• On se caille

    Non... en fait, on ne se caille pas du tout... c'est à peine s'il fait négatif. Le passage à -16°C, c'était juste pour achever ma batterie depuis il n'a plus fait froid. Typique !

    Non, ce titre, c'était juste que je n'ai pas résisté à la tentation de faire un jeu de mots à 2 balles... ou plutôt à 10/11 euros

    Regardez un peu ça :

    On se caille

    oui ! ce sont des oeufs de caille ! Incroyable qu'on trouve ça ici me direz-vous... eh bien, encore plus incroyable, accrochez-vous bien : c'est de la production locale ! Alors là, je vous en bouche un coin, hein ! Et pourtant, c'est pas bien gros les oeufs de caille tongue

    La preuve sur l'emballage

    On se caille

    Producteur :Polar Permaculture

     

    Je ne sais plus si je vous ai déjà parlé de cette "entreprise" qui jusqu'à présent produisait surtout des microgreens (aucune idée si c'est à la mode en France et comment ça s'appelle)

    On se caille

    Il s'est ensuite mis à la vente (mais je ne sais pas si c'est lui qui produit) de petits objets (porte-clefs, porte-monnaie) en... peau de poisson !!! Incroyable, ça aussi... non ?

    Il avait un "stand" samedi au marché de Noël, donc j'ai pu un peu observer à distance et quand j'ai vu qu'il avait des oeufs de caille, je me suis dit qu'il fallait soutenir le projet.

    Apparemment, pour le moment il a une dizaine de cailles qui produisent 5 à 6 oeufs par jour... Il espère arriver à une vingtaine de cailles, c'est pas encore ça qui va nourrir la ville.

    C'est tellement beau ces petits oeufs, on dirait qu'ils ont été peints à la main.

    C'est la 1ere fois de ma vie que j'achète des oeufs de caille et je ne sais pas si j'en avais mangé auparavant... voilà où ça mène d'habiter au Pôle Nord. 100 nok les 12, soit 10-11 euros je ne sais pas bien où en est le change actuellement. C'est pas un truc que j'achèterai toutes les semaines de toute façon. Normalement, ce sont surtout les hôtels/restaurants qui lui achètent et apparemment, ils payent plus

    Aujourd'hui, j'ai attaqué les 3 1ers et ô surprise, j'avais un oeuf à 2 jaunes... des jumeaux !he

    On se caille

    Pour un 1er essai, j'ai fait dans la simplicité : au plat.. mais je n'ai pas trouvé un goût si spécial... surtout un goût de poivre, j'avais eu la main un peu lourde. Sans doute une pointe de snobisme là-dedans, mais au moins ceux-là sont locaux. 

    Si vous avez des suggestions de recettes pour les 9 autres, je suis preneuse ! 

    « Juleries... 2e dimanche de l'AventDAB »

  • Commentaires

    1
    Jean Claude
    Lundi 11 Décembre 2017 à 23:26
    Le cuir de poisson s'appelle le galuchat, du nom de l'inventeur français. En fait ça existe en Asie depuis longtemps.
    Ça a été utilisé en maroquinerie et ébénisterie.
    C'est assez résistant.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :