• Températures positives et soleil !!!!

    puis

    Températures positives et pluie !!!!!!!!!! 

    Misère !!

    Je ne sais pas ce qui a le résultat le plus destructeur mais tout fond à une vitesse phénoménale no oh erffrowncry

    on en arriverait à regretter le -20 d'il n'y a pas si longtemps !

    Je suis censée aller passer le weekend à la cabane de la Croix Rouge dans Reindalen mais je commence à franchement me demander comment je vais arriver à rouler en motoneige jusqu'à la sortie de la ville... et même là, c'est pas gagné... Adventdalen n'est peut-être plus qu'une immense piscine !!!! Misère !!!

    Par contre, j'ai été rendre visite à ma remorque-traineau... ça n'a pas beaucoup progressé... toujours prise dans les glaces... et les tranchées que j'avais creusées se sont remplies de flotte qui va geler dès que ça va repasser sous 0 et je vais pouvoir recommencer ! frown

     


    2 commentaires
  • Sans doute plus intéressée par la banquise que la plupart des gens, je surveille régulièrement le site de la NASA indiquant la surface de la banquise dans l'arctique. En général, on s'y intéresse surtout fin septembre, quand la surface est minimum... pour savoir si le minimum de l'année en cours est plus bas que le précédent, voire le plus bas mesuré. 

    Il est cependant aussi intéressant de surveiller ce qui se passe mi-mars/fin mars = quand la banquise a atteint son étendue maximum. Et cette année, c'est une triste nouvelle : le maximum atteint est le plus bas jamais mesuré :( La Terre va mal et c'est par les pôles qu'elle le montre le plus. Un peu comme nous : c'est au niveau de la tête que la fièvre se manifeste le plus.

    Quand le maximum est un minimum... ou... la Terre va mal

    Le graphe montre la surface de la banquise cette année, comparée à l'année 2011/12, année où la surface minimum a atteint... son minimum historique (vous me suivez ??), on y voit aussi la moyenne de ces 30 dernières années.

    On peut aussi comparer toutes les années pour lesquelles on dispose de données :

    http://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/

    vous pouvez cliquer sur "show all" en bas à droite du graphe et vous verrez s'afficher les courbes correspondant  aux différentes années, du plus vieux (1984) au plus récent.

    La conclusion est que nous venons de passer le maximum saisonnier et que c'est un maximum minimum... Ça ne présage rien de bon pour l'état du minimum en septembre.

    Il faut savoir aussi que ce qui est calculé, c'est la surface de l'océan couvert à plus de 15% par de la banquise. 15% c'est pas grand chose. Cela ne dit rien sur l'état de la banquise = son âge et son épaisseur. On sait qu'il n'y a presque plus de glace pluriannuelle mais que ce n'est pratiquement plus que de la glace jeune, de l'année, beaucoup plus fine et plus "vulnérable". La glace très mince est aussi beaucoup plus sujette à l'influence du vent qui peut l'accumuler dans une partie inhabituelle de l'arctique (par exemple, l'été dernier, il y avait beaucoup de glace autour de Svalbard). Les années avec beaucoup de vent, on peut donc s'attendre à avoir une nette diminution de la surface de la banquise l'été et il devient plus difficile de voir une tendance.

    Vous pouvez voir une animation en cliquant là  plus la glace est vieille, plus elle est représentée dans une couleur claire. La carte est tournée bizarrement car l'arctique y est vu d'un point de vue américain (comme je suis gentille, je vous ai repéré le pays de Sophie)

    Quand le maximum est un minimum... ou... la Terre va mal

     

    Des projets essaient aussi d'estimer le volume de la banquise mais c'est difficile. De nouveaux satellites ont été lancés pour améliorer les données mais ce n'est pas encore parfaitement calibré. On voit tout de même circuler ce genre de courbes, carrément effrayantes :

    PIOMAS minimum volume 1979 - 2013

    Il y a des fluctuations mais la tendance est claire... il semble bien qu'on n'ait plus de banquise en fin d'été avant 2030... peut-être même bien avant ! frown


    votre commentaire
  • Alors que tous les esprits sont tournés vers l'éclipse totale de soleil de la semaine prochaine (le 20... vous aussi, habitants d'Europe, ça vous concerne mais elle sera partielle pour vous) et qu'on se pose tous la question de savoir si on pourra voir le soleil disparaître, le soleil se fait pour l'instant désirer et joue à cache-cache avec les montagnes ou un genre de voile nuageux très fin, juste histoire de se rendre compte que le soleil est derrière mais ne nous éclaire pas vraiment.

    mercredi 4 mars à 8h48

    1er soleil en ville

     

    vendredi à 8h30... vraiment pas loin...

    1er soleil en ville

    Samedi matin, vu de Platåfjellet

    1er soleil en ville

     Dimanche midi lors de la Fête du Soleil

    1er soleil en villeMais aujourd'hui il est venu nous rendre une vraie visite au centre ville pendant que j'étais à la boutique et je n'ai pas résisté à son appel... malheureusement, je n'avais que le smartphone pour immortaliser le 1er rayon de soleil au centre ville happy

    C'est pas un méga rayon de soleil, ça ????

    Deux heures plus tard je parcourais la ville dans tous les sens, à bord de la voiture de l'Office du Tourisme, pour livrer des brochures sur la fameuse éclipse... on s'amuse comme on peut ! Brochure qui est censée être en ligne mais le lien vers issuu n'a pas l'air de fonctionner ! oh

    http://issuu.com/Northern_Norway/docs/593568411?mode=embed&layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Flight%2Flayout.xml&showFlipBtn=true

     

    La durée du jour évolue en tout cas très vite : à 18 h il fait encore "jour" maintenant et à 20h il y avait encore un peu de clarté sur l'horizon yes

     

     


    3 commentaires
  • Encore de superbes lumières ce matin au réveil et je ne me lasse pas de voir la lune faire mumuse avec Hiorthfjellet

    Le calme avant la tempête

    Le calme avant la tempête

    Le calme avant la tempête

    Le calme avant la tempête

    Le calme avant la tempêteIl faut en profiter tant que ça dure parce qu'on vient de recevoir une nouvelle mise en garde du Sysselmann : un gros mauvais temps (quand un norvégien parle de mauvais temps, faut s'attendre au pire) est en route vers nous avec des moments où ça devrait souffler en tempête dans la nuit de samedi à dimanche et dimanche dans la journée. Du coup, je travaille dimanche en espérant que ce soit plus facile d'atteindre le musée que la dernière fois... tant qu'à être privée de promenade à cause de mes orteils, autant gagner un peu d'argent. Et puis, si le vent souffle il risque de refaire froid chez moi : autant aller se mettre au chaud au musée !

    C'est surtout sur la côte ouest que ça va brasser... côté est, beaucoup de précipitations à prévoir... c'est pas un jour à faire un trip sur la côte est frown

     

     


    1 commentaire
  • En ce début de pleine saison motoneige (pour ceux qui n'ont pas les orteils gelés), alors que la glace n'est encore pas bien installée dans les fjords, il y a un service capital disponible en ligne : la carte montrant l'état de la glace de mer et surtout de la glace dans les fjords. 

    Cette carte repose sur des modèles et des images satellites et est mise à jour tous les jours à 15 h (si tout va bien)...

    Voilà à quoi ça ressemblait hier :

    On ne peut faire confiance à personne

    et en zoomant sur la partie qui nous concerne :

    On ne peut faire confiance à personne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A part que quand j'ai vu la carte, j'ai été assez étonnée... à peu près à la même heure, je pouvais admirer le fjord de chez moi et la glace dérivante dense représentée en orange censée être présente ressemblait plutôt à ça :

    On ne peut faire confiance à personneUn peu de glace sur le pourtour du fjord mais sinon, c'est bien dégagé... ce qui est une bonne nouvelle pour le bateau cargo qui doit venir vendredi si tout va bien... pour être honnête,j'ai pris la photo ce matin mais ça ressemblait déjà à ça hier après-midi. Je crois qu'il vaut donc mieux prendre avec des pincettes la fameuse carte avant de se lancer à l'aventure erf

    La carte d'aujourd'hui a l'air de coller un peu plus à la réalité :

    On ne peut faire confiance à personne

     

    on voit bien que la glace n'encombre pas notre petit bras de fjord indiqué par la flèche... par contre, sur la côte ouest, beaucoup beaucoup de glace compacte en rouge : on comprend bien pourquoi la côte est est le paradis des ours l'hiver. De la bonne glace bien solide (en gris) aussi dans Tempelfjorden (le fjord où le Noorderlicht a pris ses quartiers) et Billefjorden, le fjord de Pyramiden.... c'est une bonne nouvelles pour le tourisme.

    Comment expliquer la boulette d'hier ? un stagiaire ? un problème informatique ?? En tout cas, ça montre aussi que la glace disparaît encore plus vite qu'elle n'apparaît et il est bon de s'en souvenir si on planifie un périple un peu long : c'est pas le tout d'arriver à traverser un fjord à l'aller... il faut encore arriver à le traverser au retour s'il n'y a pas un plan B.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique