• ça ne présage rien de bon

    C'est l'automne et le retour des réunions d'information sur les glissements de terrain, les avalanches et autres risques naturels.

    La neige se fait attendre mais pour certains, ça doit presque être un soulagement... parce que, ce soir, on vient de nous annoncer la couleur. Il n'y aura pas de système pare-avalanche avant l'hiver et il faut s'attendre à plus d'évacuations cette année parce qu'après la boulette de février (2e avalanche qui a atteint et endommagé des habitations alors qu'il n'avait pas été nécessaire d'évacuer les gens), les marges de sécurité vont être élargies et le souhait est aussi d'éviter les évacuations dans l'urgence et donner aux gens une journée environ pour évacuer calmement et de façon planifiée. ça part bien sûr d'un bon sentiment, mais est-ce vraiment réaliste quand on sait la difficulté à prévoir la météo ici  et que dans les conditions extrêmes, c'est encore plus difficile. Bien sûr, évacuer les gens en catastrophe au milieu de la nuit, c'est pas vivable quand ça se reproduit mais il faut peut-être taper entre les 2. Le plus tôt on doit décider d'évacuer, plus grandes doivent être les marges et plus nombreuses seront les évacuations. ça va être sport !!

    La bonne nouvelle, c'est que la situation devrait largement s'améliorer l'an prochain et les systèmes pare-avalanches devraient être en place avant l'hiver 2018-19.

    Quelles protections ? ça, c'est pas encore 100% sûr. ça dépend du budget national qui sera annoncé la semaine prochaine. Mais ça a l'air violent ! Je ne sais pas si on va encore reconnaître l'endroit où on vit. 

    Quelques illustrations photographiées à l'arrache pendant la réunion,

    j'ai raté la 1ère une construction pour retenir la neige et la faire s'accumuler là où ce n'est pas dangereux, un genre de "mur" de 5/6 m de haut je crois

    à un autre endroit cette chose pour protéger la zone en contre-bas d'un couloir d'avalanche ou/et de glissement de terrain 3m de haut, 200 m de long oh

    ça ne présage rien de bon

    un genre de talus pour récupérer l'eau et la faire s'évacuer dans une zone où elle ne risque pas de créer de glissement de terrain (400 m de long)

    ça ne présage rien de bon

     

    plus compliqué (encore) et plus incertain : la zone au dessus des maisons aux toits pointus (turlututu) = là où ont eu lieu les 2 avalanches déc 2015 et fev 2017

    alors là, on ne sait pas si on doit rire ou pleurer

    ça ne présage rien de bon

    l'idée est de construire un long talus dont la hauteur dépend bien sûr de la distance au flanc de montagne. S'il est placé juste en contre-bas et protège toutes les habitations actuellement présentes, il faut un talus jusqu'à 23 m de hauteur à l'endroit le plus haut (en rouge).

    Si on renonce à la 1ere rangée d'habitations, la hauteur atteint 14m (en violet)

    Si on renonce à 2 rangées d'habitations, le talus doit faire entre 5 et 8.7 m (vert).

    Donc soit on massacre le paysage et ça coûte une fortune, soit on construit un truc de toute façon cher et énorme mais en fait, il ne reste plus grand chose à protéger ! C'est un peu absurde.

    Une simulation de à quoi ça ressemblerait (parce que évidemment, il ne faut pas penser qu'à la hauteur mais à la largeur aussi)

    ça ne présage rien de bon

     

    ou avec une combinaison de solutions : sous le sommet de Sukkertoppen un truc comme sur la 1ere photo et en bas un talus

    ça ne présage rien de bon

     

    et là on arrive au problème suivant : la petite vallée sur la droite de la photo, Vannledningsdalen... où historiquement, il  y a déjà eu des coulées de boues/neige/slush meurtrières et qui ont atteint l'autre côté de la vallée principale... rien que ça

    ça ne présage rien de bon

    il existe déjà un talus d'un côté mais le projet est de le prolonger et d'en construire un autre de l'autre côté de la vallée

    et on arrive au dernier des soucis... principaux parce que les autres ça va attendre un moment... la rivière principale. Comme la partie principale de la ville (actuelle) a été construite dans le lit de la rivière, il faut empêcher qu'elle reprenne de vieilles habitudes. Pour le moment, c'était une bataille tout l'été +++ pour contraindre la rivière dans son lit actuel en travaillant les berges au bulldozer, il va maintenant y avoir une sécurisation permanente. Mais pour cela il faut des gros rochers, qu'on n'a pas ici... on vient donc de recevoir une livraison de Norvège ! oh et les travaux devraient prendre tournure la semaine prochaine. Plus haut dans la vallée, au dessus de l'école, il y aura un bassin de rétention des sédiments et autres dépôts.

    J'imagine qu'une conséquence sera une belle piste de motoneige jusqu'à ce bassin mais qu'elle s'arrêtera là. Dans le même temps, ils envisagent d'interdir l'accès l'hiver (ou tant qu'il y a de la neige) dans le contre-bas de Sukkertoppen où passe une autre piste de motoneige... comment va-t-on faire ? c'est un "on" vraiment indéfini parce que si c'est comme l'hiver dernier, je ne m'inclurai pas dans le "on" winktongue

     

    ça promet, non ?

    Moi, je vous dis... la seule solution raisonnable, c'est de déménager toute la ville vers un endroit plus judicieux (et ça ne serait pas facile de trouver moins judicieux !)

     

     

     

    « Le début des problèmesUn peu de vidéo »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :