• Vous l'attendiez tous.... enfin... tous ceux qui ont participé... c'est-à-dire 2 en fait !.. Mais que vous êtes vilains ! Je crois que je vais arrêter avec les jeux concours... frown Je profite donc que je sois au boulot au musée,et absolument débordée de travail comme je vous laisse l'imaginer, pour mettre fin au suspense.

    Le voici donc... le résultat du dernier concours lancé sur Overblog le 6 aout... Pour ceux qui doutent, vous pouvez retourner/aller voir l'article (si vous êtes prêts à supporter la pub !)

    http://les-aventures-de-sophie-dans-l-arctique.over-blog.com/2014/08/ambiance-soiree-et-un-nouveau-jeu-concours.html

    La question était donc: combien d'oiseaux sur la photo ci-dessous (et non pas sur l'ensemble des photos de l'article, rlp ! non mais !!)

    Et la réponse est... (roulement de tambour)...  6 !

    Nous avons donc une gagnante : Sophie L, et, non, ce n'est pas parce qu'elle s'appelle Sophie... Ce qui veut dire que 50% des participants ont gagné wink2.

    Heureusement, nos ch'tits bécasseaux violets ont le ventre clair, ce qui aide à les repérer, mais toutes les taches claires ne sont pas des ventres de bécasseaux violets... il y a aussi des cailloux ! wink2


    2 commentaires
  • Les initiés (= ceux qui habitent en Norvège) et les lecteurs fidèles et qui ont une bonne mémoire auront compris dès le titre de quoi il s'agit... Pour les autres, une petite explication s'impose : sludd, en norvégien, ça veut dire pluie-neige.

    Et effectivement, si on pouvait encore décemment s'interroger sur le fait que ce soit l'automne ou non, on en a eu la confirmation : petit rafraichissement (du fond de l'air, pas du fond du verre), un passage à +3 °C au liedes +6°C minimum (et parfois même 9) de ces derniers temps, et pluie ce matin qui s'est transformée en mélange pluie-neige par moments, accompagné d'un vent suffisant pour faire souffrir les drapeaux de le devanture de la boutique... Bref, un temps qui a du caractère ! ;-)

    La récompense ne s'est pas faite attendre :

    Sludd

    Sludd

    Et comme la lumière est très vite devenue très intéressante :

    Sludd

    s'améliorant de minute en minute

    Sludd

    je me suis dit qu'il fallait que j'aille faire un petit tour à vélo au bord du fjord et dans le début de l'Adventdalen (juste après le panneau, je n'avais pas pris mon fusil et comme notre ours visiteur de la semaine dernière est repassé dans le coin ce matin... méfiance !). Il faut profiter de cette petite chute de neige, ça peut fondre très vite !

    Et donc... devinez quoi ??? eh bien, vous avez droit à un... diaporama ! mais quelle surprise !!!

    Le lien vers le diaporama des montagnes saupoudrées de neige fraîche

    Et l'ultime confirmation : un troupeau d'oies vient de me survoler mais d'ouest en est... ça doit juste être de l'entrainement ;-)


    2 commentaires
  • Pas grand chose à raconter ce soir à part qu'on a retrouvé un ciel très nuageux et une ch'tite pluie.. et après une longue longue période de grand ciel bleu avec de rares passages nuageux, c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé un ciel plus varié...

    Je suis bizarre... je sais...

    Mais dans ce ciel gris, combien de gris différents ??? (non non... ce n'est pas ironique... c'est une réelle satisfaction admirative !) :

    Ode aux nuages

    Gris doré sur la gauche, gris brun au milieu supérieur, gris bleu au centre bas, gris blanc sur la droite... beaucoup plus varié que bleu bleu et bleu !

    Et avec le soleil qui arrive à percer par endroits... c'est trop de bonheur !

    Donc oui ! aujourd'hui vous avez droit à un diaporama de nuages et de taches de lumière sur Hiortfjellet vu depuis chez moi.

    vers le diaporama de nuages

    Dans mon engouement, j'ai même commencé par filmer la progression des nuages à l'attaque du "profil de King Kong" de Hiortfjellet, lente mais visible si on se concentre sur le bord droit ou le bas de la couche de nuages sur la gauche... Faut pas avoir grand chose à faire ! ;-)

    Une astuce... vous pouvez regarder le film 2 x fois plus vite en allant sur https://www.youtube.com/html5 et en cliquant sur le rectangle bleu vers le bas de la page (qui dit un truc du genre accepter le lecteur html5). Ensuite, quand vous allez voir vos vidéos normalement sur youtube, vous pouvez cliquer sur la roue de paramètres (en bas à droite de la fenêtre de la vidéo) et vous pouvez choisir à quelle vitesse vous voulez regarder la vidéo... trop fort, non ?

    Je vous rassure... par défaut vous aurez toujours le défilement à vitesse normale.

    Donc maintenant que vous savez ça, vous pouvez aller voir ma vidéo très lente d'avancée des nuages sur :  la vidéo soporifique ;-)

    Remarque : il ne fait toujours pas nuit mais, nuages aidant, ça commence à s'assombrir et, hier soir, j'ai aperçu la première fenêtre éclairée, le 1er logo éclairé et j'ai dû allumer la lumière pour lire dans mon lit... une première depuis début avril (enfin, tant que j'étais sur le sol svalbardien)

    Ode aux nuages

    Ode aux nuages


    2 commentaires
  • Après discussion avec Mamoune, je me suis décidée à aller voir l'émission Capital de Dimanche dernier où il était question de mon chez moi.

    J'ai en fait été surprise de voir qu'ils sont retournés sur un séjour kayak, en l'occurence avec Grand Nord Grand Large à Ymerbukta, le 1er séjour kayak que j'ai fait : ils l'avaient déjà fait pour une autre émission avec un autre tour operator en 2012 (66°Nord/Svalbard Nature) et sur un meilleur séjour à mon goût = les 5 glaciers. A part que l'émission, diffusée quasiment un an plus tard, n'avait pas été terrible : ils présentaient des voyages "extraordinaires" mais ils passaient leur temps à sauter de l'un à l'autre, c'était très ch... On était obligé de se taper tout le programme. Et finalement, ils n'avaient pas montré grand chose, parce qu'au lieu de filmer, les mecs de M6 devaient pagayer, monter la tente et faire leur tour de garde comme tout le monde.

    Pour l'émission de dimanche, le Svalbard représente une partie en soi de l'émission donc vous pouvez aller voir ce bout-là directement en cliquant sur le chapitre 3 qui commence à 0:52:16. Je vous mets le lien mais il faut se taper la minute de pub avant de pouvoir aller voir ce qu'on veut...

    Capital/m6 de dimanche

    Apparemment, le tournage a eu lieu cet été mais il y avait encore beaucoup de neige et je me demande en fait si ce n'était pas quand j'étais en vacances : le 1er bateau de croisière arrivait 2 jours avant que je revienne, je crois me souvenir que c'était effectivement l'Amadea. Ils parlent d'ailleurs de lui comme un gros bateau alors qu'il y avait 400 personnes à bord... on est loin des 3500 du Costa Pacifica !

    L'émission parle aussi des croisières en petit comité à bord de l'Isbjørn (ce qui veut dire Ours polaire) dont j'ai entendu beaucoup de bien quand je bossais au musée/ à l'Office du tourisme. L'émission est pas mal faite même si avec mon côté français chiant (si je n'ai plus les papiers, il me restera toujours les gênes), j'ai été amusée par :

    - la prononciation de Longyearbyen

    - le fait qu'ils ont rebaptisé les gens : Kjersti (le kj est chuintant) est appelée Kristi tout le temps où il est question d'elle, une des employées de la boutique voisine Maricell a changé de nom aussi... un truc du genre Marci (Marci beaucoup... ;-)...)

    - Kjersti a aussi gagné du galon : elle a été promue responsable de l'office du tourisme alors qu'elle est "juste" responsable de la communication et du marketing, notamment avec les media.

    J'ai tiqué quand ils ont dit que l'ours polaire est un des 3 mammifères terrestres : l'ours blanc est un mammifère marin, ursus maritimus qu'il s'appelle d'ailleurs en latin. Il vit sur la glace de mer... tant qu'il en reste !

    Mais sinon on y voit 2 de mes lieux de travail :

    - l'extérieur de la boutique et l'ours de la boutique voisine qu'ils sortent quand le temps le permet

    Le Svalbard sur M6

    - le musée/office du tourisme et son ours

    Le Svalbard sur M6

    On aperçoit aussi la chinoise qui nous a collé la boîte à lettre géante.

     

    Un choc aussi : "au Svalbard, le revenu moyen est de 5000 euros"... je peux vous garantir que j'en suis loin !!! très très loin !!!

    Donc si vous n'avez pas encore vu l'émission, vous savez ce qu'il vous reste à faire ;-)


    6 commentaires
  • Après environ 10 jours de grand ciel bleu, presque trop bleu (ça manque de variété un ciel tout bleu), les nuages ont réapparu dimanche, juste au moment où j'étais sortie faire ma promenade. Je n'avais qu'à sortir plus tôt me direz-vous, mais je m'étais auto-séquestrée le temps de finir d'écrire une nième demande de boulot, pour un poste où j'ai même le (les) diplôme(s) qu'il faut pour une fois... certes, mes diplômes datent du siècle dernier (1994 pour être précis)... pas franchement up to date ;-) Il n'y a plus qu'à espérer qu'il n'y ait que moi à postuler !

    Bref, revenons à ma promenade. J'avais prévu de retourner à Trollsteinen, mais j'ai dû écourter ma promenade pour une sombre histoire d'enchères et d'achat d'une commode... qui finalement s'est terminée en jus de boudin ! Dommage pour Trollsteinen.

    J'ai donc choisi un départ à proximité de chez moi avec montée à Varden et Platåfjellet où la vue ressemblait à ça... et j'étais bien contente qu'il y ait de beaux nuages, c'est pas si souvent que ça arrive : ça a été beau ou gris mais rarement avec des nuages qui ressemblent à quelque chose

    Perdrix

    Pendant la montée, j'ai aperçu des taches blanches un peu en dehors du chemin... et... oui, c'était bien des perdrix. J'en ai compté au moins 9, mais certaines étaient bien camouflées donc pas si simples à compter. Malheureusement, j'étais partie juste avec le "petit" appareil, bien décidée à prendre très peu de photos.. et j'ai été presque raisonnable pour une fois !

    le lien vers le diaporama des perdrix

    Je trouve très drôle la photo où on voit juste la tête d'une perdrix qui ferme les yeux... difficile de distinguer la partie caillou et la partie perdrix !

    Ensuite, je n'ai pas fait dans l'originalité : j'ai traversé le plateau, avec un passage près du cairn en l'honneur de la fille qui s'était faite bouffer là-haut (bien dans l'air du temps avec les visites d'ours qu'on a en ce moment : il y en a apparemment un nouveau un peu plus au nord-nord est de Longyearbyen) et suis redescendue par Tverrdalen avant de revenir par la route. Un classique pour la population, mais ça faisait en fait un moment que je n'avais pas fait ce tour-là. Je pars souvent dans n'importe quelle direction quand je suis sur le plateau.

    Le GPS étant toujours bloqué (et pour l'instant aucune réponse à la question envoyée au support technique), je suis obligée de vous tracer un chemin approximatif à la main ! ;-)

    Perdrix

    Et pour rester dans le mode plante de la veille :

    Perdrix

    La végétation brave les falaises et l'aridité du terrain pour s'installer dans les endroits les plus improbables.


    2 commentaires