• En fin de semaine dernière, j'ai observé les premières traces de bruant des neiges sous ma fenêtre

    Projet bruant

    et pas qu'un peu... ça grouille ! les traces plus grosses sont des traces de chien, ça vous donne une idée de l'échelle, le parpaing aussi

     

    et samedi, j'ai réussi à en photographier un depuis la fenêtre de la cuisine avec mon nouveau joujou : un extendeur x2, jumelé au 400 mm et sur le 5D Mk IV qu'on peut pas mal cropper, ça commence à devenir jouable... c'est quand même petit comme bestiole. Pas 100% net mais presque. C'était un 1er essai sans trop de lumière, on doit pouvoir faire mieux

    Projet bruant

     

    Projet bruant

     

    Projet bruant

     

    Je suis impressionnée... ils n'ont pas mis longtemps à retrouver là où je leur jette du miam en vrac au sol (ce qui est moyennement légal)... 2 possibilités : ce sont des revenants et ils se souvenaient de l'an passé (et l'an d'avant), soit ils ont trouvé la source "spontanément"... dans les 2 cas, ça m'impressionne

    La 1ere phase du projet bruant est donc un succès, maintenant faut voir s'ils vont trouver et adopter leur maison

     

    Ce "soir", le sujet est plutôt porté sur l'observation des rennes : 5 mâles qui dorment, dos au vent, en contre-bas de chez moi... je ne suis pas à plaindre


    1 commentaire
  • Depuis Pâques environ, plusieurs ours ont été repérés dans 2 fjords voisins, Billefjorden et Tempelfjorden, où il y a de la bonne glace praticable en motoneige, pas comme les dernières années, rendant Pyramiden accessible par un trajet pas trop long... Un mâle et une femelle très occupés à se reproduire, une femelle et 2 petits de l'an passé et d'autres apparemment. Autant de raisons pour que la circulation ait pris de l'ampleur, en particulier parmi les locaux... et les services du Gouverneur qui avaient déjà annoncé il y a quelques temps qu'ils surveillaient ça de près, ont fini par prendre la décision drastique à laquelle je m'attendais : fermer 3 fonds de fjord jusqu'au 1er juin, le but étant de foutre la paix aux phoques qui ont leurs petits à cette époque et aux ours qui sont censés s'engraisser au maximum avant l'été (voir un rapport direct de cause à effet entre les 2 wink2)

    Il est toujours permis de traverser Tempelfjorden et Billefjorden pour aller à Pyramiden mais cela doit se faire par le  chemin le plus court et sans s'arrêter sur la glace en chemin. Les fonds de fjord sont interdits donc raté pour le sightseeing des fronts glaciaires

    Le Gouverneur prend les choses en main

    Le Gouverneur prend les choses en main

    Autre baie fermée totalement, Rindersbukta... une petite branche du Van Mijenfjorden particulièrement important pour les phoques. C'était un coin où pratiquement personne n'allait il y a encore quelques années, mais avec la fermeture de Sveagruva comme mine et l'utilisation de l'infrastructure pour les touristes, ça a pas mal changé la donne.

    Le Gouverneur prend les choses en main

    En espérant que la mesure n'arrive pas trop tard (nous ne le saurons sans doute jamais) et que le message atteigne tous les cerveaux (lents) en cette veille de weekend. 

    Pour ma part, je plaide non coupable... je n'ai pas posé le cul sur une motoneige cette année !  he

     

    Pendant ce temps, nos expé ont pris fin pour cette saison hiver 2018... et lors de la dernière, ils ont observé des orques dans la banquise (la plus septentrionale jamais enregistrée, par 80°37'), en particulier un beau mâle... je vous renvoie à la page instagram du boss ojlwildphoto https://www.instagram.com/p/BhyeITehJSF/?taken-by=ojlwildphoto ou de Daisy Gilardini qui était sur ce tour (et le précédent) https://www.instagram.com/p/BhvowNDAD4a/?taken-by=daisygilardini. Et les orques, il y en a ici, mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus commun

    Le tour d'avant ils ont observé un harfang des neiges... une rareté ici au Svalbard...

    Autant vous dire que je suis jalouse ! ouch


    votre commentaire
  • Serait-ce les 1ers signes du printemps ?

    Hier, pour la 1ere fois, le soleil chauffait suffisamment pour faire fondre la fine couche de neige fraîchement tombée.

    En soirée, j'ai aperçu mes 1ers eiders à tête grise de cette année : 3 couples plus ou moins mélangés à des eiders communs parmi lesquels les mâles étaient surreprésentés

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Un avant-goût de printemps

     

    Par contre, je n'ai toujours pas vu de bruant des neiges...

     

    Aujourd'hui, "forte chaleur" : on est passé dans le positif et malgré la grisaille, la neige tombée cette nuit/ce matin  a fondu à vive allure... et au cours de la journée, ça s'est transformé en mélange pluie/neige... ça ne va pas arranger les conditions pour les amateurs de motoneige.

    Un avant-goût de printemps

    Autre signe de printemps, en rentrant chez moi, je suis tombée sur un mâle renne juste à côté de la porte d'entrée... et j'ai vu que ces bois commençaient à pousser.

     


    2 commentaires
  • Comme la 4e et dernière expédition "hiver" partait aujourd'hui, hier soir une opportunité de séance photo avec le Big Boss pouvait se présenter et j'avais bien anticipé, au cas où... sac photo prêt et vêtements de rechange, sait-on jamais... Parfois, ça ne marche pas, mais cette fois-ci, impec !

    Nous voilà à la chasse au renne

    A la chasse avec le Big Boss

    jolie lumière mais malheureusement, ces satanés piquets dans le fond (mais on ne va pas trop râler, on les avait bien appréciés ces piquets, le jour où on était partis à l'aventure avec un temps pourri et une visibilité nulle)

    A la chasse avec le Big Boss

     donc on n'insiste pas et on part à la chasse au renard... et ça marche... assez vite, on en aperçoit qui court sur la route dans notre direction

    A la chasse avec le Big Boss

     

    A la chasse avec le Big Boss

    nous passe à côté

    A la chasse avec le Big Boss

     

    A la chasse avec le Big Boss

     

    A la chasse avec le Big Boss

     

    A la chasse avec le Big Boss

     

    A la chasse avec le Big Boss

     

     

    A la chasse avec le Big Boss

     

     

    A la chasse avec le Big Boss

     

    A la chasse avec le Big Boss

     

    et finit par se trouver un rocher confortable pour faire un petit sieston

    A la chasse avec le Big Boss

     

    A la chasse avec le Big Boss

     

    A la chasse avec le Big Boss

    On s'approche délicatement mais pas trop pour ne pas le déranger mais mon 400 mm est un peu juste... d'aucuns (on ne citera pas de nom) ont un 600 mm et quand je réalise que j'ai besoin d'aller chercher mon convertisseur x1.4, j'apprends que non seulement il a un 600 mm mais il a mis le x1.4 aussi !

    Malheureusement, ça bouffe de la lumière et de la lumière on n'en a déjà pas beaucoup... belle lumière certes, mais peu... les ISO s'envolent...

    à suivre

     

     


    votre commentaire
  • Samedi, j'avais planifié une séance photo de l'autre côté du fjord... l'idée était de retrouver mes perdrix et/ou rennes de la dernière fois et de profiter de la lumière du soleil couchant, tant que soleil couchant nous avons... la fin est proche et comme ils nous annonçaient couvert presque toute la semaine, c'était une occasion à ne pas louper.

    Départ vers 17h45 avec la pulk, histoire de ne pas me ruiner le dos, chargée de matos photo, du fusil et d'une thermos... on ne sait jamais...

    et...

    j'ai fait un flop... bon, j'ai quand même réussi à faire une centaine de photos mais surtout d'un pingo (j'y reviendrai), j'ai bien trouvé la lumière mais pas de bestiole... et quand j'ai enfin trouvé une perdrix après avoir beaucoup crapahuté (pensant que c'était peut-être un renard... c'est dire que je l'avais repérée de loin... et que je dois peut-être changer de lunettes), adieu la belle lumière... il y a des jours où ça ne veut pas arf

    Mais bon... je n'ai pas regretté ma soirée (retour à 23h30), les températures étaient clémentes, pas de vent, c'était beau...

     

    Dimanche aprem, nouveau plan... aller photographier les eiders (j'ai une théorie qu'ils sont dans les parages à marée basse... et ça n'a pas du tout marché... je n'en ai pas trouvé 1 seul... soit ma théorie ne tient pas, mais ça marchait bien l'an passé, soit il y a un autre paramètre à prendre en compte)... bref, dépitée, je rentre bredouille et juste en arrivant à la maison, je vois une perdrix voler et se poser un peu plus loin... une 2 e arrive... il y a de la compétition dans l'air mais non, pas de baston

    il y en a quand même une (une perdrix mais un mâle) qui montre qui est le chef

    Inversement proportionnel

    et les 2 perdrix finissent par voler chacune de son côté. Je me dis que l'une d'elle s'est peut-être posée près de chez le gouverneur... c'est-à-dire à 100 m de chez moi. Eh oui ! je la repère assez vite et avec toute la glace au sol + une lumière somme toute belle bien qu'on soit tôt dans l'après-midi, je peux me défouler sur le déclencheur... investissement minimal, j'ai presque mauvaise conscience, mais ça compense pour la veille

    Inversement proportionnel

     

    Inversement proportionnel

     

    Inversement proportionnel

     

    Inversement proportionnel

     

    Inversement proportionnel

     

    avec toute cette glace au sol, c'est un peu glissant... mais heureusement, les ailes aident à garder l'équilibre

    Inversement proportionnel

     

    Elle a très très faim, cette perdrix  (elle ouvre un large bec... et... non... pas la suite)

    Inversement proportionnel

     

    Inversement proportionnel

     

    Inversement proportionnel

     

    Inversement proportionnel

     

    Inversement proportionnel

     

    autres problèmes du sol gelé : 1) quand je suis étalée dessus de tout mon long, c'est froid et 2) dans une pente, j'ai comme une tendance à glisser... je crois que je vais me mettre des patches anti-dérapant sur les genoux winktongue


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique