• C'est incroyable comme l'organisme s'habitue... et s'habitue vite !

    Je me souviens des premières fraîcheurs cet automne avec le 1er -15 saisissant mais qui avait rendu les -10 ultérieurs "chauds" par comparaison, puis le -20 qui a rendu le -15 chaud par comparaison, et dernièrement, le passage à -28 qui fait que maintenant même -20 ça parait chaud... Enfin, précisons que ça , c'est quand il n'y a pas de vent parce qu'avec du vent, dès -10 on sent bien que le fond de l'air est frais !

    Ça marche aussi pour les températures intérieures : ayant enfin réussi à faire fonctionner le petit radiateur électrique de ma chambre que je n'avais jamais utilisé, et l'ayant laissé chauffer non stop toute la journée, j'ai fini par atteindre 18 dans le "salon" qui paraît caniculaire après le 13,7 d'hier soir. La facture d'électricité risque aussi d'être caniculaire si je continue à utiliser le radiateur électrique (au prix exorbitant du kWh ici, il vaut mieux essayer de se contenter du chauffage municipal à l'eau chaude)... je vais donc vivre dangereusement et éteindre mon radiateur cette nuit et voir si la température s'est à peu près maintenue... il fallait peut-être simplement réchauffer les murs qui avaient bien absorbés les -25/-28. Espérons !

    D'ailleurs, à propos de coût de la vie, voici la réflexion du jour : j'ai réalisé qu'il fallait que je travaille 23 minutes pour payer 1 kg de clémentines... je vous laisse faire les calculs en ce qui vous concerne ;-)

    Et là, je dois m'interrompre parce que je viens de tomber sur un scoop juste paru sur le site de svalbardposten!!!!

    un touriste s'est aventuré sur la glace du fjord samedi et est passé au travers (bien évidemment !)...

    et il était de quelle nationalité le touriste ???

    ...

    je vous le donne en 1000 ?

    ...

    français !!!!!

    Mann gjennom isen

    Heureusement quelqu'un qui était allé voir la glace l'a aperçu de sa voiture, a essayé de l'avertir du danger potentiel en klaxonnant mais le touriste n'a pas entendu, mais après être passé à travers la glace comme prévu, il a réussi à remonter sur la glace et regagner la berge tout seul. L'observateur l'a récupéré et raccompagné à Nybyen où il était logé. Avec les -20 et quelques ce matin-là, il aurait pu nous faire vite fait une bonne hypothermie !

    encore du grand n'importe quoi !!! frown

     

     


    2 commentaires
  • Alors que la température extérieure remonte nettement (il ne fait plus que -17°C), la température intérieure, elle ne fait que descendre : 13,7°C ce soir dans le "salon", 9,5°C au niveau du sol dans ma chambre et dans la cuisine je n'ose pas mesurer. Dans les placards, il fait encore plus froid et l'huile d'olive a commencé à s'épaissir et à blanchir.

    Certes, il y a du vent mais je n'ai jamais eu une température si basse par le passé, même par -17 et du vent... alors pourquoi ça merdoie subitement ??? mystère !!

    Il fait aussi froid à la boutique... suffisamment pour que les clients venant de l'extérieur, bien emmitouflés, m'en fassent la remarque... donc imaginez pour moi qui suis restée plantée toute la journée avec pas grand chose à faire frown. J'étais toute contente qu'on ait une soirée supplémentaire avec la Croix Rouge (thème météorologie... ça tombe bien) aujourd'hui pour pouvoir être au chaud pendant 1h30 wink2 Je n'ai juste pas de chance que les endroits qui me concernent soient tous 2 concernés (puissant comme phrase) : les gens à qui j'ai demandé arrivent à avoir une température normale chez eux.

    Le conseil municipal a informé que du charbon humide et mélangé à de la neige avait été utilisé, ce qui a entraîné un fonctionnement instable de la centrale et des coupures de courant hier en soirée et pendant la nuit... je ne les ai pas vues, par contre j'ai vécu en live celle de lundi 16h45 alors que je surveillais un examen à UNIS ... ça n'a duré que 5 minutes mais ça a mis de l'ambiance wink2 (n'est-ce pas Natalie...). Quelqu'un est parti chercher des frontales, mais heureusement le courant est revenu avant qu'il n'y soit parvenu. Moi, j'ai fait la fière avec la fonction lampe de poche de mon smartphone... c'est pas le vieux Nokia qui m'aurait aidé wink2

    En tout cas, j'aimerais bien savoir si je dois juste être résignée et patiente, et que le problème va se résoudre tout seul ou si je dois investir dans un radiateur électrique (s'il y en a encore à vendre) ou faire venir un plombier : les radiateurs sont chauds mais sont-ils aussi chauds qu'ils devraient l'être ???

     

    A part ça, il faut bien que je vous trouve une petite illustration... alors voici une photo prise lors de l'arrivée en avion d'une employée de Spitsbergen Travel... c'est toujours une bonne idée de choisir une place fenêtre quand on va à Svalbard (pour être précis : côté droit à l'aller = F, côté gauche au retour = Awink2)

    photo Anita Paust

     

     

     


    votre commentaire
  • La journée d'hier a été riche en photo... après la balade dans la lumière bleue dont vous avez vu le résultat hier, je n'ai pas résisté à photographier la lune au dessus de Hiorthfjellet, puis la ville au clair de lune avec un panache au dessus de Sukkertoppen à cause du vent qui déplaçait la neige...

    En bref

    (vous avez repéré la ceinture d'Orion à droite de Sukkertoppen ??)

    et finalement, une petite aurore boréale pour bien finir la journée.

    Comme ce soir, l'entrainement avec la Croix Rouge a pris plus de temps que d'habitude je n'ai pas eu le temps de traiter les photos... en voici juste une en avant goût. Pas prise au hasard : c'est rare que j'ai autant de rouge sur les photos d'aurores... et ce, malgré le clair de lune.

    En bref

    Et qu'est-ce qu'on a fait ce soir avec la Croix Rouge ??? C'était la partie pratique du sauvetage lors d'une avalanche avec 4 postes :

    - recherche grossière non méthodique d'objets en surface pouvant indiquer la présence d'une victime, puis recherche plus méthodique toujours en surface, puis recherche avec sonde à plusieurs personnes en ligne

    - recherche avec ARVA pour localiser la/les victimes + tester la sensation qu'on a quand on "tombe" sur une personne avec la sonde

    - creuser de façon organisée pour dégager la victime : clairement le poste le plus épuisant où on se prend une bonne suée + on finit couvert de neige à cause de ceux qui creusent devant soi et vous balance la neige dessus... en plus ils avaient choisi un coin avec de la neige super dure et limite glacée

    - évaluer les risques sur le terrain pour choisir le chemin le plus sûr et/ou éviter les pièges, notamment mesurer la pente, faire une coupe dans la neige pour tester la stabilité

    Le tout avec un temps splendide, un clair de lune merveilleux, une température qui est repassée au dessus de -15° et pas trop de vent... et comme récompense pour tous nos efforts, une belle aurore boréale qu'on a bien pu apprécier parce qu'on était assez loin des lumières parasites, en dessous de la réserve mondiale de graines.

    et malheureusement aucune photo parce qu'on n'était pas là pour ça... non plus...  frown

     

    ...à suivre pour les photos d'aurores d'hier


    votre commentaire
  • Après plusieurs semaines de préparation (ou plusieurs séances de préparation parce qu'avec une séance par semaine, ça ne fait finalement pas beaucoup), "notre" soirée irlandaise à Kroa avait lieu hier soir.

    Initialement, c'était prévu pour ce soir parce que les 4 musiciens et 7 danseuses de Tønsberg arrivaient avec le vol de Norwegian hier en début d'après-midi... Il est en général prudent de prévoir une journée de marge en cas de retard/annulation du vol, et les danseuses de Tønsberg ont dû se lever à 4h du mat avant de se taper 2h de route pour décoller de Gardermoen, l'aéroport d'Oslo, à 9h50... Malheureusement, si on maintenait la soirée ce soir, ça rentrait en collision avec une soirée "traditionnelle", celle de la dégustation du lutefisk par le WIFAL (World International Female Arctic Lutefisklag)... réservée aux dames donc... Le lutefisk, si vous ne savez pas ce que c'est, ne demandez pas... en fait, vous ne voulez pas savoir !

    Ma photo

    Il a donc fallu prendre le risque d'avancer d'une journée... Beaucoup de stress donc (surtout pour les organisateurs) mais tout s'est bien passé : un grand froid sec avec du vent dans une limite raisonnable pose moins de problème que des températures autour de 0 et de la pluie qui gèle au sol. Autre stress : comme c'était une 1ère, on ne savait pas quel serait le répondant côté public, même si personnellement je n'étais pas inquiète. Donc les billets d'entrée se sont très peu vendus jusqu'aux derniers jours, après parution d'une annonce dans Svalbardposten et mercredi, tous les billets étaient vendus et un trafic a commencé sur facebook entre ceux qui avaient un billet mais finalement ne pouvaient pas venir et ceux qui pouvaient venir mais n'avaient pas de billets.

    Irsk aften (oui, faut tourner la tête)

    Ceux qui connaissent Kroa ne seront pas surpris d'apprendre qu'on s'est senti un peu à l'étroit avec 130 ou 150 spectateurs, 4 musiciens et... 24 danseuses ! rien que ça !!!

    et voilà à quoi ressemble la "troupe"... avec nos costumes (bleus) cousus par nos soins (et de nombreuses heures de "dugnad") l'an passé et par les couturières de Barentsburg pour les nouvelles venues à l'automne 2014. Les rouges, ce sont ceux (les costumes ou celles les danseuses) de Tønsberg. On a d'autres costumes d'un goût plus ou moins douteux et surtout beaucoup plus courts... pour bien montrer nos jambes quand on enchaine tous nos petits pas, plus ou moins maitrisés.

    Pour la dernière danse, celles qui voulaient dansaient sur les tables... je ne mettais pas manifestée, prudente, mais dans le feu de l'action et invitée par des gens que je connaissais à danser sur leur table, je me suis prêtée au jeu... et ça s'est bien passé... le 3 premières secondes mais dès qu'il a fallu que je "saute" sur place, je me suis décalqué la tête dans le plafond... je savais bien au fond de moi qu'il y avait une bonne raison pour rester sur le plancher des vaches des rennes... sarcastic

    Je me suis aussi pris les pieds dans un micro et j'ai failli m'étaler de tout mon long pendant une danse mais j'ai retrouvé l'équilibre in extremis... plus de peur que de mal. On a fait des boulettes dans certaines danses, mais les spectateurs, passablement imbibés, n'y ont certainement vu que du feu. yes

    A propos de feu, les plus courageuses/inconscientes, ont fait le poireau un flambeau à la main devant la porte pour accueillir les gens, en gros habillées comme si dessus avec quelques sous-couches en laine et bonnet, gants, tour de cou... mais devant les -18 au thermomètre, -30 ressentis à cause du vent, j'ai opté pour un repli stratégique et je suis restée bien au chaud... Les -20°C sans vent d'aujourd'hui donnent, par comparaison, une impression de forte chaleur !

    La journée de demain s'annonce riche en changements... de -20°C quasiment sans vent à 10h, on devrait passer en 6h à -7 avec 12m/s... je crois que je préfère la 1ère combinaison !

    Irsk aften

     

     


    6 commentaires
  • Petit à petit l'oiseau fait son nid (mais c'est pas de saison), et petit à petit Sophie s'équipe (et ça, il n'y a pas de saison).

    Un incontournable, si on en croît la Croix Rouge et autres baroudeurs, la boussole... Parce que, non, on ne peut pas trop compter sur un GPS pour x raisons : batterie qui lâche, problème de contact avec suffisamment de satellites notamment quand on est au fond d'une vallée étroite (pour nous, les satellites sont tous bas sur l'horizon), erreurs de positionnement pendant les aurores boréales... donc, il faut toujours avoir une boussole... même si là aussi il y a x (ou y) raisons pour que la boussole délire...

    Vous allez me dire qu'une boussole, ce n'est pas un gros investissement... et c'est vrai quand on pense aux GPS, au kit avalanche, au téléphone satellite, à la motoneige, à la tente... et j'en passe... mais ce n'est pas non plus si "cheap" quand on suit les conseils d'avoir un modèle avec miroir pour pouvoir faire ses mesures en même temps qu'on vise (et accessoirement mettre ses lentilles ! yes) et une petite vis pour corriger l'erreur de pointage entre le nord magnétique et le nord géographique.

    C'est donc fait... et ça m'a coûté la bagatelle de 430 kr (un peu moins de 50 euros au change de folie actuel).

    Voici la bête... modèle finlandais...

    Et alors là, les problèmes commencent... Il y a bien une notice qui explique comment se servir de l'engin... mais ça, j'ai déjà eu un cours avec la Croix Rouge (et j'ai certainement tout oublié) mais qu'est-ce que je fais de ce qui est à gauche sur la photo... Question de blonde ??? Eh bien, figurez-vous que ça peut paraître évident mais quand j'ai cherché sur le net une photo montrant comment ils avaient installé ça, j'ai trouvé de nombreuses variantes plus ou moins créatives...wink2

    celle où on ne se sert pas du truc en boule

    mais bon... si le truc en boule est là, il doit bien servir à quelque chose et pour moi, c'était évident qu'il se clipse sur le bas de la boussole, comme ça :

    mais que faire du reste :

    comme ça ??

    ou comme ça ??

    BP0413ESS_Suunto_MC2Global_445x260.jpg

    J'ai pour l'instant choisi cette option, en faisant un noeud à l'autre extrémité du cordon de la cordelette.

     

    Et puis, comme toujours, il y a les rebelles he:

    En tout cas, si c'est pas évident, pourquoi ne pas donner la réponse sur la notice... hein ?? oh

     

     

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique