• Poubelles russes

    Alors que l'on savait déjà que les troncs d'arbres et autres déchets russes nous arrivent de Sibérie par le biais des courants marins, que les poussières de suie qui s'accumulent dans l'atmosphère quand il y a des incendies en Russie et en Chine se précipitent jusqu'à nous par le jeu des courants aériens, voilà maintenant qu'on se récupère la poubelle de l'espace !

    Il y a quelques temps, alors que je scrutais régulièrement le ciel dans l'espoir de voir des aurores boréales, "plein" de gens ont vu un objet très brillant se déplaçant lentement au-dessus de Hiortfjellet. Certains ont cru à un accident d'avion, d'autres ont opté pour la thèse de la météorite... ce que je croyais aussi jusqu'à ce que je comprenne à quel point la boule lumineuse se déplaçait "lentement" (tout est relatif, mais suffisamment pour expliquer qu'un grand nombre de personnes l'ai vue).

    Le plus fort, c'est que quelqu'un l'a même photographié alors qu'il était en position pour photographier d'éventuelles aurores (je ne suis pas la seule tarée...) :

    Tror Omid så romsøppel

    photo de... c'est marqué dessus wink2

    Une nouvelle hypothèse a alors fait surface : un satellite Iridium (ceux qui sont utilisés pour la communication par téléphones satellites et qui ont une orbite basse) éclairé par les rayons du soleil... il existe même des sites qui prévoient à quelle heure et où se produit(produira) ce phénomène, appelé iridium flare, puisque toutes les orbites de ces satellites sont bien connues. Les sites donnent aussi la magnitude (= à quel point ça brille), combien de temps ça dure... Je pensais même avoir trouvé un nouveau jeu = scruter le ciel à l'heure prévue pour en repérer.

    Mais l'explication la plus crédible a fini par prendre le dessus : ce serait les restes d'une fusée de lancement Cosmos 1154 (non, pas cosmos 1999) lancée le 30 janvier 1980. C'est une fusée qui a servi à lancer un/des satellite(s) mais un bout tourne autour de nous depuis ! Un des multiples déchets de l'espace. Il avait été prévu que le reste de cette fusée rentrerait dans l'atmosphère à 10h44 et qu'il brûlerait quelque part au dessus de la Mongolie et/ou de la Chine. En fait, ça a brûlé 13 minutes plus tôt, à 200-250 km au nord de Longyearbyen, à 80-100 km d'altitude avec une vitesse de 8 km/s.

    Dire que j'ai raté ça... je scrutais le ciel à la mauvaise fenêtre ! pas de pot sur ce coup-là !

     

     

    « Allumez le feuCompassion »

  • Commentaires

    1
    manchito
    Jeudi 30 Octobre 2014 à 02:20

    une belle série de chiffre pour de jolis pb de maths

    2
    Jeudi 30 Octobre 2014 à 08:11

    Je savais que ça te plairait... wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :