• C'est reparti pour un tour

    Avant-hier, en scrutant l'horizon le matin, il m'a semblé que le ciel avait une couleur un peu zarbi... on commence à voir du bleu sombre comme je l'ai dit précédemment, mais là, c'était un peu lilas

    C'est reparti pour un tour

    surtout sur le côté gauche de la photo

    J'ai commencé à me demander si on n'était pas reparti pour un tour de lumière bizarre, diffusée par des nuages stratosphériques, un truc qui s'était produit et dont j'avais parlé en janvier 2014, décembre 2015 et janvier 2016. Un phénomène censé être rarissime, enregistré pour la 1ere fois en 2002 (pas que ça ne soit pas produit avant, difficile à affirmer, mais personne ne s'est donné la peine de prendre note de la chose).

    Ensuite, ça m'est un peu sorti de l'esprit et hier, paf (le chien!), un article dans Svalbardposten dont j'emprunte traitreusement la photo parce que, moi, j'étais au boulot

    C'est reparti pour un tour

    photo Ingrid Ballari Nilssen

     

    oui ! c'est bien ça ! on est reparti pour un tour ! Pour un truc rarissime, je trouve que ça s'est produit souvent ces dernières années !! oh

    Ce matin, j'ai lorgné à la fenêtre avant d'aller travailler mais c'était encore un peu "tôt"

    C'est reparti pour un tour

    mais c'était quand même suffisamment marqué pour voir qu'il y a un truc pas normal.

     

    Le soleil est encore très bas sous l'horizon, plus de 6°C en dessous donc, non, ça ne peut pas être une lumière de lever de soleil. Pour ça il faut encore attendre quelques semaines.

     

    Je commence à me demander si ce n'est pas lié aux vagues de "chaleur" qu'on se tape parce que là, c'est pas joyeux : on taquine le 0°C et on nous annonce de la pluie pour samedi et dimanche matin, peut-être un peu demain aussi... misère !

    C'est reparti pour un tour

    D'une manière ou d'une autre, cet air chaud doit repousser la limite inférieure de la stratosphère plus haut et lui permettre d'atteindre des températures plus froides parce que, pour avoir des nuages stratosphériques, il faut atteindre une température de -78°C... c'est frais ça  quand même ! Le problème, c'est que pour pouvoir profiter du phénomène, il faudrait avoir un ciel dégagé... et là, ça se présente mal !!!! cry J'aime pas la pluie !!! crycry

    Je veux de la neige ou rien !!!!

     

     

     

    « Au pays des mergules... suiteDestination de l'extrême »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :