• Sale temps pour les triplets

    Une triste nouvelle... la maman ourse qui traînait avec ses triplets dans Tempelfjorden/Billefjorden, non loin de Longyearbyen, au printemps est de retour après avoir bien baroudé... mais elle n'a plus qu'un petit... Les 2 autres n'ont pas survécu à l'été.

    Sale temps pour les triplets

    photo Geir Barstein, Svalbardposten

     

    Si on en croit les données de l'institut polaire norvégien, elle n'a pas chômé pendant l'été : elle a mis le cap au nord en suivant le plus possible la rive des fjords et est allée traîner dans le même coin que moi = Nordaustlandet, puis un "petit" tour plus au nord vers la banquise avant de redescendre sur les 7 îles, Sjuøyane (dont celle où j'étais : Phippsøya) puis retour sur Nordaustlandet et elle a été presque aussi est que moi... ensiote, elle a mis le turbo et a repris la direction presqu'en droite ligne du milieu de Wijdefjorden avant de retourner à Tempelfjorden où plusieurs personnes l'ont observée. A noter qu'entre Nordaustlandet et Wijdefjorden, elle n'a pas du tout suivi la côte maisn'a pas hésité à couper à travers les terres... comme quoi c'est pas pour rien qu'on prend un fusil même pour aller sur un sommet !

    Sale temps pour les triplets

    je suis obligée de photographier Svalbardposten pour illustrer !!! wink2

     

    « Carrière locale et internationaleDark Season Blues Festival version 2015 »

  • Commentaires

    1
    Odilon
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 00:47

    C'est triste ....mais trois , au départ , il y a déjà une petite erreur ...suis pas spécialiste en naissances multiples , pour ceux qui comprendront ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :