• Je ne sais pas si vous vous souvenez de la boîte aux lettres au Père Noël géante... la plus haute du monde (du moins à l'époque où elle a été construite)... un "cadeau" d'une citoyenne d'Hong Kong... le genre de cadeau empoisonné qui a en tout cas fait couler beaucoup d'encre (et de pixels)

    Installée provisoirement avec une autorisation de 2 ans (je me demande bien comment cette monstruosité a eu l'autorisation d'être montée), elle est illégale depuis 2 ans. La propriétaire a essayé de prolonger le bail mais n'a jamais suivi la procédure jusqu'au bout, notamment l'enquête de voisinage. En fin septembre (ou fin octobre je m'y perds), le conseil municipal a tapé du poing sur la table... la chose doit être démontée, virée, partie, on ne veut plus la voir... Amende de 500 kr par jour (ou un truc dans le genre) comme le veut la loi norvégienne... Rien ne se passe... à part les jours, l'horreur est toujours là. A un moment, l'éclairage néon agonisant est même réparé. ça sent la provocation. 

    Quelques mois plus tard, il est annoncé que le délai final est juillet. Ensuite la chose sera démontée de gré ou de force et si la propriétaire ne s'en charge pas, le conseil municipal trouvera quelqu'un pour le faire et enverra la facture à la proprio... Pleine d'espoir, j'attends (cette chose me gâche la vue et est en plein dans ma ligne de mire)... juillet passe... rien de nouveau

    Mais les choses se précisent dernièrement... il y a une dizaine de jours, un électricien coupe le courant et du coup je ne vois plus cette horreur vu qu'il fait nuit tout le temps ! ouf ! Et il est annoncé qu'une entreprise locale attaquera la démolition le 20 nov. Enfin ! on tient le bon bout ! La facture s'anonce douloureuse 129.000 kr (diviser par 10 pour avoir une idée en euro... et bien en fait, c'est plus)

    C'est dans la boîte

    extrait de Svalbardposten

     

    Mais, rebondissement... alors que je passe devant pendant ma "promenade", je constate que des gens sont en train de monter un échafaudage. De la pure provocation si vous me demandez mon avis... ça fait 2 ans qu'on lui demande d'organiser le démontage sans qu'il ne se passe rien et maintenant que tout est prévu avec un entrepreneur, elle arrive avec sa propre entreprise pour faire le job. Vraiment du foutage de gueule !

    Aujourd'hui, ça vait l'air de bien avancer

    C'est dans la boîte

    photo Marc Sabatini (Icepeople)

     

    Je me réjouis d'avance de ne plus voir cette monstruosité quand le jour reviendra ! mais je n'ose presque pas y croire

     

     

     


    votre commentaire
  • Tradition oblige... novembre c'est le moment de la représentation annuelle du cirque Svalnardo, production locale encadrée par 2 personnes venues du "continent"... pendant 5 jours, nos chères petites blondes ont travaillé d'arrache-pied pour nous pondre ce nouveau spectacle... Talents variés et effets scéniques de qualité... Ces norvégiens m'impressionnent par leurs talents artistiques (moins par leur "maîtrise" des maths, mais c'est un autre sujet)

    Instants choisis

    le décor

    Le retour du cirque

     

     

    Le retour du cirque

     

    tous les âges

    Le retour du cirque

     

     

    Le retour du cirque

    Là, je suis trop vieille... mais promis, dans ma prochaine vie, je m'y mets ! winktongue

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

     

    Le retour du cirque

     

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

     

     

    Le retour du cirque

     

    salut final... tellement de monde qu'il a fallu que je le fasse en 2 morceaux

    Le retour du cirque

     

    Le retour du cirque

    mais comment ont-ils (elles) fait pour garder tout ce monde sous contrôle... rien que la gestion des coulisses me laisse perplexe, parce que je les connais les "coulisses"... un bien grand mot pour un petit espace !

     

    Ce soir... concert... pas local winktongue


    votre commentaire
  • Je vais commencer par quelque chose qui n'a rien à voir avec l'arctique mais quelque part, il y a une logique commune.

    Donc, une fois de plus, Trump nous en a pondu une. On dirait qu'il fait exprès de miser sur la provocation, un grand bras d'honneur affirmant haut et fort "c'est moi le boss, je fais ce que je vais et je vous emmerde". On ne manque pas d'exemples et le sujet du jour, c'est son projet de réautoriser l'importation aux USA de trophées d'éléphants... on pensait le sujet clos alors que même la Chine s'est décidée à renoncer aux importations d'ivoire. On pensait qu'on était à une époque où on ne peut aller que de l'avant, mais non... il y a encore des gens assez débiles pour se vanter d'avoir tué une girafe (!! oui ! ça existe... je ne pensais même pas que ça pouvait exister).

    Evidemment, ça a fait réagir vivement de nombreuses personnes et Trump a l'air d'avoir compris que ce n'était pas forcément bon pour son image... le sujet est différé... pas abandonné. Restons vigilants !!

    Une manière d'exprimer sa désapprobation est de partager cette image et/ou #bekindtoelephants sur instagram, twitter

    Choquant !

    Ce mec est franchement affligeant et ce qui l'est encore plus, c'est que les sondages montrent que ceux qui ont voté pour lui sont satisfaits ! Voilà où se situent les limites de la démocratie... pour avoir le droit de voter, il faudrait devoir prouver un minimum d'intelligence.

    ça m'énerve !

    Ce n'est donc pas la peine d'espérer le moindre progrès côté ours polaires...

     

    Ceci mis à part, le concours photo organisé sur l'année, 10 rounds de 5 photos, vient de prendre fin... Bilan : 3 photos dans la catégorie "or", 9 en "argent", 35 en "bronze", 3 qui n'ont pas eu assez de points. 22e place. C'est mieux que ce que j'attendais quand j'ai commencé à me lancer dans ce concours, mais il y a du potentiel d'amélioration wink2 mais la concurrence est rude... il y a des gens bons (ah ah!). 

    Je retente le coup en 2018

    En attendant, vous pouvez visionner l'ensemble des photos dans ce clip:

    https://www.youtube.com/watch?v=IU91geqDayM&feature=youtu.be

     


    4 commentaires
  • Amusant... je constate que le dernier article écrit dans cette rubrique s'appelait "cobayes" au sens figuré... Cette fois-ci, il s'agit des cobayes au sens propre (ou sale), les vrais quoi...

    N'ayant pas grand chose à me mettre sous l'objectif (les aurores se font désirer... on en a eu un peu par-ci par-là mais rien de franchement spectaculaire et la plupart du temps, le ciel est très couvert donc...), j'ai donc entrepris de m'attaquer aux cobayes... qui vont aussi me servir de cobayes (au sens figuré) parce que je viens de réaliser que j'ai une fonction wifi intégrée dans le 5D Mk IV et que je peux me servir de mon smartphone comme d'une télécommande avancée avec une app qui s'appelle Canon Camera Control, je peux ajuster tous les réglages importants et je peux faire la mise au point comme je veux... juste un problème, pour une raison mystérieuse, je ne peux pas voir l'histogramme (ou mieux les histogrammes) et je n'ai pas d'indication pour l'exposition. Ils ont donc du potentiel pour améliorer leur app mais, même comme ça, ça offre de nouvelles possibilités

    - la 1ere à laquelle j'ai pensé, c'est de laisser l'appareil photo dans un coin où le renard passe et pouvoir espérer prendre une photo de très près en étant moi-même loin... faut que je teste la portée du wifi

    - la 2e, c'est de pouvoir laisser mon appareil dehors sur pied photo et prendre des photos d'aurores (ça va bien finir par arriver) de dedans, au chaud. 

    - la 3e, c'est de pouvoir prendre des photos de très très bas, appareil posé au sol, sans avoir à me tordre la nuque... et en pouvant ajuster la composition et non pas faire du pifométrique.... être allongée de tout mon long, ce n'est pas vraiment un problème surtout quand il y a de la neige, mais de soulever la tête, ça me tue les cervicales et très vite j'ai le tournis.

    Un problème est sans doute que ça tire sur la batterie parce que l'appareil est en Liveview tout le temps... à tester donc

    Résultat sur Gigant et Titan

    Cobayes... les vrais

     

    Cobayes... les vrais

     

    Cobayes... les vrais

     

    Cobayes... les vrais

     

    Cobayes... les vrais

     

    Cobayes... les vrais

     

     

    Cobayes... les vrais

     

    celle-là est très floue mais je la trouve très drôle... pour une fois, on lui voit l'oeil

    Cobayes... les vrais

     

    Cobayes... les vrais

     


    1 commentaire
  • Alors que nous attendons toujours l'hiver et la neige (la vraie, pas le microsaupoudrage qu'on a eu jusqu'à présent... et le seul jour où il a peut-être neigé de façon non négligeable il y avait tellement de vent que tout a dû finir dans le fjord), les conditions de glace ne s'annoncent guère meilleures que celles de l'an passé autour de l'archipel.

    ça se présente mal

     

    Un peu de banquise au nord de l'île la plus à l'ouest, Kvitøya (c'est dans ce coin là qu'on avait passé du temps et vu plusieurs ours cet été), mais sinon c'est la misère. Ce qui n'est pas bien du tout, c'est qu'il n'y a pas de banquise près des îles de Kong Karls Land qui étaient, jusqu'à il y a peu, la zone la plus importante utilisées par les femelles pour faire leur tanière (trou dans la neige plutôt). L'an passé, pas de glace et pratiquement aucune activité observée par les chercheurs. Cette année, la situation s'annonce similaire et c'est maintenant que les femelles "s'installent" à terre comme me l'a confirmé un chercheur de l'Institut polaire norvégien, ce soir, lors d'une de ces soirées typiques d'information sur les sujets classiques abordés chaque année pendant la période sombre (les ours, les maladies portées par les renards, les risques d'avalanche sur le terrain, et un sujet récurrent depuis décembre 2015 les risques d'avalanches en ville et les évacuations)

     

    Au niveau régional, c'est un peu mieux que l'an passé, il y a au moins de la glace près des îles François Joseph (en Russie) donc les femelles qui ont passé leur été sur la banquise au nord du Svalbard ont une chance d'accéder à la terre à cet endroit là. On commence à voir que la stratégie de nos femelles "locales" qui restent sur la côte ouest toute l'année n'est peut-être pas si stupide... elles galèrent l'été pour trouver à bouffer mais étant à terre, elles n'ont pas de pb pour l'atteindre au moment de mettre bas (ce qui se produit vers Noe¨l-Jour de l'an)

    ça se présente mal

     

    Ce sera intéressant de voir quelles conditions de glace nous aurons cette année au moment de nos expéditions hiver qui commencent mi-mars... suspense


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires