• De justesse

    Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas eu un peu d'ours polaire au menu de Svalbardposten... Ces derniers jours, ils repassent à l'actualité pour 3 sujets :

    1) Lors de l'autopsie de 2 des 4 ours tués en 2016 (les 2 tués par accident alors que les gens cherchaient seulement à les effrayer), les services du Sysselmann ont trouvé du petit plomb sous leur peau ! oh frown mad

    Pas bien du tout... personne n'est capable de dater combien de temps ces ours se sont promenés comme ça, on sait juste que ça ne date pas du jour de leur mort. Très surprenant : il n'est pas autorisé d'utiliser une carabine à plomb pour effrayer les ours et quiconque blesse un ours, quel que soit le type de "munition", doit en informer le Sysselmann. Visiblement, il n'existe rien dans les archives qui explique cette trouvaille. C'est assez inquiétant : 2 ours sur 4 (dont 1 qui n'avait qu'un an) avec du plomb dans le corps, ça fait statiquement beaucoup ! Ensuite, on peut se demander à quel point leur comportement a été influencé par la gêne, voire la douleur occasionnée. Personne n'est apparemment capable de dire à quel point ça a pu être perturbant ou douloureux pour eux (elles, en fait).

     

    2) L'institut polaire norvégien est moyennement satisfait par le résultat de sa campagne d'hiver de marquage et étude des ours. Les conditions ont été telles qu'ils ont eu du mal à suivre les traces et ont dû surtout faire de la recherche en visuel, en hélico. Moins d'ours "capturés" que d'habitude. Je n'ai plus les chiffres en tête et je n'ai pas le Svalbardposten à portée de main, mais je crois qu'ils en ont capturés une soixantaine et posé 16 colliers balise... Personnellement, je trouve ça bien suffisant. C'est déjà pas si simple de trouver des ours pas toujours coopératifs, si en plus ils ont des "décorations", c'est assez agaçant. Sachant de plus que 4 pour 1000 ne survivent pas à l'anesthésie, c'est pas la peine de pousser le bouchon non plus. 4 pour 1000 c'est peut-être pas beaucoup, mais ça reste trop !

     

    3) Une aventure qui se finit bien pour tous ceux qui ont été impliqués, mais qui aurait pu très mal tourner : 2 locaux qui campaient de l'autre côté de l'Isfjord, dans la nuit de vendredi à samedi, entre Borebreen et Ymerbukta pendant un périple à ski, ont eu droit à la visite d'un ours DANS leur tente ! oh Ils avaient installé le "snublebluss" = "tripwire", système avec un câble qui entoure le campement et des petits explosifs dans les coins. C'est censé se déclencher lorsque l'ours essaie de franchir le fil et l'effrayer (idéalement le faire déguerpir) ou au moins réveiller ceux qui dorment pour leur donner le moyen de se défendre. Sauf que ça ne marche jamais, ça ne fait jamais peur aux ours et à moins de mettre le fil à 100 m ce qui est impossible, le temps de réaction laissé est trop faible. Bref, un système dont on ne comprend pas l'utilité et je n'ai jamais entendu parler d'un cas où ça a servi à quelque chose. Par contre, j'ai entendu beaucoup d'histoires de gens qui se sont fait des frayeurs quand les explosifs ont explosé (wink2) suite à la visite d'un renne, ou de quelqu'un qui sort faire un petit pipi et oublie le fil ou sous l'effet du vent... Et ça, c'est quand ça se déclenche... Il y a tous les exemples où le matos était défectueux ou mal installé, les exemples où l'ours s'est glissé dessous... Moi, je ne crois qu'aux gardes, mais à 2 c'est pas possible... il faut bien dormir ! Faudrait-il interdir les expé à 2 ??

    Bref...

    Cette fois-ci, l'ours s'est apparemment arrêté pour étudier le système et aurait sauté par dessus. L'un des 2 qui dormaient dans la tente a été réveillé par un bruit qu'il croyait être celui d'un renne contre la toile de tente. Quand il a constaté que ce n'était pas un renne, il a réveillé son copain qui a pris l'ours par le museau et crié après ce qui aurait fait peur à l'ours et lui aurait fait faire demi-tour ! Moi, je crois que je me serais fait pipi dessus !!! oh

    Je vous mets le lien vers l'article en anglais sur Icepeople

    http://icepeople.net/2017/05/28/shaken-up-two-campers-scare-off-polar-bear-that-jumps-over-tripwire-alarm-pays-3-a-m-visit-to-their-tent/

    Désolée... pas d'illustration ce soir à cause de cet internet toujours pourri... je n'arrive même pas à ouvrir la carte topo pour vous situer le lieu du crime

     

    « LongyearbreenC'est reparti pour un tour »

  • Commentaires

    1
    Laurent
    Mercredi 31 Mai à 08:04
    Ca fait quand même flipper. Je ne prendrais pas les tours de garde à la légère
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :