• C'est reparti

    J'ai été une grosse fainéasse pendant la nuit polaire, j'ai fait des balades mais le plus souvent plus ou moins à plat. Aujourd'hui, c'était le test : première rando à Varden et Platåfjellet, profitant des conditions clémentes avant que la merdasse arrive.

    C'est donc reparti pour les séances photos (en gros les mêmes chaque année... mais comment résister ?)

    1ère étape : Varden, le cairn au 1er surplomb

    C'est reparti

     

    C'est reparti

    vous la voyez la merdasse qui nous arrive par la mer ?

     

    C'est reparti

     

    J'ai rencontré plusieurs rennes, 3 en contrebas de Varden, ces 2 là en finissant la montée jusqu'au plateau et plusieurs sur le plateau... 1ere photo de rennes dans la nature (pas en ville) de 2017... j'avais pas prévu, j'avais juste le grand angle.

    C'est reparti

    pour ceux qui doutent.... un gros coup de crop

    C'est reparti

     

     

    Arrivée sur le plateau

    C'est reparti

     

    C'est reparti

     

    Des nuages bas qui drapent les sommets

    C'est reparti

    et tant qu'on y est, la même avec le nom des montagnes et des glaciers

    C'est reparti

     

     

    C'est reparti

     

    Pour la forme physique on repassera... il y avait une couche épaisse de neige molle sur le dessus qui a rendu l'ascension très fatigante... je me suis même demandée à un moment si je n'allais pas faire demi-tour. C'était pas un bon plan non plus de partir "tôt" et d'être la première à faire des traces.  ouch Dire que je me suis tapée le trépied et la doudoune d'été (lol) pour rien... le fusil aussi, mais ça j'ai l'habitude que ce soit pour rien et je ne m'en plains pas ! Par contre, à la descente, du pur bonheur avec cette couche de neige fraîche. 

    Quelques arrêts en chemin, peu de neige dans les endroits ventés mais le "chemin" ne passe normalement pas là

    C'est reparti

     

    C'est reparti

    Mais de quelle merdasse je parlais en début d'article ?

    Nous avons eu la chance d'avoir une période assez stable à -15/-20 à l'aéroport (jusqu'à -26 dans la vallée), on aurait presque pu penser que le climat se normalisait, mais ça se réchauffe à vitesse grand v

    C'est reparti

    (températures en rouge)

     

    et on nous annonce des températures positives à partir de demain et de la pluie presque toute la semaine + un peu de vent certains jours pour être bien sûr que ce soit vraiment désagréable.

    C'est reparti

     

    La moyenne des températures en janvier a été honorable : -10°, mais on est quand même 5° au dessus des normales ! oh

     

    « C'est VendrediPériode sombre... ?? »

  • Commentaires

    1
    Jean Claude
    Samedi 4 Février à 21:52
    Pas de culpabilité et de flagellation! Vos articles, écrits ou visuels, nous apportent toujours quelque chose.
    Continuez!
    Oui, il semble évident que le climat évolue, quel que soit la région du monde où on se promène. C'est même par moment, assez effrayant, l'évolution est rapide en certains lieux.
    Il faudra que vous nous parliez plus en détail de votre compétition, il semble, d'après les photos que je suis allé voir, que ce soit une compétition de très haut niveau.
    Je suis allé voir les sites de certains jurés, c'est impressionnant.
    2
    Patrick Audoux
    Mercredi 8 Février à 16:54

    Quand on suit l'évolution des hivers en arctique ces dernières années et notamment à travers le blog de Sophie, son ressenti illustré de photos édifiantes, j'ai l'impression que la communication autour du réchauffement climatique serait à revoir de toute urgence. Se baser sur des moyennes (de nos seuls pays industrialisés !) pour envisager de maintenir ce réchauffement en dessous de 2° est un leurre malhonnête de technocrate. Nous savons que le rôle de régulateur thermique des pôles est essentiel à la planète, tant au niveau des conséquences climatiques mondiales que de la modification des courants marins profonds. On a bien compris qu'il ne fallait surtout pas inquiéter les industriels  et les spéculateurs, et la foultitude de gens qui dépendent de ceux-là pour maintenir une vie plus ou moins de misère, mais aux pôles nous parlons de +20 à +25° au dessus de la norme nécessaire à la pérennité des glaces et au maintien d'un équilibre viable. L'épisode de froid ("presque" normal) d'une dizaine de jours au Svalbard ainsi qu'une malheureuse tempête de neige (seulement) fin décembre montre un écart énorme avec cette norme viable. Cela, sur plusieurs années (c'est déjà la 3 ou 4ème) incite de plus en plus de chercheurs à parler d'ors et déjà "d'emballement" et les simulations montrent un océan arctique en eau libre l'été et une très fine banquise l'hiver d'ici... 2030 ! Demain ! Nous imaginons bien les conséquences que cela aura sur la faune, surtout sur les ours, qui ne pourront absolument pas s'adapter à la rapidité du bouleversement.

    Au-delà, je me demande si Sophie pourra survivre à l'invasion des touristes bermudas et tongs. intello   

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :