il y a aucune chance d'arriver à l'exposer à peu près correctement sans que tout le reste de la ville soit totalement noir. En général, j'essaie juste d'éviter cette zone mais parfois l'aurore est mal placée wink2 Je fais aussi un peu exprès : j'ai le projet de remettre un genre de rapport à l'office du tourisme en montrant les zones problématiques pour observer les aurores, les lumières inutiles... Je n'utilise aucun filtre de nuit (même pas un filtre neutre de protection) parce que sinon, ça pose des problèmes de "flares" et les sources lumineuses relativement intenses font des "étoiles". En plus, ça bouffe de la lumière, même un filtre neutre et pour les aurores, tout pouième gagné (ou perdu) est précieux. Un filtre gradué, c'est pas pratique quand on change l'orientation de l'appareil, il faut éviter au maximum les manipulations sont gants par -15. Je n'ai en fait même pas de filtre gradué, je m'en sors en général avec un filtre "numérique" dans LR

         

    4
    Patrick Audoux
    Mercredi 18 Janvier à 19:52

    Ben c'est dingue ce parking ! Faut le faire sauter ! smile 

    J'ai des filtres gradués Cokin qui feraient sûrement l'affaire. Ou une gélatine à mettre juste sur la partie basse jusqu'à l'horizon, fermer un peu le diaph, ça se tente, non ? Le vert s'étale et le rose disparait... ? Alors, faut faire sauter ce parking ! bad 

      • Mercredi 18 Janvier à 21:55

        J'en rêve de le faire sauter ! J'ai un espoir qu'ils me déménagent tout le quartier... il y a un projet mais je ne sais pas si eux précisément déménageront... et combien d'années ça va prendre ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :