• Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

    Reprenons là où nous en étions...

    Après plusieurs rondes de poursuites, les choses se précisent

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

    vous voyez ce que je veux dire ??? 

    vous le voyez le tireur ?

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    et l'hélico s'éloigne... mission accomplie ?? ou est-ce qu'il le laisse juste souffler un peu pour qu'il ne nous fasse pas une surchauffe ?

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    ours perplexe...

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    non... nouvelle approche...

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    et c'est reparti pour la galopade

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    ours inquiet

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

    ça n'a pas l'air simple et ça a l'air périlleux ! oh

     

    l'hélico s'éloigne à nouveau

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    notre ours gambade toujours

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    et il finit par changer de direction et se diriger vers l'hélico... à se demander s'il ne veut pas lui régler son sort... ou négocier ? allez savoir !

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    "même pas peur"

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Nouvelle approche de l'hélico, nouveau demi tour de l'ours

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    qui ne sait plus trop quoi faire de lui même et ouvre sa gueule 

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    il gueule ou il baille ?

     

    il finit par s'écrabouiller à terre neige

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    un dernier sursaut

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    carpette

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    L'hélico rapplique

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

     

    Pendant ce temps un groupe de touristes à motoneige passe en arrière plan wink2

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    et un courageux sort de l'hélico pour aller tester si l'ours est bien HS

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    "Et??? tu dors ??"

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Le 1er ayant survécu, les moins courageux rappliquent wink2

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    L'histoire racontera que c'étaient en fait les spécialistes de l'Institut Polaire Norvégien qui étaient justement en mission dans les environs... L'ours endormi, autant en profiter pour faire toutes les mesures, prélèvements et photos possibles... d'où l'équipement et le fait que ça a pris un temps infini (faut dire qu'il y avait du vent et qu'on se les gelait... les doigts... donc le temps passait lentement !)... à tel point que j'ai fini par me demander s'ils ne l'avaient pas achevé !

    Plus le temps passait, plus il y avait du monde autour de la pauvre bête

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Je finis par me déconcentrer et à m'intéresser au paysage

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les touristes repassent

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Et finalement, le 2e hélico approche... le vrai = celui du Sysselmann = le super puma... et puis ça vous donne un peu une idée de la distance (j'ai aussi réalisé a posteriori que la plaque métallique à l'arrière de l'objectif s'était à nouveau dévissée, ce qui explique le côté très flou ouch)

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite`

    Une série de photos d'hélico pour faire plaisir à Thierry ;)

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Quand je serai grande, je veux être pilote d'hélico juste pour avoir le plaisir d'envoyer la neige dans la gueule des gens wink2

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    On met l'ours sur une civière

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    et ô hisse, dans l'hélico

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Bye bye

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Un dernier petit pano noir et blanc et il est temps de rentrer au chaud

    Les mésaventures de l'ours indésirable... suite

     

    Pour compléter l'histoire, quelques photos du Sysselmann. J'ai la flemme de télécharger et installer les photos, alors je vous mets juste les liens.

    L'ours endormi version carpette

    http://www.sysselmannen.no/Nyheter/Isbjornen-vil-bli-bedovet1/

    Le transport en hélico

    http://www.sysselmannen.no/Nyheter/Isbjornen-fraktes-til-Kinnvika/

     

    L'ours au réveil, un peu déphasé

    http://www.sysselmannen.no/Nyheter/Isbjorn-fraktet-til-Ringertzoya1/

     

    Pour la carte, voir l'article de SvalbardPosten

    http://svalbardposten.no/index.php?page=vis_nyhet&NyhetID=7095

     

    Fin... yes

     

    Epilogue... en fait c'était un ours de 3 ans qui a déjà été marqué l'an passé... pauvrette !

     

    « ImpondérablePhoto bear #2 »

  • Commentaires

    1
    Claire
    Dimanche 24 Avril 2016 à 09:54

    Et bé ! L'ours dans l'hélico, ils n'ont pas peur les gars du sysselman !

    J'avais vu plusieurs reportages au Canada et là bas ils accrochent la civière à l'hélicoptère, donc l'ours fait un petit voyage dans les airs (mais endormi bien sûr).

      • Dimanche 24 Avril 2016 à 17:32

        Je ne sais pas très bien ce qui justifie la différence de stratégie : la taille des ours (les ours à Svalbard sont de manière générale plus petits que ceux du Canada), la taille de l'hélico (on a 2 gros hélicos), la distance (quand ils déplacent les ours, c'est à plus d'une heure de vol)... là, ils gardent un contrôle permanent sur l'ours : celui qu'ils avaient déplacé à l'automne 2014 avait ouvert un oeil en cours de vol et s'est repris une giclée aussi vite ;)

    2
    Odilon
    Dimanche 24 Avril 2016 à 14:41

    Beaucoup de moyens et de stress pour tout le monde : la meilleure solution ???

      • Dimanche 24 Avril 2016 à 17:34

        Je ne vois pas trop ce qu'il y a d'autre comme option. Apparemment, ils avaient fait un essai préalablement pour lui faire peur et le faire partir, mais à cette saison, il n'y a aucune direction qui ne convienne en fait : il y a des cabanes un peu dans toutes les directions et beaucoup de gens à ski, à pied ou en traineau à chiens... gros potentiel de confrontation et qu'il se prenne un pruneau :( Un ours jeune et qui ne se laisse pas impressionner par un hélico est un ours quiet potentiellement dangereux.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :