• Operasjon Arktis

    Oui... c'est du norvégien mais vous êtes tous capables de comprendre...

    Aujourd'hui, c'est la Journée du Cinéma en Norvège et chez nous aussi... billets à moitié prix sur les séances de la journée. Ça a commencé à minuit pile avec un film d'horreur, Halloween oblige, mais j'ai préféré porter mon choix sur un film plus à ma portée = un film pour enfants norvégien wink2 En plus, les films pour enfants c'est tarif enfant pour tout le monde (allez comprendre pourquoi) donc billets à 60 kr au lieu du tarif adulte habituel à 100 kr ou plus, à moitié prix donc un prix misérable de 30 kr soit 4 euros... C'est pas tous les jours que ça arrive !

    Mais bon, ma principale motivation était quand même le film lui-même puisqu'il a été tourné à Svalbard et tout ce qui se passe à Svalbard, parle de Svalbard, montre Svalbard, il faut que je le voie bien sûr ! Et je n'étais pas la seule à être de cet avis : la 1ere diffusion, dimanche dernier pendant que j'étais à l'église pour entendre du Gospel, a fait salle comble... idem aujourd'hui pour ce qui devrait être la dernière diffusion (on a pas mal de films à l'affiche mais en général, une seule séance).

    Donc le film, vous vous en doutez, s'appelle Operasjon Arktis et à l'affiche, il y a tout ce qu'il faut : un ours, un hélico, une motoneige...

    L'histoire en bref : 3 enfants, fraîchement arrivés à Bodø, qui montent en cachette dans un hélico en route pour Stavanger pour retrouver leur papa... malheureusement, l'hélico est appelé pour une mission de sauvetage à Svalbard et les enfants qui descendent de l'hélico, toujours en cachette, se retrouvent seuls dans un no man' s land du Svalbard.

    Et quelle île : Halvmåneøya, complètement à l'est, vraiment loin de tout

    Operasjon Arktis

    Pas toujours très réaliste :

    - on peut déjà se demander pourquoi c'est un hélico de Bodø et pas Tromsø qui est appelé à Svalbard (et même pourquoi on appelle un hélico de "fastlandet" parce qu'on en a quand même 2 prévus pour ça)... c'est tellement pas réaliste qu'à un moment dans le film ils précisent qu'ils doivent faire le plein à Bjørnøya. Il faut dire que le film est fait d'après un bouquin qui ne doit pas être de 1ere jeunesse et à cette époque-là, il n'y avait peut-être pas d'hélico à Svalbard. A part que le film a l'air de se passer maintenant, donc mélange zarbi et contestable.

    - il fait jour dans la journée avec limite un coucher de soleil alors que ça se passe fin octobre- début novembre = mørketid

    - il y a une maman ourse et 2 petits mais ils semblent extrêmement petits pour des bébés nés au printemps d'avant

    - ils se déplacent en motoneige sans casque, sans lunettes, sans cagoule... essayez : je vous garantis les engelures en moins de 5 min

    - 2 des enfants finissent à la flotte après avoir traversé la glace, ils rentrent en motoneige, il fait -17 mais pas d'engelure, ils ne sont pas bleus, leurs vêtements sont gelés mais eux ça va plutôt bien (il y en a bien un qui nous fait une poussée de fièvre mais totalement trempés par -17, c'est l'hypothermie en moins de 10 min)

    - il y a un beau chien tout blanc tout propre

    - je me sens souvent un peu empotée, voire gourdasse par rapport aux norvégiens habiles de leurs mains... là, la gamine fait du feu, démarre et conduit la motoneige sans en avoir jamais vu avant, tire au fusil, fait peur à l'ours...

    Mais c'est divertissant et il y a des belles images de Svalbard (pas autant que ce que j'aurais voulu mais...), des blagues... par moments on a peur (un peu), par moments on pouffe, par moments on a la larme à l'oeil... Que demander de plus pour 30 kr ??  ;-)

    1 seul petit défaut : la séance était à 13h... horaire à la c... A la sortie, 14h30, nuit noire ! Mais j'ai quand même eu le temps de faire une mini promenade avant la séance (Burmaveien et retour par la route le long du fjord) pour profiter des quelques heures de jour et de la belle couche de neige fraîche... petite couche qui malheureusement camoufle la couche de glace sous-jacente par endroits. Bilan : une gamelle mais pas de témoin donc l'honneur est sauf. C'est déjà la 2e depuis le début de l'hiver. A chaque fois, j'ai l'impression qu'une onde de choc engendre un tassement des cervicales, mais bon... si je rétrécis, je serais moins exposée au froid... Think positive! yes Ce qui m'a rassurée, c'est qu'en allant au ciné, j'ai croisé un norvégien qui s'est aussi pris une grosse gamelle... Il n'y a pas que moi qui ne tiens pas sur mes pieds ! sarcastic

     

     

    « Halloweenøvelse Svalbard »

  • Commentaires

    1
    Linaigrette
    Samedi 1er Novembre 2014 à 22:44

    Je ris très rarement aux chutes, car je sais combien on peut se faire mal mais là et pour la deuxième fois, je n'ai pu m'empêcher. La première fois c'était les aurores boréales sans fin avec les pieds du trépied……. replié, déplié… replié, déplié… replié, déplié........ et maintenant votre façon de raconter les choses.

    Je suis juste étonnée que les chaussures ne soit pas mieux adaptés. Il existe même aujourd'hui des pneus à clous rétractable (invention finlandaise) ?!

    2
    brunetti
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 07:42

    Sophie, quelle meilleurs façon de commencer la journée que de lire tes aventures... Pour les gamelles, je compatis, je suis une spécialiste (j'ai même fini aux urgences le mois dernier avec 7 points de suture). La neige su rla glace c'est mortel, on ne peut pas deviner, alors attention !

    3
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 09:15

    @Linaigrette: il est permis de rire quand il n'y a rien de grave ! wink2

    Il existe des chaussures, genre tennis, avec crampons mais je trouve que ce n'est pas pratique quand on va dans les magasins et même pour des petites promenades, je préfère utiliser des chaussures de marche. Je ne connaissais pas les pneus à clous rétractables, trop forts ces finlandais. J'avais, il y a une bonne dizaine d'années, des chaussures avec des crampons intégrés sous le talon  et la pointe des pieds qu'on pouvait basculer on/off, mais au bout d'un moment, la chaussure se déformait un peu et ce n'était plus simple de les bloquer en position off. Là, j'ai des super méga crampons que je rajoute sous les chaussures mais hier, j'ai voulu faire la maligne et m'en passer. Après la gamelle, je les ai mis et je les ai gardés toute la journée. Ce qui m'a permis de passer sans pb là où le norvégien s'est ramassé...

    @brunetti : 7 points de suture, c'est pas faire les choses à moitié, ça ! Moi, je tombe souvent mais sans gravité, beaucoup de bleus par contre... enfin, sauf une fois où je me suis démis le coude en voulant tester un raccourci à Geiranger

     

    4
    manchito
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 20:48

    Sophie tant que tu perds pas ton appareil photo dans la chute c'est pas si grave ;)

    5
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 21:23

    Je ne pouvais pas le perdre : j'étais en terrain plat et bien dégagé ! Finalement, je me casse moins la g... dans les endroits escarpés ! D'autre part, mon appareil est tellement gros qu'il n'est pas si facile à perdre, pas comme mon compact ! ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :