• Petit à petit l'oiseau fait son nid (mais c'est pas de saison), et petit à petit Sophie s'équipe (et ça, il n'y a pas de saison).

    Un incontournable, si on en croît la Croix Rouge et autres baroudeurs, la boussole... Parce que, non, on ne peut pas trop compter sur un GPS pour x raisons : batterie qui lâche, problème de contact avec suffisamment de satellites notamment quand on est au fond d'une vallée étroite (pour nous, les satellites sont tous bas sur l'horizon), erreurs de positionnement pendant les aurores boréales... donc, il faut toujours avoir une boussole... même si là aussi il y a x (ou y) raisons pour que la boussole délire...

    Vous allez me dire qu'une boussole, ce n'est pas un gros investissement... et c'est vrai quand on pense aux GPS, au kit avalanche, au téléphone satellite, à la motoneige, à la tente... et j'en passe... mais ce n'est pas non plus si "cheap" quand on suit les conseils d'avoir un modèle avec miroir pour pouvoir faire ses mesures en même temps qu'on vise (et accessoirement mettre ses lentilles ! yes) et une petite vis pour corriger l'erreur de pointage entre le nord magnétique et le nord géographique.

    C'est donc fait... et ça m'a coûté la bagatelle de 430 kr (un peu moins de 50 euros au change de folie actuel).

    Voici la bête... modèle finlandais...

    Et alors là, les problèmes commencent... Il y a bien une notice qui explique comment se servir de l'engin... mais ça, j'ai déjà eu un cours avec la Croix Rouge (et j'ai certainement tout oublié) mais qu'est-ce que je fais de ce qui est à gauche sur la photo... Question de blonde ??? Eh bien, figurez-vous que ça peut paraître évident mais quand j'ai cherché sur le net une photo montrant comment ils avaient installé ça, j'ai trouvé de nombreuses variantes plus ou moins créatives...wink2

    celle où on ne se sert pas du truc en boule

    mais bon... si le truc en boule est là, il doit bien servir à quelque chose et pour moi, c'était évident qu'il se clipse sur le bas de la boussole, comme ça :

    mais que faire du reste :

    comme ça ??

    ou comme ça ??

    BP0413ESS_Suunto_MC2Global_445x260.jpg

    J'ai pour l'instant choisi cette option, en faisant un noeud à l'autre extrémité du cordon de la cordelette.

     

    Et puis, comme toujours, il y a les rebelles he:

    En tout cas, si c'est pas évident, pourquoi ne pas donner la réponse sur la notice... hein ?? oh

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • ou la preuve en images... mais pas images de moi puisque je me suis débinée... yes

    et eux aussi :

    Friluftsliv i polar ånd

    Photo Svalbardposten.no

    Ceux qui devaient aller faire trempette dans le fjord ont dû renoncer parce que de la glace s'était formée au fond de l'eau sur une distance de 3-4 m à partir du rivage (je présume que la couche de glace s'est formée à marée basse) et c'était donc trop risqué d'essayer d'aller dans l'eau dans ces conditions. Visiblement le -10 + effet du vent, soit environ -20/-25 ne les aurait pas arrêtés !  Ils sont dingues !oh

    Côté campement, un succès... et les photos ont fleuri sur instagram :

    les petits, les grands... une cinquantaine de chiens, 60 à 70 personnes selon les sources et 22 tentes... avec une grande majorité de tente Helsport modèle Svalbard bien sûr... la même que la mienne (moi j'ai la version rouge et jaune, pas la verte moche).

    Friluftslivets år - Inngangen til Friluftslivets år markeres med teltleir og overnatting utenfor Longyearbyen. - Foto: Andrine Kylling /

    Photo Andrine Kylling

    Et beaucoup de séances de câlins avec les chiens

    Kosetid med hunder på natt i naturen på 78¤Nord #friluftsår #2015 #Svalbard #huskies #FÅ15 #nattinaturen #kosetid #Endalen #-10¤C #50hunder #60person

    Et pour ceux qui lisent le norvégien, un article sur Anna Marie, 2 ans et demi, qui a passé la nuit dehors avec sa maman dont j'ai emprunté la photo

    Anna Marie Sandal Strømseng - SOV GODT: Med 25 effektive kuldegrader utendørs sov 2,5 år gamle Anna Marie Sandal Strømseng godt i Svalbard-natten. - Foto: Elise Strømseng /

    http://www.nrk.no/nordnytt/anna-marie-_2_5_-sov-ute-pa-svalbard-med-isbjornvakt-1.12149823

    Pendant ce temps-là, alors que j'entendais le vent souffler, j'étais si bien sous ma couette bien au chaud yes

    Avant ça, à 16h30, la populace avait été nourrie... plus ou moins parce que les stocks ont vite été épuisés

     


    3 commentaires
  • Alors que c'est le grand jour du lancement officiel de l'année Vie en plein air, j'hésitais à participer à la nuit sous tente organisée par le "club canin" local... Les prévisions météo auront eu raison de mes spasmes de motivation (je n'étais franchement pas inspirée dès le début)... il ne devrait pas faire trop froid au thermomètre : hier soir on a eu un rapide passage à -15, ce matin il fait -7, ils annoncent -12 pour ce soir... mais beaucoup de vent. Le vent, c'est pas trop gênant une fois qu'on est sous la tente mais monter la tente par -12 + vent à 12m/s, ça nous fait du -23 en ressenti et monter la tente avec les grosses moufles goretex, c'est pas très jouable.

    D'ailleurs, ça sent tellement le soufre (ou l'engelure) qu'un message de précaution a été envoyé, expliquant comment gérer le froid pour ceux qui ne sauraient pas. Et je vais m'empresser de vous traduire tout ça, même s'il y en a pour un moment !

     "A ceux qui vont passer la nuit en plein air avec le Club canin de Longyearbyen. A Svalbard, on est habitué au froid et au vent, et c'est ce qui est prévu. Avec ou sans vent, voici quelques conseils quand on dort dehors dans la nuit polaire:

    la laine vaut de l'or, de la tête aux pieds (en norvégien, ça sonne mieux : ull er gull)

    Faire attention aux parties du corps qui sont exposées. Visage, mains, pieds... TOUT LE TEMPS

    Avoir avec soi une lampe frontale et des piles de rechange. Garder les piles dans la poche intérieure de la doudoune de sorte qu'elles durent plus longtemps.

    Le froid vient par le sol. Choisir un matelas adapté à l'hiver.

    Si le sac de couchage te tient chaud pendant la nuit, ce sera ton meilleur ami en bivouac.

    Le bonnet de nuit est à la mode sur le terrain ! Dors avec le bonnet sur la tête  : une bonne partie de la chaleur est perdue par la tête. Les sous-vêtements en laine sont des pyjamas de 1ere catégorie dans la nuit polaire.

    Une bouteille ”Nalgene”avec de l'eau bouillante et un étui autour est une super bouillotte dans le sac de couchage. [note du traducteur comme on dit... je ne sais pas si vous connaissez : ce sont des bouteilles en plastiques qui supportent l'eau bouillante... produites aux US]. Faire bouillir l'eau à la maison et placer la bouteille dans le sac de couchage des que le camp est monté. Si la bouteille reste toute la nuit dans le sac de couchage, elle est prête à être pour le lendemain. Bien fermer le bouchon.

    Les sachets chauffant pour les mains et les pieds sont super à avoir avec soi au cas où on commence à avoir froid. Ça fait plus de déchet, donc prends soin de les remporter mais ça tient bien chaud. C'est particulièrement important pour les enfants.

    Prendre une thermos avec une boisson chaude et une tasse. Ça réchauffe de l'intérieur.

    Il faut boire et manger. Boire suffisamment même s'il fait froid.

    Si tu dois aller aux toilettes, va aux toilettes. Y compris la nuit. Se retenir te fera passer une mauvaise nuit et tu auras froid d'autant plus vite. Avoir prêts à l'emploi près de soi du papier et la frontale et je vous promets que ce sera d'autant meilleur de se glisser à nouveau dans le sac de couchage après.

    Quand on est nombreux dans une tente, on est à l'étroit mais il fait plus chaud. Sois amical !
     
    Avoir un bordel organisé sous la tente.

    Enlever les chaussures dans la partie extérieure de la tente mais les prendre dans la tente pendant la nuit pour ne pas qu'elles soient totalement gelées le lendemain. [note du traducteur : j'ai testé pour vous... :-((]

    Prendre une pelle à neige et creuser un trou pour piéger le froid et se fabriquer un coin cuisine dans l'entrée de la tente [n. d. tr. aucune idée de comment ça s'appelle en français]

    Reboucher le trou avant de quitter les lieux pour que les autres ne tombent pas dedans.

    Ceux qui portent des lentilles doivent les garder dans le sac de couchage pendant la nuit de même que tout ce qui gèle: Si ça fait beaucoup, bien réfléchir a ce qui est vraiment nécessaire.

    Avoir de l'air dans le sac de couchage garde la chaleur. Ne pas remplir le sac de couchage avec trop de vêtements et autres trucs. Réchauffer plutôt les choses dans le sac de couchage le matin pendant qu'on mange le petit déj depuis son sac.

    C'est incroyable tout ce qu'on peut faire dans un sac de couchage. S'habiller, manger son petit déj, boire son café et se brosser les dents.

    Utiliser des gants en laine fine s'il y a des choses à faire et que ce n'est pas possible avec les moufles. Les engelures peuvent arriver très vite.

    Quand il est temps de se lever et de démonter le camp, planifier et être efficace pour ne pas se refroidir.

    Ne pas sortir de la tente et rester planté immobile. Bouge pour rester chaud. Aider à défaire la tente.

    Ne pas prendre plus de choses avec soi que nécessaire.

    Pense aux autres.

    Prendre soin de ramasser toutes ses affaires et de tout rapporter à Longyearbyen, notamment la poubelle. Le Club canin ne doit pas avoir à nettoyer derrière tout le mnde. Ils s'occupent des toilettes et du feu de camp. (Se souvenir de les remercier pour ça)

    Ne pas hésiter à poser des questions. Le club canin et la Croix Rouge seront présents et ont beaucoup d'expérience. Ils sont là pour aider et porter les premiers secours s'il se passe quelque chose.

    "

    Je tire ma révérence à ceux qui sont restés motivés et qui sont en train de se les geler (les doigts bien sûr) en ce moment-même... ça souffle bien et on est si bien au chaud chez soi !! ;-)

    En tout cas, ils ont de la chance sur un point : le ciel s'est dégagé et il y a de belles aurores. Ça n'arrête pas en ce moment : voilà une photo d'hier prise en coup de vent avant la Croix Rouge.

    Dégonflée ??? ou prudente ??? ;-)


    1 commentaire
  • Ce matin, le beau temps aidant, j'ai pu constater que ça commence à "bien" bleuir sur l'horizon à l'est/sud-est.... bon, je dois bien reconnaître que 1250 iso et 1.0 d'exposition ça aide...

    De la glace dans les fjords ???

    La saison motoneige se profilant du coup à l'horizon, la question que tout le monde se pose est "y aura-t-il de la glace dans les fjords cette année ?". Il n'est plus question de l'Isfjord lui-même qui gelait il y a 30 ans mais ce n'est plus le cas depuis longtemps, ni de l'Adventfjorden, notre petit bras de fjord mais qui est facile à contourner par les terres... Il est surtout question de Tempelfjorden, le fjord dans lequel le Noorderlicht se faisait prendre dans les glaces (faut-il parler au passé ??... ils espèrent bien réussir cette année en tout cas) et de Billefjorden, le fjord par lequel on accède à Pyramiden. Après les soucis de l'an passé, le Sysselmann vient de changer un peu (et provisoirement) les règles et il sera possible cette année d'accéder à Pyramiden en passant uniquement sur les glaciers mais s'il y a de la glace praticable dans le jord, ça simplifie beaucoup les choses et raccourcit le périple qui est déjà fort long si on doit faire l'aller-retour dans la journée...

    Petite carte empruntée à npolar.no où je vous localise les choses...

    De la glace dans les fjords ???

    Pour l'instant, ce n'est pas très joyeux... à part sur la côte est où il fait toujours beaucoup plus froid parce qu'il n'y a pas l'influence du Gulfstream, et Van Millenfjorden (un peu plus au sud, là où est Svea) qui est barré par une sorte d'île qui fait que ça gèle toujours plus facilement là.

    De la glace dans les fjords ???

    carte http://polarview.met.no/regs/fram_strait_20150109.png

    On se tourne donc vers les chercheurs, dont le point de vue n'est pas toujours apprécié par tout le monde (allez savoir pourquoi, les scientifiques sont souvent perçus comme des ennemis qui manipulent l'opinion, cf. les changements climatiques par exemple, alors que l'opinion fait plus confiance aux politiciens, qui n'y connaissent rien, aux lobbyistes qui s'y connaissent mais font semblant de croire ce qu'ils disent ou aux journalistes qui croient s'y connaître mais en fait pas du tout...).

    Bref, des chercheurs d'UNIS surveillent ce qui se passent dans les fjords du coin et nous laissent un léger espoi, alors que ces 2 dernières années on a eu droit à un afflux d'eau chaude dans nos fjords de la côte ouest, il semble que de l'eau plus fraîche arrive et forme une couche de surface qui pourrait bloquer l'eau chaude plus en profondeur. On aurait une petit chance que ça gèle si les conditions favorables sont réunies : une vague de froid, pas de vent ou du vent dans la bonne direction (=pas du sud qui pourrait nous ramener de l'eau chaude).

    De la glace dans les fjords ???

    Températures mesurées le 13 novembre lors d'une coupe sud-nord de l'Isfjorden. La couche du dessus est plus froide mais les températures y sont encore de 2,5 à 3°C, ce qui est toujours trop chaud, mais c'est mieux que ce qui se passe plus en profondeur. (illustration empruntée à l'article de Nilsen and co., dans Svalbardposten). Dire qu'on est à seulement 1300 km du pôle nord ! :-((

     


    2 commentaires
  • Il y a quelques temps (... l'an passé ??... en 2013 ???), j'avais écrit un article sur les moyens de transport et j'avais évoqué une bizarrerie norvégienne : le spark.

    Eh bien, figurez-vous que l'Office du tourisme a décidé de mettre des sparks en libre service... les règles sont simples : on le gare n'importe où (il n'y a pas de places attitrées de sparkering wink2) et tout sparkqui n'est pas en cours d'utilisation (= avec quelqu'un dessus) est libre.

    Les gens trouvent ça très cool et les photos commencent à fleurir notamment sur instagram : best of...

     

    På #sparketur på #svalbard

    #??????? ?? ??????, ???? ??????  #spitzbergen #spitsbergentravel #svalbard  #longyearbyen  #?????????????????????????? photo prise en pleine action... non, pas par moi !

    Moi, j'ai testé comme passagère mais pas encore comme conductrice !

    A noter que ces sparks sont verts, ce qui n'est pas du tout la couleur habituelle mais a un double intérêt : montrer que c'est un projet écologique et permettre de distinguer facilement les sparks publiques et les sparks privés qui ressemblent en général à ça

    Sur fastlandet, il existe des compétitions de spark... surprenant que ça ne soit pas encore en place ici !


    3 commentaires