• Je vous l'avais promis, le voici... Le phoque barbu, repéré hier matin sur la webcam placée au port... comme quoi c'est très utile les webcams ! yes

    Faut avouer que l'image n'est pas d'une qualité suffisante, mais quand on sait ce qu'on cherche et qu'on peut potentiellement trouver, ça aide beaucoup... des plaques de glace, c'est un bon support pour un phoque barbu fainéant !

    J'illustre avec une copie d'écran d'une photo prise plus tard où on voit le phoque : sur le bord gauche de la plaque de glace à droite de l'image et Sophie, allongée de tout son long sur le rivage, en dessous des 3 personnes sur le bord de la route (les 2 autres traces sombres ce sont des ombres)

    Portrait de phoque

     

     

    Portrait de phoque

     

     

     

     

     

    Portrait de phoque

     

     

    Portrait de phoque

     

    Il dérivait et la plaque tournait un peu par moments, donc ça changeait automatiquement l'angle sous lequel était vu le phoque et l'arrière plan... pratique

    Portrait de phoque

     

    Portrait de phoque

     

    Sauf que l'arrière-plan a fini par ne plus du tout être bien

    Portrait de phoque

     beaucoup trop urbain !

     

    J'ai donc dû me repositionner à 2 reprises... la 2e fois, j'ai voulu me donner de la marge et anticiper la dérive... sauf que le phoque n'a pas dérivé "au large" de moi mais vers moi ! oh Je me suis donc retrouvée très très près, trop même et je n'osais plus bouger pour ne pas lui faire peur... la marée montait... il a fallu que je prenne le risque de ramper en arrière pour rester au sec, tout en douceur...

    Portrait de phoque

     

    pas de pb pour le phoque qui devait se préparer à pire : des gens descendus bruyamment sur la plage juste à côté de moi en se tenant debout et en parlant bien fort + selfie sur fond de phoque bien sûr... je me suis sentie coupable parce que ça ne leur serait peut-être pas venu à l'idée de venir si près, s'ils ne m'avaient pas vue là... sauf que moi je ne bougeais pas, j'étais écrasée au sol (pas debout dans une position de prédateur) et je ne parlais pas + c'est lui qui a dérivé vers moi

     

    Très agité notre phoque : il réagissait à tous les bruits de voitures qui venaient s'arrêter là, les claquements de portières et les discussions... sans parler des gamins qui jetaient des cailloux dans l'eau à 10 m de là arf

    Portrait de phoque

     

    Mais entre 2 voitures, il redevait zen et profitait de la vie

    Portrait de phoque

     

    Portrait de phoque

    "euh... est-ce que j'ai éteint le gaz ??"

     

    Portrait de phoque

    "j'ai un truc coincé entre les dents..."

     

    Portrait de phoquegrosse fatigue

     

    Portrait de phoque

     

    Portrait de phoque

    stretching de la nuque

    Portrait de phoque

     

     

    Portrait de phoque

    relax !

     

    Portrait de phoque

     

    Portrait de phoque

     

    Portrait de phoque

     

     

    Portrait de phoque

    "je crois que je dois changer de déo"

     

    Portrait de phoque

    "Trump président ?? oh non !"

     

    Portrait

    Portrait de phoque

     

     


    7 commentaires
  • Début en force du long weekend pascal (en Norvège, le jeudi et le vendredi sont fériés, de même que lundi et comme la galerie n'est normalement pas ouverte le weekend et qu'on n'a pas d'expédition qui revient ou qui part, je me retrouve tout à coup avec 5 jours libres)... et déjà plus de 1000 photos en moins de 24h ! ooopss oh

    ça a commencé hier par un petit tour en bord de fjord pour photographier les eiders à tête grise... qui pionçaient... et en plus ils étaient loin.

    Weekend pascal

    Weekend pascal

    Décidée à faire preuve de patience, je me suis installée au bord de l'eau, presque confortablement et j'ai attendu, attendu, attendu qu'ils daignent se réveiller. Ce qui a fini par arriver cool et en plus, ils se sont bien approchés... j'avais fini par faire partie du paysage yes

     

    Weekend pascal

    mais là, que se mettent-ils à faire ? pêcher ! et moi qui voulais des gros plans de leur belle tête, j'ai eu droit à une collection de postérieurs pointant vers le ciel oh

    Weekend pascal

    et je peux vous assurer que tout ce petit monde passait plus de temps sous l'eau qu'au dessus !

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    et quand ils ont enfin montré des signes qu'ils commençaient à se lasser de leurs ablutions, 2 personnes se sont approchées en parlant bien fort et mes eiders se sont gentiment éloignés ouch

     

    Au même moment, j'ai aperçu ce qui m'a semblé être une mouette rieuse, très loin... et alors que je tentais une approche pour immortaliser l'instant (les mouettes rieuses sont assez rares ici même si on a des apparitions presque chaque année d'un ou 2 individus)... mais mes "touristes" l'ont aussi effrayée avant que je n'arrive à une distance raisonnable. Après moultes recherches, j'ai fini par remettre la main dessus mais elle n'était pas coopérative

    Weekend pascal

    Super loin, et encore j'ai recadré !

     

    Weekend pascal

     

    avec un recadrage désespéré

    Weekend pascal

    et un goéland bourgmestre... plus coopératif, lui

    Weekend pascal

    Je suis ensuite rentrée à la maison pour traiter tout ça mais assez vite j'ai reçu un message me demandant si j'étais dehors à photographier le soleil rouge... comment résister ? Il a fallu que je ressorte !

    Mais pas du tout facile à photographier ce soleil couchant très rouge... et il y avait une espèce de brumasse étrange, sans doute responsable de l'intensité de la couleur rouge d'ailleurs... donc le résultat n'est pas du tout à la hauteur du vécu

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

     

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    Alors que je m'apprêtais à plier bagages, j'aperçois un lagopède en vol qui se pose un peu plus haut... comment résister ? j'attaque donc une ascension scabreuse et essaie de me positionner de sorte à ce que la perdrix soit entre le soleil couchant et moi et de préférence derrière une plaque de glace qui reflète les couleurs du ciel... ça n'a pas été simple, je peux vous le dire et je ne suis pas arrivée exactement à ce que je voulais... mais pas loin

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    A un moment, elle s'est approchée tellement près que je ne pouvais plus rien faire et j'ai voulu faire un repli stratégique en douceur, sauf que j'ai comme qui dirait perdu le contrôle sur ma plaque de glace (les crampons sous les chaussures, ça n'aide pas trop quand on est assis/couché par terre)... du coup, je lui ai fait peur et elle s'est envolé ailleurs

    Sauf que je suis retombée dessus sur le chemin (détourné) du retour et là, c'était plus facile de me positionner pour avoir le soleil couchant en arrière-plan (le soleil était couché mais on avait encore les couleurs)

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal

     

    Weekend pascal`

     

    Weekend pascal

     

    et aujourd'hui, la matinée a été occupée avec un phoque barbu dans le viseur... je vous garde ça pour demain... alors que le plan pour ce soir est de retourner voir les eiders au moment de la marée basse puisque ça a l'air d'être le moment où ils s'approchent du rivage et ensuite, quelque chose dans le soleil couchant... des rennes peut-être cette fois ?

     


    3 commentaires
  • Et comment le sait-on ici ?

    Ce ne sont certainement pas les jonquilles (encore qu'elles fleurissent au supermarché à l'approche de Pâques)

    ce ne sont pas franchement les températures : bien qu'en hausse, on ne peut pas dire qu'on transpire

    Non, ce qui nous montre que c'est le printemps, c'est l'arrivée des eiders à tête grise. Quand ils arrivent, ils jouent les difficiles et gardent leur distance donc il a fallu taper sur du lourd pour essayer d'immortaliser l'instant : 400 mm + extender x1,4 + boîtier avec un crop facteur de 1,6... ça nous donne l'équivalent d'un 900 mm (pour le grossissement, pas la qualité !) et il fallait bien ça vu la distance qui nous séparait.

    Mais la preuve est là : 7 individus, 3 mâles + 4 femelles

    C'est le printemps !

     

    C'est le printemps !

     

    C'est le printemps !

     

    C'est le printemps !

     

    C'est le printemps !

    Pour ceux qui ne savent pas, les photos sont meilleures en cliquant dessus... la présentation par défaut est toujours floue, allez savoir pourquoi.

     

    De jolis mirages aussi,

    très étrange cette photo et je vous assure que je n'ai rien trifouillé, j'ai juste légèrement changé le cadrage.... pas un souffle... une mer d'huile. Polarsyssel qui rentre à la niche derrière un groupe de guillemots à miroirs.

    C'est le printemps !

     

    C'est le printemps !

     

    C'est là que je les ai repérés pour la 1ere fois mes eiders à tête grises, mélangés à des eiders communs... méritant, non ?

    C'est le printemps !

     

    un eider commun, justement

    C'est le printemps !

     

    et le même en vol

    C'est le printemps !

     

    Je reprends les mirages

    C'est le printemps !

     

    Noorderlicht qui revient de sa première croisière

    C'est le printemps !

     

    Noorderlicht et les eiders à tête grise

    C'est le printemps !

     

    C'est le printemps !

     


    5 commentaires
  • Dimanche, nouvelle petite promenade dans les environs. Température en hausse... dans les -12°C... suffisant pour se risquer à une petite randonnée plus légèrement vêtue et avec un peu plus de dénivelé, mais pas trop non plus ! Il faut s'économiser ! wink2 

    Mauvais calcul... j'ai choisi le mauvais moment par rapport à l'orientation du flanc de montagne et je n'ai donc pas été beaucoup gênée par le soleil. Ce n'est qu'en arrivant à mon "objectif" que j'ai réussi à profiter de quelques rayons d'un soleil qui commençait à se voiler (quelques heures après, il neigeotait).

    Phoque du dimanche

     

    Les 3 là étaient plus courageux que moi mais d'un autre côté, moi, je suis venue depuis la ville à pied, eux sont venus en voiture jusqu'au pied de la "montagne"

    Phoque du dimanche

     

     

    Ensuite, traditionnel petit tour vers le bord de fjord et le "port de plaisance"... jusqu'à ce que je tombe sur le tout aussi traditionnel phoque barbu qui avait l'air de se la couler douce

    Phoque du dimanche

    Malheureusement, je n'avais pas eu le courage de prendre mon bon appareil, trop lourd... et de toute façon, si j'avais pris le bon appareil je n'aurais pas eu le bon objectif. En misant du matos plus light, je pouvais me permettre 2 objectifs légers mais c'est clair que la qualité s'en ressent. C'est frustrant mais d'un autre côté, ça justifie l'achat de matériel plus performant et beaucoup plus coûteux : non ! il n'y a pas de miracle !

    Phoque du dimanche

     

    Phoque du dimanche

     

    Phoque du dimanche

     

    Phoque du dimanche

     

    Beaucoup de jonglage pour essayer de prendre des photos sans trace d'activité humaine trop évidente, mais par moments, ça a raté

    Phoque du dimanche

     

    Phoque du dimanche

     

    Mes expé photos en bonne compagnie m'ont appris à tourner autour du sujet à la recherche de la meilleure lumière, meilleur premier plan/arrière plan... je ne me suis donc pas privée de faire le tour du sujet

    Phoque du dimanche

     

     

    Phoque du dimanche

     

    Phoque du dimanche

     

    extension de la nuque

    Phoque du dimanche

     

    puis de la papatte... jusqu'au bout des griffes

    Phoque du dimanche

     

    et un gros bâillement... tant d'efforts, c'est clairement épuisant

    Phoque du dimanche

     

    Quelques essais en contre-jour mais la qualité de l'appareil (ou plutôt l'absence de qualité de l'appareil) se fait d'autant plus ressentir

    Phoque du dimanche

     

    Phoque du dimanche

     

    Phoque du dimanche

     

    Et finalement, je l'ai laissé à sa séance de stretching

    Phoque du dimanche

     

     


    1 commentaire
  • Sophie se lance dans le "documentaire animalier" winktongue

    Hier, j'avais un renne en contrebas de ma fenêtre, roulé en boule pour se protéger du vent jusqu'à ce qu'un débile avec un chien le dérange. J'avais mon bébé (mon 400 mm) à la main et dans un élan (ah ah !) de folie, j'ai filmé un peu. Filmer, c'est pas mon truc mais ça change... et je me suis dit que l'appareil (crop factor 1.6) et l'objectif s'en sortait bien, il n'était pas tout près mon renne et il commençait à faire un peu sombre... Qui sait ? si l'occasion se présente, je pourrais peut-être filmer un peu un ours au lieu de faire un timelapse basé sur 2000 photos oh

    Cliquez sur les liens pour voir les courtes vidéos. Elles sont toutes filmées de chez moi, une avec la fenêtre ouverte, les 2 autres à travers la fenêtre... la preuve c'est que vous entendez les infos en norvégien winktongue

    https://vimeo.com/209603042

    https://vimeo.com/209603987

    https://vimeo.com/209603359

    J'ai un peu de mal à  garder les 3 kg d'objectif+ appareil immobiles mais c'est plus vivant ! wink2

     

    Et en version photo... plus statique et plus reposant :

    Documentaire animalier

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique