• Après avoir passé la semaine par monts et par vaux à festoyer Noël, j'ai atteint le seuil de saturation hier soir et c'est avec une grande satisfaction que j'ai passé une soirée tranquille, à rien faire d'intelligent à la maison...

    J'ai quand même fait l'effort de tester la recette des lussekatter (une en norvégien, peut-être pas la même que celle que j'avais mise dans l'article précédent), mais à vrai dire je n'avais pas vraiment de référence quant à la taille et j'ai préféré privilégier le nombre plutôt que la taille : personnellement, je préfère en manger 2 petits qu'un gros wink2 Ils ont plus gonflé que ce que j'attendais, surtout que la levure de boulanger était un peu défraîchie, ouverte la semaine dernière. Je les avais donc un peu trop serrés et on a frôlé la cata beurk

    Saturation

    J'ai aussi monté la maison en pain d'épices : les morceaux étaient prêts depuis mardi mais il me fallait une inspiration supplémentaire pour me lancer dans le caramel. Un peu aérée du toit, ma maison... il a fallu beaucoup de caramel pour boucher les aérations... et sans cheminée mais elle n'a pas d'habitants donc personne ne s'en plaindra ;-)  Dernière phase ce matin avec la déco... cette année, je ne me suis pas trompée : j'ai acheté des vrais smarties... et en fait, grande déception, ce n'est en fait pas très bon, en tout cas pas aussi bon que dans mon souvenir. Mais pour la déco, ça convient bien. Comme vous pouvez le constater, je n'ai pas fait dans la finesse avec le caramel mais mon but est que ça tienne et ça a déjà supporté un déménagement ! yes

    Saturation

    Au programme de la soirée, il y avait aussi observations d'aurores boréales même si c'était un peu du cache-cache avec les nuages et ce n'était pas aussi spectaculaire que les aurores de mercredi soir... Non... vous n'avez pas raté un article : j'y ai assisté mais  je revenais de la gym et je n'avais pas mon appareil photo, je me suis donc contentée d'admirer la chose... avec pas mal de regrets parce que les conditions étaient idéales : ciel parfaitement dégagé, aurores intenses et qui changeaient de place dans le ciel... et ça a duré un bon moment.

    Hier soir, il y a eu un moment pas mal mais très bref... l'avantage, c'est que ça ne remplit pas mon disque dur ! winktongue

    Saturation

    Saturation

    Saturation

    Saturation

    Saturation


    7 commentaires
  • Je poursuis le cours de norvégien :

    Jul = Noël

    stemning = ambiance

    La période est chargée et cumule apparemment cette semaine... chaque club, organisation, lieu de travail se doit d'organiser sa petite "fête" de Noël quelque soit le nom donné à la chose... et comme la vie associative est riche à Longyearbyen, le calendrier est vite très chargé et souvent agrémenté de conflits de dates...

    Pour moi, ça s'est pour l'instant assez bien goupillé :

    - hier c'était la Croix Rouge et son "juleavslutning"

    - vendredi c'est danse irlandaise et son "julebord"

    - et ce soir, c'était "julemøte" du club photo avec notamment la remise de diplômes et prix du concours "fotovandring", pour ma part 6e place = un bon d'achat de 500 kr sur un livre photo qui va certainement en coûter le double mais bon, c'est toujours ça de pris.

    Julestemming

    Et puis, proclamation de notre concours interne avec 2 catégories "monochrome" et "vie animale à Svalbard"... je rappelle qu'on pouvait envoyer 2 photos dans chaque catégorie.

    Pour le monochrome... encore raté... décidément, ça ne me réussit pas ! Dommage que j'aie raté le workshop "noir et blanc" qui tombait pendant le stage 1ers secours.

    Par contre, 2e place pour la vie animale avec mon portrait de perdrix que vous commencez à bien connaître (et que j'avais un peu décentrée sur les conseils de Toilapol)... en plus, le jury n'a dit que du bien, pas de critique... contrairement à la grande majorité des photos primées (imaginez les autres alors !) auxquelles ils ont toujours trouvé quelque chose à redire.

    Julestemming

    Par contre, rien pour le portrait de renne en diaporama. frown(les photos étaient anonymisées donc on pouvait gagner plusieurs prix dans la même catégorie).

    j'ai juste été battue par 2 morses sur un iceberg qui méritaient la 1ere place. wink2 Et j'ai donc gagné un bon d'achat de 1000 kr (115-120 euros je n'ai plus trop suivi le change) dans un magasin de sport. Je vais pouvoir compléter mon équipement ! Yippiiiiiiiiii !!!clown

     


    2 commentaires
  • Leçon de norvégien :

    sølv = argent

    guttene = les garçons

    C'est l'équivalent "chez vous" des Petits Chanteurs à la Croix de Bois, à part qu'ils n'ont pas de croix de bois, et pas de croix du tout en fait.

    C'est donc une chorale de garçons ayant de 6 à ... 70 ans, ok... pour assister un peu et assurer les graves, il y a quelques garçons un peu plus mûrs que les autres. Ils sont très réputés en Norvège et très demandés, ils se déplacent même à l'étranger et c'était donc un honneur qu'ils daignent faire le détour jusqu'à notre îlot ;-) Et ils sont venus en force : 60 ! Rien que ça... pour une salle où il doit y avoir 300 places, et certainement moins que ça en fait.

    Les billets étaient un peu chérots pour une représentation de 1h15 (mais c'est justifié : faut bien payer les billets d'avion à tout ce beau monde + le logement et la bouffe, dans tous les cas le budget devait être déficitaire). Bref... j'ai longuement hésité jusqu'à ce que quelqu'un essaie de revendre son billet à un tarif préférentiel sur FB, j'ai donc sauté le pas.

    J'étais toute fière de pouvoir montrer mon billet sur mon smartphone, comme le commun des mortels, pour la 1ere fois  mais c'est avec une grande déception que j'ai constaté que le contrôle des billets était, pour une fois, fait très à la légère et de très loin ! frown

    Ensuite, n'ayant qu'une confiance limitée dans le mode muet, je n'ai pas osé laisser mon téléphone allumé et filmer ou prendre des photos... et je n'avais pas d'appareil... je suis donc obligée d'emprunter ce qui traine sur la toile :

    Sang julen inn

    photo Line Nagell Ylvisåker (svalbardposten.no)

     

    Pour être médisante, je dirai que la discipline n'est pas tout à fait militaire... très vite, il y en avait qui en avait clairement marre de rester debout et qui ont commencé à se gratter le bas du dos, la jambe, à bailler, de temps en temps il y en a un qui "disparaissait" en s'asseyant discrètement derrière ceux du rang de devant... on en a eu un qui a commencé  à saigner du nez; pauv' p'tit père... et dans la 2e partie, très axée Noël, ils tenaient une bougie dans une main et comme il y avait déjà eu une représentation à 15h, certaines bougies avaient déjà bien vécu et il y en avait un au 1er rang qui regardait désespérément sa bougie qui approchait dangereusement du support en papier/carton et essayait d'attirer l'attention du chef de choeur (ou je ne sais comment il s'appelle).

    Ils ont chanté une chanson en français ou du moins française, un truc totalement inconnu de moi et je n'ai pas été capable d'identifier si c'était du français ou pas, puis  "ô douce nuit" version norsk... La France rayonne à l'étranger ;-)

    Mais, maintenant que j'ai bien médit, je dois avouer qu'ils chantaient très bien (la plupart du temps)... et la déco me faisait envie : de beaux sapins bien dodus suspendus au plafond... j'en aurais bien pris un chez moi (à part que ça aurait occupé la moitié du salon wink2). La preuve

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ME_S6yLafGM (vidéo de ma voisine, Claudia  Antonsen)

    On a eu le droit à de petites histoires, notamment que samedi matin ils étaient allés faire un tour en ville et un garçon a demandé au chef de choeur :

    - "quelle heure est-il ?"

    -"11h"

    - "du soir ?"

    - "du matin"

    quelques minutes plus tard

    - "tu es sûr ??"

    Un peu pertubés par la période sombre ces petits wink2

    Ils ont aussi été chanter pour les chiens de Green Dog... difficile de savoir s'ils (les chiens) ont apprécié et tenté de chanter avec ou s'ils hurlaient juste à la mort pour que ça s'arrête ! winktongue

    https://www.facebook.com/video.php?v=667066363413856 (vidéo Green Dog)

     


    2 commentaires
  • Après un peu plus de 7 ans de bons et loyaux services, mon partenariat avec mon vieux Nokia a officiellement pris fin aujourd'hui. Ce Nokia qui était déjà dépassé quand je l'ai acheté en 2007 alors que je venais de me faire voler celui que j'avais avant (à Oslo, oui ! frown).... tellement dépassé que le vendeur, littéralement catastrophé, ne voulait même pas me le vendre parce qu'il ne gérait pas les MMS. arf Bon... Faut peut-être moduler le "bons et loyaux services" parce que ça fait déjà plusieurs années que les services de ce Nokia n'étaient plus si bons... côté batterie en particulier. Et la dernière fois que j'ai reçu un coup de fil alors que je me promenais et qu'il faisait environ -10, quand la batterie a lâché après 2 sonneries, j'ai décidé qu'il était temps de renoncer !

    La fin d'une époque

    Ça faisait longtemps que je lorgnais sur le Samsung Galaxy S4 Active qui me semblait assez solide pour supporter les conditions arctiques et la cohabitation avec Sophie, alias Miss Catastrophe... mais le temps que je me décide, il n'était même plus en vente. J'ai donc naturellement penché vers le Galaxy S5 mais pas active, parce que déjà ça coûte un bras ces trucs, la version active coûtait un bras et un oeil ! wink2 Mais sur le S5, il y avait une promo et le Svalbard étant taxfree, j'économise les 25% de TVA.

    2e problème : obtenir une nouvelle carte SIM parce que la mienne ancestrale n'était pas à la bonne taille + tant qu'on y est changer d'opérateur parce que, ça aussi, ça fait longtemps que je  DOIS changer. Pourquoi est-ce une quasi-obligation ?? Parce qu'ici, il n'y a que 2 réseaux : Telenor et Netcom mais le réseau Telenor est de loin bien meilleur (alors que sur fastlandet ça se tient), à part dans Longyearbyen même. Du côté de Svea et Barentsburg, destinations classiques en motoneige, il n'y a que Telenor qui passe. MAIS... parce qu'il y a toujours un mais lié à Svalbard, quasiment tous les opérateurs téléphoniques envoient la carte SIM à l'adresse de Folkeregistret, le "registre du peuple" et quand on habite à Svalbard, l'adresse de Folkeregistret est la dernière adresse sur fastlandet... bref, la grosse merdasse !

    Après longues recherches (de moi et d'autres), je suis finalement tombée sur un truc complètement inconnu qui s'appelle Telipol, qui me laissait choisir l'adresse d'expédition de la carte SIM, qui utilise le réseau Telenor, qui n'ait pas de durée minimale et qui ne soit pas cher. Et oui, j'ai essayé de chercher un peu sur la toile... apparemment, ils n'ont pas moultitude de plaintes de clients insatisfaits.

    Je m'étais psychologiquement préparée à ce que ça coince quelque part: au passage de la douane (bizarrement tout ce qui est envoyé ici passe en douane alors qu'il ne peut pas y avoir de frais de douane ou de TVA à régulariser), que la carte soit envoyée à Oslo, que le changement d'opérateur ne fonctionne pas...

    Mais... tout s'est bien passé et depuis 10h ce matin, mon numéro est accessible sur le Galaxy, via Telipol.

    Un monde nouveau s'ouvre à moi... notamment le fait d'avoir accès à mes emails, FB, mes précieux magnétomètres... sans être chez moi... ça va être très utile pour les soirées à aurores ! Et le fait de pouvoir prendre des photos avec mon téléphone. Oui, je sais... je reviens de loin !!!! Mais par contre, qu'est-ce que ça prend comme place ! Léger mais encombrant !! frown

     

    La fin d'une époque

    Et j'ai tellement peur de l'abîmer me connaissant, que j'ai investi dans une coque censée résister à tout et je viens de lui tricoter un "étui" en plus... modèle traditionnel, Marius, bien sûr !

    La fin d'une époque

    Faut que je lui donne un petit coup de vapeur parce qu'il rebique du bord !

    Et ma 1ère photo, floue mais les conditions étaient quand même très difficiles, je suis donc impressionnée qu'il est réussi à prendre une photo en fait ... Et puis je ne peux pas comparer avec mon Mark III sur pied avec déclencheur et un objectif semi-pro... c'est sûr ! Mais j'essayais de vous montrer qu'on avait encore un peu de bleu nuit vers 13h au sud (j'avais pas encore fait la bascule sur Telipol mais je pouvais prendre des photos !). Le petit point brillant à flanc de montagne sur la gauche, c'est le sapin de la mine du Père Noël yes

    La fin d'une époque

     

     


    4 commentaires
  • Après Ali Baba et les 40 voleurs, c'est le tour de Sophie et ses 50 boulots : après RaBi'sBua où je suis de plus en plus multi-tâches, guide pour les sightseeing en ville dans les cars de touristes, hôtesse d'accueil à l'Office du Tourisme, caissière au musée, (ah oui... j'ai aussi été 2e guide voiture balais), j'ai entamé une nouvelle "carrière" ce matin : ma 1ère surveillance d'examen à UNIS.

    http://www.unis.no/99_SYSTEM_STUFF/graphical_elements_for_template_and_css/top_image/top_image_winter.jpg

    illustration www.unis.no

    Des surveillances, j'en ai fait un certain nombre et un nombre incertains dans ma vie, mais jamais dans de telles conditions de luxe : les étudiants étaient trop nombreux pour être réunis dans une seule salle... euh!!!?? trop nombreux ???... 12 en fait (11 + 1 qui avait un examen différent)... ils ont donc été séparés dans 2 salles avec 2 surveillants dans chaque salle. Ma "co-surveillante" et moi avions donc la responsabilité de 6 personnes dont 1 qui n'est jamais venu et 1 qui finissait au bout de 2h alors que les autres avaient 4h d'exam. Vous comptez bien : pendant 2 h, nous étions 2 pour 4 étudiants !!! S'il y en a un qui ose tricher dans ces conditions !! wink2

    Je me suis rappelée avec émotion les surveillances de DNB ( le brevet des collèges pour ceux qui n'ont pas suivi les réformes) avec 2 surveillants pour 50.

    Pour cette fois, c'était ma seule surveillance mais j'espère que l'exécution brillantissime de ma tâche fera qu'on fera appel à mes services à l'avenir.

    C'était en tout cas instructif : si les consignes de surveillance sont quasiment les mêmes, les copies sont très différentes. Ils écrivent sur des feuilles qui ont une partie calque si bien qu'ils partent chez eux avec une copie de leur... copie ! Mais par contre, au lieu d'avoir 1 copie double, ça fait 4 feuilles simples recto et donc très vite ça devient le gros boxon sur leur table. Je surveillais un sujet d'engineering offshore arctique... rien que ça ! Et ça n'avait pas l'air facile, j'ai vu beaucoup de calculs, beaucoup de ratures et beaucoup de points d'interrogation sur les brouillons ! wink2

    Maintenant, la surprise sera de voir combien c'est payé.

     

    Le temps de traverser le centre ville pour aller bosser à la boutique, j'ai pu voir une aurore boréale en plein centre, au dessus du sapin... Il n'y a qu'ici que c'est possible à 13h30 ! Ça n'a pas duré longtemps mais c'était assez puissant avec un arc qui traversait le ciel puis des des structures verticales effilochées... Non... je n'ai pas de photos... je ne m'y attendais pas !

     

    Et pour finir la journée, séance d'entrainement pseudo-réaliste de sauvetage avec la Croix-Rouge malgré le vent de folie: nous avions 2 personnes qui avaient fini à la flotte après avoir traversé la glace, un avait réussi à sortir de l'eau et était conscient mais gelé, l'autre toujours à la flotte et quand on l'a récupéré inconscient et ne respirant plus... et gelé aussi.

    On était nombreux donc les tâches se sont réparties : massage cardiaque pour l'un, essayer de réchauffer l'autre pendant qu'un 3e groupe montait la tente où on a ensuite placé nos 2 victimes + nous = 1 qui s'est allongée sur celui qui était conscient mais grelottait, 3 autour de celui à qui ont faisait le massage cardiaque et 1 qui s'occupait du primus pour chauffer la tente : on était donc 6 + un mannequin dans une tente 2/3 places. Très vite on souffrait plus de la chaleur que du froid.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique