• et fin parce qu'on n'a pas que ça à faire non plus...

    Donc encore quelques photos de cette séance frustrante

    mais quand ils ne bougent pas, c'est beaucoup plus facile ! cool

    Au pays des mergules... suite

     

    Au pays des mergules... suite

     

    Au pays des mergules... suite

     

    il y a du monde au balcon... qui observe quoi ???... nous ???

    Au pays des mergules... suite

     

    Au pays des mergules... suite

     

    C'est quand m^me tout petit un mergule... c'est pas pour rien qu'il s'appelle mergule NAIN !he Petit mergule et grands paysages

    Au pays des mergules... suite

     

    Au pays des mergules... suite

     

    Il y en a qui ont la fleur au bout du fusil... pour d'autre c'est la plume au bec

    Au pays des mergules... suite

     

    Mais revenons à nos tentatives sur le vol de mergules...

    Celle-là je l'aime bien même si on comprend rien à ce que c'est

    Au pays des mergules... suite

     

    Là, on comprend mieux mais esthétiquement, c'est pas franchement un succès

    Au pays des mergules... suite

    Ces ch'tis zozios volent en grand cercle, donc j'ai aussi tenté l'anticipation : suivre leur vol

    Au pays des mergules... suite

    jusqu'à ce qu'ils repassent près de moi... ça aide mais ça suffit pas

    Au pays des mergules... suite

     

    ils passent trop bas ou au dessus ou ils se posent au lieu de continuer leur tour

    Au pays des mergules... suite

     

    J'ai oscillé comme ça pendant 3 heures et qq à essayer, renoncer, réessayer, abandonner

    pas de miracle, je domine mieux le mergule statique

    Au pays des mergules... suite

     

    Quelques portraits sur fond de montagne ensoleillée

    Au pays des mergules... suite

     

    Au pays des mergules... suite

     

    Petit à petit, les autres se sont lassés aussi et sur les 4h du mat, on a enfin pu aller se coucher !  sleep Un repos bien mérité !


    1 commentaire
  • Nous attaquons donc (enfin !) la journée du 12 août, même si c'est un peu triché parce que nous sommes toujours dans la continuation du 11 et qu'on n'est pas encore couché... moi, je vous l'dis !

    Cette fois-ci, on débarque... objectif : une "falaise" à mergules nains dans Magdalenafjorden. On crapahute un peu, mais bien moins que je n'aurais cru (sans commune mesure avec mon "ascension" pour aller photographier les mergules par au dessus en montant sur le plateau). Du coup, la bonne nouvelle c'est qu'on peut prendre tout le matos... yeah !!!

    Alors, je dois dire que ça a été ma "séance" la plus frustrante. Décor magnifique, splendide lumière.

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

    On peut garder un oeil sur notre hotel flottant qui a de la compagnie

    Au pays des mergules

     

    Nous, chacun dans notre trou au milieu des mergules à essayer de se faire oublier... et très vite ça marche. Et des mergules, il y en avait encore plein même si c'était déjà bien avancé dans la saison. On avait un peu peur qu'ils soient déjà tous en mer avec leurs rejetons.

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

    Au pays des mergules

     

    Mais l'objectif principal était de prendre les mergules en vol avec le fjord en arrière-plan et ça, ça n'était pas coton ! et je ne suis arrivée à rien de satisfaisant... ils volaient trop vite, trop près ou trop loin, pas avec le bon arrière plan... les prendre de loin avec le paysage en arrière plan, c'est de la haute voltige pour la mise au point.

    Sans parler des problèmes de contraste, nous dans l'ombre mais le ciel très lumineux ou le glacier en arrière-pla, très vite crâmé

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

     

    et puis , je ne sais pas mais ils volaient de façon pagailloue... pas du tout synchrone

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

    Je ne sais pas... ils m'ont habituée à mieux wink2

     

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

     

     

     

     

    Au pays des mergules

     

    Je crois que le mieux que j'ai obtenu c'est ça, après un coup de recadrage

    Au pays des mergules

     

    Parfois, ça fait du bien de prendre conscience de ses limites ! he

     

    Du coup, ça a fini par m'énerver et je me suis déconcentrée ou concentrée sur d'autres choses comme la lune

    à peine visible à cette saison encore très lumineuse

    Au pays des mergules

     

    Au pays des mergules

     

    à suivre... vous allez encore bouffer du mergule (et on n'est toujours pas couché !)


    1 commentaire
  • On continue là où on en était l'an passé...

    Toujours les mêmes phoques communs, et en particulier celui-là seul sur son caillou

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    qui nage comme un chienchien

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    ou qui joue aux bedibules (aucune idée comment ça s'écrit)

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    gros plan quand il nage jusqu'à nous pour venir nous étudier de près

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    on se voit même dans son oeil droit

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    et puis une sterne pour changer un peu

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    avant d'en revenir aux autres phoques pour lesquels les places sont chères

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

    non... ce n'est pas un câlin

    mais une grosse baffe en fait

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    tiens ! prends-toi ça !

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    Je me risque même aux "phoques dans leur environnement"

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    la marée baissant toujours on finit par rester coincé et notre guide nous extirpe tant bien que mal en poussant sur les cailloux en dessous de nous avec la rame... essayons de ne pas péter l'hélice ! oh

     

    Nous voici partis en direction du glacier et de la myriade de bourguignons qui le devance... en chemin, on rencontre un nouveau groupe de guillemots à miroir

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    la lumière n'est pas dégueu.. difficile de résister

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    et guillemots dans leur environnement

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

    Il est minuit... youpi ! nous sommes arrivés au bout de la journée du 11... du moins au calendrier parce que, après avoir reconduit au bateau les moins motivés/courageux... nous repartons pour un tour, cette fois-ci avec pour objectifs les mergules nains... la "soirée" va être longue... et la nuit courte !!

    11 Août toujours, Magdalenafjorden encore ;)

     

     


    2 commentaires
  • Connue en France sous le nom de Baie de la Madeleine... mais quelle est donc cette fâcheuse manie de traduire le nom des lieux ??

    Bref...

    Après le repas et la vaisselle (non... je plaisante...), sortie en zodiac sur le coup des 21 heures et des brouettes. Nous sommes tout seuls dans le fjord... un luxe dans ce coin très très prisé (et on comprend bien pourquoi)... un pur bonheur de naviguer au milieu des petits glaçons qui chantent en libérant leurs bulles

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    et voilà ce qui arrive aux passagers qui ne sont pas sages !

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

    non... je plaisante... encore ! je suis d'humeur blagueuse ce soir, on dirait winktongue

    On avait un groupe de chinois avec des enfants à bord (une fois n'est pas coutume) et il faut toujours qu'ils aient des idées et desiderata loufoques

    Ceci réglé, nous avons pu nous attaquer aux choses sérieuses : les bestioles

    on commence par des guillemots à miroir sur leurs micro icebergs et grâce à la dextérité d'Eirik on approche en zodiak si près qu'on peut jouer au grand angle... sans traumatiser la bébête

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    bon... on peut aussi jouer avec quelque chose de plus gros winktongue

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    oiseau très élégant et ces papattes rouges ne gâchent rien à l'esthétisme

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    quand ils nagent au milieu des reflets, c'est pas mal non plus... mais on ne voit pas les pattes... on ne peut pas tout avoir !

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

    le regard qui tue

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    Mais l'objectif principal c'était les phoques communs... communs comme leur nom français l'indique mais en Europe, au Svalbard ce ne sont pas des phoques très représentés et on a en fait la "population" de phoques communs la plus septentrionale au monde... rien que ça. Pas si simples d'accès surtout à marée basse... là encore, on appréciera les talents d'Eirik

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    tranquilles au soleil à se dorer la pilule... et se sécher le poil

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    On a été repéré... c'est clair !

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

    et une petite sterne au passage

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    La vie a l'air douce pour eux

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    accostage

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    natation dans un bain d'or

    11 Août toujours, Magdalenafjorden

     

    Bon... on n'en est pas arrivé au bout... vous allez encore bouffer du phoque la prochaine fois winktongue

     


    2 commentaires
  • Certains prennent de bonnes résolutions pour le début de l'année, moi j'en prends pour la fin de l'année.

    Je viens de réaliser (avec horreur, stupéfaction et consternation) que je suis jamais venue à bout de mon récit de voyage... Heureusement que je n'en ai fait qu'un cette année !!! oooooops !!! Ma résolution est de profiter de derniers jours de l'année 2017 pour en venir à bout (on peu toujours rêver)

    Nous en étions au 11 août avec de baleines, et nous continuons avec... le 11 août et encore un peu de baleines

    baleine bleue par moments juste à côté du bateau... pas facile à cadrer

    Bonnes résolutions

    Bonnes résolutions

    pour la leçon de choses, je rappelle que la baleine bleue est gris clair (comme son nom l'indique clown) avec des taches et une dorsale toute petite rikiki

    et d'encore plus prêt, ça ressemble à ça

    Bonnes résolutions

     

    Bonnes résolutions

     

    Bonnes résolutions

     

    quelques guillemots de Brünnich pour varier un peu, un peu troublés par toute cette agitation

    Bonnes résolutions

     

    Bonnes résolutions

     

    et puis pour concurrencer les baleines bleues, 2 rorquals communs viennent nous rendre visite

    Bonnes résolutions

    oui, il y en a 2... pas si simple à voir : un dos sur le bord droit et une nageoire vue par la tranche à environ 1/3 du bord gauche (peut-être plus visible en cliquant sur la photo)

     

    Bonnes résolutions

     A ce moment-là, la plupart des passagers s'étaient lassés des baleines et on était 3 sur le pont autant que je sache... dont le chef... et moi qui luttais tout ce que je pouvais contre le mal de mer, mais en prenant vaillamment des photos entre 2

    Bonnes résolutions

     

    Bonnes résolutions

     

    Ces 2 baleines étaient si proches par moment que je me demande comment c'était techniquement possible quand on sait qu'on n'en voit qu'un tout petit bout

    Bonnes résolutions

    Bonnes résolutions

     

    Ensuite, nous reprenons notre chemin, direction les fjords de la côte ouest... très vite on récupère des eaux très calmes, plates comme de l'huile à mon grand bonheur... on passe au large de Moffen dans le lointain

    Bonnes résolutions

    L'heure du repas approche après cette matinée bien remplie, mais il est difficile de résister à la tentation de shooter quelques pétrels fulmars

    Bonnes résolutions

     

    Bonnes résolutions

     

    Bonnes résolutions

     

    Mais qui dit Moffen, dit morses.... et je ne tarde pas à en apercevoir qui batifolent (je crois que je suis plus douée pour repérer les morses que les ours)

    un escadron vient nous rendre visite... 3 à la queue leu leu

    Bonnes résolutions

     

    je recadre un peu plus serré pour le prouver

    Bonnes résolutions

     

    ah ben non... en fait, ils sont 4

    Bonnes résolutions

     

    non... 5 !

    Bonnes résolutions

     

    grosses ablutions en léger contre-jour

    Bonnes résolutions

     

    Bonnes résolutions

     

    un dernier coup d'oeil à leur "port" d'attache...

    Bonnes résolutions

     

    Dire que j'étais dessus en avril 2016 à me rouler dans la neige avec 6, puis 7 morses. 

    C'est une réserve naturelle à cause des oiseaux qui nichent donc l'été (15 mai-15 sept), interdit de mettre les pieds à terre et même d'approcher à moins de 300 m

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique