• En tant que membre du club photo local, je suis aussi automatiquement membre de la NSFF, l'association des photographes norvégiens... ou l'association norvégienne des photographes ou ce que vous voulez dans ce goût-là. Et comme tout membre, j'ai été invitée à participer à la première partie du championnat national qui se déroule en 2 parties : la 1ère à l'automne, la 2e au printemps. L'an passé je suis devenue membre trop tard et j'ai tout raté !

     

     

     

     

     

    Il y a plusieurs catégories :

    - thème libre avec 5 sous-catégories : photo papier couleur, photo papier monochrome, projection couleur, projection monochrome, collection de 5 photos papier

    - nature : couleur ou monochrome

    - créatif

    + 2 catégories pour les jeunes de moins de 18 ans et moins de 25 ans (on parle de l'état civil, pas de l'âge mental donc c'est sans espoir pour moi)

    On peut envoyer au total maximum 12 photos, max 3 par catégories (la collection compte comme 1), toutes les photos sont envoyées digitalement et ceux qui participent à la catégorie papier doivent envoyer en plus un tirage papier de leurs photos.

    Pour mon 1er essai, je m'y suis prise au dernier moment... trop tard pour imprimer les photos et les envoyer dans les temps et trop tard pour vous mettre à contribution.

    Les résultats nous sont parvenus partiellement samedi et les derniers ce matin... je vous présente le bilan sachant qu'il y a un classement avec 1 1ere place, 2 2e places et 2 ou 3 3e places dans chaque catégorie, plus des mentions spéciales et celles qui ont simplement été retenues.

    Commençons par le thème libre monochrome :

    Championnat de Norvège

     

    rejetée

     

     

     

     

     

     

    Championnat de Norvègerejetée

     

     

     

     

     

     

    Championnat de Norvègerejetée

     

     

     

     

     

     

     

     

    ça doit vous rappeler des souvenirs celles-là...

    Bilan pas brillant : 3 photos envoyées, 3 rejetées... Bienvenue dans la cour des grands ! frown

     

    Thème libre, couleur :

    Championnat de Norvègerejetée

     

     

     

     

     

     

     

     

    Championnat de Norvègerejetée... sur celle-là j'avais pourtant  bon espoir

     

     

     

     

     

     

     

     

    Championnat de Norvègeretenue.... ENFIN !!!

     

     

     

     

     

     

    Bilan : 3 envoyées, 1 seule retenue

    donc bilan pour le thème libre au total, 1 retenue pour 6 envoyées... pas très brillant !

    Thème créatif, là je ne savais pas du tout où j'allais mais comme je pouvais envoyer 12 photos, j'ai tenté le coup... quand j'ai vu les résultats, j'ai vu que les autres étaient TRES créatifs

    Championnat de Norvègerejetée... je l'aime bien pourtant :-(

     

     

     

     

     

     

     

     

    Championnat de Norvègerejetée

     

     

     

     

     

     

    Championnat de NorvègeBizarrement, celle-ci a été retenue

     

     

     

     

     

     

    donc satisfaite du bilan : 1 retenue pour 3 envoyées mais sans espoir

    Catégorie nature :

    Championnat de Norvègerejetée

     

     

     

     

     

     

     

     

    Championnat de NorvègeRetenue ! happy

     

     

     

     

     

    Championnat de NorvègeRetenue happy

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon bilan : 3 envoyées, 2 retenues

     

    Et au total des 12, ça fait 4 retenues donc 33%... pas si mal quand on voit le niveau de certaines photos.

    Au niveau des stats nationales :

    15 % des photos "nature" et "créatif" ont été "primées" (être retenu, c'est être primé aussi), je suis au-dessus yes. 431 photos soumises en "créatif", 602 en "nature"

    15% des "thème libre" monochrome... là je suis à la ramasse (802 photos soumises)

    20% des "thème libre" couleur..., je suis au-dessus (906...)

    A noter que les% passent à 23 et 24% pour les tirages papier... mieux primées car moins de concurrance

    Donc, pas trop mal pour un 1er essai. smile

    Ceux que ça intéresse peuvent voir les photos primées en cliquant sur les liens ci-dessous

    http://www.nsff.no/cms/index.php?page=sok-landskonkurranser&konk_direkte=3208

    http://www.nsff.no/cms/index.php?page=sok-landskonkurranser&konk_direkte=3207

    http://www.nsff.no/cms/index.php?page=sok-landskonkurranser&konk_direkte=3206

     

     

     


    3 commentaires
  • Après un début de journée un peu au ralenti, le reste s'est écoulé à un rythme intensif, avec un timing serré.

    La 1ere mission de la journée était de profiter de l'intervalle de relative clarté pour monter à Platåfjellet dans le but de :

    1) me bouger mon gris cul parce que j'ai été un peu fainéasse ces derniers temps ou plutôt les concours de circonstances ont fait qu'il n'y a pas eu de Corebar (gym) pour moi depuis 3 semaines + pas de danse irlandaise cette semaine.... ça craint !

    2) prendre des photos (une longue histoire... il y a des "défis" qui circulent sur facebook).

    Malgré les -9,5°C (qui nous semblent chauds grâce au rapide passage à -20 il y a quelques jours) et de la poudreuse accumulée aux endroits stratégiques par les vents furieux qu'on a eu juste après les chutes de neige, je suis donc partie à 11h à l'assaut des 400 m de dénivelés (je sais.. c'est pas bezef) avec un sac de 3 tonnes grâce au fusil, à l'appareil photo, au pied photo, à la thermos, à la lampe frontale... Arrivée au "sommet" bien en sueur après les multiples batailles avec les passages de neige profonde dans les endroits les plus pentus bien sûr (juste histoire de compliquer la chose... du genre, je me creuse une marche mais le temps de placer le 2e pied, le 1er à reculé de 10 cm alors que les marches sont péniblement espacées de 40...), j'installe mon pied photo, je fais les réglages de l'appareil, je me plains de la lumière pas terrible et au moment d'appuyer sur le déclencheur... rien... pas de carte mémoire dans l'appareil... aaaaaaaaaaarggghhhhh ! gourdasse ! !!! Mais bon comme je sais que je suis gourdasse, j'ai toujours au moins une carte mémoire en rab... sauf que... pas aujourd'hui visiblement ! Bref, tout ce poids pour rien. Du coup, le retour à la maison a été un peu plus rapide que prévu, vers 13h10.

    Le temps d'un rapide passage sous la douche, d'avaler une tomate sans goût, un bout de pain et une pomme, me voilà repartie pour de nouvelles aventures : journée portes ouvertes au musée (où j'ai travaillé cet été) avec à 14h l'inauguration de la nouvelle expo temporaire "metopa", une famille d'amphipodes (des puces de mer quoi... on adorait jouer avec sur les plages bretonnes).

    Quelques photos laides et avec des méchants reflets, mais qui se veulent juste illustratives :

    des schémas

    Timing serré

    des photos

    Timing serré

    Papa qui s'agrippe à maman qui garde ses oeufs contre son ventre

    Timing serré

    des dessins

    Timing serré Timing serré

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Timing serré

    Timing serré

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    des blagues

    Timing serré

    des explications (clés de détermination)

    Timing serré

    des échantillons dans des petits flacons

    Timing serré

    Timing serré

    et derrière la loupe

     

    Timing serré

     

    Il y avait aussi une vente de livres et autres à prix promotionnels (ils doivent avoir besoin de place dans les rayonnages). J'ai commencé à collecter tellement d'articles divers et variés qu'il a fallu que je squatte un coin de l'espace boutique pour y accumuler mes acquisitions... et au moment de payer... Houston, nous avons un problème... pas de carte bleue ! Il a donc fallu que je fasse du charme pour laisser dans un coin mon monticule et retourner à la maison chercher ma carte pour ensuite laisser les sacs discretos dans le bureau parce que j'avais d'autres projets après le musée que de porter tout ça chez moi...

    16h15 : direction Svalbard Villmarkssenter, avec une "co-Croix Rouge" rencontrée au musée, pour aller voir l'expo photo "Hvit" (ça veut dire blanc)... il n'y avait que nous 2 donc on a eu droit à du sirop chaud, une visite des lieux, l'expo photo bien sûr et un diaporama avec entre autres des photos d'aurores boréales... et pour finir en beauté, un petit tour au chenil où on nous a montré les 3 chiots qu'ils ont... Et là... trop de bonheur... trop mignons ces ch'tits chiens : je me suis retrouvée à demi-allongée par terre avec les 3 chiots sur les jambes (c'est eux qui ont voulu venir... le 1er je l'ai un peu aidé mais les autres ont juste copié) et ils ont fini par s'endormir. Je serais bien restée plusieurs heures comme ça mais ma "co-Croix Rouge" avait froid (évidemment : en jean par -10, quelle idée) et voulait aller faire les courses à COOP avant la fermeture à 18h...

    Svea, Longyear et Sverdrup (je ne sais pas qui est qui) et Sophie, celle au milieu avec son gilet jaune :

    Et toute la famille regroupée autour de Sophie :

    Photos Bert Våtvik, Svalbard Villmarkssenter (Décidément, encore des photos de moi !!)

     

    Le retour fût donc rapide mais j'ai renoncé à aller faire des courses. Plus motivée à prendre quelques photos pour ne pas avoir l'impression d'avoir porté le pied photo toute la journée pour rien ! Mon "modèle" : les maisons colorées à toits pointus que nous aimons tant ici et les montagnes derrière.

    Timing serré

    Timing serré

    Timing serré

    Après ça, retour au pas de charge à la maison pour avaler un truc (on n'a jamais le temps de manger correctement dans ce pays !) puis ciné à 19h "Still Life", en compagnie de ... 9 autres spectateurs... j'ai l'art de choisir les films que personne ne veut/va voir ! Un film britannique avec une histoire quelque peu morbide puisque c'est un homme dont le boulot est d'essayer de retrouver des proches de gens qui viennent de mourir afin de leur donner un enterrement décent avec quelques présents... à part qu'il n'y arrive jamais et qu'il est toujours le seul à assister à la cérémonie. Charmant, non ?

     

     


    2 commentaires
  • Titre étrange, non ?? et d'ailleurs, est-que ça existe vraiment le mot intranquillité ??

    Apparemment oui... puisque c'est le titre d'un livre "le livre de l'intranquillité" traduit du portugais... A part que pour moi, ça sonne plutôt comme de la mauvaise traduction. En portugais, le livre s'appelle "O Livro do desassosseg"... je ne suis pas à même de juger. En norvégien, "Uroens bok", ce qui veut bien dire le contraire de tranquillité mais qui utilise le mot intranquillité ?? Ne dirait-on pas plutôt agitation ? Enfin, en norvégien, "uro" est un mot tout à fait normal et le titre sonne mieux à mon oreille.

    Bref...

    Situons les choses pour les incultes comme moi. Je ne vais pas me fatiguer et je cite Wikipedia :

    "Le Livre de l'intranquillité (en portugais : O Livro do desassossego por Bernardo Soares) est une œuvre posthume de Fernando Pessoa publiée pour la première fois en 1982. Attribuée par l'auteur à son « semi-hétéronyme » Bernardo Soares, elle constitue un recueil inachevé de réflexions, de pensées, d'aphorismes et de poèmes en prose rédigés de manière inconstante et notés sur des feuilles éparses avec l'indication O Livro do desassossego entre 1913 et 19351. Ouvrage majeur de la littérature du XXe siècle, ce livre est considéré comme le chef-d'œuvre de son auteur.

    "

    Tout un programme... et pour ceux qui veulent en savoir encore plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Livre_de_l%27intranquillit%C3%A9

    Quel rapport avec Longyearbyen et Svalbard ???

    Ce livre a été traduit en norvégien en 1997 par Christian Rugstad et il existe une librairie qui ne vend que ce livre "uroens bokhandel" représentée par Christian Kjelstrup  qui est en visite en ce moment à Longyearbyen... et arpente les rues enneigées avec sa valise (pas en carton... le livre est portugais, mais pas Christian Rugstad winktongue) remplie de livres qu'il vend à toutes les personnes sur lesquelles il arrive à mettre la main... Y compris moi...

    Et loin de regagner notre tranquillité (wink2), une fois le livre acheté, nous voilà aussitôt mitraillé et publié sur la page facebook associée...

    Pour ma part, ça ressemble à ça :

    on ne sait ps trop si c'est une grimace, une tentative de sourire... il a pris au moins 10 photos et c'est celle-là qu'il a publiée ?? je n'ose pas imaginer les autres !!! oh Il prend ainsi tous ces clients en photos. no Il y a des gens bizarres, non ??

    Vous remarquerez l'ours en peluche sur la gauche et sur le "comptoir" mon projet qui touche à sa fin : un pull tunique avec motifs norvégiens (là il est sur l'envers) avec 150 000 fils à arrêter et tellement épais que je ne le mettrai sans doute jamais... mais ça occupe !

    Sa venue était synchronisée avec le début de Kunstpause 2014.... notre pause artistique annuelle au début de la période sombre. Au programme, une nouvelle expo à Galleri Svalbard " couleurs" ainsi que la nouvelle expo "monochrome" du club photo... cette fois-ci j'ai pu assister au vernissage, je suis arrivée un peu en retard et un peu suante malgré les -13 degrés le temps d'aller de la boutique à Nybyen au pas de course. J'ai eu droit à ma coupe de champagne et j'ai constaté avec satisfaction qu'ils ont trouvé de la place pour mes 2 photos et au RDC cette fois... Beaucoup de gens n'atteignent jamais le 1er étage donc j'ai plus de chance de vendre quelque chose.

    Apres le vernissage, c'était café littéraire avec Carl Frode Tiller, interviewé par notre fan de Pessoa, Christian Kjelstrup.

    avec Sophie et son pseudo-chignon vus de dos wink2 Au moins, de dos, je ne grimace pas !

    Et c'est qui donc Carl Frode Tiller ??? D'après ce qu'on m'a dit, c'est un des auteurs norvégiens contemporains les plus reconnus/les plus en vue. Il a reçu de nombreux prix littéraire, notamment pour sa trilogie "innsirkling" = encerclement dont il nous a lu des extraits. Malheureusement, il écrit en nynorsk* donc je ne risque pas à acheter ses livres !

    * Pour la petite histoire, il faut savoir que la Norvège, avec ses 6 millions d'habitants, a 2 langues officielles écrites (le bokmål et le nynorsk), sans parler du sami (lapon) et des multitudes de dialectes. Juste histoire d'encore plus compliquer la vie des étrangers !

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  • Oui... c'est du norvégien mais vous êtes tous capables de comprendre...

    Aujourd'hui, c'est la Journée du Cinéma en Norvège et chez nous aussi... billets à moitié prix sur les séances de la journée. Ça a commencé à minuit pile avec un film d'horreur, Halloween oblige, mais j'ai préféré porter mon choix sur un film plus à ma portée = un film pour enfants norvégien wink2 En plus, les films pour enfants c'est tarif enfant pour tout le monde (allez comprendre pourquoi) donc billets à 60 kr au lieu du tarif adulte habituel à 100 kr ou plus, à moitié prix donc un prix misérable de 30 kr soit 4 euros... C'est pas tous les jours que ça arrive !

    Mais bon, ma principale motivation était quand même le film lui-même puisqu'il a été tourné à Svalbard et tout ce qui se passe à Svalbard, parle de Svalbard, montre Svalbard, il faut que je le voie bien sûr ! Et je n'étais pas la seule à être de cet avis : la 1ere diffusion, dimanche dernier pendant que j'étais à l'église pour entendre du Gospel, a fait salle comble... idem aujourd'hui pour ce qui devrait être la dernière diffusion (on a pas mal de films à l'affiche mais en général, une seule séance).

    Donc le film, vous vous en doutez, s'appelle Operasjon Arktis et à l'affiche, il y a tout ce qu'il faut : un ours, un hélico, une motoneige...

    L'histoire en bref : 3 enfants, fraîchement arrivés à Bodø, qui montent en cachette dans un hélico en route pour Stavanger pour retrouver leur papa... malheureusement, l'hélico est appelé pour une mission de sauvetage à Svalbard et les enfants qui descendent de l'hélico, toujours en cachette, se retrouvent seuls dans un no man' s land du Svalbard.

    Et quelle île : Halvmåneøya, complètement à l'est, vraiment loin de tout

    Operasjon Arktis

    Pas toujours très réaliste :

    - on peut déjà se demander pourquoi c'est un hélico de Bodø et pas Tromsø qui est appelé à Svalbard (et même pourquoi on appelle un hélico de "fastlandet" parce qu'on en a quand même 2 prévus pour ça)... c'est tellement pas réaliste qu'à un moment dans le film ils précisent qu'ils doivent faire le plein à Bjørnøya. Il faut dire que le film est fait d'après un bouquin qui ne doit pas être de 1ere jeunesse et à cette époque-là, il n'y avait peut-être pas d'hélico à Svalbard. A part que le film a l'air de se passer maintenant, donc mélange zarbi et contestable.

    - il fait jour dans la journée avec limite un coucher de soleil alors que ça se passe fin octobre- début novembre = mørketid

    - il y a une maman ourse et 2 petits mais ils semblent extrêmement petits pour des bébés nés au printemps d'avant

    - ils se déplacent en motoneige sans casque, sans lunettes, sans cagoule... essayez : je vous garantis les engelures en moins de 5 min

    - 2 des enfants finissent à la flotte après avoir traversé la glace, ils rentrent en motoneige, il fait -17 mais pas d'engelure, ils ne sont pas bleus, leurs vêtements sont gelés mais eux ça va plutôt bien (il y en a bien un qui nous fait une poussée de fièvre mais totalement trempés par -17, c'est l'hypothermie en moins de 10 min)

    - il y a un beau chien tout blanc tout propre

    - je me sens souvent un peu empotée, voire gourdasse par rapport aux norvégiens habiles de leurs mains... là, la gamine fait du feu, démarre et conduit la motoneige sans en avoir jamais vu avant, tire au fusil, fait peur à l'ours...

    Mais c'est divertissant et il y a des belles images de Svalbard (pas autant que ce que j'aurais voulu mais...), des blagues... par moments on a peur (un peu), par moments on pouffe, par moments on a la larme à l'oeil... Que demander de plus pour 30 kr ??  ;-)

    1 seul petit défaut : la séance était à 13h... horaire à la c... A la sortie, 14h30, nuit noire ! Mais j'ai quand même eu le temps de faire une mini promenade avant la séance (Burmaveien et retour par la route le long du fjord) pour profiter des quelques heures de jour et de la belle couche de neige fraîche... petite couche qui malheureusement camoufle la couche de glace sous-jacente par endroits. Bilan : une gamelle mais pas de témoin donc l'honneur est sauf. C'est déjà la 2e depuis le début de l'hiver. A chaque fois, j'ai l'impression qu'une onde de choc engendre un tassement des cervicales, mais bon... si je rétrécis, je serais moins exposée au froid... Think positive! yes Ce qui m'a rassurée, c'est qu'en allant au ciné, j'ai croisé un norvégien qui s'est aussi pris une grosse gamelle... Il n'y a pas que moi qui ne tiens pas sur mes pieds ! sarcastic

     

     


    5 commentaires
  • Ces derniers soirs, le ciel a été bien dégagé et la lune particulièrement belle... Je n'ai pas le souvenir de l'avoir vue si belle la nuit l'an passé... est-ce dû à un concours de circonstances particulièrement favorable ?? Notamment au niveau météo : la température est en train de se casser la g... à toute allure... -11 à l'instant même où j'écris et yr nous annonce -19 pour mercredi soir... !!!

    Nouveau jeu... nouveaux jeux ??

    Pas bon pour ma motoneige, ça !!! arf

    Je n'y crois pas vraiment ; quand ils annoncent un froid pareil si rapidement, il fait en général froid mais pas au point qu'ils estiment... Mais bon... ne vendons pas la peau de l'ours... (peau de l'ours qui sera mise aux enchères ce weekend... j'y reviendrai).

    Donc, en tout cas, quand on a un beau temps sec et froid comme ça, le ciel est particulièrement clair et ça rend l'observation de la lune exceptionnelle.

    Ça, ajouté au fait que, par rapport à l'hiver dernier (hiver au sens de période où on a de la nuit la nuit), j'ai beaucoup plus d'équipement fait que j'ai un nouveau jeu : photographier la lune... et les 1ers essais me satisfont pas mal... Il faut sortir le grand jeu = 5D mark III + sigma 70-200 1:2.8 APO DG HSM (non... c'est pas un canon... j'avais pas les moyens pour le 70-200 en 1:2.8) + convertisseur sigma x2 (qui ne m'a pas convaincue cet été lors des photos d'animaux mais essai plus probant sur la lune) + zoom digital à fond. Le bord gauche était auréolé mais c'est facile à retoucher sur ce genre de photo... je n'y ai pas été en douceur, mais à 1ere vue ça passe.

    Nouveau jeu... nouveaux jeux ??

    Une météo pareille, c'est aussi bon pour les aurores boréales... et hier soir, j'ai eu droit à la 1ère de la saison visible de la cuisine (j'en avais déjà vu une quand on a campé fin septembre)... faible et très bref, mais c'est un bon début. De toute façon, il y avait pas mal de vent et j'avais la flemme de sortir... valait donc mieux que ce ne soit pas trop bien wink2

    Nouveau jeu

    Nouveau jeu

    Mais, juste à changer de fenêtre et ce n'est pas mal non plus :

    Nouveau jeu

     

    Nouveau jeu

    Vive la nuit ! biggrin

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique