• Accident d'hélico - le point au 29 octobre

    Je ne vous ai pas donné de nouvelles sur l'évolution des recherches parce que, en gros, il n'y avait aucun progrès, mais hier le mini sous-marin est arrivé par avion militaire. Le temps de le monter et de le transporter sur les lieux, il a entamé ses recherches vers 13h en suivant un parcours systématique pour quadriller la zone présumée du crash. Il en est venu à bout vers 22h30 mais les données ne sont pas accessibles en temps réel. Il a donc fallu attendre qu'il soit remonté à bord pour que les données puissent être analysées et cela confirmerait la présence de l'épave (ou d'un gros morceau) dans la 1ère zone suspectée. L'hélico se trouverait à 2.2 km au nord-est du cap d'Heerodden (qui est situé au Nord de Barentsburg, voir la carte en dessous) côté Isfjorden à 209 m de fond, ce qui ne rend pas les choses aisées.  En plus, le vent a encore forci aujourd'hui, ce qui ne doit pas aidé.

    Accident d'hélico - le point au 29 octobre

    Un avion russe est arrivé dans la nuit avec 40 personnes à bord, en renfort, notamment 17 plongeurs spécialisés avec des équipements tels qu'ils peuvent plonger jusqu'à 300m. Quand chacun reste à sa place, tout se passe bien et avec Barentsburg, y compris les représentants officiels dont le consul, tout se passe bien... c'est dans les hautes sphères que ça coince parfois plus. Le consul a donc déclaré qu'ils souhaitaient apporter de l'aide, placée sous la direction du centre norvégien gérant les secours, et le gouverneur a volontiers accepté leur aide qui permet de disposer d'une compétence non disponible ici. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes... (pour l'instant du moins)

    L'opération de sauvetage a maintenant été classée en opération de recherche des victimes et placée sous le contrôle du Gouverneur. Quelque part, vu que dans tous les cas, on ne voit pas bien comment il pourrait y avoir des survivants depuis le temps, il faut espérer qu'ils retrouvent tous les corps dans l'épave, histoire que les familles récupèrent les corps de leurs proches. J'imagine qu'il n'y a rien de pire pour les proches que de ne jamais retrouver le corps des disparus. 

     

    Update 20h40

    Les (présumées) victimes ne sont pas dans l'hélico... ils ne sont pas au bout de leurs peines

    Une photo de l'hélico a été prise par un mini sous-marin, photo publiée sur le site du gouverneur

    Accident d'hélico - le point au 29 octobre

     

    On attend un bateau spécial qui doit arriver mercredi soir et hisser l'épave. On ne sait pas combien de temps ça prendra

     

    « Nouvelle catastropheDimanche à la plage »

  • Commentaires

    1
    Jean Claude
    Dimanche 29 Octobre à 14:44
    J'imagine qu'il va y avoir une enquête technique.
    Y a t il une boîte noire sur les hélicoptères?
      • Dimanche 29 Octobre à 14:53

        Il y a 2 enquêtes déjà en cours, une par une commission publique norvégienne, une interne de la compagnie possédant l'hélico. Le rapport d'enquête suite à l'accident d'hélico en 2008 n'avait pas été très positif, beaucoup d'erreurs humaines et un manque de coopération de l'équipage avaient été mis en avant. La piste d'atterrissage n'avait pas été déneigée et ils avaient du coup tenté un atterrissage pas à l'endroit normal, mais ils n'avaient aucune visibilité et ont tapé dans un bâtiment. Le rapport avait aussi indiqué que 2 des personnes décédées auraient certainement survécu s'ils avaient eu leur "ceinture" attachée (what??!!!). 

        Mais j'ai découvert qu'il y a en fait beaucoup plus d'accidents d'hélico que ce que je croyais... il y en a eu un assez récemment en Norvège qui a fait 13 morts je crois. Apparemment, une défaillance technique d'une pièce au niveau du rotor, défaillance déjà mise en avant dans plusieurs accidents et les hélicos de ce type ont été interdits

    2
    jean claude
    Dimanche 29 Octobre à 18:06

    Est-ce que les hélicos et la compagnie sont russes?

      • Dimanche 29 Octobre à 19:52

        Oui, tout est 100% russe. Je n'y connais rien en hélicos, mais c'était un Mil Mi-8 de la compagnie Konvers Avia qui assure transport hélico pour Trust Arktikugol.

        A noter que tout le transport des habitants de Barentsburg se fait en hélico. Quand il y a des "arrivages", un avion russe atterrit à Longyearbyen et les gens sont ensuite transportés en hélico à Barentsburg. Jusqu'à peu, ils n'avaient ni motoneiges, ni bateau. Maintenant, ils ont un petit bateau du genre zodiac je crois et quelques motoneiges, le tout pour leurs arctivités touristiques. Les habitants ne bougent normalement pratiquement pas de Barentsburg, à part les officiels qui font des visites régulièrement à Longyearbyen. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :