• (article programmé... je suis toujours en vadrouille)

     

    Et cette fois c'est la fin, promis ! A la fois pour Salisbury Plain et pour la Géorgie du Sud.

    Les faubourgs passés, j'atteins les abords de la colonie elle-même, et là, ça dépasse l'entendement

    Salisbury plain, la colonie...

    des tas de manchots les uns contre les autres... un mélange de couleurs entre les gros poussins d'un an ou presque et les adultes

    Salisbury plain, la colonie...

     

    Salisbury plain, la colonie...

     

    Salisbury plain, la colonie...

     

    Salisbury plain, la colonie...

    C'est juste too much... je finis par oublier l'appareil et juste observer et écouter

     

    (...)

     

    Une telle densité... On comprend que certains préfèrent la banlieue

    Salisbury plain, la colonie...

    Encore un peu de neige... le fait que la neige vienne juste de fondre nous sauve... par endroit, le terrain est tellement spongieux à cause de l'accumulation de fiente que la botte est aspirée et on n'arrive plus à retirer le pied (surtout moi avec mes bottes trop grandes... le pied vient, la botte reste oh)

     

    Les labbes survolent la colonie constamment, prêts à choper la moindre opportunité

    Salisbury plain, la colonie...

    et comme, pour une fois, les montagnes sont bien dégagées... on en profite

     

    Un autre oiseau qui traine dans le coin est le goéland dominicain, un beau goéland

    Salisbury plain, la colonie...

     

    C'est pas tout ça mais il va falloir penser à rentrer... notre hotel flottant nous attend

    Salisbury plain, la colonie...

     

    c'est à contre coeur que je me motive à quitter le plancher des vaches manchots

    Salisbury plain, la colonie...

     

    Salisbury plain, la colonie...

     

    Salisbury plain, la colonie...

     

    Salisbury plain, la colonie...

     

    les derniers clichés... le compte à rebours est commencé

    6!

    Salisbury plain, la colonie...

     

    5!

    Salisbury plain, la colonie...

     

    4!

    Salisbury plain, la colonie...

     

    3!

    Salisbury plain, la colonie...

     

     

    2!

    Salisbury plain, la colonie...

     

    1!

    Salisbury plain, la colonie...

     

    0!

    On a fini !

    Géorgie du Sud et Falklands (juste un peu)... c'est fini !

    Maintenant il va falloir attendre mon retour et ce sera d'autres animaux qui auront la vedette ! he


    6 commentaires
  • Je reprends dans le manchot.... on tient le bon bout !

    le manchot solitaire

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    ceux qui aiment la verdure et font un peu bande à part

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    et ceux qui n'aiment pas la verdure

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Un rayon de soleil semble apprécié

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    ô nom de Dieu... méfiance !

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Elles sont partout !

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Petit à petit, la colonie en elle-même apparaît en arrière-plan

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    là ce ne sont que les faubourgs

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    On a l'impression d'être au parc un dimanche (un parc urbain je veux dire, avec des gens bien habillés un peu snobs)

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Bon... j'étais encore un peu trop optimiste... je crois qu'il va falloir garder la colonie pour plus tard...

    En attendant, quelques panoramas pour donner une vue globale (il vaut mieux voir en grand format en cliquant dessus)

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

    Salisbury plain... the end... j'espère

     

     

     


    4 commentaires
  • Je continue à rattraper mon retard... ça fait bien longtemps que vous n'avez pas "bouffé" du manchot... eh bien en revoilà !

    J'écoule le stock... c'est parti

    Je finis la séance bord de plage

    Salisbury plain

     

    Salisbury plain

     

    toujours plus près ... pas ma faute : c'est eux qui viennent

    Salisbury plain

     

    "eh les copains"

    Salisbury plain

     

    "venez ! c'est par là..."

    Salisbury plain

     

    Conciliabule

    Salisbury plain

     

    mais non... on ne leur pourrit pas la vie... 

    Salisbury plain

    je vous rassure, on s'est relayé pour "écraser" la corde et qu'ils puissent passer sans s'y prendre les pattes

     

     

    Le gang des "flying penguins" arrive

    Salisbury plain

     

    Salisbury plain

     

    Ambiance "comme dans un tableau" (je recommande de cliquer dessus pour voir en plus grand et net, comme d'hab)

    Salisbury plain

     

    Je finis par réussir à quitter la plage et aller un peu plus vers l'intérieur (pas de beaucoup, je vous rassure) pour me rapprocher un peu de la colonie

    Salisbury plain

    ne pas oublier de se méfier des otaries à fourrure oh

    Salisbury plain

    mais aussi des éléphants de mer, beaucoup plus rapides qu'ils n'en ont l'air.. et hargneux ! les mâles s'en prennent même aux petits ! no

    Salisbury plain

     

    Salisbury plain

     

    le terrain est miné !!! oh Morte de peur !!

     

    Heureusement que les manchots sont relax, eux !

    Salisbury plain

     

    Salisbury plain

     

    les points d'eau sont sujets à regroupements

    Salisbury plain

     

     

    à suivre


    2 commentaires
  • (article programmé... je suis en vadrouille)

    Après les gros bébés albatros, j'avais décidé de changer de sujet et de m'attaquer à un groupe de manchots papous... je voulais pas faire la bégueule ou la rebelle, mais j'aime mieux les manchots papous que les albatros

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    J'avais repéré un petit couple en pleine reproduction quand nous étions arrivés. Je décide de les observer un peu

    ça courtise dur

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    les labbes cotoient les manchots papous... ça montre comme les labbes sont gros et les manchots papous petits

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    et pour finir... 2 qui oeuvrent à perpétuer l'espèce

    Prion Island... suite et fin

     

    Prion Island... suite et fin

     

    Voilà ! on en a fini avec Prion Island... maintenant il me reste à remonter le temps une dernière fois et boucler Salisbury plain où nous avions débarqué le matin même

     

     

     


    votre commentaire
  • (article programmé pendant que je suis en vadrouille)

    Je continue à remonter le temps...

    Dernier débarquement en Géorgie du Sud: Prion Island

    L'accès est limité à un petit nombre de personnes parce qu'il faut rester sur le "chemin" et les plateformes d'observation aménagés. Même si ne nous sommes que 45 environ, il faut faire 2 groupes.

    L'endroit est réputé tout spécialement pour l'observation des "poussins" d'albatros hurleur aussi connus sous le nom de grand albatros... tout simplement parce que c'est l'oiseau de plus grande envergure actuellement existant sur notre planète. Entre 2,5 m et 3,5 m d'envergure en général... belle bête... et le "poussin" c'est aussi une belle bête

    Je ne sais pas, moi ça ne m'a pas emballée. Je ne sais pas si c'est le fait de devoir faire un roulement, le temps disponible relativement réduit (mais en fait bien suffisant), l'accès aménagé (pourtant je trouve que c'est une très bonne chose, ça permet de ne pas abimer les lieux et foutre raisonnablement la paix aux oiseaux)... il fallait aussi franchir une barrière d'otaries à fourrure sur la plage... il pleuviotait... je ne sais pas, je n'étais pas spécialement inspirée, mais j'ai joué le jeu pour ne pas faire les bégueules et je suis revenue avec 180 photos du même "poussin"... et encore j'avais déjà dû dégommer les photos les plus floues

    Enfin, bref... voilà le bestiau 

    Prion Island

    pas extrêmement photogénique avec son bec palichon et difficile à exposer correctement avec ses plumes blanches et gris sombreno

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Prion Island

    très occupé à prendre soin de son plumage

     

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Il s'ébroue et étire ses ailes... un jour, il faudra qu'il parvienne à décoller

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Les ailes sont une oeuvre d'art, surtout dessous

    Prion Island

     

    espiègle ??

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Très vite, je me lasse... je poursuis l'ascension du chemin aménagé et sur les hauteurs il y a un autre jeune albatros et des pétrels géants mais plus loin du chemin

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Prion Island

     

    Désolée... ces oiseaux ne m'inspirent pas... je décide de rebrousser chemin et d'aller plutôt voir les manchots papous que j'ai repérés à l'aller, juste après la traversée de la plage


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique