• Bon... le temps passe et on n'avance pas beaucoup dans le récit du voyage... donc je zappe la "fin" de l'ours du 7 août, on peut toujours espérer qu'un jour j'aie l'occasion de m'y remettre mais faut pas se faire trop d'illusions, et je passe directement au 8 août.

    Ce matin-là, je dormais comme un ange quand j'entends taper à la porte du voisin et aussi vite à ma porte "ISBJØRN!!", la porte s'ouvre... ça, c'est du service : non seulement on a droit à un réveil individuel mais en plus on vérifie qu'on est vraiment réveillé (et si ça n'a pas marché, ils viennent vous secouer dans votre couchette !). L'histoire montrera qu'il était environ 5h45. Le temps de rebrancher le cerveau sur ON, analyser l'information, enfiler des vêtements suffisamment chauds (on ne sait jamais combien de temps ça peut durer) et je fonce sur le pont en essayant d'arriver vite mais sans courir... faudrait pas non plus l'effrayer notre ours.

    J'essaie d'un oeil de repérer l'ours et du bras droit d'attraper mon matos, resté dans un coin "safe" sur le pont...où est mon télé... où est l'ours ? 

    ah! en fait, je vois un gros popotin frôler la coque du bateau... oublie le télé Sophie, c'est un ours au grand angle !

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    J'essaie de me faufiler jusqu'à la proue et de voir la bestiole qui est en fait juste en dessous de nous... pas simple... c'est plus facile en fait quand l'ours est un peu plus loin... mais bon ! on ne va quand même pas se plaindre du changement de perspective

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    mais regardez-moi ce gros bébé !

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    gros bébé qui n'a qu'une envie

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

     

    goûter le bateau !

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

    et même le lécher !!!!

    Mais finalement, c'est pas si bon que ça en a l'air

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

    c'est en regardant les photos que je me suis rendue compte qu'on voyait le reflet de sa tête dans la glace mouillée he

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Il a fait plusieurs aller-retour entre babord et la proue

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

    pas bien décidé... difficile de choisir ce qui était le plus intéressant

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Moi, évidemment, à la recherche du point le plus bas comme souvent, j'ai fini allongée à plat ventre sur le pont,  l'objectif faufilé à travers un des "trous" sur le côté de la coque (aucune idée du nom)

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    De plus en plus près... hmmmm... il est peut-être tant de se reculer un peu

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

    Meuh non... je parlais de moi... pas de toi !

    Récit de voyage... reprenons au 8 août

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  • C'était le but initial de la sortie d'hier avec la Batmobile... Malheureusement, la réunion que nous avions avec le club photo a un peu trop traîner et j'ai loupé le coucher de soleil en lui-même et quand j'ai enfin réussi à trouver un renne euh bah non... aucun renne, mais un renard mais on ne va pas jouer les difficiles quand même ! winktongue... c'était une demi-heure après le coucher de soleil proprement dit, et du coup on ne peut pas dire qu'on était ébloui par la lumière... il a donc fallu repousser le matos dans ses retranchements: ouverture maximum f/4, ISO 8000 (rien que ça !!) et même 10 000 à un moment pour essayer de conserver un temps d'expo pas trop long... mais même comme ça il a fallu faire avec du 1/250s, ce qui n'était pas gagné avec un renard qui bouge tout le temps... Pour une fois, j'espérais qu'il se couche quelque part et se tape un roupillon... mais non !

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

     

    ce regard ! money

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    après avoir trifouillé dans ce coin sans vraiment se soucier de moi, il a poursuivi sa ronde du soir en courant sur la route piste. J'ai misé sur la théorie que c'était vraiment une ronde et qui dit ronde dit qu'il devait revenir par là. Je me suis donc posée et j'ai patiemment attendu et ça n'a en fait pas pris beaucoup de temps avant qu'il repointe le bout de son museau, côté mer cette fois

    Un renne dans le coucher de soleil

     

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Le bonheur est dans le pré

    Un renne dans le coucher de soleil

     

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Là, il m'est passé devant le nez mais j'ai pas eu le temps de faire une mise au point correcte

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    puis il est reparti d'où il était venu, toujours au pas de course

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    J'ai alors pu me concentrer sur l'ambiance post-coucher de soleil

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    et mon jeu favori de cette année : un panorama au 400 mm (qui fait la bagatelle de 33000 et quelques pixels dans la longueur dans la version non comprimée... fichtre ! oh)

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    et tant que j'y suis 2 photos de la veille prises de la maison

    Un renne dans le coucher de soleil

     

    Un renne dans le coucher de soleil

     


    3 commentaires
  • Mon quotidien ne m'aide pas à avancer dans le compte-rendu de l'expédition, mais je ne vais pas me plaindre non plus de commencer la journée avec un

    Journée riche en surprises

    Journée riche en surprises

     

    Journée riche en surprises

     

    Journée riche en surprises

     

    Journée riche en surprises

    Je crois que j'ai retrouvé "the arctic devil" que j'avais rencontré en promenade l'an passé à peu près à la même époque

    Journée riche en surprises

     

    Journée riche en surprises

    un peu bégueule, non ?

    Journée riche en surprises

     

    Ensuite, après le travail, j'ai eu le droit de voir 3... ours !! et de chez moi ! eh oui madame (et monsieur !)

    certes, les photos sont pitoyables mais les bestiaux étaient de l'autre côté du fjord et plus loin vers l'ouest, vers Revneset... donc même avec le 400 mm + l'extender 1,4x + le boîtier croppé et un méga-recadrage serré on a du mal à croire que ce sont des ours mais vous savez bien que je ne vous mentirais pas !

    Journée riche en surprises

    là, on dirait qu'il y en a 2 mais...

     

    Journée riche en surprises

     

    Journée riche en surprises

    ah là vous voyez qu'il y en a 3... une maman et 2 petits

    Journée riche en surprises

     

    Journée riche en surprises

     

    Journée riche en surprises

     

    La petite famille a créé un peu d'ambiance... d'abord ils étaient dans le coin de Carolinedalen où des chercheurs étudiaient un glissement de terrain qui a eu lieu l'an passé... le gouverneur les a évacués en hélico (les chercheurs, pas les ours)

    ensuite ils se sont rapprochés de la ville et apparemment le gouverneur a pris la décision en fin de journée de les faire déménager en hélico (je veux d'utiliser l'hélico pour les inciter à déménager)

    Ce matin quelqu'un les a observés se nourrissant sur un cadavre de renne.

    Vous pensez bien que ça a animé la journée !


    1 commentaire
  • Revenons aux choses sérieuses après ces instants d'égarement liés à la vie locale... Je reprends le reportage spécial ours n°4 du 7 août dans la banquise quelque part entre Kong Karls Land et Kvitøya

    Cet ours avait l'air d'avoir soif... semblait vouloir lécher la neige ou se demander s'il ne pouvait pas boire l'eau autour de son radeau de glace... peut-être une relation de cause à effet avec l'état de son arrière-train

    Revenons à notre ours du 7 août

     

     

    Tout est bon pour se sentir mieux... pourquoi pas une séance de yoga

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    ou un bon stretching jusqu'à la pointe du museau

    Revenons à notre ours du 7 août

     

     

    C'est épuisant la vie d'ours

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    Revenons à notre ours du 7 août

     

     

    Ambiance spa

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    étirement jusqu'à la pointe des oreilles

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    Revenons à notre ours du 7 août

    avant de s'éloigner, fier de son show

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    et disparaître dans le brouillard

     

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    Le staff est satisfait de cette première phase

    Revenons à notre ours du 7 août

     

    Il est 10h40, le show a duré environ 1h10 si je me fie àl'heure des photos. La décision est prise de ne rien faire... attendons de voir ce qui se passe... et vite ! profitons de l'occas pour vider les cartes mémoires et changer/charger les batteries... Il vaut mieux toujours être prêt !

    Juste une petite photo de la glace en chemin

    Revenons à notre ours du 7 août

     

     

    ... à suivre...


    3 commentaires
  • Hier matin, après avoir observé la visite du ch'ti renard, j'aperçois un groupe de taches blanches dans le fjord... bélugas !!! 

    Ni une, ni 2, j'emballe le matos, je prends mes cliques et mes claques, je fonce jusqu'au bord de fjord et j'arrive... trop tard !

    A la chasse à...

    On les devine sur la gauche du zodiac... loin loin de moi

    Les bélugas ont déjà bien traversé le fjord et se rapprochent de l'autre rive... qui sait ? il y a de bonnes chances qu'ils finissent par faire le tour du fjord et repasser par là.

     

    Que faire en attendant ? Et pourquoi pas photographier les sternes arctiques ? J'ai été en dessous de tout cette année, côté sterne. Je n'ai pris presque aucune photo... et en voilà une qui fait du vol stationnaire par intermittence... allez ! vivons dangereusement ! Suivre un oiseau avec un 400 mm + extender 1,4, le toutà main levée, c'est pas gagné mais soyons fous !

    A la chasse à...

     

    Très acrobatique par moments

    A la chasse à...

     

    Comme un ange... avec du rouge à lèvres winktongue

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

     

    Là, j'ai eu comme un problème de cadrage... elle semble tomber sur le bord de la photo ! ou tenir par la pointe du bec... oh

    A la chasse à...

     

    Tentative avec un temps de pause plus long histoire d'essayer d'obtenir un peu de "mouvement" dans les ailes... c'était presque ça... à retravailler mais ma sterne a disparu une fois les réglages au point... une autre fois peut-être avec une sterne plus proche

    A la chasse à...

     

    et les sternes, c'est pas ce qui manquait... toute une congrégation !

    A la chasse à...

     

    et aussi de jeunes bécasseaux violets... intéressant parce qu'ils n'ont pas encore été marqués ceux-là... sinon c'est presque impossible d'en trouver un qui ne soit pas bagué

    A la chasse à...

     

    J'ai ensuite entrepris d'observer le manège d'un parent sterne nourrissant son grand petit... avec de longues périodes d'attente qui m'ont permis d'assister de près à quelque chose que j'avais vu de très loin : toutes les sternes qui s'envolent en même temps pour faire un tour avant de se reposer quand un goéland ou un labbe s'approchent

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

     

     

     

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

    Là aussi, je pense qu'il y a du potentiel... et un projet pour l'été prochain si je n'y parviens pas cette année

     

    Mais à force de patience, j'ai fini par réussi à immortaliser quelques instants de la relation parent-enfants même si les rencontres étaient généralement du genre courtes mais brèves wink2

     

    A la chasse à...

     

    passation du copépode

    A la chasse à...

     

    Un peu plus tard, moins de succès avec un petit poisson qui n'avait pas l'ai au goût de cet enfant gâté

    A la chasse à...

     

    Avec un recadrage très très serré et excessif, on lui voit même l'oeil au poisson wink2

    A la chasse à...

     

    Là, l'enfant gâté a l'air limite choqué et semble me prendre à témoin...

    du genre "t'as vu ce qu'il m'a ramené là !"

    A la chasse à...

     

    Puisque c'est ainsi, le parent repart vexé avec son poisson

    A la chasse à...

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    A la chasse à...

     

    Nouvelle tentative un peu plus tard.... mauvaise synchronisation : le chiard a fermé le bec juste au moment du lâché de copépode

    A la chasse à...

     

    Juste à côté, un autre jeune... encore plus jeune

    A la chasse à...

     

    comme une secte...

    A la chasse à...

     

    de l'autre côté du fjord, grosse activité... un nouveau dimanche de ramassage des poubelles... sans moi cette fois

    A la chasse à...

     

    J'ai aussi vu passer une famille de plongeons catmarins... ça veut dire que fiston peut voler maintenant (ils étaient plus dans la vallée avant)

    A la chasse à...

     

    et un guillemot à miroir mais je ne sais jamais si c'est un adulte en tenue d'hiver ou un jeune

    A la chasse à...

    Je vais enquêter

     

     

    ... ah ! j'oubliais... les bélugas ne sont jamais revenus no

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique