• Longyearbreen

    Je vous avais promis le glacier de Longyear, le voici... et à ski, ça prend un peu plus de temps qu'en motoneige et je rapporte donc un peu plus de photos même si, en dehors de quelques photos à l'arrach avec le portable, tellement à l'arrach que c'est n'importe quoi

    Longyearbreen

    mais j'avais repéré un parebrise de motoneige enterré dans la neige et il fallait de toute façon que j'en prenne la photo pour qu'il retrouve son propriétaire, tant que j'y étais il fallait que je photographie mon équipement et les environs winktongue 

    Longyearbreen

     

     

    Longyearbreen

     

     

    Longyearbreen

     

    Bon, je le décide à sortir le matos...

     

     

    Longyearbreen

    Donc, des photos avec l'appareil, je n'en ai en fait fait que pendant mes 2 pauses, la 1ere en arrivant en haut de la moraine frontale:

    - vue sur la ville en contre-bas dans le "lointain" (n'exagérons rien quand même !)

    Longyearbreen

     

    et en zoomant un peu

    Longyearbreen

     

    Longyearbreen

     

    - vue sur Tverrdalen avec 2 skieurs qui descendent... le coin où j'avais été photographier les mergules nains

    Longyearbreen

     

    - vue sur le but de mon périple : le glacier... pas de risque de se perdre avec un temps pareil... il n'y a qu'à suivre les traces de motoneige... 2 personnes à pied, à ski ? ont eu la même idée que moi apparemment

    Longyearbreen

     

    Longyearbreen

     

    Ensuite, l'ascension en douceur se poursuit jusqu'à ce que j'en ai marre... je sais que de toute façon, je n'atteindrai pas le point haut du glacier, la 1ere fois je me suis faite avoir à toujours croire que j'y étais presque, maintenant je sais et je n'essaie même plus. Un jour peut-être, si je pars de Huset ou Nybyen, pas de chez moi

    Longyearbreen

     

    Longyearbreen

     

    Mais tiens... que vois-je ? un peu d'animation !

    Longyearbreen

    vous avez repéré ??? essayez en cliquant dessus pour l'avoir grande et nette... toujours pas ?

     

    et là ?

    Longyearbreen

     allez... je suis brave

    Longyearbreen

    eh oui... un parachute sensationnel comme dirait l'autre winktongue

     

    Longyearbreen

     

    Ensuite, j'ai attaqué la descente... moi avec les "peaux de phoque" (on n'est jamais trop prudent), la pulka sans donc elle me poussait "au cul", ce qui était gérable tant qu'il n'y avait pas trop de pente mais dans le contournement de la moraine, ça n'a plus été du tout... la pulka a fini par me doubler et se foutre en travers de mon chemin. J'ai fini par la laisser descendre toute seule avant de me casser franchement la g... Malheureusement, juste à ce moment-là, j'ai eu des témoins... bien sûr ! 

    Mais bon, nous sommes rentrées entières toutes les 2, c'est déjà ça !

     

    Ouf! je suis arrivée au bout malgré le manque de coopération de cet internet pourri !! Je crois que je vais renoncer à m'en servir le "soir" frown

     

     

     

    « SvalsatDe justesse »

  • Commentaires

    1
    zaz
    Dimanche 28 Mai à 23:10

    Mon dieu, comme ton séjour dans le Sud a dû te paraître vert!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :