• Où en est-on ?

    J'ai un peu perdu la notion du temps et il faut que je réfléchisse à quel jour on est pour savoir combien de jours se sont écoulés... grosso modo 4 jours depuis l'avalanche, 3 jours depuis le bilan final. Des gens ont perdu leur maison, des gens ont été évacués, d'autres gens ont été évacués en pleine nuit ce qui dramatise encore plus la chose. Côté matériel, si ça s'est bien goupillé question logement entre les licenciements nombreux chez Store Norske, les vacances de Noël, la basse saison touristique, les amis et/ou voisins qui ont ouverts leurs portes, le miracle de loger 175 personnes privées de logement a été réalisé. Pas mal du tout quand on pense qu'on est 2000 et des brouettes ! Mais comme les évacuations se sont fait en catastrophe, les gens n'avaient pas de vêtements, certains pas d'argent/de carte, pas de passeport (gênant pour ceux qui devaient voyager), pas de cadeaux de Noël... Tout a été fait pour leur donner l'opportunité d'aller chercher l'essentiel mais priorité à la sécurité donc il a fallu attendre des fenêtres propices du point de vue météo. Certains ont même pu rentrer chez eux, le quartier de Nybyen notamment et la route entre le centre et Nybyen a été rouverte. Mais pour d'autres, du gros vent et de la neige une bonne partie de la journée reporte d'autant leur retour dans leurs pénates.

    Rythme intensif entre le boulot et l'inventaire à boucler avant d'avoir des vacances (enfin !), de nombreuses réunions avec la Croix Rouge ou différentes instances s'adressant à la population, des gardes pour veiller à ce que personnes ne rentrent dans la zone touchée par l'avalanche... lourdingue parce qu'il y a 5 rues où il fallait 3 personnes pendant 3h 24h/24.... je vous laisse calculer : oui, ça fait 80 personnes par jour et comme beaucoup de personnes sont en vacances ou impliquées dans d'autres rôles, pas si simple. Pour ma part, le tour de garde de 6h à 9h (pas le pire encore) m'a tuée parce que j'avais tellement peur de ne pas me réveiller à temps que j'ai dormi 2h. :( Il ne se passait rien en plus... Hier, il a bien fallu admettre que c'était trop lourd à gérer de cette façon, surtout que ça risque de continuer jusqu'à mi-janvier. Ils ont donc décider de réduire largement et de patrouiller avec la voiture de la Croix Rouge au grand soulagement de tout le monde...

    sauf que...

    aujourd'hui un (connard de) touriste a tout à coup été repéré en train de monter à ski juste à côté de l'avalanche = exactement là où c'est le plus dangereux... du coup, le Sysselmann a légiféré l'interdiction et tout convrenant est passible d'amende... si ça aide...

    Où en est-on ?

    photo Kai Ketil Sand

     

    On a eu un bilan un peu plus clair des personnes touchées par l'avalanche : 8 personnes ont été englouties par la neige avec des conditions plus ou moins difficile pour respirer :

    - une famille de 4 avec un bébé de 2 mois et un enfant de 3 ans environ. Tous ont été sauvés par les premières personnes qui sont arrivées sur place. Tous vont bien maintenant (au moins du point de vue physique)

    - la femme coincée dans sa cuisine mais qui arrivait à signaler sa présence. Elle est arrivée à l'hôpital avec une température corporelle de 34° mais ça a l'air d'aller maintenant 

    - les 2 enfants qu'il a fallu localiser et dont un n'a pas survécu = c'est là que le sauvetage a nécessité le plus de gens

    - le père de famille qui est décédé

    + 2 personnes avec des blessures légères qui se sont sauvées elles-mêmes

     

    A l'heure des bilans, le Sysselmann a survolé la zone à la fois en hélico et avec un drone pour essayer de voir s'il y avait des obstacles à la destruction de 3 maisons qui coupaient la route d'accès à des maisons où les gens ont maintenant le droit d'habiter. 2 de ces maisons n'étaient pas habitées.

    Voilà ce qu'il reste des maisons

    Où en est-on ?

    Photo Geir Barstein, Svalbardposten

    Là où il y avait 2 rangée de maisons, il n'y a plus qu'un tas. 11 maisons ont été touchées ! 

    Pour plus de photos : http://svalbardposten.no/index.php?page=vis_nyhet&NyhetID=6732

     

    Le bord supérieur de la plaque mesure environ 200 m de large et se situe à 130 m d'altitude. Il est estimé que 5000 tonnes de neige ont glissé et la vitesse au moment de l'impact aurait atteint 180 km/h. C'est une avalanche de classe 4, l'échelle allant au maximum à 5.

     

    On a maintenant un système d'alerte avalanche pour Longyearbyen, mis en place depuis aujourd'hui. C'est un peu tard me direz-vous mais mieux vaut tard que jamais !

     

     

    « Le bilan s'alourditGod Jul, version 2015 »

  • Commentaires

    1
    Brunetti
    Jeudi 24 Décembre 2015 à 08:52

    Bien tristes fêtes de Noël pour vous tous. Nous pensons bien à vous. Heureusement que les équipes de secours ont été efficaces, le bilan aurait pu être plus lourd.

    2
    zaz
    Jeudi 24 Décembre 2015 à 18:21

    God Jul!! Malgré tout!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :