• Alertes...

    incendie cette fois... Non, il n'y a pas que les alarmes de voitures (oooops) qui empêchent les gens de dormir ou les réveillent. Il y a aussi les alarmes incendie.

    Et j'y ai eu droit cette semaine, mercredi à 01:15 très exactement. Une fois de plus, c'était pour rien. Je n'ai pas eu tous les détails mais trop de fumée quelque part et une mauvaise gestion de la hotte. Et comme nous sommes  reliés (presque tous du moins) aux pompiers, c'est une plaisanterie qui peut vite coûter cher.

    Heureusement pour le coupable, nous avons réagi assez vite et appelé les pompiers avant qu'une opération d'envergure ne soit déclenchée.

    C'était pas son jour au voisin, faut dire... En revenant du Svalbard Seminar qui portait sur les risques à prendre en compte quand on s'aventure dans la nature et les secours (le genre de truc qui te coupe toute envie de sortir de chez toi), je suis tombée dessus, trifouillant dans le boîtier électrique : il n'avait plus de courant chez lui. Par la suite j'ai appris qu'il s'était cassé la gueule sur la glace et pété la hanche pour la 2e fois du même côté, mais pas le même os + l'alerte incendie qu'il a déclenchée... C'était pas son jour !

     

    Pour en revenir aux pompiers, il y ajustement un article à ce sujet dans Svalbardposten cette semaine.

    Alertes...

    photo John Christian Nygaard Svalbardposten

    Bilan de l'année 2017 : 187 interventions (ça fait quand même une tous les 2 jours en moyenne ! c'est quand même beaucoup pour 2000 habitants, non ?)

    124 à cause d'alarmes qui sont déclenchées inutilement (trop de fumée dans la cuisine, ou trop de vapeur dans la salle de bain...)

    30 fausses alarmes

    15 réels incendies/débuts d'incendies

    10 assistances d'un autre type (ça paraît peut-être pas beaucoup mais les pompiers en Norvège ne s'occupent normalement que du feu... et ils n'ont pas de chats à secourir dans les arbres : on n'a ni chat ni arbre)

    4 dégâts des eaux

    2 incendies de motoneiges

    1 incendie de bateau

    1 incident polluant

    Ce qui est inquiétant, c'est qu'il y a eu des cas où ils sont arrivés juste à temps avant que ça ne devienne ingérable, d'où l'intérêt d'être tous reliés à un central... vu la sécheresse ambiante et le fait que les constructions sont en bois... pas bien !

    2e point inquiétant : la multiplication des "cuissons à sec" où je ne sais comment appeler ça en français, par exemple on met de l'eau à bouillir dans une casserole et on l'oublie... quand il n'y a plus d'eau, la température grimpe rapidement et on a rapidement un départ d'incendie + tous ceux qui "cuisinent" bourrés ou fatigués et s'endorment avec leur pizza dans le four. Responsable de 11 des incendies/débuts d'incendie l'an passé... un nouveau record

    La multiplication des Aibnb accentue le problème avec des gens qui ne connaissent pas les procédures (notamment prendre contact avec les pompiers), les plans d'évacuation, des gens bourrés venus festoyer pour moins cher qu'en Norvège (l'alcool est beaucoup moins cher ici, contrairement au lait et fruits/légumes)

    Bref... ça n'évolue pas dans le bon sens ! ohnoouch

    « Eclipse de LuneLe lagon bleu »

  • Commentaires

    1
    Jean Claude
    Vendredi 2 Février à 22:46
    Eh bien! On en apprend des choses ce soir!
    La vie est agitée chez vous, et l'alcool semble un facteur aggravant.
    Je n'imaginais pas qu aibnb fonctionnait chez vous!
    N'y a-t-il pas en Norvège des charters pour Barcelone pour faire la" fête" au moindre prix?
    2
    alain de Loctudy
    Samedi 3 Février à 08:19

    bonjour, votre voisin ne serait ce pas Mark du journal?

    3
    alain de Loctudy
    Samedi 3 Février à 10:05

    l'histoire des pizzas, je l'ai vu récemment à la tv dans un reportage sur le Svalbard, il parlait de ses accidents.  Airbnb est présent en nombre, cela ne pose t'il pas d'ailleurs un problème de manque de logement pour les habitants? Est ce qu'un nombre maximum d'habitants a été fixer pour le futur ou alors la ville va encore plus s'agrandir au risque de dégrader l'environnement, déjà avec les paquebots, c'est pas le top, je sais il faut des touristes mais.....smile

     

     

    4
    Lundi 5 Février à 13:09

    pas de crêpes carbonisées, chandeleur oblige ? ;)
    au fait, ça se fête tout là-haut ?

      • Mardi 6 Février à 09:57

        pas de chandeleur ici... ils ne sont pas très crêpes, plutôt gaufres (même si ça existe aussi ici)

    5
    jean claude
    Mardi 6 Février à 18:52

    Voilà une bonne idée de commerce pour Sophie! Ouvrir une crêperie à Longyearbyen... Ca ferait un tabac avec les bateaux de touristes et ça changerait des gaufres pleines d'huile ! Vive la bonne vieille crêpe bretonne au blé noir, avec un peu de confiture et du cidre! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :