• ... et l'occasion de créer une nouvelle rubrique "technologie/sciences"... je ne pouvais pas renier mon passé plus longtemps ! wink2

    Et bien sûr, je dédicace cette nouvelle rubrique au Prof Remarquable, perdu dans sa Corée...

    Donc, que nous vaut cet article et cette nouvelle rubrique ?

    Il se trouve qu'aujourd'hui, je ne travaillais pas avant 13h30, la Croix Rouge n'a visiblement pas eu besoin de moi ce matin, j'ai donc pu assister pour une fois au séminaire-lunch à UNIS... et je ne l'ai pas regretté, parce que j'en ai appris de belles !

    Figurez-vous que des chercheurs ont repéré une zone dans la haute atmosphère avec une densité anormalement élevée par rapport au reste de l'atmosphère à la même altitude. Cette zone se situe en gros à notre latitude entre nous et le Groenalnd. Une théorie serait qu'il y aurait un courant ascendant, une sorte de vent de particules, associé aux lignes de champ particulièrement resserrées par chez nous.

    Ils vont donc lancer une fusée d'Andøya (pour ceux qui connaissent) en Norvège "continentale", vers chez nous, et des mini-fusées (24) vont balancer du strontium à différentes altitudes qui vont créer des petits nuages qui devraient luire dans la lumière rasante du soleil, encore présente à cette altitude, alors que chez nous il fera nuit. Ce devrait donc être très joli à regarder de chez nous et assez spectaculaire, même si c'est pas gagné d'accéder à un endroit où se sera bien visible (il faut une vue dégagée sur le sud-ouest... pas si simple). Le lancement devrait avoir lieu vers 9h-10h du mat dans une fenêtre située entre le 15 novembre et début décembre.

    Et à quoi ça sert les petits nuages qui brillent... l'idée est d'étudier leur position au cours du temps à partir de 2 endroits ( Longyearbyen ou Ny ålesund et à bord d'un avion) pour voir s'ils s'élèvent et à quelle vitesse...

    On nous promet de belles photos même si je crois que ce ne sera pas aussi beau qu'ils semblent le croire : pour bien voir, il faut aller au bord du fjord et les montagnes seront donc de l'autre côté du fjord et pas visibles à moins que la lune aide (il vaudrait donc mieux que le lancement ait lieu vers la fin du mois) mais il ne faut pas que la lune brille trop pour ne pas nous "aveugler" et gêner la visibilité des nuages. Pas simple tout ça !

    Pour illustrer, une photo prise lors d'un essai en Caroline du Nord en aout (ils avaient de la nuit, en aout, eux...) : 2 couleurs de nuages car ils avaient utilisé du strontium et du barium.

     

    Photo : This photo shows clouds of Barium and Strontium released from a rocket in the upper atmosphere over Duck, North Carolina in August. Sometime between 19 November and 3 December you can see the same clouds from Spitsbergen, as a rocket mission aims to explore winds and electric fields in the thermospheric region that is exposed to Earth's geomagnetic cusp.

You are welcome to join our Brown Bag Lunch Seminar on Wednesday 5 November as project coordinator Mark Conde from University of Alaska Fairbanks tells us more about this NASA funded project: 'C-REX: A rocket mission to investigate Earth's upper atmosphere near Svalbard'.
http://www.unis.no/50_INTERNAL/5030_Lunch_Seminar/lunch_seminar_program.htm

Photo: Jason Ahrns, University of Alaska


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique