• Une bonne dose de pluie et...

    les soucis pointent le bout de leur nez...

    Grosses pluies et degrés franchement positifs font mauvais ménage avec la grosse couche de neige accumulée cet hiver (à certains endroits du moins). Une nouvelle menace pèse : les sørpeskred. Je ne sais même pas comment ça s'appelle en français (faut dire qu'à Nice, le problème ne se pose pas trop). Ce n'est pas une avalanche, pas un glissement de terrain ou une coulée de boue mais un mélange.... quand de la neige gorgée d'eau s'écoule mélangée à de la boue. C'est normalement censé se produire surtout au printemps mais l'an passé on a craint que ça arrive fin décembre-début janvier quand il faisait plus de +8°C (finalement, il n'y a pas eu de problème).

    Et là, les experts commencent à s'inquiéter à nouveau.

    Il y a, en ville, une zone particulièrement concernée, appelée Vannledningsdalen, entre Sukkertoppen et Gruvefjellet, et ils sont obligés d'enlever le plus de neige possible à la pelleteuse pour éviter le pire.

    Une bonne dose de pluie et...

    Cette petite "vallée" aboutit à un petit pont entre la partie relativement centrale de la ville et le quartier de Haugen et ce pont a été fermé par mesure de précaution. Comme ça, les piétons doivent marcher le long de la route principale sans trottoir (finalement, où le risque est-il le plus grand ?)

    Une bonne dose de pluie et...

    photos SvalbardPosten, Hilde Røsvik

    Une bonne dose de pluie et...

     

    Une coulée de neige-boue de ce genre avait détruit une bonne partie du quartier de Haugen en juin 1953, fait 3 morts et de nombreux blessés. Les gens prennent donc ce genre d'événements au sérieux. Le quartier de Haugen lui-même a été sécurisé en "construisant" une sorte de gros talus artificiel pour maintenir les coulées potentielles dans la vallée mais ça fait aussi qu'elles ont un potentiel de s'étaler plus loin dans la vallée principale.

    Une photo d'archive prise après la coulée de 1953

    Une bonne dose de pluie et...

     Vraiment on ne s'ennuie pas, entre les avalanches, les glissements de terrain, l'érosion de la côte, les sørpeskred... il ne nous manque plus que la rivière sorte de son lit ! oh

    « Soyons sérieuxLa Venise de l'Arctique ? »

  • Commentaires

    1
    greg
    Jeudi 9 Février à 12:42

    Courage!!!

      • Jeudi 9 Février à 12:56

        Merci... il en faut ! On se demande à quoi ça va ressembler quand le froid va revenir... la saison motoneige est-elle finie avant même d'avoir vraiment commencé ??

    2
    Jean Claude
    Jeudi 9 Février à 14:17
    On comprend bien votre inquiétude et probablement celle de vos concitoyens.
    Surtout que l'on a du mal à imaginer que la situation climatique puisse s'améliorer (cf les messages précédents).
    Si des travaux sont possibles, il faut sans doute des études longues pour un terrain qui paraît instable par nature.
      • Jeudi 9 Février à 20:44

        Oh non, je ne suis pas inquiète du tout moi, et mes concitoyens non plus... ce sont juste les autorités qui ont la responsabilité d'assurer notre sécurité qui ont des petits soucis et qui surveillent la situation de près par précaution... pas de crise... Et nous, nous faisons confiance aux autorités compétentes.

        Mais quand on voit que des gens (des touristes ?) ne respectent pas les zones barrées, interdites à la circulation même pédestre, faudra pas venir se plaindre s'il y a un accident. La zone potentiellement à risque se limite juste à ce pont. S'il y a une coulée, elle peut atteindre une zone relativement grande dans la vallée mais il n'y a pas de constructions à cet endroit-là et il n'y a a priori personne qui se promène dans ce coin.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :