• Fraîcheur

    J'aurais pu classer cet article dans "météo-climat" mais j'opte plutôt pour la rubrique "société" parce qu'il y a des aspects qui relèvent plus de la sociologie !

    Comme vous les savez, nous avons été gagnés, depuis quelques jours, par une vague de "fraîcheur" pour faire dans la sobriété... du genre fraîcheur polaire... Et, pour compliquer la donne, le tout souvent accompagné d'un bon vent qui vous glace le bout du nez si vous avez eu le malheur de le laisser dépasser.

    L'an passé, les températures avaient été très clémentes, plus ou moins jusqu'en mars, et quand on était passé dans le franchement négatif, je n'ai pas le souvenir qu'on ait eu du vent... C'était donc un hiver très facile... et c'est mardi pour la 1ère fois que j'ai sorti les lunettes de ski ne serait-ce que pour les transits en ville... parce que tant que le vent poussait dans le dos, c'était supportable mais le vent de face ça gèle très vite le petit bout qu'on n'arrive pas à protéger entre les 2 yeux...oh Malheureusement, j'ai 2 paires de lunettes de ski et les 2 sont teintées... pas super pendant la période sombre ! L'an passé je ne m'en étais servi que quand j'avais été faire des balades à ski et il faisait grand soleil... Là, j'ai eu droit à une lune rosée... ça donne un genre...

    Bref... je m'égare...

    Le problème technique (et très vite sociologique) lié à cette soudaine période de froid + vent, c'est que la température est très vite tombée dans la plupart des logements et les messages de lamentation se sont multipliés sur la toile, exposant les doutes existentiels, les incompréhensions, les irritations, les lamentations qui allaient de paire. Et pourquoi donc qu'elle est tombée la température, que vous me direz en bon français ??? Je rappelle que nous (enfin, environ 95% d'entre nous) sommes chauffés par un réseau d'eau chaude municipal qui nous vient de la centrale à charbon, à côté de chez moi... mais cette eau, chaude bouillante, est transportée par des tuyaux qui sont quasiment tous placés au dessus du sol (parce que c'est plus facile de réparer s'il y a un problème et parce que des tuyaux enterrés feraient chauffer le permafrost... pergélisol pour les chieurs puristes). Et donc le vent s'acharne à refroidir nos ch'tits tuyaux et la température de l'eau baisse plutôt vite dès qu'il y a du vent... comme en plus, les bâtiments sont vieux et se déforment au gré des mouvements du sol qui n'en fait qu'à sa tête, les contours de fenêtre ne sont généralement pas d'une étanchéité remarquable...

    Pour ma part, je ne m'en suis pas trop mal sortie... je ne touche normalement jamais les réglages du thermostat et le résultat a été que lundi, sous l'effet des -17° extérieurs et du vent de folie, la température intérieure était tombée à 17°C pendant mon absence... pas brillant mais rien de dramatique...

    Fraîcheur

    Au sol, 11,5°C... là, c'est un peu plus gênant mais avec 2 paires de grosses chaussettes en laine et des chaussons à bonne semelle, on survit... Thermostat presque à fond, la température a réussi à se maintenir à 18° malgré les -23 degrés et quelques hier...

    Fraîcheur

     

    (petite remarque... vous pouvez constater que la "station météo" a un gros pb de calibrage au niveau de l'humidité intérieure qui est certainement plus proche de 1% que de 99%... il n'y a qu'à voir l'état de mes mains pour en avoir la confirmation !)

    Problème, quand le vent tombe, la température remonte en flèche et j'ai frôlé les 22°C dans un moment de "crise" wink2 C'est donc très sportif de réguler la température intérieure ces derniers temps... mais comme je disais, je m'en sors bien... ma voisine du dessus a tellement de courants d'air que sa serrure a commencé à geler un soir, bien que la porte d'entrée soit tout au fond du couloir et à l'étage !

    Pour essayer de remonter la température de l'eau dans le réseau général (et faire baisser la température sur la toile par la même occasion), il a même fallu lancer le réseau de secours au diesel... et vu de chez moi, j'ai d'abord cru que le centre commercial avait pris feu !!

    Fraîcheur

    Il faut dire que le sujet était d'actualité : un soir, une voiture a pris feu tout près d'un bâtiment (avec des logements) et les pompiers ont franchement eu la trouille que l'incendie se propage au bâtiment lui même. Mais comme ils ont été très efficaces (comme toujours), on a échappé au pire !

    Bilbrann ved boligblokk

    photo Trond Håvelsrud/brannvesenet (=pompiers)

    Il faut dire qu'ils ont de l'entrainement ces pauvres pompiers... même avec une population aussi restreinte... Enbncore une alerte à la pizza brûlée hier soir ou plutôt ce matin puisqu'il était 4h20 (est-ce une heure pour manger une pizza ??)... A se demander s'il ne faudrait pas retirer les pizzas surgelées de la vente !

    Nok en svidd pizza

    un peu trop cuite, semble-t-il.... photo Jan Olav Sæter/Brannvesenet (toujours pompiers...)

    Comme ils restent pleins d'humour, ils nous ont mis la photo comparative pour montrer à quoi était censée ressembler la pizza !

    photo Jan Olav Sæter/Brannvesenet via SvalbardPosten

    Pour ceux qui habitent en Norvège, vous noterez l'originalité... ce n'est même pas une Grandiosa !

    Il parait que les pompiers ont tellement été impressionnés par la noirceur de cette pizza qu'ils l'ont gardé pour l'utiliser comme exemple pendant des cours.

    On plaisante mais ça aurait pu mal tourner : cela aurait pu engendrer un incendie qui avait le potentiel de se propager à 36 apparts ! Tout ça pour une pizza !oh Ironie du sort : SvalbardPosten venait juste de publier un article sur l'intérêt du système d'alerte incendie centralisé, directement relié aux pompiers.

    « La fin de...1ère plage »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Février 2015 à 08:46

    en été, manger une pizza à 4H30, pourquoi pas ? [quoique...] mais en hiver !!

    2
    Linaigrette
    Dimanche 1er Février 2015 à 23:01

    A coup sûr ceux la rentraient de boîte de nuit ! Il n'y en n'a pas à Longyearbyen ?

    D'ailleurs, comment ça se prononce Longyearbyen ? J'ai un doute sur la fin "byen". Est ce que cela se prononce "bail" comme "ça fait un bail !" et "yen" comme la monnaie japonnaise ?

    3
    Mercredi 11 Février 2015 à 11:40

    @Toilapol : moi, si je rentre chez moi à 4h30, je me couche, été comme hiver... ça ne me viendrait pas à l'idée de me cuire une pizza

    @Linaigrette : on ne sait pas le contexte, boîte de nuit (oui il y en a une le vendredi et le samedi) ou quelqu'un qui rentrait du boulot : il y a somme toute beaucoup de gens qui bossent de nuit entre les hotels, la mine et les surveillances à différents endroits (centrale électrique, sysselmann, svalsat...). Pour la prononciation, c'est nu l'un, ni l'autre: le son "y" est intermédaire entre notre i et notre u, et "en" c'est une sorte de "eun"... il suffit de taper byen (=la ville) dans google traduction, on peut écouter en cliquant sur le aut parleur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :