• Nouvelle catastrophe

    Alors que nous nous réjouissions du début officiel de la période sombre, hier à 12h56 et de l'ouverture de notre annuel Dark Season Blues Festival, nous avons appris qu'une nouvelle catastrophe avait eu lieu.

    Un hélicoptère russe qui revenait de Pyramiden avec 8 personnes à bord a "disparu" vers 15h30 hier. La base de Kapp Heerodden, juste à côté de Barentsburg, a tout d'abord perdu le contact avec l'hélico, ce qui a été annoncé comme une disparition mais il y a ensuite eu des témoignages de gens qui avaient vu les lumières de l'hélico approchant disparaître soudain au dessus de la mer. Une opération de sauvetage de grande envergure a été lancée dans un 1er temps recherche d'éventuels survivants (en espérant qu'ils avaient un radeau de sauvetage et portaient des combinaisons de survie) et de l'épave ou d'indices. Il faisait déjà nuit bien sûr et il neigeait donc ça n'a pas facilité les choses.

    A l'heure où je vous parle, il n'y a pas eu beaucoup de progrès : d'abord il a été repéré une nappe d'huile puis vers 22h je crois, ils ont repéré des bulles dans la zone où ça sentait le plus l'essence. Ils pensent (pensaient?) donc que l'épave ou une partie de l'épave se trouve au fond de l'eau à cet endroit, à une profondeur de 200 à 250 m. Des échos radar/sonar auraient confirmé l'hypothèse. Il a donc fallu envoyer un petit robot sous-marin par l'avion de nuit de SAS mais entre temps les conditions ont empiré avec plus de neige et surtout plus de vent. Pour l'instant, toujours pas d'épave localisée et il était question d'envoyer un véhicule sous-marin de plus grande taille. 

    Nouvelle catastrophe

    photo de l'hélico de Trust Arctikugol (Bjørn Frantzen)

    Le temps passant, les chances déjà assez minimes, de trouver des survivants s'amenuisent encore plus. 

    Je rappelle que nos voisins russes avaient déjà été affectés par une autre catastrophe en avril quand un groupe de guides + touristes était passé à travers la glace, un guide est mort par la suite. On ne leur souhaitait vraiment pas d'être confrontés à ce genre d'incident à nouveau.

     

    En 2008, un hélico s'était crashé à l'atterrissage à l'héliport de Kapp Heerodden avec 9 personnes à bord, faisant 3 morts et des blessés graves.

     

    J'ai assez vite pensé que ça allait sans doute nous déclencher une nouvelle friction politique (pour ne pas parler de crise) comme cela s'était produit après l'accident d'avion d'Operafjellet qui avait fait 141 morts en 1996: les russes voulaient prendre en charge les recherches (difficile de parler de sauvetage, il a été assez vite évident qu'il n'y avait rien à sauver) mais la Norvège n'avait pas lâché le morceau et soutenu que cela relevait de sa responsabilité puisque c'est territoire norvégien.

     

    ça n'a pas pris longtemps : il y a 2 heures, l'article ci-dessous était publié. La Russie refait pression pour installer un centre de Search & Rescue russe, demande déjà déposée et rejetée à plusieurs reprises par la Norvège, bien décidée à ne pas fragiliser sa souveraineté sur l'archipel

    https://thebarentsobserver.com/en/arctic/2017/10/helicopter-crash-might-add-power-russias-push-new-base-svalbard#.WfMdPhLxF6g.twitter

    De mauvais goût tout ça, sans doute... non ?? surtout quand les recherches sont toujours en cours.

    Mais pas autant de mauvais goût que Svalbardposten qui limite l'accès aux articles sur le sujet aux abonnés en ligne (ils ont des articles à accès libre et des articles accessibles seulement avec abonnement).  Ils ont aussi fait disparaître leur opération promotionnelle proposant de s'abonner jusqu'à la fin de l'année pour 100 kr (10 euros et quelques) au lieu des 35 kr par 24h. Je sais que SvalbardPosten est dans une situation financière délicate mais remplir les caisses sur le cadavre des autres, c'est assez révoltant. (Pour ma part, je suis abonnée à la version papier, ça me donnerait presque envie de me désabonner).

     

    Ne dépensons pas trop d'énergie sur de telles bassesses, et croisons les doigts (faut pas compter sur moi pour prier) pour un "miracle"

    « Un peu de morsesAccident d'hélico - le point au 29 octobre »

  • Commentaires

    1
    Sophie L
    Samedi 28 Octobre à 10:58

    Tout ça est très triste (le début) et assez consternant (la fin). Je croise les doigts avec toi.

    2
    Patrick Audoux
    Samedi 28 Octobre à 19:26

    Aucune raison pour que les Russes profitent de se triste événement pour s'implanter un peu plus au Svalbard. Qu'ils apportent une aide logistique et humaine ponctuelle ça se fait fréquemment lors de catastrophes mais personne ne s'installe à demeure pour autant. C'est trop clair qu'ils ont d'autres intensions derrière la tête. 

      • Patrick Audoux
        Samedi 28 Octobre à 19:32

        ... oups, désolé pour la faute d'ortographe à "intention". Commentaire envoyé trop vite.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :