• Je décide de faire une pause dans la série sur l'ours végétarien, parce qu'on a un autre gros morceau qui nous attend et il va sans doute être bon d'alterner...

    Après notre séance photo avec l'ours végétarien et l'ours mangeur de renne, nous avons repris notre route avec un nouveau plan du chef... la dernière carte des glaces (datant de 48h... il n'y a pas de carte des glaces entre le vendredi 15-16h et le lundi 15-16h) montrait un peu de glace dans une baie sur la côte est d'Edgeøya... cette glace est en fait des icebergs venus de la calotte de Nordaustlandet, ce qui veut dire potentiellement de la glace bleue et encore plus potentiellement, un ours sur de la glace bleue puisque pas mal d'ours ont été observés, piégés à terre sur Edgeøya (dont nos 3 ours)... si on leur offre la possibilité de grimper sur de la glace, ils ne devraient pas résisté à la tentation. MS Origo entame sa route après le repas du soir et on estime l'arrivée dans la baie et une sortie en zodiac sur les coups de 3h du mat (ô my gosh!). Tout le monde se couche donc tôt, d'autant plus que la nuit d'avant pas grand monde n'avait réussi à dormir, certains passagers occupés à batailler pour rester calés dans leur couchette et moi occupée à essayer de rester dans mon pantalon de pyjama ! oh 

    Mais, après quelques heures, le tangage reprend... ô non !!!!! cry et la nuit se passe sans que quiconque vienne taper à la porte pour la sortie en zodiac... Mais tout à coup, vers 6h 15, les moteurs ralentissent et quelqu'un vient taper à la porte : baleines !!!... et même baleines à bosses !!!!!!! Yippi ! Le temps de s'emballer dans les sous-vêtements en laine et la doudoune, attraper le sac photo et me voici sur le pont, 400mm au poing prête à mitrailler les bestiaux cool Eh oui ! elles sont toujours là !!... et elles seront là loooooongtemps... j'ai donc quelques 2500 photos de baleines à bosse (et ça après en avoir jeté quelques centaines !). Après le morse et l'ours, vous allez bouffer de la baleine ! wink2

    C'est parti !

    Tout d'abord, je suis arrivée sur le pont juste à temps pour voir ça :

    Surprise !

    contente et fière d'avoir entraperçu les géantes de la mer et immortalisé l'instant...

    mais heureusement, j'ai eu bien d'autres opportunités ensuite !

    Surprise !

    Evidemment, le moment qu'on cherche tous à saisir, c'est quand la baleine plonge et soulève la queue (oui... je sais... on dit la nageoire caudale)

    Surprise !

     

    Surprise !

     

    Surprise !

     

     

    Surprise !

    Mais faut pas croire que c'est facile... elles ne faisaient jamais surface au même endroit, on avait aussi du mal à savoir combien il y en avait, par moments juste à côté du bateau... too bad pour le 400 mm... hop hop hop, on change d'objectif 70-200 et voilà nos baleines qui refont surface au bout du monde... typique !

    Sans parler d'arriver à faire la mise au point là où il faut alors que le bateau vibre, que l'excitation nous fait aussi trembler et que ces satanées baleines ne font que des apparitions fugaces... genre là, dommage, c'est pas net ! frown

    Surprise !

     

    ou là... on peut faire croire que mon but était de photographier les mouettes tridactyles et que j'ai juste soigné l'arrière-plan bad

    Surprise !

     

    Là... très près !

    Surprise !

     

    Surprise !

     

     

    Surprise !

     

    Surprise !

     

    Surprise !

     

    Surprise !

     

    Surprise !

     

    Surprise !

    Celle-là, elle a toute une colonie qui s'est installée aux extrémités de sa nageoire...

     

    Surprise !

     

    Surprise !

     

    ça grouille d'oiseaux surexcités

    Surprise !

     

    Surprise !

     

    Surprise !

     

     

    Surprise !

     

    Des fois que vous ne soyez pas convaincus qu'il s'agit de baleines à bosses... voici les bosses :

    Surprise !

    just kidding!! c'est baleine à bosse... pas baleine à bosses !

     

    bon... maintenant on est sûr qu'il y en a au moins 3 (2 au centre + il y a un petit bout d'une sur le bord gauche)

     

    Surprise !

     

     

    Surprise !

     

     

    Pour savoir où la baleine va faire surface, suivez les bulles

    Surprise !

     

    Surprise !

     

     

    Surprise !

     

    Point de vue intéressant quand la baleine est si près du bateau qu'on est presque au dessus... on voit bien les nageoires latérales, blanches (l'une d'elles du moins)

    Surprise !

     

    Surprise !

     

     

    Surprise !

     

    Mort de rire quand il n'y a plus que le bout des bouts qui sort de l'eau

    Surprise !

     

    Troublant quand il y a 3 baleines en surface à gérer simultanément ! oh

    Surprise !

     

    à suivre...

     

     


    2 commentaires
  • Ours végétarien... ou mouton arctique... au choix ! La bizarrerie de la chose permet toutes les libertés ! wink2

    encore quelques photos de ce spécimen étrange avant de passer à autre chose...

    oh le gros chienchien

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    un petit pas de danse

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    il tire la langue le vilain

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    encore un angle étrange pour photographier un ours !

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

     

    le mouton

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    et vas-y que je broute de bon coeur

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    regardez-le... qui nous fait du charme

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    encore un coup de langue bleue

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

     

    un peu de noir et blanc

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

     

    Edgeøya, l'ours végétarien suite

     

    Finalement, je crois que ce n'est pas ce soir qu'on en finira avec notre ours végétarien... 

     


    4 commentaires
  • Oui, je sais... j'ai été un peu fainéante ces derniers jours ou plutôt occupée à autre chose... il fallait festoyer les 7 ans de mariage des voisins (noces de laine), plus une soirée cartes hier...

    Et d'ailleurs, comme c'était les noces de laine (en Norvège du moins), nous avons eu l'instruction de venir avec un chapeau ou accessoire en laine et que le plus créatif serait primé. Tout ne s'est pas passé comme prévu : j'étais au boulot jusqu'à 17h alors que je devais fermer normalement à 15h30 et le RDV était à 18h alors que je croyais que c'était à 20h... ça a donc été un peu la panique et il a fallu innover dans l'urgence...

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

    Il s'est avéré que j'ai été la seule à vraiment jouer le jeu (ce qui m'a valu un grand succès dans le resto) et que j'ai gagné haut la main, mais sans aucun mérite ! no... Même pas drôle !

    ... revenons au voyage...

     

    Après le repas de midi (13h), une certaine activité est observée du côté du 1er ours qui a entrepris une promenade plus ou moins le long du rivage et en direction des 2 autres ours... ah ah... peut-être un peu d'action en perspective ! cool 

    Nous ressortons donc en zodiac pour une 2e tentative et, malgré les vagues, on y va plein pot parce que notre ours progresse vite et a en fait déjà passé les 2 autres ours, sans qu'aucune interaction n'ait eu lieu, et la plage est courte... notre séance photo risque d'être de courte durée...

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

    Juste quelques minutes de séance photo et notre ours commence à grimper dans les rochers... zut ! on va le perdre !!....

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

    mais en fait notre ours reste du bon côté des rochers (= côté mer) et le long du bord, et les vagues se sont un peu calmées, on peut donc contourner la falaise et le suivre sur l'autre versant... on avait tenté le coup le matin mais l'expérience avait été chahutée et humide wink2 Cette fois, no pb ! Et la séance photo qui s'annonçait courte mais brève a duré environ 1 h et quart si j'en crois l'heure à laquelle ont été prises les photos... et je suis revenue avec quelques 8-900 photos voire plus, je ne sais pas exactement, j'en ai dégommé une bonne partie sur le bateau puis à la maison. Il m'en reste toujours 650 et on n'sait que choisir ! Donc ce n'est pas aujourd'hui qu'on en fera le tour définitif, mais voici quelques échantillons, à commencer par la photo du 1er article.

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

    Un angle un peu inhabituel pour photographier un ours, non ?? on était juste en dessous, en fait. Heureusement la falaise était assez haute (pas de risque qu'il saute) et les ours ont la patte sûre (pas de risque qu'il glisse et finisse dans notre zodiac !)

    Le gros problème de cette série de photos, c'est qu'il n'y avait pas de ciel... du genre pas 50 shades og grey mais 1 shade of grey! aww Le noir et blanc permet peut-être de limiter la casse... oops

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

    Comme vous pouvez le constater, cet ours était un mangeur d'herbe !!!! (pour ceux qui ne voient pas l'herbe, je rappelle qu'en cliquant sur la photo on la voit en plus grand, en meilleure résolution et en plus net)... décidément, les ours ont un comportement bizarre sur cette île ! La différence, c'est qu'il était bien portant, rondouillard... il souriait même par moments !  winktongue Beaucoup plus inspirant que notre ours mangeur de renne qui avait l'air d'être le plus misérable du monde entier. Comme quoi ça profite d'être végétarien ! 

     

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

    Un moment de folie... alors que tout le monde était armé de son plus gros objectif, je me rebelle et sors le grand angle... intéressant de voir la même scène photographiée avec un appareil plein format muni d'un 24-70 mm utilisé à 24 mm et avec le 7D mark II (crop factor 1,6) muni de mon nouveau bébé, Canon 400 mm f 4.0 DO

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     

     

    à regarder en chantonnant le thème d'intro  des Dents de la Mer wink2 (ça s'appelle comment ???) Je vous mets même le lien au cas où... https://www.youtube.com/watch?v=6yfWJbUyPQ8  (vous noterez au passage la créativité de l'orthographe de celui qui l'a enregistré sur youtube)

    Récit de voyage - Edgeøya, suite de la suite

     


    4 commentaires
  • Nous voici donc partis à "l'assaut" des ombres sur l'eau euh non des ours... Un peu sceptique... vu d'où on est, les 2 taches blanches/jaunâtres pourraient être un caillou ou une "flaque" de neige...

    mais non... trop fort ce Martin !

    C'est bien un ours... et pas n'importe quel ours !

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    Vous avez repéré ??? sur le côté droit, la carcasse de renne... très étonnant ! Normalement, un ours ça ne mange pas les rennes, mais les observations de ce genre se sont multipliées ces dernières années (mais restent rares)

    ours assez misérable... malgré le renne (... ou à cause du renne ??)

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

    pas très charnu no

    Et un peu plus haut... 

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

    un 2e ours en faction...

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

    nouvelle version du polar bear watching winktongue

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    Et comme si ça ne suffisait pas 2 ours à surveiller/observer/photographier, tout à coup on aperçoit un ch'ti renard ! smile

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

    galopant comme un hystérique... comme tout bon renard qui se respecte

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    et, encore plus perturbant... des mouettes tridactyles, adultes et jeunes de l'année

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

    ça donne un peu mauvaise conscience de photographier des mouettes quand on a 2 ours devant soi !oh

     

     

    On finit par se reconcentrer (... plus ou moins) et revenir à nos moutons

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

     

    ah bon miam

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    Un goéland tente une approche discrète... ou pas

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    On finit par se lasser... cet ours ne s'intéresse pas à nous et il ne se passe pas grand chose...

    L'autre pionce toujours sur son rocher... on ne voit plus que le haut du dos

     

    On retente le 1er ours

     

    Récit de voyage - Edgeøya... suite

     

    mais pas plus de succès de ce côté-là...

    autant allez manger sur le bateau ! wink2

    à suivre

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Après avoir abandonné Isispynten, nous reprenons la mer... la grosse mer et la nuit fût... agitée. Je n'ai pas trop à me plaindre : ma couchette était orientée dans le bon sens, une fois la tête en bas, une fois les pieds. 1ere fois de ma vie que j'ai la sensation de glisser hors de mon pantalon de pyjama, puis dedans, puis dehors... oh Ceux qui avaient une couchette dans l'autre sens avaient parfois du mal à rester dans leur couchette. Les portes claquaient, les objets divers glissaient sur le sol... apparemment, dans le salon, c'était la valse des tasses, verres et autres... Le second nous annoncera le lendemain matin que nous avons eu droit à des creux de 4 à 5 m. C'est peut-être pas si monstrueux, mais comme Origo est un brise-glace (jusqu'à 1m de glace), la forme de sa coque n'est pas un gage de stabilité !

    Mais tout le monde survit... même Sophie (et même que ça rime)

    Peu après, on apprend que Hydrograf, le bateau utilisé par Kartverket pour cartographier les fonds marins de l'archipel (il y a du boulot) a repéré un ours que nos guides repèrent aussi rapidement dès qu'on atteint la bonne zone. On sort les zodiacs... youpi ! on quitte le bateau et on part à l'aventure.

    Un ours bien dodu pour un ours "terrestre" fin août... et bien propre ! cool

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

    Quelques rennes pour lui tenir compagnie

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Il se fout totalement de nous et poursuit son petit bonhomme de chemin comme si de rien n'était...

    Récit de voyage - Edgeøya

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Un vol d'oies à bec court pour nous distraire

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Récit de voyage - Edgeøya

     

     

    Petit ours face à un grand champ de pierres

    Récit de voyage - Edgeøya

     

    Notre 1er ours n'est pas très coopératif... Mais Martin repère un autre ours plus loin... et en fait un 3e juste à côté du 2e... nouvel espoir...

    à suivre...

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique