• La mine n°3

    Il y en a qui ont Mambo number 5, nous nous avons Gruve 3 = la mine n°3.

    Malgré les nombreuses "activités" organisées là-bas ces dernières années, concerts, journée portes-ouvertes..., il y a toujours eu une raison ou une autre qui a fait que je n'y ai jamais mis le plus près. Le plus près que je m'en sois approchée, c'est quand on a fait les photos du Ranger à l'extérieur. Mais ça y est... j'ai rattrapé le coup, l'honneur est sauf. Vendredi, nouvelle "journée" portes-ouvertes avec transport en bus du centre-ville pour ceux qui voulaient, à 16h45 et 18. 16h45, c'était trop tôt, mais 18h impeccable. En plus, pas de problème de place : même si les gens étaient encouragés à prendre le bus, certains se sont rendus sur les lieux en voiture.

    La mine n°3 a été une des dernières mines en activité (même si c'est pas logique côté numérotation) et les conditions y étaient plutôt galères, la veine de charbon ayant une épaisseur entre 70 cm et 1 m environ. Ce qui veut dire que les mineurs travaillaient couchés ou à 4 pattes. On a eu le droit de parcourir un petit couloir simulé de 20 m de long, rien que ça c'était épuisant... et salissant. wink2

    Clairement (façon de parler... dans une mine...) un endroit où il faudra que je retourne avec plus de temps et plus de matériel. Notamment un trépied. J'avais emporté une plaque LED mais je n'ai pas trop eu le temps de m'en servir, à part pour Alice (voir en dessous). C'est le noir complet là-dedans mais l'éclairage à la frontale, c'est pas très uniforme. Mais, la prochaine fois, je sais ce qui m'attends

    Avant la visite elle-même, nous avons eu droit à un bolle (le genre de pain brioché norvégien) et café ou chocolat chaud... on ne peut rien concevoir sans nourrir et abreuver les visiteurs ! wink2 et une introduction musicale

    La mine n°3

     

    La mine n°3

     

    La mine n°3

     

    La mine n°3

     

    Les différents modèles avec des batteries plus ou moins lourdes et encombrantes

    La mine n°3

     

    La mine n°3

     

    Les casques dont la couleur dépend de la fonction et l'ancienneté... On a bien sûr eu droit à un casque... les visiteurs ont normalement un casque jaune mais il n'y en avait plus assez et j'ai eu droit à un casque blanc, le casque des chefs ! yes

    La mine n°3

     

    Les kits de survie pour respirer en cas d'ennui

    La mine n°3

     

    La mine n°3

    La mine n°3

    et différents modèles de protège-genou, franchement pas du luxe quand il faut bosser en rampant

    La mine n°3

     

    La mine n°3

     

     

     

     

    La mine n°3

     

    La fameuse Alice

    La mine n°3

     

    La mine n°3

     

    Nous avons ensuite visité le tunnel (une toute petite partie d'environ 300 m, récemment sécurisée)

    La mine n°3

     

    et voilà comment on sécurise

    La mine n°3

    Le petit tchitchou qui permet de surveiller si le "toit" du tunnel n'est pas en train de s'affaisser

    La mine n°3

     

    La mine n°3

     

    Là on voit bien la veine de charbon

    La mine n°3

     

    La mine n°3

    La belle couleur jaune est due au soufre (qui n'est pas très apprécié dans le charbon ceci étant dit : moins il y a de soufre, meilleure est la qualité)

    La tension monte... ah ah ! he

    La mine n°3

     

    Nous sommes ensuite passés devant la porte vers l'ancêtre de la réserve de graines : une réserve test mise en place en 1984. Même mine que la réserve actuelle mais ils n'ont pas utilisé la même zone de la mine.

    La mine n°3

     

    La mine n°3

     

    Elle contient toujours des graines et le plan est d'attendre 2084, soit 100 ans après le début de leur stockage, pour voir si elles germent toujours dans un stockage "naturel" dans le pergélisol (dans la réserve actuelle, la température est maintenue artificiellement à -18)

    Le lieu est maintenant utilisé pour un autre type de stockage dont il faudra que je vous parle un jour

    La mine n°3

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il y en a qui sont ressortis plus "marqués" que d'autres happy

    La mine n°3

     

     

     

    « Trop gnonUn peu de macro »

  • Commentaires

    1
    Jean Claude
    Dimanche 11 Juin à 07:10
    Alice? Qu'est ce?
    2
    linaigrette
    Dimanche 11 Juin à 13:04

    Vu les conditions de travail et le climat, je me demande ce qui a poussé les gens à aller travailler dans cette contrée?! ....... Sont-il payer au centuple de ceux qui exercent le pénible métier de mineur ?

    Je ne sais pas de quoi à l'air une plaque L.E.D.. Pourrais-tu, s.v.p., en faire un cliché pour voir ?

    Alors, comme ça, il n'y a pas qu'Eve qui aime les pommes, Alice aussi .......et même les machines outils.

    Je comprends mieux, maintenant, d'où viennent "les bols de ...." d'un très médiatique cuisinier qui ouvre une chaîne de restauration rapide,  à tour de bras. En passant devant, une réflexion est tombée à mes oreilles " Ça ne vaut pas un bon burger !" Alors, j'y suis entrée et résultat, trop gras, beaucoup trop de pain brioché, façon pain surprise .......et la surprise c'est qu'il y peu de garniture. Le prix, entre 10 et 15€. Je dirai, moi, que ça ne vaut pas  un bon casse-croute à la boulangerie ou maison.

    Sophie, j'aurais une demande particulière, on photographie toujours l'entrée de la réserve de graines de face (un peu comme les pyramides d’Égypte toujours dans le même sens pour ne pas montrer que de l'autre côté la ville qui a tellement gagnée sur le désert qu'elle se trouve, quasiment au pied des pyramides), Pourrais-tu la prendre de derrière et un peu en hauteur ?

    J'ai hâte d'être à la prochaine fois !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :