• Ce qui a valu, au passage, la naissance d'une nouvelle rubrique ! wink2

    Commençons par le bilan graphique de yr.no :

    Bilan météo du mois d'aout

    On constate tout d'abord, beaucoup de rouge (= températures positives... signe que c'était l'été)... en fait, il y a un tout petit trait bleu dû à un petit -0,1°C le 2 au soir (mais ça ne fait pas partie du bilan du mois d'aout donc)... et très peu de rectangles bleus = les précipitations, au total 8,3 mm... une fois de plus, ça confirme que j'habite un désert. :-) Et ça confirme l'impression générale : on n'a vraiment pas eu à se plaindre du mois d'août et juillet était plutôt bien aussi ! Pas comme l'an passé, où on a eu droit à 2,5 x les normales, côté précipitations, pas côté températures...

    On constate aussi que, comme à chaque bilan que j'ai eu l'occasion de faire, la courbe de tendance de cette année (en rouge) est clairement au-dessus de la courbe de tendance obtenue à partir des températures de ces 30 dernières années.

    Les températures de cet été (juillet inclus) ont été assez stables = pas trop de yoyo, avec des maximales autour de 12°C atteintes en de rares occasions lors des 2 mois, pas de coup de chaud à 15 comme l'an passé, ou 18... l'année de la canicule wink2.

    Ceux qui consultent le site de la webcam (accessible dans le menu de droite) ont certainement constaté que, maintenant, il y a des liens vers l'état de la banquise et la température de l'eau... Très intéressant... pas que j'ai envie de me baigner, mais pour essayer de voir si on a un espoir que les fjords gèlent cet hiver... Et ça, maintenant que j'ai une motoneige, ça me concerne !

    Donc pour l'état de la glace, ça donne ça au 26/08:

    Bilan météo du mois d'aout

    Là où il y a beaucoup de glace, c'est en rouge... là où il n'y en a pas ou peu c'est pas colorié, bleu ou vert.

    Anormalement peu de glace le long de la côte ouest très tôt cet été, mais beaucoup de glace au nord qui vient seulement de libérer le passage pour contourner Spitsbergen, l'île la plus grosse et la plus à l'ouest de Svalbard. Beaucoup de bateaux de croisière ont dû revoir leur plan de navigation à cause de ça.

    Pour ce qui est de la température de l'eau,

    Bilan météo du mois d'aout

    Pas hyper facile d'associer clairement une température aux différentes zones, mais bleu clair c'est "chaud", bleu foncé c'est froid... on voit bien la différence entre la côte ouest sous l'influence d'une branche du Gulf Stream et la côte est sans Gulf Stream. En gros, dans le fjord principal, les températures ont l'air d'être autour de 8°C... ça rejoint ce que j'avais vu lors de la promenade sur le Lance.... misère ! Dire qu'on est seulement à 1300 km du pôle nord, sale temps sur la planète comme dirait l'autre (ok... Cabrel, pour ceux qui n'ont pas trouvé).

    Quant au soleil... 12 jours après le 1er coucher de soleil, où en est-on ??

    Bilan météo du mois d'aout

    Lever 04:04 (c'est toujours avant moi) et coucher 21:41 (c'est maintenant avant moi aussi). Je sens d'ailleurs que je me décale petit à petit : je me couche plus tôt et me lève plus tôt :-)

    Mais bon, depuis mardi, c'est plutôt gris et le coucher de soleil, il faut se l'imaginer !

     


    2 commentaires
  • Alors que depuis samedi, on n'a pas entendu de "notre" ours qui traînait toujours de l'autre côté du fjord et rendait visite aux différentes cabanes, l'ours qui a passé tout son été dans le coin de Nordenskiöldsbreen a refait parlé de lui... Cette fois-ci, c'est le campement de la nouvelle promo de Guides Arctiques (ou plutôt futurs guides arctiques, parce qu'ils ne le seront qu'après la formation d'un an) qui a dû être évacué...

    Alors qu'ils étaient en exercice sur le glacier voisin, un ours a rendu visite à leur campement dimanche. Quand ils sont revenus, plus de trace de l'ours mais des traces de son passage... :-(( Et pendant la "nuit", il est revenu leur rendre visite... et  30 tirs au pistolet d'alarme n'ont pas eu raison de sa curiosité... Ils ont donc dû tout abandonner sur place et évacuer le camp, d'abord en passant le reste de la nuit dans la cabane de Basecamp, non loin de là, puis, heureusement, un bateau traînait dans le fjord, le Stålbas, et tout ce petit monde a pu être ramené à bon port = le port de Longyearbyen. Un peu plus tard, ils ont voulu retourner chercher leur équipement (c'est qu'il y en a pour un paquet de fric !), 20 tirs supplémentaires au pistolet d'alarme n'ont pas eu plus d'effet que la 1ère fois. Il faut dire qu'il en a vu d'autres cet été, il doit être blasé maintenant... et sourd peut-être ;-)

    Quelques photos volées sur la toile pour illustrer !

    Un ours envahissant

    Il a l'air un peu possessif, non ??

    Un ours envahissant

    Un ours envahissant

    Belle caisse en alu, n'est-ce pas ??? ça fait partie de l'équipement que je dois acheter pour les futurs tours en motoneige.

    Au moins, les guides auront eu une formation complète, du moins du point de vue ours, parce que pour le reste ça a été quelque peu écourté !

    Evidemment, les chaines de télé et journaux norvégiens ont parlé du "drame", entre autres tv2 : http://www.tv2.no/2014/09/01/nyheter/5969370

    Finalement, c'est avec l'aide de l'hélico du Sysselmann qu'ils ont pu accéder au camp et  lundi soir, j'ai assisté au débarquement à Longyearbyen pendant ma chasse au coucher de soleil. C'est le bateau rouge sur les photos.. il a dû accélérer le débarquement pour laisser la place au Quest, un petit bateau de croisière, qui arrivait au même moment (le bleu).

    Un ours envahissant

    Un ours envahissant

    Un ours envahissant

     

    Et pour finir, j'avais promis les photos du coucher de soleil... les voici... ça ressemble étrangement aux photos du 23 aout, mais promis... ce ne sont pas les mêmes ! ;-)

    cliquer sur le lien pour accéder au diaporama coucher de soleil


    5 commentaires
  • Encore un article difficile à classer dans une seule rubrique parce qu'il y a à la fois des photos de paysages et d'animaux... des perdrix des neiges, pour changer... ;-)

    Donc hier, ayant la matinée de libre, j'ai décidé d'en profiter pour aller jeter un coup d'oeil sur l'état de l'enneigement sur Platåfjellet, derrière chez moi. Dimanche soir, on avait eu droit à un mélange pluie-neige même au niveau de la mer donc neige en altitude... 400 m c'est pas grand chose mais ça suffit à ce qu'il fasse plus froid ! Belle lumière d'automne : même si le temps né'tait pas très encourageant quand je suis partie de chez moi, au bout de quelques minutes les 1ers coins de ciel bleu ont fait leur apparition.

    Batifolage dans la 1ere neige

    Me voilà donc lancée... et à peine la montée commencée, j'ai vu que les bélougas, observés dimanche dans le fjord, étaient de retour et que le troupeau s'étalait entre Hotellneset (en gros vers l'aéroport) et Revneset, de l'autre côté du fjord.

    Tout le long du chemin, très vite recouvert d'une fine pellicule de neige fraîche, j'ai pu observer profusion de traces de perdrix... c'est donc sans surprise que je suis tombée sur 3 d'entre elles littéralement accrochées à flanc de falaise en train de se creuser des "nids" dans la neige fraîche. Voilà le résultat... vous allez en bouffer de la perdrix (euh... c'est façon de parler) :

    Batifolage dans la 1ere neige

    Le lien vers le diaporama des perdrix des neiges dans ... la neige !

    Si vous êtes observateurs, vous aurez remarqué qu'il a fallu que je passe en mode hiver pour la signature des photos : signer en blanc sur blanc c'est pas très visible, il a fallu changer en gris ! ;-)

    La preuve qu'elles étaient vraiment au bord de la falaise :

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Traces de perdrix : elles n'ont pas encore trop de plumes sur les pattes, ça ressemble encore à qqch.

    Batifolage dans la 1ere neige

    La neige commence à gagner du terrain et à se rapprocher sérieusement de Nybyen :-). Un vrai plaisir de marcher sur la neige, faute de pouvoir dire dans la neige. (Pour ceux qui ne maitrisent pas tout, les photos ci-dessous sont toutes accessibles en grand format en cliquant dessus, flèche de navigation pour revenir en arrière sur la page de l'article.)

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

     

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Batifolage dans la 1ere neige

    Quand le soleil tape dessus, ce qui reste de "l'herbe" prend une belle couleur orangée (couleur non retouchée).

    Ensuite boulot (faut bien un peu...), puis miam express, puis "rentrée des classes" pour la croix rouge... je suis bien décidée cette année à suivre leur formation "Vinter B" (vinter = hiver... B j'ai pas bien compris pourquoi pour le moment... B comme bevis ?? bevis = preuve, attestation) et à boucler sur 1 ou 2 ans. Il y a des activités obligatoires et ce n'est pas sûre que j'arrive à assister à tout cette année, mais je vais essayer de boucler ça cette année. Si j'arrive à valider mon Vinter B, je peux alors participer à la formation "intervention sur glacier" en juin... et ça, ça me plairait !

    Retour maison... en vélo, c'est vite fait, c'est tout près de chez moi...

    Puis vers 21h30, je n'ai pas résisté à l'appel de la lumière du soleil commençant à penser à se coucher (coucher officiel à 22h30), mais le résultat, ce sera pour demain... peut-être...

     

     

     


    5 commentaires
  • Je sens que l'article du jour va faire grincer quelques dents, mais j'assume ! frown

    Je ne suis pas une grande consommatrice de viande, surtout pas rouge, mais de temps en temps, il faut bien faire le plein de fer (quand il y en a marre des lentilles, des épinards, du pâté de foie), mais tant qu'à faire autant manger local... De vaches il n'y a point, les rennes... pas si facile de mettre la main sur de la viande de renne local : il y a suffisamment "peu" d'autorisations de chasser des rennes qui sont données que ceux qui ont tué leur renne, se le gardent et se le mangent eux-mêmes ou entre copains... Le phoque, j'ai goûté une fois et j'ai trouvé que ça avait un très fort goût de foie... beurk... mais ça dépend sûrement de la façon de le préparer

    Alors la vache arctique, c'est quoi ??... eh bien, oui... c'est la baleine !

    Et même si la baleine qu'on trouve ici a été congelée et nous vient de fastlandet, à l'origine elle a très certainement été tuée dans nos eaux... retour à l'envoyeur !

    Donc pour ou contre la chasse à la baleine... en quoi une baleine est-elle plus précieuse qu'une vache ? Je pars du principe que si la population se porte bien, il n'y a pas de raisons de chasser une baleine qui sert à nourrir les gens. Parce qu'il y a baleine et baleine... Il s'agit dans notre cas d'une espèce particulière, le petit rorqual ou baleine de Minke ou Balaenoptera acutorostrata en latin ou vågehval en norvégien (hval = baleine en norvégien... narval, ça vous dit quelque chose ?) dont la population est évaluée chaque année et un quota de chasse est calculé d'après ces estimations. On ne parle pas de la baleine du groenland qui a été quasiment exterminée ou de la baleine à bosses ou de la baleine bleue... Et pour l''UICN (Union Internationale pour la conservation, elle est classée comme une espèce à préoccupation mineure, pas du tout dans les espèces menacées).

    Quant au mode de chasse, on est loin de la sauvagerie des années 1700-1800, les règles sont très strictes, notamment sur la durée de mise à mort, l'animal ne doit pas avoir vraiment le temps de souffrir. Les baleines sont donc tuées à l'explosif, ce qui est radical et extrêmement rapide.

    Vu du dessus (= ce qui dépasse de l'eau), ça ressemble un peu à un dauphin :

    mais la nageoire dorsale est en fait ridiculement petite par rapport au reste du corps :

    Et par rapport à l'homme, ça donne ça :

    Description de l'image  image:Minke whale size.svg.

    Il paraît que la saison a été très bonne cette année et qu'ils sans doute tuer autant de baleines que le quota le permet.

    Etant devenue norvégienne, j'assume les choix de mon pays d'adoption et ce "soir", au menu, c'est baleine... Pas tous les jours que ça arrive, faut bien le reconnaître, mais le rayon "poisson" était plutôt vide hier.

    Ceci dit, à quoi ça ressemble de la viande de baleine (parce que tout le monde a bien compris que c'est un mammifère donc la chair ne ressemble en rien à du poisson) ??... c'est extrêmement sombre, presque noir

    Provoc

    Non, les points blancs, ce n'est pas une maladie, de la moisissure ou des bactéries, c'est juste la graisse.

     

     C'est une viande très tendre et maigre : 116 kcal pour 100 g, 23,5 g de protéines, 2,4 g de lipides, riche en vitamine A et source de vitamine C (ce qui a dû sauver plus d'un inuit).

    Pour les recettes, tout ce qui peut être préparé avec du boeuf peut être préparé avec de la baleine mais il faut réduire les temps de cuisson de 20 à 30% puisque la viande est si tendre. La meilleure façon d'apprécier cette viande à sa juste valeur est de la griller en steak ou crue, en carpaccio ou sushi.

    Pour ma part, cru c'est un peu violent, donc ça a été en steak accompagné de petites patates amandines (un miracle n'arrivant jamais seul, j'ai trouvé des petites patates comme j'en mangeais chez la grand-mère) et des haricots du jardin du rayon surgelé ! Un repas de luxe que je peux m'offrir une fois dans le mois quand j'ai touché la paie !;-)

    Provoc

     Et tant qu'on est dans le sujet baleines... Aujourd'hui, alors que je bossais au musée, quelqu'un a lancé l'info sur notre groupe FB qu'il y avait des bélougas dans le fjord, là où l'eau est très peu profond et juste à côté du boulot... J'ai trépigné sur ma chaise... too bad d'être au boulot alors qu'il y a des bélougas à portée de vélo... J'ai trouvé la solution : prendre ma pause repas en les regardant batifoler dans le fjord... C'est pas du luxe, ça ? Un seul regret : je n'avais évidemment pas mon bon appareil et mon bon zoom avec moi, mais heureusement j'ai toujours un compact qui traine dans mon sac !

    Provoc

    Provoc

    Provoc

    Par moments, une baleine passait tout près du rivage, à une dizaine de mètres... trop de bonheur !

    Bon, le problème est qu'il a fallu traverser l'estuaire (c'est un bien grand mot) pour atteindre la plage et je suis revenue dans un état lamentable : sandales pourries de vase, bas de pantalon dégueu et chaussettes trempées pour le reste de la journée... mais ça valait le coup ! :-)))

     


    9 commentaires
  • Vous l'attendiez tous.... enfin... tous ceux qui ont participé... c'est-à-dire 2 en fait !.. Mais que vous êtes vilains ! Je crois que je vais arrêter avec les jeux concours... frown Je profite donc que je sois au boulot au musée,et absolument débordée de travail comme je vous laisse l'imaginer, pour mettre fin au suspense.

    Le voici donc... le résultat du dernier concours lancé sur Overblog le 6 aout... Pour ceux qui doutent, vous pouvez retourner/aller voir l'article (si vous êtes prêts à supporter la pub !)

    http://les-aventures-de-sophie-dans-l-arctique.over-blog.com/2014/08/ambiance-soiree-et-un-nouveau-jeu-concours.html

    La question était donc: combien d'oiseaux sur la photo ci-dessous (et non pas sur l'ensemble des photos de l'article, rlp ! non mais !!)

    Et la réponse est... (roulement de tambour)...  6 !

    Nous avons donc une gagnante : Sophie L, et, non, ce n'est pas parce qu'elle s'appelle Sophie... Ce qui veut dire que 50% des participants ont gagné wink2.

    Heureusement, nos ch'tits bécasseaux violets ont le ventre clair, ce qui aide à les repérer, mais toutes les taches claires ne sont pas des ventres de bécasseaux violets... il y a aussi des cailloux ! wink2


    2 commentaires