• Quand Store Norske va mal, tout va mal...

    Ceux qui suivent savent que le principal employeur se porte très (très très) mal et toutes les solutions sont recherchées pour éviter la faillite et la clef sous la porte.

    1ère mesure :  réduction d'un tiers du personnel (licenciements, départs en retraite...)

    2ème mesure : réduire la voilure comme dirait l'autre en mettant en veilleuse l'exploitation de la mine ouverte l'an passé, Lunckefjell

    3ème mesure : chercher à réduire les frais partout où c'est possible... et une de façons de gratter un peu est de ne pas mettre en service cet hiver la station/relais placée plous ou moins à mi-chemin entre Longyearbyen et Svea le long de la piste de motoneige (là où sont logés les mineurs qui travaillent à Svea Nord et Lunckefjell), une de rares pistes officielles marquées avec des piquets puisque beaucoup de gens travaillant à Svea préfèrent y aller en motoneige quand c'est possible plutôt que de dépendre du ch'tit navion qui fait la navette).

    Setter basestasjon ut av drift

    Photo Svalbardposten (archive bien sûr... puisqu'il fait nuit de chez nuit)

    C'est bien dommage parce que ça améliorait grandement la couverture téléphone portable, même si c'était pas hyper fiable. Ça va nous rendre tous encore plus dépendants des téléphones satellites qui coûtent un oeil, à l'achat et encore un bras à l'abonnement. frown

    On savait qu'on allait sentir les conséquences des problèmes économiques de Store Norske... on ne les attendait pas forcément là !

    Ce n'est que le début ! oh

    « Concert de NoëlÇa devait bien finir par arriver »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :