• On a frôlé la cata...

    ... ou... il n'y a pas que Sophie qui fait des boulettes !

     

    Situons les faits...

    Faute d'avoir une cathédrale, c'est la centrale électrique qui est toujours en rénovation, histoire de prolonger sa durée de vie, encore et encore...

    Ce matin, à9h45 pour être précis, on a frôlé la catastrophe quand un ouvrier (d'un sous-traitant, précisons-le au passage) a failli faire cramer le tout : il découpait à la disqueuse une plaque en alu servant de paroi quand l'isolant ...( isolant thermique, mais pas ignifugé !) a pris feu. Le tout a rapidement été éteint à grand renfort d'extincteurs, mais ça aurait rapidement pu très mal tourné. Comme il se peut qu'un petit feu couve toujours là où ne le voit pas, quelqu'un va monter la garde pendant 24 h (ou plutôt plusieurs mais chacun leur tour) pour s'assurer que le feu ne reparte pas dès qu'on a le dos tourné. Il va y avoir une enquête parce qu'il existe apparemment d'autres façons de procéder avec moins de potentiel cata. 

    On a frôlé la cata...

    photo Svalbardposten

     

    On a frôlé la cata...

    il a pas l'air content le Sysselmann ! (photo Svalbardposten)

     

    On a du coup appris que le 7, on avait déjà échappé à un méga incendie : une étincelle s'était prise dans l'isolant (encore lui !). L'étincelle s'est transformée en flammes qui ont commencé à remonter toute la colonne.

    C'est que c'est, comme qui dirait, plutôt important une centrale électrique quand on est loin de tout et surtout loin de tout réseau électrique ! surtout que le froid s'est enfin installé (mais pour combien de temps ? arf)

     

    Point rassurant : les pompiers étaient dans les 2 cas rapidement sur les lieux... il faut dire qu'ils sont à environ 200 m ! cool

    « RechuteFolie douce »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :