• Timing serré

    Après un début de journée un peu au ralenti, le reste s'est écoulé à un rythme intensif, avec un timing serré.

    La 1ere mission de la journée était de profiter de l'intervalle de relative clarté pour monter à Platåfjellet dans le but de :

    1) me bouger mon gris cul parce que j'ai été un peu fainéasse ces derniers temps ou plutôt les concours de circonstances ont fait qu'il n'y a pas eu de Corebar (gym) pour moi depuis 3 semaines + pas de danse irlandaise cette semaine.... ça craint !

    2) prendre des photos (une longue histoire... il y a des "défis" qui circulent sur facebook).

    Malgré les -9,5°C (qui nous semblent chauds grâce au rapide passage à -20 il y a quelques jours) et de la poudreuse accumulée aux endroits stratégiques par les vents furieux qu'on a eu juste après les chutes de neige, je suis donc partie à 11h à l'assaut des 400 m de dénivelés (je sais.. c'est pas bezef) avec un sac de 3 tonnes grâce au fusil, à l'appareil photo, au pied photo, à la thermos, à la lampe frontale... Arrivée au "sommet" bien en sueur après les multiples batailles avec les passages de neige profonde dans les endroits les plus pentus bien sûr (juste histoire de compliquer la chose... du genre, je me creuse une marche mais le temps de placer le 2e pied, le 1er à reculé de 10 cm alors que les marches sont péniblement espacées de 40...), j'installe mon pied photo, je fais les réglages de l'appareil, je me plains de la lumière pas terrible et au moment d'appuyer sur le déclencheur... rien... pas de carte mémoire dans l'appareil... aaaaaaaaaaarggghhhhh ! gourdasse ! !!! Mais bon comme je sais que je suis gourdasse, j'ai toujours au moins une carte mémoire en rab... sauf que... pas aujourd'hui visiblement ! Bref, tout ce poids pour rien. Du coup, le retour à la maison a été un peu plus rapide que prévu, vers 13h10.

    Le temps d'un rapide passage sous la douche, d'avaler une tomate sans goût, un bout de pain et une pomme, me voilà repartie pour de nouvelles aventures : journée portes ouvertes au musée (où j'ai travaillé cet été) avec à 14h l'inauguration de la nouvelle expo temporaire "metopa", une famille d'amphipodes (des puces de mer quoi... on adorait jouer avec sur les plages bretonnes).

    Quelques photos laides et avec des méchants reflets, mais qui se veulent juste illustratives :

    des schémas

    Timing serré

    des photos

    Timing serré

    Papa qui s'agrippe à maman qui garde ses oeufs contre son ventre

    Timing serré

    des dessins

    Timing serré Timing serré

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Timing serré

    Timing serré

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    des blagues

    Timing serré

    des explications (clés de détermination)

    Timing serré

    des échantillons dans des petits flacons

    Timing serré

    Timing serré

    et derrière la loupe

     

    Timing serré

     

    Il y avait aussi une vente de livres et autres à prix promotionnels (ils doivent avoir besoin de place dans les rayonnages). J'ai commencé à collecter tellement d'articles divers et variés qu'il a fallu que je squatte un coin de l'espace boutique pour y accumuler mes acquisitions... et au moment de payer... Houston, nous avons un problème... pas de carte bleue ! Il a donc fallu que je fasse du charme pour laisser dans un coin mon monticule et retourner à la maison chercher ma carte pour ensuite laisser les sacs discretos dans le bureau parce que j'avais d'autres projets après le musée que de porter tout ça chez moi...

    16h15 : direction Svalbard Villmarkssenter, avec une "co-Croix Rouge" rencontrée au musée, pour aller voir l'expo photo "Hvit" (ça veut dire blanc)... il n'y avait que nous 2 donc on a eu droit à du sirop chaud, une visite des lieux, l'expo photo bien sûr et un diaporama avec entre autres des photos d'aurores boréales... et pour finir en beauté, un petit tour au chenil où on nous a montré les 3 chiots qu'ils ont... Et là... trop de bonheur... trop mignons ces ch'tits chiens : je me suis retrouvée à demi-allongée par terre avec les 3 chiots sur les jambes (c'est eux qui ont voulu venir... le 1er je l'ai un peu aidé mais les autres ont juste copié) et ils ont fini par s'endormir. Je serais bien restée plusieurs heures comme ça mais ma "co-Croix Rouge" avait froid (évidemment : en jean par -10, quelle idée) et voulait aller faire les courses à COOP avant la fermeture à 18h...

    Svea, Longyear et Sverdrup (je ne sais pas qui est qui) et Sophie, celle au milieu avec son gilet jaune :

    Et toute la famille regroupée autour de Sophie :

    Photos Bert Våtvik, Svalbard Villmarkssenter (Décidément, encore des photos de moi !!)

     

    Le retour fût donc rapide mais j'ai renoncé à aller faire des courses. Plus motivée à prendre quelques photos pour ne pas avoir l'impression d'avoir porté le pied photo toute la journée pour rien ! Mon "modèle" : les maisons colorées à toits pointus que nous aimons tant ici et les montagnes derrière.

    Timing serré

    Timing serré

    Timing serré

    Après ça, retour au pas de charge à la maison pour avaler un truc (on n'a jamais le temps de manger correctement dans ce pays !) puis ciné à 19h "Still Life", en compagnie de ... 9 autres spectateurs... j'ai l'art de choisir les films que personne ne veut/va voir ! Un film britannique avec une histoire quelque peu morbide puisque c'est un homme dont le boulot est d'essayer de retrouver des proches de gens qui viennent de mourir afin de leur donner un enterrement décent avec quelques présents... à part qu'il n'y arrive jamais et qu'il est toujours le seul à assister à la cérémonie. Charmant, non ?

     

     

    « Salon de la motoneigeMarinus »

  • Commentaires

    1
    brunetti
    Lundi 10 Novembre 2014 à 08:47

    J'adore ces maisons colorées, les photos sont superbes avec le contraste des montagnes blanches et du ciel bleu nuit.Qui pourrait résister aux grosses peluches qui viennent se blottir contre nous ! Quant à la carte mémoire ça me rappelle quelque chose : quant je me suis mariée (il y a bien bien longtemps...) mon père a pris bon nombre de photos, mais à l'arrivée il n'y avait pas de pellicule dans l'appareil....

    2
    rlp
    Lundi 10 Novembre 2014 à 08:48

    Toute une expo sur nos pu-puces d'antan ? (nostalgie !...).

    NB : bravo ! enfin une photo où tu ne fais pas la grimace !!!! Le miracle des ch'tits toutous qui tiennent chaud aux papattes de la Sof ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :