• Non ! Vous n'aurez pas droit à un film cette fois ! Quand je dis télé, je parle de téléobjectif. Comme j'ai deux boîtiers maintenant (après mes souffrances lors de la 1ere expé), chacun est resté équipé d'un objectif différent pendant notre transhumance. A part les 2 dernières d'hier, toutes les photos étaient prises au plein format + 16-35 mm, ce soir vous avez droit au 7D avec le zoom 70-200 mm. 

    ça donne des effets différents

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

    ciel neigeux (non... ce n'est pas juste du bruit/grain ! winktongue)

     

    sommets

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

     

    et tout à coup... qu'est-ce qui nous vole autour ??

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

    un macareux ! cool J'adore les macareux !!! mais ce n'est pas ce qui se trouve le plus au Svalbard. Ce n'est pas rare non plus, mais on a surtout des mergules et des guillemots de différentes sortes.

     

    Là, je vous colle la pire photo de macareux au monde... mais c'est la seule où on voit (même si c'est flou) qu'il a un ou des poisson(s) dans le bec

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    En fait, à un moment, ça grouillait à la surface de l'eau et on les dérangeait avec notre bateau lancé à pleine vitesse (ça reste relatif) et quiconque a eu l'occasion d'observer des macareux dans cette situation sait qu'ils ont comme qui dirait un décollage laborieux ces macareux, surtout quand ils ont le ventre plein.

    Pour ne rien gâcher, nous avions droit à des reflets dorés.... que demander de plus ?

    scène de panique (là on a un peu mauvaise conscience)

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    décollage loupé

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    on essaie de rester digne  malgré l'adversité

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    vas-y ! on y croit !

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    et hop !

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

     

    Beaucoup d'éclaboussures pour peu de résultat

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    Assez incroyable que ce soit raisonnablement net malgré le peu de lumière, l'oiseau qui bouge, le bateau qui bouge !!oh

     

    Notre macareux a poursuivi sa fuite désespérée sans jamais parvenir à décoller !!

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

     

    mais il avait des compères volant qui avaient sans doute le ventre moins plein

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    Après, tant qu'à être dans les oiseaux (mais non !! pas de fulmars !)

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    un panorama au télé... ça demande juste plus de photos wink2

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    le ch'tit iceberg

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

     

    la tache de lumière

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    le macareux volant au dessus de la tache de lumière wink2

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

     

    ch'tit oiseau / grosse chute de neige

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

     

    de plus en plus dense la chute de neige

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    et le post-"traumatique"

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    De Fuglefjorden à Magdalenafjorden... version télé

     

    on n'a pas beaucoup avancé dans notre périple mais je suis au même niveau pour les 2 boîtiers au moins !

     

     

     


    votre commentaire
  • Pour notre dernière journée dans la banquise, pas de nouvelle rencontre d'ours mais un phoque

    ... du groenland avec son joli pelage en camaïeu de gris

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

    disproportion totale entre la taille de la tête et celle du corps

    La journée des phoques

     

     

    encore un beau ciel

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

    et de belles couleurs sur les montagnes qui se profilent un peu plus au sud... non... nous ne sommes plus bien loin de la terre fermeLa journée des phoques

     

     

    Tout le monde est occupé à mitrailler les fulmars... moi je résiste... juste une mouette tridactyle d etemps en temps

    La journée des phoques

     

    Mais tout à coup, nous apercevons une famille de phoques barbus (ou du moins 2 adultes et un bébé trop mignon)

    La journée des phoques

     

    qui ont l'air serrés les uns contre les autres

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

    mais ce n'est qu'un effet d'optique... en fait ils ont leurs aises !

    La journée des phoques

     

     

    La journée des phoques

     

     

    La journée des phoques

     

     

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

     

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

     

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Maman surveille amoureusement sa progéniture

    La journée des phoques

     

    Rigolo de voir comme le petit suit du regard les oiseaux qui le survolent

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

    amour maternel

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

    Mais comme ils commencent à s'agiter un peu, nous poursuivons notre chemin et leur foutons la paix

    Un peu plus loin... à nouveau 2 phoques barbus... des frères siamois wink2

    La journée des phoques

     

     

    La journée des phoques

     

    La journée des phoques

     

    Avec tous ces phoques, on se demande un peu pourquoi il n'y a pas d'ours dans le coin ! oh cry

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Bon, ma séance d'aurores n'a pas été à la hauteur de mes attentes... j'ai raté la meilleure partie apparemment et le temps de m'habiller et prendre le matos, il n'y avait plus grand chose qui se passait.

    J'en finis donc une bonne fois pour toute avec notre ours nageur que j'ai abandonné à la va vite hier. On en était resté à un ours dépité arrivant là où un phoque gisait quelques secondes plus tôt...

    un peu de reniflade pour s'en assurer

    Cette fois c'est la bonne

     

    puis notre ours s'ébroue...comme pour se débarrasser à la fois du surplus d'eau et d'une bonne dose de dépit sarcastic

    Cette fois c'est la bonne

     

    Cette fois c'est la bonne

     

    puis il se décide à poursuivre sa route, ouvrant la gueule comme pour mieux saisir une nouvelle odeur à suivre

    Cette fois c'est la bonne

     

     

     

    Cette fois c'est la bonne

     

     

    et ça a l'air de marcher

    Cette fois c'est la bonne

     

    Il repart d'un air tout aussi décidé... juste interrompu par un accident de parcours (décidément, c'est pas son jour)

    Cette fois c'est la bonne

    non ! ce n'est pas la séance de séchage tant attendue, il s'est juste vautré quand la glace a cédé sous son poids frown

    Cette fois c'est la bonne

     

    Il est temps de lui faire nos adieux... nos chemins se séparent... 

    Cette fois c'est la bonne

     

     

    Cette fois c'est la bonne

     

    Il nous reste à lui souhaiter bonne chance et bonne chasse, et nous reprenons notre pèlerinage dans la banquise à la recherche d'un autre ours.

    En attendant, on se contente d'admirer la glace

    Cette fois c'est la bonne

    et la lumière

    Cette fois c'est la bonne

     

    Cette fois c'est la bonne

     

    Cette fois c'est la bonne

     

    Cette fois c'est la bonne

     

     

    Cette fois c'est la bonne

     

     

    et une mouette ivoire qui nous regarde d'un air penché et canailloux

    Cette fois c'est la bonne

     

    Le bateau est arrêté, bien calé dans la glace, pour la "nuit" en espérant qu'un ours vienne nous rendre visite. Statistiquement, il y a peut-être plus de chance qu'un ours nous trouve plutôt que nous le trouvions wink2 Effectivement, vers 1h30-2h, alors que le plus gros des troupes est allé se caler dans les bras de Morphée, nous observons un ours qui marche en zigzag et semble s'approcher de nous... mais il ne viendra jamais plus près qu'1 km environ et alors que nous allions réveiller les autres, l'ours a changé de cap et s'est éloigné... les autres ont pu dormir tranquilles. C'était donc l'ours n°5... pas coopératif...

    Vous avez donc compris : on a fait un gros progrès symbolique, nous sommes passés au lendemain = le 31 août

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Après les baleines, essayons d'en finir avec l'ours nageur...

    A un moment, lumière intéressante plus ou moins dans la direction du soleil

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    Mais notre ours est trop "à gauche"... ce serait bien qu'il se balade dans cette lumière non ??

    mais il nage toujours

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    s'approche de la zone intéressante

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    et émerge... trop à droite ! zut !

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    L'émersion est de courte durée (quand je vous dis qu'il est accro à la natation cet ours !)

    Les (més)aventures de l'ours nageur

    et toujours le nez au vent !

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    mais le "vent" l'approche de plus en plus de nous (sans que ça le déconcentre)

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    et on se retrouve aux 1eres loges pour la sortie de bain, sans qu'il nous accorde le moindre intérêt

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    et j'ai toute une série où je ne sais pas trop ce que j'ai merdouillé mais il me manque systématiquement le bas de l'ours !

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    essorage... un de plus (mais toujours pas de séchage)

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    mais il replonge

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    Tout à coup, petit passage brouillardeux

    champ de vision à gauche... notre ours nageur

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    champ de vision à droite

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    what!!!??? mais c'est un phoque ça !!

    le brouillard se lève un peu et je confirme... un phoque à capuchon même !

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    J'essaie de repérer ce que fait mon ours... mais impossible de le retrouver entre les plaques de glace (et peut-être qu'il est passé en apnée ou qu'il a juste la truffe qui sort de l'eau)...

    alors que tout le monde est focalisé (au propre et figuré) sur le phoque, je crois que j'ai été la seule à repérer le début de l'attaque

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    Bon, je ne suis pas un ours polaire mais il n'avait aucune chance cet ours, vu à quelle distance il a entamé son attaque... le phoque a disparu avant même qu'il ait atteint une distance raisonnable !! faut pas s'étonner qu'il soit maigre cet ours ! (et mouillé ça n'arrange rien !)

     

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    parti !  a pu !

    Les (més)aventures de l'ours nageur

    il ne lui reste qu'à le constater ! l'air penaud

    Les (més)aventures de l'ours nageur

     

    je dois vous laisser.... y a une aurore

     


    3 commentaires
  • Une petite pause dans l'ours nageur, pour en revenir aux baleines... et, allez, c'est décidé : cette fois, on en verra le bout !

    un peu de natation (presque synchronisée) 

    Revenons-en aux baleines

     

    Revenons-en aux baleines

     

    une illustration de la distance à la baleine

     

    Revenons-en aux baleines

     

     

    avant qu'elle ne poursuive son chemin

    Revenons-en aux baleines

     

    et ne replonge

    Revenons-en aux baleines

     

    ça grouille toujours d'oiseaux

    Revenons-en aux baleines

     

     

    Revenons-en aux baleines

     

     

    Revenons-en aux baleines

     

     

    Revenons-en aux baleines

     

     

    Revenons-en aux baleines

     

     

    Revenons-en aux baleines

     

     

    nageoire de baleine couverte de balanes wink2

    Revenons-en aux baleines

     

    Revenons-en aux baleines

     

    celle-là, elles en a même sur la nageoire dorsale... ça doit être un signe de vieillesse !

    Revenons-en aux baleines

     

     

    Revenons-en aux baleines

     

     

    Revenons-en aux baleines

     

    Revenons-en aux baleines

     

    triplet gagnant

    Revenons-en aux baleines

     

     

    Revenons-en aux baleines

     

    Revenons-en aux baleines

     

    La couleur ocre sous la nageoire caudale est apparemment due à des bestioles qui développent une petite colonie qui ne survit que dans les eaux froides arctiques... si on en croît le guide, ça peut représenter plusieurs kg ! fichtre !

    Revenons-en aux baleines

     

    Revenons-en aux baleines

     

    Revenons-en aux baleines

     

    Mais le temps change, la visibilité se réduit... il est temps de dire au revoir à nos amies les baleines et partir vers de nouvelles aventures...

    Revenons-en aux baleines

     

    Vous voyez... on en est venu à bout ! yes


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique