• Figurez-vous que j'ai repéré déjà depuis quelques temps qu'un couple de bruants des neiges a apparemment fait son nid sous des planches, vestiges d'une ancienne voie de transport ou je ne sais comment appeler ça. Faut pas trop m'en demander à cette heure-ci... et, de chez moi, je suis aux 1eres loges... un peu loin (c'est plutôt au 1er balcon) mais au moins, je ne les dérange pas

    et vu qu'avec mon dos, il est hors de question de partir en vadrouille avec mon équipement photo, autant qu'il reste à la maison, moi aussi et concentrons-nous sur l'observation des voisins

    1ere phase : photographique

    1ere arrivée observée : Madame Bruant

    Projet "bruant des neiges"

    pas forcément facile à repérer (pour info, photo prise au 560 mm et recadrée raisonnablement)

    Avant de rentrer dans sa cachette, elle étudie les environs... c'est bon... la voie est libre

    Projet "bruant des neiges"

     

     

    Projet "bruant des neiges"

     

    et hop... elle disparait 18 s avant de refaire surface

    Projet "bruant des neiges"

     

    et s'envoler pour aller chercher des provisions

    Projet "bruant des neiges"

     

    C'est ensuite le tour de Mr Bruant

    Projet "bruant des neiges"

     

    Projet "bruant des neiges"

     

    Après les avoir regardés par moments, j'ai finalement décidé de les observer 30 minutes non stop et de filmer leurs allées et venues... histoire de voir combien de fois ils viennent nourrir leurs petits. Le résultat viendra un peu plus tard, il faut un peu de temps pour faire le montage wink2 

    A suivre donc...

     


    votre commentaire
  • Un truc de fou!!!

    Cette jeune femelle renard polaire (renard bleu comme vous pouvez le constater) a été équipée d'une balise plus antenne à l'automne 2017

    Petit mais...

    Dans un premier temps elle a vadrouillé sur notre île Spitsbergen

    Petit mais...

    Le 26 mars,  alors qu'elle avait encore moins d'un an (les renards naissent début juin), elle a quitté la côte est de Spitsbergen et commencé un long périple qui, dans un premier temps, l'a conduite au Groenland... 1512 km en 21 jours !!!!!

    Petit mais...

     

    et elle ne s'est pas arrêtée là

    elle a continué jusqu'au Canada, l'Ellesmere pour être précis, aidée sur certaines portions par la dérive de la banquise... 1994 km de plus ! Elle y est parvenue 76 jours après avoir quitté la côte est de Spitsbergen

    Petit mais...

    Vous pouvez suivre son périple ici : https://giphy.com/gifs/Q67UV1IkG36cGlz1dd/fullscreen

    C'est quand elle était à terre dans le nord du Groenland que sa progression a été la plus rapide avec une progression moyenne de 150km par jour ! N'est-ce pas incroyable pour ces petites choses qui font 2 à 4 kg

     

    Il est connu que les renards polaires peuvent couvrir de grandes distances, en particulier en voyageant sur la glace, et c'est comme ça que la rage arrive jusqu'à nous. Mais c'est la "migration" la plus longue jamais documentée en si peu de temps.

     

    Il faut espérer qu'elle se plaise au paradis des lemmings... ici on n'en a pas ! Ses parents ne lui ont donc pas appris à les chasser


    2 commentaires
  • L'emploi du temps est chargé en ce moment avec une activité animalière qui plafonne. Pas de temps à perdre, il faut assurer la nouvelle génération et/ou la réserve de graisse pour le reste de l'année.

    Mardi j'ai enchainé:

    - belugas dans le fjord juste après le boulot... très durs à photographier depuis le littoral: d'abord trop loin

    EDT chargé

    j'envie les kayakistes

    EDT chargé

    et quand ils étaient près, impossible de prévoir où et quand ils font surface et ça ne dure qu'une fraction de seconde... très frustrant

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    du coup je me suis vengée sur des eiders qui se poursuivaient, les 2 messieurs en vol synchronisé

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

     un atterrissage de guillemot à miroirs

    EDT chargé

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    et le retour d'Origo après son 2e voyage été

    EDT chargé

     

    EDT chargé

    Après avoir mangé et délivré à Origo un laptop oublié par un passager dans sa chambre d'hotel, direction la colonie d'eiders

    J'ai poireauté presque 2 heures, mais pas de renard à l'horizon frown

    J'ai quand même assisté à un vol d'oeuf par un goeland

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

    qui l'a tout simplement gobé entier ! oh

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

    Très fier de lui

     

    et ce matin... pas un lapin mais des oies... et quand les bernaches nonnettes galopent au sol, c'est souvent un signe... eh oui... des bébés bernaches. Seulement 2 pour 5 oies, c'est pas très bon signe... les frères et soeurs ont déjà dû se faire gober

     

    EDT chargé

     

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

    EDT chargé

     

     

     


    votre commentaire
  • Les weekends sont courts ces temps-ci avec tous ces bateaux de croisière qui choisissent, comme un fait exprès, le samedi ou le dimanche pour nous rendre visite... je me sens un peu obligée d'ouvrir frown et souvent pour pas grand chose au final. Aujourd'hui, 4800 passagers en ville, en grande partie à cause d'un bateau dont la compagnie ne comporte que 3 consonnes et dont je tairai le nom... par prudence

    Je n'avais donc que le samedi de libre et après ma longue nuit de vendredi à samedi avec les eiders et le renard, la mise en route fut rude et tardive. J'ai finalement réussi à rassembler l'énergie pour une promenade à Blomsterdalhøgda (et j'ai même signé le livre... une bonne chose de faite). J'avais pris mon vieux Canon 450D au cas où, et je n'ai pas regretté... je suis tombée sur de jeunes rennes curieux

    d'abord des "jumeaux" puis 4 autres de plus qui les ont rejoints

     

    ils ont toute la montagne, mais non... il faut qu'ils broutent au même endroit !

     

     

    la curiosité est la plus forte

     

     

     

     

     

     

     

    rennes "maritimes"

     

    Même après une 1ere inspection, la curiosité est encore la plus forte... 2e inspection

     

     

     ça gratte !

     

     

    euh... t'es très très près là...

     

    et un peu plus tard un monsieur lagopède

     

     

     

    la vue depuis le "sommet" sur l'autre côté du fjor

     

    et en récupérant les photos, j'en ai retrouvé quelques unes du 1er mai

    c'était encore franchement l'hiver

    et probablement le même Monsieur lagopède (ils sont territoriaux)


    2 commentaires
  • Comme je le disais hier, l'objectif de la soirée (je devrais dire nuit, mais comme il n'y en a pas...) était la colonie d'eiders et voir s'il y avait un peu plus d'action que la dernière fois

    Les nids sont un peu plus pleins, en tout cas certains... il y a encore des mâles donc la production d'oeufs n'est pas finie

    certaines Madames Eider sont très occupées à tourner leurs oeufs

    Les eiders "by night"

     

    ils sont pas encore nés qu'il faut déjà en prendre soin

    Les eiders "by night"

     

    Les eiders "by night"

     

    Les eiders "by night"

     

    J'ai même assez rapidement entendu des petits piaillements (bien que je sois dure de la feuille, c'est de famille)

    et oui... la nouvelle génération a déjà vu le jour dans certaines familles

    Les eiders "by night"

     

    Les eiders "by night"

    Les eiders "by night"

     

    Les eiders "by night"

     

    Les eiders "by night"

    miroir miroir... qui est le plus trognon ??

     

    Du coup, les prédateurs rôdent... près à se mettre un peu de duvet dans le bec ou la gueule

    Les eiders "by night"

     

    Les eiders "by night"

     

    et finalement...

    Les eiders "by night"

    Mr Fox a pointé son museau... et même 5 fois en une heure environ

     

    Les eiders "by night"

     

     

    Les eiders "by night"

    et il ne s'est pas privé

    Les eiders "by night"

    ils sont bien gros, ces oeufs, pour une si petite gueule

     

     Maman Eider est courroucée

    Les eiders "by night"

    mais ça ne change pas le résultat

     

    Les eiders "by night"

     

    Mr Fox a même l'air assez fier de lui

    Les eiders "by night"

     

    Les eiders "by night"


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique